« …TIREZ LES PREMIERS ! », par François Leclerc

Billet invité.

Quelle forte dynamique le Brexit a-t-il engagé ? Les commentateurs se perdent à tenter d’en évaluer les conséquences économiques, pour les uns et pour les autres, sans véritablement la percevoir dans toute sa globalité. Un second moment Lehman, en référence à la chute de la banque américaine Lehman Brothers, n’est pas nécessaire pour considérer que l’affaire ne vient que de commencer.

Continuer la lecture de « …TIREZ LES PREMIERS ! », par François Leclerc

Partager

LA FIN DU MARCHÉ DOMESTIQUÉ DE LA DETTE, par François Leclerc

Billet invité.

Lorsque l’on découvre les petits et grands arrangements financiers laissés dans l’ombre, tout s’éclaire ! Notamment lorsque le financement de la dette publique est en question. En Europe, la détention providentielle de la dette souveraine par les banques européennes est à nouveau sur le tapis. Aux États-Unis, on a la confirmation documents à l’appui d’un accord secret avec l’Arabie Saoudite à propos de la dette américaine qui était un secret de polichinelle.

Continuer la lecture de LA FIN DU MARCHÉ DOMESTIQUÉ DE LA DETTE, par François Leclerc

Partager

LA TRANSPARENCE ? N’EXAGÉRONS PAS ! par François Leclerc

Billet invité.

L’Institut de la finance internationale (IIF) monte sur ses grands chevaux en s’adressant au Comité de Bâle, et l’Association françaises des entreprises privées (Afep) perd le contrôle de ses nerfs à propos d’un projet de loi. Quand les Gardiens du Temple sont piqués au vif, leurs raisons en sont toujours intéressantes, justifiant un tel rapprochement.

Continuer la lecture de LA TRANSPARENCE ? N’EXAGÉRONS PAS ! par François Leclerc

Partager

UN G7 FINANCES, HISTOIRE DE CAUSER…, par François Leclerc

Billet invité.

Les réunions mondiales se succèdent, entonnant tour à tour le même appel en faveur de la relance d’une croissance salvatrice. Le G7 Finance qui a commencé aujourd’hui ne va pas renouveler le genre, préludant au sommet des chefs d’État des 26 et 27 mai. Rien n’en est à attendre de particulier, mais il y aurait pourtant tant à dire.

Continuer la lecture de UN G7 FINANCES, HISTOIRE DE CAUSER…, par François Leclerc

Partager

Lettre des économistes contre les havres fiscaux (co-signée Piketty, initiée par Oxfam)

Billet invité.

Oxfam est à l’initiative d’une lettre de 300 économistes pour lever la transparence sur les havres fiscaux. Le gros de la presse se contente de reproduire des éléments, voici sa traduction par Timiota.

Chers leaders mondiaux,

Nous vous prions instamment de mettre à profit le sommet anti-corruption de Londres ce mois-ci pour engager des changements significatifs en vue de mettre un terme à l’ère des havres fiscaux. L’existence des havres fiscaux n’ajoute rien à la richesse globale ni au bien-être ; ils n’ont pas de finalité économique utile. S’il est patent que ces juridictions profitent à quelques riches individus et quelques entreprises multinationales, cet avantage est au détriment des autres, et ils servent par conséquent à augmenter les inégalités.

Continuer la lecture de Lettre des économistes contre les havres fiscaux (co-signée Piketty, initiée par Oxfam)

Partager

Piqûre de rappel – La petite énigme de Géo Trouvetout : Lanceurs d’alerte connus et anonymes

J’ai l’impression qu’on ne sait toujours rien sur cette affaire, je ne vois pas comment attribuer le prix d’un exemplaire dédicacé de Le dernier qui s’en va éteint la lumière à celle ou celui qui trouve la bonne réponse.

A-t-on maintenant des pistes sérieuses sur 1) Qui est le lanceur d’alerte ? 2) Comment a-t-il pu disposer des moyens permettant d’accéder à des données deux mille fois plus importantes que WikiLeaks (ce que les hackeurs appellent « Trop gros pour des civils ») ?

