Étiquette : JP Morgan Chase

  • VU PAR LE FMI, LE MONDE NE SE SENT PAS TRÈS BIEN, par François Leclerc

    Billet invité.

    En choisissant de publier des rapports réguliers sur la « stabilité financière dans le monde », le FMI souligne combien celle-ci fait question, ce dont le PDG de JP Morgan Chase a également fait part dans sa dernière lettre ouverte à ses actionnaires, mais dans le but de mettre en garde contre l’excès de réglementation des banques…

    Ne mentionnant que de manière anodine « la valorisation de certains actifs » – l’inflation des actifs boursiers – en raison de son appui prononcé aux mesures d’assouplissement quantitatif des banques centrales qui en sont à l’origine, José Viñals, le directeur du département monétaire et des marchés de capitaux du FMI, rejoint la constatation de Jamie Dimon en observant que les marchés obligataires et des changes connaissent des phénomènes inédits et inquiétants de volatilité, qui pourraient se révéler très déstabilisateurs.… Lire la suite…

  • Krach financier mondial : être ou ne pas être ?, par Pierre Sarton du Jonchay

    Billet invité.

    Citibank joue sur la taille de son hors-bilan incalculable pour pratiquer la fuite en avant dans le négativisme totalitaire de la réalité économique objective. Avec un portefeuille notionnel de dérivés de crédit égal à 10 ou 20 fois le PIB des Etats-Unis, et avec le monde entier comme contrepartie, les seuls dirigeants de Citibank ont la possibilité d’emmener les États-Unis dans la troisième guerre mondiale avec cette fois la certitude de perdre la guerre. Citibank contrôle le cerveau d’Obama par simulation d’une certitude réelle du risque financier en dollar, Obama qui sait avoir le doigt physique sur l’apocalypse nucléaire réelle potentielle.… Lire la suite…

  • L’actualité de demain : COMMENT VONT NOS PETITS MALADES, AUJOURD’HUI ? par François Leclerc

    Billet invité.

    Fleuron des mégabanques allemandes, la Deutsche Bank vient de passer de nouvelles provisions pour risque de 630 millions d’euros. Elle devrait par ailleurs s’engager dans une réduction qui pourrait être de 12% de la taille de son bilan, afin de le diminuer de 250 milliards d’euros (sur 2.012 milliards fin 2012) en taillant dans ses produits dérivés, marché sur lequel elle est l’un des grands intervenants mondiaux. Enfin, elle pourrait augmenter son capital de 6 milliards d’euros, mais attend de connaître quels instruments seront autorisés parmi les obligations convertibles, de la dette pouvant dans certaines conditions être transformée en capital.… Lire la suite…

  • BONJOUR MADAME LA TERRE, le mercredi 26 juin 2013 à 7h32

    Sur YouTube, c’est ici.

    Planète Terre :

    – Financial Times – Warming oceans make parts of world ‘uninsurable’, say insurers, le 24 juin 2013
    – Financial Times – Reinsurance investment pushes down prices for insurance companies, le 2 juin 2013

    Science économique :

    – Les Échos – Olivier Blanchard, les doutes de l’économiste star du FMI, le 25 juin 2013
    – Blog de PJ – Faut-il mettre en place un droit à une allocation universelle ?, le 25 juin 2013

    Démocratie :

    – Financial Times – Snowden’s future, le 24 juin 2013
    – Blog de PJ – Un échange de mails à propos du rapport de JP Morgan : « L’ajustement dans la zone euro : à mi-chemin ou à peu près », le 24 juin 2013… Lire la suite…

  • BONJOUR MADAME LA TERRE, le mardi 25 juin 2013 à 6h42

    Sur YouTube, c’est ici.

    Renseignement :

    Edward Snowden, où est-il ?
    Les équipes de juristes de Wikileaks
    – Le fait que ce que vous dites est vrai ne vous protège absolument pas… la preuve !
    Jean-Dominique Merchet, La DGSE peut attaquer les ordinateurs hostiles

    Justice :

    – L’esprit de corps
    Bang Dang Nguyen, Does the Rolodex Matter? Corporate Elite’s Small World and the Effectiveness of Boards of Directors
    – Affaire Tapie
    – Silvio Berlusconi

    Finance :

    – Anglo-Irish
    Zero Hedge, Anglo-Irish Picked Bailout Number « Out Of My Arse » To Force Shared Taxpayer Sacrifice
    – Le marché de Shangai est désormais baissier

    Comment exercer ses droits de citoyen ?

