Étiquette : Saint-Just

  • Vidéo – Comment expliquer le dérapage Macron ?

  • Trends-Tendances, L’éthique seule, peut-elle nous sauver ?, le 25 juillet 2019

    L’éthique seule, peut-elle nous sauver ?

    Vous avez peut-être gardé le souvenir du cri du cœur à la une des journaux au lendemain de l’effondrement des marchés financiers en 2008 : « Moralisons la finance ! » Un appel était fait à l’éthique là où la réglementation avait manifestement trahi son impuissance. Or on reparle beaucoup d’éthique parce qu’en des temps aussi troublés que les nôtres, en appeler à la vertu des citoyens ordinaires apparaît comme une éventuelle alternative au désarroi de la classe politique.

    Mais qu’est-ce que l’éthique ? Rien de plus que le fait que chacun adopte ce que l’on appelait autrefois un comportement « vertueux ».… Lire la suite…

  • « Seulement nous ! » ou « Nous, tous ensemble ! » ?, le 31 octobre 2018 – Retranscription

    Retranscription de « Seulement nous ! » ou « Nous, tous ensemble ! » ?, le 31 octobre 2018. Merci à Cyril Touboulic ! Ouvert aux commentaires.

    Bonjour, nous sommes le mercredi 31 octobre 2018, et voilà plusieurs semaines que je contemple l’actualité autour de moi (au niveau national, international), et que je me pose la question de comment rendre compte de l’ensemble des choses qu’on voit et qui semble partir dans toutes les directions. Comment rendre compte à la fois de la guerre menée par l’Arabie saoudite au Yémen, les élections au Brésil, M. Trump et la manière dont il essaie de gérer un massacre à Pittsburgh dans une synagogue, et ainsi de suite ?… Lire la suite…

  • LE TEMPS QU’IL FAIT LE 29 SEPTEMBRE 2017 – Retranscription

    Retranscription de Le temps qu’il fait le 29 septembre 2017. Merci à Marianne Oppitz !

    Bonjour, nous sommes le vendredi 29 septembre 2017 et je voudrais vous parler d’une réflexion au confluent de deux événements quasiment simultanés. C’est le fait que, hier, je suis passé à France Culture en compagnie de Pierre Dockès et d’une dame qui s’appelle Clara Gaymard et nous avons parlé de la mort du capitalisme. Et l’autre événement, c’est la sortie, je crois que c’est le 3 novembre – en tout cas pour moi il y a le bon à tirer qui est ces jours-ci, je crois que c’est aujourd’hui – du livre qui s’appelle À quoi bon penser à l’heure du grand collapse.… Lire la suite…

  • LE TEMPS QU’IL FAIT LE 2 JANVIER 2015 – (Retranscription)

    Retranscription de Le temps qu’il fait le 2 janvier 2015. Merci à Olivier Brouwer !

    Bonjour, nous sommes le vendredi 2 janvier 2015, et je voudrais vous parler un peu de politique aujourd’hui. Ce qui s’est passé – vous l’avez vu parce que j’ai fait un papier à ce sujet, j’ai eu envie tout de suite d’écrire – c’était une réflexion que j’ai faite après avoir regardé une vidéo de Pablo Iglesias, le dirigeant du parti Podemos, en Espagne. Et l’image qui m’est venue en le regardant – et ça ne se voit peut-être pas dans mon billet, mais en fait, je l’ai construit autour de cela – j’ai pensé à Robespierre.… Lire la suite…

  • Le temps qu’il fait le 2 janvier 2015

    Programmes politiques et profils psychologiques

    Le Blog de PJ : L’avenir de la Grèce… et le nôtre, le 29 décembre 2014… Lire la suite…

  • L’avenir de la Grèce… et le nôtre

    Voici donc que l’avenir européen redevient passionnant. Des élections législatives auront lieu en Grèce fin janvier, conséquence de l’impossibilité de nommer dans cette nation un nouveau président de la république, et le parti de gauche authentique (je veux dire par là « digne de ce nom ») Syriza en est aujourd’hui le favori.

    En Espagne, le parti Podemos, né dans le sillage du mouvement des Indignados, a lui aussi le vent en poupe.