Continuer la lecture de Piqûre de rappel – La petite énigme de Géo Trouvetout : Lanceurs d’alerte connus et anonymes

Partager

Panama Papers ou la sécession du « monde des affaires », par Stéphane Gaufrès

Billet invité.

Bien des tournants dans l’histoire ont commencé par une révolte des populations contre l’impôt. Révolte de ceux qui en payent contre ceux qui n’en payent pas. Les révolutions anglaises et française, la guerre d’indépendance des États-Unis, et tant d’autres, ont été déclenchées par un sentiment d’injustice fiscale. Les révélations des Panama Papers semblent toucher à peu près tous les pays du monde. Le temps n’est-il pas venu pour les peuples de faire reconnaître leurs droits et de dire à leurs gouvernants : « Nous ne paierons plus l’impôt capitaliste tant qu’il ne sera pas justement réparti » ?

Continuer la lecture de Panama Papers ou la sécession du « monde des affaires », par Stéphane Gaufrès

Partager

Panama papers : OÙ EST LE CENTRE DE LA CIBLE ? par François Leclerc

Billet invité.

Dans la chaîne des intervenants de la fraude fiscale si bien mise en valeur par les Panama papers, quel est le point faible sur lequel il faudrait immédiatement agir ? Les cabinets d’affaires marrons réfugiés dans les havres fiscaux hors de portée, ou les banques ayant pignon sur rue dans nos pays ?

Continuer la lecture de Panama papers : OÙ EST LE CENTRE DE LA CIBLE ? par François Leclerc

Partager

Panama papers ou reconstruire des sociétés politiques sur la barbarie libérale, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité

Les habitués du Blog de Paul Jorion ne sont pas étonnés du grand dévoilement des « Panama papers ». Ils sont peut-être un peu surpris de l’implication du premier ministre islandais ou du nouveau président argentin. Mais était-il encore vraiment possible d’émerger dans les hautes sphères politiques sans tremper sa cuillère dans la grande soupe financière libérale ? Rappelons pour les nouveaux venus sur le Blog de Paul Jorion les fondements structurants du problème mondial de la libre circulation du capital en dollar, euro, livre sterling, franc suisse…

Continuer la lecture de Panama papers ou reconstruire des sociétés politiques sur la barbarie libérale, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Panama papers : L’ARBRE ET LA FORÊT, par François Leclerc

Billet invité.

Par son ampleur, la fuite des Panama papers illustre celle de la fraude fiscale. Si les mécanismes décrits sont bien connus, ce qui ne les empêche pas d’être toujours vivaces, elle la fait apparaitre comme constitutive du monde financier, à condition de ne pas s’en tenir à son aspect le plus spectaculaire : les noms des fraudeurs connus.

Continuer la lecture de Panama papers : L’ARBRE ET LA FORÊT, par François Leclerc

Partager

LES RICHES DANS LEURS PETITS PAPIERS, par François Leclerc

Billet invité.

« Follow the money ! » (suivez l’argent) est un des bons conseils prodigué en matière de recherche criminelle, mais il est peu opérant dans le domaine de la fraude fiscale, ses pistes toujours parsemées d’embûches souvent infranchissables. Sans les lanceurs d’alerte, le crime resterait la plupart du temps impuni.

Continuer la lecture de LES RICHES DANS LEURS PETITS PAPIERS, par François Leclerc

Partager

CES LIBÉRAUX QUI DÉCOUVRENT LES BIENFAITS DE LA DÉPENSE PUBLIQUE, par François Leclerc

Billet invité.

Organe central de la pensée libérale par excellence, The Economist n’a pas failli à sa réputation éditoriale mais a peut-être surpris son monde en titrant l’une ses chroniques « La dépense publique va être difficile à couper étant donné l’accroissement des inégalités ».

Continuer la lecture de CES LIBÉRAUX QUI DÉCOUVRENT LES BIENFAITS DE LA DÉPENSE PUBLIQUE, par François Leclerc

Partager

Compétition, par Michel Leis

Billet invité.

Les articles se sont multipliés ces derniers jours s’alarmant des chiffres de la croissance en Chine. Elle aurait été de 6,9 % en 2015, le gouvernement chinois vise un objectif encore plus prudent en 2016 : 6,5 %. Beaucoup estiment que ce taux est en réalité surévalué, faisant peser ainsi une menace pour l’économie mondiale.