    Lire la suite…

  • Un échange de mails à propos du rapport de JP Morgan : « L’ajustement dans la zone euro : à mi-chemin ou à peu près », Europe Economic Research, le 28 mai 2013

    De : Paul Jorion
    Objet : The Euro area adjustment: about halfway there
    Date : 21 juin 2013 21:33:20 UTC+02:00
    A : Malcolm Barr, David Mackie

    Bonjour MM. Barr et Mackie,

    Je vous écris en raison du fait que j’ai reçu plusieurs mails ayant attiré mon attention sur le paragraphe suivant de votre rapport récent publié en mai :

    « Les systèmes politiques à la périphérie furent établis dans la période qui a suivi une dictature, et ont subi l’empreinte de cette expérience. Les constitutions tendent a révéler une influence socialiste prononcée, reflétant la force politique que les partis de gauche gagnèrent après la défaite du fascisme.

    Lire la suite…

  • LA LOYAUTÉ N’EST PLUS CE QU’ELLE ÉTAIT

    Vous vous souvenez peut-être du « London whale », la baleine de Londres, le trader de JP Morgan Chase qui avait amassé une telle position « de couverture » (Hi ! Hi !) de ses investissements que les pertes se montèrent à 6 milliards de dollars (au minimum !).

    Les pertes de JP Morgan Chase ne furent bien entendu pas perdues pour tout le monde. Elles furent gagnées en particulier par le hedge fund BlueMountain Capital Management. Mais les gains de celui-ci ne s’arrêtent pas là : il vient en effet d’embaucher Jes Staley, jusqu’à très récemment président du département banque d’investissement de JP Morgan Chase, et que le Financial Times appelle « le confident de Jamie Dimon », le P-DG de la grande banque américaine.… Lire la suite…

  • L’actualité de la crise : APRÈS LES MOTS, LA FORMULE MAGIQUE…, par François Leclerc

    Billet invité

    The English version of this post can be found here.

    Quoi dire quand on est en complet désaccord ? Affirmer d’une seule voix la nécessité de l’union ! C’est à cette perspective que continue de travailler le quartet constitué de José Manuel Barroso, Mario Draghi, Jean-Claude Juncker et Herman Van Rompuy (par ordre alphabétique).

    Un nouveau mot magique a été trouvé et va être décliné sous toutes ses variantes, afin de proposer la réalisation de quatre unions : bancaire, fiscale, économique et politique. L’union fiscale étant dans les tuyaux, la prochaine étape qu’il est urgent d’atteindre est l’union bancaire.… Lire la suite…

  • LE MONDE-ÉCONOMIE, Les pigeons de facebook, lundi 4 – mardi 5 juin 2012

    Les pigeons de facebook

    Merci à Tim Gupwell pour sa traduction en anglais : Ordinary Scandals.

    Dans le livre qu’il consacra au krach de 1929 (*), John Kenneth Galbraith faisait remarquer que si l’on parle énormément de fraude durant les périodes de crise, ce n’est pas parce qu’une maladie endémique de la finance a soudainement viré à l’épidémie, mais parce que l’attention de tous étant en éveil, celui qui imagine qu’un soupçon pèse sur lui se transforme promptement, et à toutes fins utiles, en dénonciateur.

    C’est là finement observé, mais une autre raison pour une telle recrudescence doit être, si l’on en juge par notre expérience récente, une meilleure éducation du public.… Lire la suite…

  • LE TEMPS QU’IL FAIT LE 25 MAI 2012

    Sur YouTube, c’est ici.

    Les multiples facettes de l’agonie du capitalisme : Grèce, Serbie, Québec
    Wall Street Journal : L’action Facebook
    Bloomberg : JP Morgan Chase

    Morgan Stanley, le chef d’orchestre de l’offre publique, n’aurait pas participé aux ventes à découvert, contrairement à Goldman Sachs et J.P. Morgan Chase.

