Un échange de mails à propos du rapport de JP Morgan : « L’ajustement dans la zone euro : à mi-chemin ou à peu près », Europe Economic Research, le 28 mai 2013

De : Paul Jorion
Objet : The Euro area adjustment: about halfway there
Date : 21 juin 2013 21:33:20 UTC+02:00
A : Malcolm Barr, David Mackie

Bonjour MM. Barr et Mackie,

Je vous écris en raison du fait que j’ai reçu plusieurs mails ayant attiré mon attention sur le paragraphe suivant de votre rapport récent publié en mai :

« Les systèmes politiques à la périphérie furent établis dans la période qui a suivi une dictature, et ont subi l’empreinte de cette expérience. Les constitutions tendent a révéler une influence socialiste prononcée, reflétant la force politique que les partis de gauche gagnèrent après la défaite du fascisme. Les systèmes politiques dans la zone périphérique présentent de manière typique plusieurs des caractéristiques suivantes : des exécutifs faibles, des pouvoirs centraux faibles par rapport aux régions, une protection constitutionnelle des droits du travail, des systèmes où le consensus se bâtit – favorisant le clientélisme politique, et le droit de protester si des changements malvenus sont apportés au statu quo politique. Les lacunes de cet héritage politique se sont révélées à l’occasion de la crise. »

Les auteurs des mails qui me parviennent ont le sentiment que ce paragraphe signifie que vous considérez que la « protection constitutionnelle des droits du travail » et « le droit de protester si des changements malvenus sont apportés au statu quo politique » sont dommageables à la pratique des affaires. Il existe cependant un très vaste consensus dans la communauté que de tels principes sont fondamentaux à la démocratie.

Auriez-vous l’amabilité de dissiper tout malentendu pouvant exister à ce sujet, ce qui me permettra de répondre aux mails qui me sont parvenus ?

Au cas où mon courrier resterait sans réponse, j’en tirerais la conclusion que vous, Messieurs, considérez en effet certains principes démocratiques fondamentaux comme dommageables à la pratique des affaires, et mentionnerait la chose sur mon blog pour en informer le public.

Sincèrement vôtre,

Paul Jorion

 
De : David Mackie
Objet : Rép : The Euro area adjustment: about halfway there
Date : 23 juin 2013 14:39:56 UTC+02:00
A : Paul Jorion

Paul

Merci pour votre courrier.

Le paragraphe auquel vous renvoyez n’entend pas suggérer qu’il existe un conflit entre la démocratie et la pratique des affaires et, de toute manière, nous ne pensons pas que ce soit le cas. Le fait est plutôt que le paragraphe entend parler du fonctionnement de l’Union économique et monétaire européenne.

Il existe différentes manières de comprendre l’UEM. L’un des choix cruciaux se situe entre un partage régional des charges et une flexibilité au niveau national.

En principe, la région est libre de placer le curseur où elle le désire au sein de cet éventail. Au point où nous en sommes, la région évolue vers une position impliquant une part très modeste de partage des charges au niveau régional et un degré très élevé de flexibilité au niveau national.

Dans ce contexte, certains pays se débattent pour adopter les ajustements que requiert cette vision spécifique de l’UEM.

J’espère que ceci clarifie ce que nous cherchions à exposer.

Meilleurs voeux,

David Mackie

N. B. : Publié avec le plein accord de Mr. Mackie. Le texte des courriers dans leur version originale, se trouve ici.

0Shares