    Si bien que la question se pose avec acuité : pourquoi est-ce en France l’extrême-droite qui tire les marrons du feu, alors que l’histoire prouve qu’au moment où les décisions cruciales doivent être prises, l’extrême-droite se mue immanquablement en chien de garde du système capitaliste aux abois ?… Lire la suite…

  • LE TEMPS QU’IL FAIT, LE 5 AOÛT 2011

    Universcience – Exposition temporaire sur l’économie
    L’absence d’une véritable science économique
    La valeur
    RECONSTRUIRE !
    « Le prix » (2010)
    Le carnage hier sur les marchés boursiers
    Le blog lui-même … Lire la suite…

  • LE TEMPS QU’IL FAIT, LE 31 DECEMBRE 2010

    « … on ne rétablira pas la confiance en mentant, on rétablira la confiance en disant la vérité »

    Le risque systémique

    Mervyn King en mars 2008 : « Une question de solvabilité, pas de liquidité »

    La transparence

    Les révolutions

    Socrate et la philosophie… Lire la suite…

  • FAIRE RENTRER L’ESPECE ENTIERE DANS LA SPHERE DU NOUS

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Dans les ouvrages que j’ai consacrés à la crise, j’ai utilisé l’image d’une économie et d’une finance que nous aurions, au contraire du politique que nous avons apprivoisé lui dans le cadre de la démocratie, autorisés à continuer de se développer dans un « état de nature » caractérisé par « la loi de la jungle », la loi du plus fort et l’élimination du plus faible.

    En faisant s’équivaloir « état de nature » et « loi de la jungle », j’ai recouru à un raccourci que les anthropologues s’autorisent dans les discussions entre eux : mettre en scène à gros traits un « avant » et un « après » qui permettent dans l’examen des institutions humaines de les éclairer en établissant un hypothétique « point de fuite ».… Lire la suite…

  • Destruction monétaire internationale, par Pierre Sarton du Jonchay

    Billet invité

    La limpide dénonciation de l’accaparement monétaire par Saint Just rapportée par Paul Jorion et les affres du yen analysées par François Leclerc jettent une lumière crue sur les actuelles contradictions du monde. La monnaie est à l’intersection des activités humaines de transformation de la matière physique et des activités d’information de la valeur par le langage. La monnaie compte la valeur que le travail humain ajoute à la matière. Par la monnaie, la personne humaine conceptualise les formes qui donneront de la valeur à une matière concrète quantitativement invariable dans l’univers de réalité et de langage où elle évolue.… Lire la suite…

  • BFM Radio, lundi 6 septembre 2010 à 10h46 – Désordres monétaires et émeutes de la faim

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Désordres monétaires et émeutes de la faim

    Évoquons d’abord les faits. On reparle ces jours-ci du prix des céréales, au plus haut depuis deux ans. La mauvaise récolte en Russie, gros exportateur de blé en général (13,6 % de la production mondiale), a conduit Poutine à en interdire l’exportation jusqu’à la fin de l’année 2011. On reparle, comme en 2008, d’« émeutes de la faim » et Maputo, la capitale du Mozambique a connu, la semaine dernière des émeutes de la vie chère qui ont fait sept morts. Le 24 septembre, la FAO, l’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture, consacrera une session spéciale à ces questions, on insiste à Rome, au siège de l’organisation, sur le fait qu’il s’agit d’une réunion « spéciale » et non « extraordinaire », pour souligner qu’il n’y a pas urgence : le prix du blé est encore plus faible de 38 % du sommet qu’il atteignit à l’été 2008.… Lire la suite…

  • Le temps qu’il fait, le 13 août 2010


    Paul Jorion Le temps qu’il fait, le 13 août 2010
    envoyé par PaulJorion. – L'info internationale vidéo.

    Le “double dip”, l’évolution en “W”

    Mon livre à venir sur « Le capitalisme »

    Qu’est-il ?
    Est-il mort ?
    Que mettre à la place ?… Lire la suite…

  • La transition (II) – Freud et le bonheur

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Freud a réfléchi à la question du bonheur de l’homme à la lumière de ce qu’est son psychisme : celui d’un mammifère social doté de conscience de soi et de la capacité de parler. La première constatation de Freud, c’est que l’insertion de l’espèce humaine au sein du monde naturel ne la dispose pas a priori à s’y trouver heureuse. L’homme et la femme aimeraient jouir sans entraves mais le monde qui nous est offert ne s’y prête pas : « … tout l’ordre de l’univers s’y oppose ; on serait tenté de dire qu’il n’est point entré dans le plan de la « Création » que l’homme soit « heureux » », écrit-il dans Malaise dans la civilisation (Freud [1929] 1970 : 20).Lire la suite…

  • Le temps qu’il fait, le 25 juin 2010

    Le G 20 : « Soyez davantage comme moi ! »

    Le projet de réglementation aux États-Unis

    Les lobbys financiers

    Le débat de lundi soir

    Les ambitions du Blog de Paul Jorion

    La philosophie derrière ma proposition d’interdiction des paris sur les fluctuations de prix : la citation de Saint-Just à laquelle je fais allusion mais que je ne connais pas par cœur : « Les révolutions qui naissent de bonnes lois et qui sont maniées par d’habiles mains changeraient la face du monde sans l’ébranler ».… Lire la suite…