Continuer la lecture de Compétition, par Michel Leis

Partager

Pourquoi le nom de Piketty est une perspective nécessaire de notre démocratie, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité. L’appel sur Change.org.

La réalité virtuelle numérique réticulaire que nous découvrons au XXIème siècle dans les applications de l’Internet est arrivée avec la mondialisation financière libérale initiée par le capitalisme étatsunien vainqueur de la deuxième guerre mondiale. Tous les humains ont été transportés bon gré mal gré dans un nouvel univers cognitif, une nouvelle manière de voir le monde et de se connaître. L’évidence est disruptive d’une nouvelle étape historique d’invention de la réalité et de la vérité par l’humain.

Continuer la lecture de Pourquoi le nom de Piketty est une perspective nécessaire de notre démocratie, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Passer de la monnaie spéculative virtuelle à la monnaie réelle de démocratie, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Si nous faisons nôtre l’objectif de DiEM25, Democracy in Europe Movement 2025, de construire une vraie démocratie dans la réalité de l’Europe d’aujourd’hui, alors nous posons que l’égalité réelle des droits et devoirs entre tous les citoyens est le principal objectif de la politique que nous revendiquons pour l’Europe et pour la France. Le critère de la démocratie étant posé, il reste bien à construire un système d’économie politique européenne qui contrecarre l’actuel régime de dictature financière du capital spéculatif producteur d’inégalité réelle et de déshumanisation collective des droits.

Continuer la lecture de Passer de la monnaie spéculative virtuelle à la monnaie réelle de démocratie, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Les trolls et les impôts, par Michel Leis

Billet invité.

Un article publié le samedi 13 février par Thomas Piketty sur Le Monde, « Le choc Saunders », a suscité sur le site nombre de commentaires. S’agissant de Thomas Piketty, le thème des impôts et des taxes occupe une place importante, on retrouve dans les critiques violentes les arguments habituels des thuriféraires de la « religion féroce », dont on peut extraire un florilège :

Continuer la lecture de Les trolls et les impôts, par Michel Leis

Partager

La déconstruction de l’Europe ne semble pas pouvoir être freinée, par François Leclerc

Billet invité.

Pas à pas, la déconstruction de l’Europe s’engage dans un processus qui ne semble pas pouvoir être freiné, cristallisée dans l’immédiat par la mort clinique de Schengen et la menace que représente le referendum britannique, tandis que la crise politique s’approfondit ou apparait dans de nouveaux pays. Immanquablement, tout se combine et accroît la confusion.

Continuer la lecture de La déconstruction de l’Europe ne semble pas pouvoir être freinée, par François Leclerc

Partager

L’allocation universelle favorise une meilleure répartition du travail, par Mathieu Van Vyve

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Il m’est venu à l’esprit de rédiger cette note suite au billet “Que faire ? (I) : L’emploi” par Michel Leis. Dans ce texte, l’auteur oppose une meilleure répartition du temps de travail comme une alternative à l’allocation universelle. J’aimerais ici montrer que les liens entre l’allocation universelle et la répartition du temps de travail sont très différents de ce que Michel Leis suggère.

Continuer la lecture de L’allocation universelle favorise une meilleure répartition du travail, par Mathieu Van Vyve

Partager

Que faire ? (V) : Poser des limites aux rapports de forces, par Michel Leis

Billet invité.

S’il est bien une question qui revient de manière récurrente, c’est le quoi faire. Cette série de billets propose quelques solutions et synthétise un projet de livre : « 2017, programme sans candidat ». Je tiens à préciser que ces propositions reflètent une analyse et une vision qui n’est pas forcément partagée par tous les intervenants du blog de Paul Jorion.

Billets précédents de la série que faire : (I) : L’emploi, (II) : Répartir plus équitablement les richesses et les efforts, (III) : Corriger les déséquilibres du territoire, (IV) Lutter contre le gaspillage, développer une économie soutenable et moins mondialisée,

Continuer la lecture de Que faire ? (V) : Poser des limites aux rapports de forces, par Michel Leis

Partager