Archives de catégorie : Environnement

AR2473 : lorsque le « Roi Soleil » apporte son petit coup de pouce à « L’enfant Jésus » [1] !, par Philippe Soubeyrand

Billet invité.

Petit clin d’oeil à l’attention de Jacques Seignan, un ami du blog : « Nec pluribus impar » !

Soleil

Éruption solaire en AR2473 – Courtesy of NASA/SDO and the AIA, EVE, and HMI science teams [2].

Continuer la lecture de AR2473 : lorsque le « Roi Soleil » apporte son petit coup de pouce à « L’enfant Jésus » [1] !, par Philippe Soubeyrand

12Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

EL NIÑO 2015-2016 : hélas monsieur Attali, le Père Noël n’existe pas, mais nous devrions tous croire en « L’enfant Jésus »…, par Philippe Soubeyrand

Billet invité.

C’est un fait incontestable : El Niño 2015-2016 pulvérise bel et bien tous les records d’El Niño 1997-1998 et contribue de manière substantielle au réchauffement climatique en cours dont il est aussi le fruit ! Les dernières images de la NASA (National Aeronautics and Space Administration) nous laissent sans voix…

Fig1-Image_El_Nino_1997_vs_2015

Continuer la lecture de EL NIÑO 2015-2016 : hélas monsieur Attali, le Père Noël n’existe pas, mais nous devrions tous croire en « L’enfant Jésus »…, par Philippe Soubeyrand

326Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

COP21 : un petit coup de marteau pour l’homme, un grand coup de masse sur l’Humanité… des lobbies en liesse… la grande parade des ONG est terminée !, par Philippe Soubeyrand

Billet invité

« Je ne vois pas d’objection dans la salle. Je déclare l’accord de Paris pour le climat adopté. […] C’est un petit marteau, mais je pense qu’il peut faire de grandes choses ! », Laurent Fabius, COP21, Paris, 12 décembre 2015 vers 19h30, sous un tonnerre d’applaudissements…

Dont acte [1] ! Les ONG ne se seront donc pas mises en colère ce jour là !

Continuer la lecture de COP21 : un petit coup de marteau pour l’homme, un grand coup de masse sur l’Humanité… des lobbies en liesse… la grande parade des ONG est terminée !, par Philippe Soubeyrand

247Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Récits vénitiens des tristes temps anciens, par Jacques Seignan

Billet invité.

La montée du niveau des océans, comme prévu et malgré toutes les digues érigées, provoqua la fin de Venise,  engloutie sous les eaux. Dès que le niveau moyen de la mer dépassa de quelques mètres celui du XXème siècle, tout s’effondra, aucun bâtiment ne résista. Sur l’ancienne lagune, à peine quelques monticules émergés à l’emplacement de ses plus grands monuments, tels la basilique Saint-Marc ou le Palais des Doges, pouvaient rappeler cette grandeur évanouie. Une des merveilles du monde, fruit d’efforts étalés sur près d’un millénaire disparut… C’était évidemment inéluctable – car même Stonehenge ou les pyramides d’Égypte seront effacées du monde par l’érosion – mais ce fut brutal et prématuré, du moins à l’échelle des civilisations humaines.

Continuer la lecture de Récits vénitiens des tristes temps anciens, par Jacques Seignan

19Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pourquoi se refuser les moyens de dépasser l’économie capitaliste ?, par Dominique Temple

Billet invité

Nous ne sommes pas à la veille d’une troisième guerre mondiale, qui relancerait le système capitaliste pour un tour comme en 14, mais à la veille d’une implosion sociale, d’une menace de malheur pour tout le monde, et par conséquent devant un impératif politique, celui de la transition de l’économie capitaliste en une économie post-capitaliste.

Continuer la lecture de Pourquoi se refuser les moyens de dépasser l’économie capitaliste ?, par Dominique Temple

39Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

COP21 : Un mot d’ordre significatif ?

Le 22 juillet dernier, sous le titre Sages asiatiques, théologiens… au sommet des « consciences » sur le climat, le quotidien La Dépêche expliquait :

François Hollande a réuni hier des Sages et des autorités religieuses du monde entier afin de favoriser la prise de conscience écologique dans la perspective de la Conférence sur le climat à Paris en décembre. C’était une journée œcuménique en faveur de l’environnement. Dignitaires chrétiens, sages asiatiques, Indiens d’Amazonie, guide musulman soufi… Des dizaines d’autorités morales du monde entier sont réunies hier à Paris pour un « sommet des consciences » sur le climat, quatre mois avant la cruciale conférence COP21 en France.

Continuer la lecture de COP21 : Un mot d’ordre significatif ?

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

COP21 : Innover plus pour vivre mieux plutôt que pour maximiser la croissance du PNB et les profits, par Jean-Paul Vignal

Billet invité.

On a parlé beaucoup d’environnement à l’approche de la COP21. Trop disent ceux qui estiment qu’il est des sujets plus importants pour l’avenir, le plus essentiel restant de mettre fin au règne sans partage d’une finance courtermiste sur l’économie qui tue l’avenir à petit feu et vide de sens toute réflexion sur la transition vers une économie plus respectueuse de l’environnement parce qu’elle entrave, de fait, le financement des infrastructures qui sont indispensables à cette transition. Le problème est de taille, mais il n’est pas le seul sur ce sujet essentiel à être passé sous silence.