    Les derniers paragraphes de mon article « La sortie du capitalisme », Le Débat N° 157, novembre-décembre 2009, p. 30, auxquels je me réfère :

    Alors on ferme les yeux et l’on touche du bois, ou bien l’on prie. On dissimule la gravité de la crise, on dope les efforts de propagande en espérant que si le moral s’améliore, les choses iront peut-être mieux suffisamment longtemps pour que le système tout entier se refasse une santé.

    Lire la suite…

  • J.P. MORGAN CHASE : LA BALEINE ÉCHOUÉE

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Alors que la zone euro meurt de mille coupures, la banque J.P. Morgan Chase connaît désormais le même sort : elle a dû révéler pour cause de bilan trimestriel une perte de plus de 2 milliards de dollars avant même de pouvoir déboucler ses positions, ce qui permet maintenant à chaque autre parieur de jouer contre elle et de l’enfoncer encore davantage.

    Pourquoi les positions ne peuvent-elles être débouclées ? Parce qu’elles sont trop énormes, parce qu’elles constituent une portion trop importante du marché lui-même qu’elles avaient déjà contribué à déstabiliser par leur simple existence.… Lire la suite…

  • J.P. MORGAN : ET ON MANQUERAIT D’EXEMPLES POUR LA JEUNESSE !

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Voilà donc que Mme Ina Drew était Investisseur en chef à la banque JPMorgan et que c’est elle qui avait la responsabilité de faire quelque chose d’utile avec les 356 milliards de dollars qui se trouvent sur les comptes courants des clients de la banque et qui n’ont pas été prêtés à l’un ou à l’autre. Et voilà donc qu’elle les a investis dans des choses aussi socialement utiles que des paris du genre Credit-default Swaps et autres instruments synthétiques tels que des indices sur la dette des entreprises, comme le CDX.NorthLire la suite…

  • L’actualité de la crise : LES PLUMEAUX ET LE MARTEAU, par François Leclerc

    Billet invité.

    Au lieu de se faire toute petite, la finance spéculative fait à nouveau abondamment parler d’elle, rappelant les bonnes résolutions d’origine restées lettre morte.

    En Espagne, l’opération vérité que tente le gouvernement pour faire le ménage dans les banques n’est pas crédible à force d’avoir trop tardé. Mais rester les bras croisés n’est plus possible. Elle rejaillit déjà sur le marché de la dette souveraine, car on ne voit pas comment l’Etat pourra éviter d’être mis à contribution, si le futur Mécanisme européen de stabilité ne les recapitalise pas directement. Sans même parler du financement ultérieur des bad banks dans lesquelles leurs actifs immobiliers toxiques devront être parqués (en dépit des réticences de Santander et de BBVA à y procéder, qui préféreraient continuer de dissimuler leurs faiblesses).… Lire la suite…

  • L’actualité de la crise : TRANCHE DE MAUVAISE VIE, par François Leclerc

    Billet invité.

    La vie des banques est passionnante, la suivre ne l’est pas moins.

    Aux Etats-Unis, on apprenait ainsi que deux cadres supérieurs de Goldman Sachs étaient en train de réunir des fonds afin de constituer un nouvel hedge fund, présenté comme indépendant de la banque et qui sera basé à Londres. Plus précisément, ce sont les responsables de Goldman Sachs Principal Strategy desk (GSPS), la plus lucrative des divisions internes, qui ont trouvé – pour commencer – 300 millions de dollars auprès d’un important hedge fund suédois, Brummers & Partners. Celui-ci va également prendre une participation dans la nouvelle structure, dont le nom n’a pas encore été rendu public.… Lire la suite…

  • A-t-on tiré les leçons de la crise ?

    Bonne question, n’est-ce pas ?

    Alors, n’ouvrez pas les liens ci-dessous avant de vous être assuré d’être confortablement assis (cardiaques, s’abstenir !)

    Voyez ceci et cela.

    Non, ce ne sont pas des faux : ceci figure réellement au Journal Officiel

    MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE, DE L’ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT
    DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE
    DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT
    Arrêté du 5 janvier 2010 autorisant la société JP Morgan Markets Limited (JPMML)
    à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel

    MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE, DE L’ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT
    DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE
    DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT
    Arrêté du 19 janvier 2010 autorisant la société Goldman Sachs International (GSI)
    à exercer l’activité de fourniture de gaz

    Lire la suite…