Continuer la lecture de COP21 : Innover plus pour vivre mieux plutôt que pour maximiser la croissance du PNB et les profits, par Jean-Paul Vignal

5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Cop 21, Venezuela, par Marie-Paule Nougaret

Billet invité.

Le Venezuela n’a pas pris d’engagement sur les gaz à effet de serre, on le comprend.  Assis sur d’énormes réserves de pétrole, il le brûle sans compter et selon l’association Dialogue pour le Venezuela, subventionne l’essence à la pompe qui y coûte moins cher que l’eau. La construction de vastes parcs de logements sociaux sans réseau de transport aggrave la pollution de l’air et les maladies respiratoires. L’état d’abandon des oléoducs corrodés y ajoute l’intoxication aux métaux lourds, comme lors de la marée noire de 2012 dans le fleuve Guarapiche. A quoi se conjugue, pour les citadins, une pénurie d’eau, qui ne coule qu’une fois par semaine dans divers quartiers, faute d’entretien des captages et réservoirs. L’immense lac Maracaibo s’évapore sous l’effet du réchauffement global, plus sensible à cette latitude. Il devient plus salé, mais surtout sert de décharge à ciel ouvert. Le grand Caracas est la seule métropole dont les eaux d’égout finissent en Mer Caraïbe sans traitement.

Continuer la lecture de Cop 21, Venezuela, par Marie-Paule Nougaret

62Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Non pas un courant El Niño, mais deux phénomènes océaniques parallèles espacés de plus de 2000 km dans l’est de l’Océan Pacifique, par Philippe Soubeyrand

Billet invité.

Fig1-El_Nino_1997_vs_2015

El Niños 1997 vs 2015 – Animation publiée par la NASA/JPL-Caltech le 19/11/2015 [1].

Continuer la lecture de Non pas un courant El Niño, mais deux phénomènes océaniques parallèles espacés de plus de 2000 km dans l’est de l’Océan Pacifique, par Philippe Soubeyrand

78Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

ÉTAT D’URGENCE : crise systémique globale, emballement climatique, Atlantique Nord vs El Niño, COP21 et/ou Loi de Puisseguin… Regardons ce « soliton » en face !, par Philippe Soubeyrand

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Encore une fois, peut-être aurions-nous dû méditer, voire compléter, plus avant la citation de Laplace avant de nous lancer bille en tête dans l’anthropocène comme nous l’avons fait [1] ?

« Nous devons donc envisager l’état présent de l’univers, comme l’effet de son état antérieur, et comme la cause de celui qui va suivre. Une intelligence [artificielle] qui, pour un instant donné, connaîtrait toutes les forces dont la nature est animée, et la situation respective des êtres qui la composent, si d’ailleurs elle était assez vaste pour soumettre ces données à l’analyse, embrasserait dans la même formule les mouvements des plus grands corps de l’univers et ceux du plus léger atome », Laplace, Essai philosophique sur les probabilités.

Continuer la lecture de ÉTAT D’URGENCE : crise systémique globale, emballement climatique, Atlantique Nord vs El Niño, COP21 et/ou Loi de Puisseguin… Regardons ce « soliton » en face !, par Philippe Soubeyrand

142Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

3 – BILAN CLIMATIQUE : température, cryosphère, Gulf Stream, El Niño et malgré cela, nous ne sommes toujours pas prêts !, par Philippe Soubeyrand

Billet invité

Note de l’auteur :

Alors que je rassemblais sous ce billet l’ensemble des informations relatives au réchauffement climatique, voilà que l’actualité s’est soudainement assombrie avec l’annonce du bilan toujours provisoire suite au passage sur la Côte d’Azur d’une tempête exceptionnelle dans la nuit de samedi à dimanche [1], un bilan malheureusement aggravé par la très grande fragilité de nos sociétés dites organisées… c’est pourquoi ce billet est avant tout dédié aux victimes de cette catastrophe naturelle.

Continuer la lecture de 3 – BILAN CLIMATIQUE : température, cryosphère, Gulf Stream, El Niño et malgré cela, nous ne sommes toujours pas prêts !, par Philippe Soubeyrand

30Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Penser tout haut l’économie avec Keynes, de Paul Jorion, éd. Odile Jacob, 2015. Une note de lecture (VIII) : la folie du rapport de force que notre espèce a engagé… avec la Nature, par Roberto Boulant

jorion

Billet invité.

La lignée Homo a traversé à plusieurs reprises des goulets d’étranglement qui ont failli la faire disparaître. Le dernier événement catastrophique datant de 69.000 à 77.000 ans, quand le ‘super-volcan’ Toba sur l’île de Sumatra, explosa en causant un hiver nucléaire qui amena la population de nos ancêtres au bord de l’extinction.

Et nous voici de nouveau devant un tel goulet d’étranglement. À la différence  près, qu’il ne s’agit pas cette fois-ci d’un accident exogène. De ceux où une nature aveugle décime des pans entiers de l’écosystème planétaire à l’aide de titanesques explosions volcaniques ou d’Himalayas célestes nous percutant à des vitesses de plusieurs dizaines de kilomètres par seconde.

Continuer la lecture de Penser tout haut l’économie avec Keynes, de Paul Jorion, éd. Odile Jacob, 2015. Une note de lecture (VIII) : la folie du rapport de force que notre espèce a engagé… avec la Nature, par Roberto Boulant

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail