Archives de catégorie : La survie de l’espèce

DOUGLAS RUSHKOFF : « DE LA SURVIE DES PLUS RICHES »

Je reproduis un article publié sur LaSpirale.org pour l’ouvrir ici à la discussion. J’ai voulu leur écrire pour confirmer avec eux qu’ils en étaient d’accord (c’est le principe implicite sur la toile), malheureusement leur interface « Contact » est hors-service. Je leur demande du coup de me contacter si cela leur cause un souci. Ouvert donc aux commentaires.

Quand des patrons de fonds d’investissement new-yorkais font appel à un spécialiste de la société de l’information, afin d’améliorer leurs chances de survie après l’Évènement qui détruira le monde tel que nous le connaissons.

Continuer la lecture de DOUGLAS RUSHKOFF : « DE LA SURVIE DES PLUS RICHES »

1071Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Nous sommes cuits. Que faire ? », le 8 août 2018 – Retranscription

Retranscription de « Nous sommes cuits. Que faire ? », le 8 août 2018 – Retranscription. Merci aux quatre qui s’y sont mis ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le mercredi 8 août 2018 et aujourd’hui ma causerie s’appellera : « Nous sommes cuits. Que faire ? »

Il y a une semaine à peu près, Cédric Chevalier, qui réfléchit avec moi et avec d’autres sur la question de la collapsologie, de l’extinction de l’humanité, m’avait envoyé une réflexion, que j’ai voulu mettre sur le blog, bien que je ne prenne plus beaucoup de billets invités, sur notre attitude vis-à-vis du danger d’extinction. Alors, il y a des gens qui disent : « Non ce n’est pas vrai », il y en a qui disent : « Oui mais enfin on ne peut plus rien faire », etc. Il avait mis quatre scénarios.

Continuer la lecture de « Nous sommes cuits. Que faire ? », le 8 août 2018 – Retranscription

66Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Qu’on s’intéresse au moins à la partie en cours, qu’on ne lâche rien, par Cédric Chevalier

Pendant que j’enregistrais ma vidéo ce matin, Cédric Chevalier m’écrivait ce  que vous trouverez ci-dessous. Je lui ai fait remarquer que si nous sommes déjà deux à penser dans le même sens [nous nous écartons un peu sur le survivalisme], il y en a encore sûrement d’autres.  [La discussion est bien  partie ici, poursuivons-la à cet endroit].

Merci Paul, j’avoue être profondément affecté par la situation actuelle et mal dormir, à cause de la chaleur mais aussi à cause de cette sourde angoisse. Je suis affecté moins par le dépassement des limites par l’Humanité, qu’on peut estimer être une tendance aussi ancienne que l’espèce humaine (« errare humanum est »), que par l’absence de réaction actuelle pour réintégrer les limites (Belgique, France, Europe) et par pire, des actions qui aggravent les facteurs de la catastrophe (USA de Trump) (« perservare diabolicum »).

Continuer la lecture de Qu’on s’intéresse au moins à la partie en cours, qu’on ne lâche rien, par Cédric Chevalier

10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Nous sommes cuits. Que faire ?

Earth at risk of heading towards ‘hothouse Earth’ state : La Terre risque d’évoluer vers un état « Terre-serre ».

Trajectories of the Earth System in the Anthropocene, Trajectoires du système-Terre dans l’anthropocène.

Blog de PJ : Vers un état « Terre-serre » : notre « merveilleuse capacité d’adaptation » impuissante, par Cédric Chevalier, le 8 août 2018

10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Toutes affaires cessantes »

J’ai vu se profiler une crise financière et économique gigantesque, et j’ai dit : « Il faut s’occuper de cela, toutes affaires cessantes ! » J’ai regardé autour de moi, et je n’ai vu que des yeux ronds. À une exception près, qui est aussi celui qui m’a dit un jour il y a dix ans à propos d’une personne dont j’entendais le nom prononcé pour la première fois : « Attention, il est présidentiable ! »

J’ai vu se profiler l’extinction de l’humanité. J’ai dit : « Il faut s’occuper de cela, toutes affaires cessantes ! » Là aussi, je n’ai vu que des yeux ronds, sauf dans un pays très lointain mais qui se sait au milieu.

J’ai vu la Bête de l’Apocalypse, et son nom était Trump, et j’ai dit : « Il faut s’occuper de cela, toutes affaires cessantes ! » Je le répète ici tous les jours, mais j’entends dire : « Ça n’intéresse pas grand-monde, ce n’est pas vendeur ! Vous n’avez pas plutôt écrit quelque chose d’optimiste ? »

Continuer la lecture de « Toutes affaires cessantes »

81Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trois de mes livres à paraître chez Zweitausendeins.de

Trois de mes livres à paraître en allemand chez Zweitausendeins.de

–          Le dernier qui s’en va éteint la lumière : octobre 2018
–          Défense et illustration du genre humain : avril 2019
–          À quoi bon penser à l’heure du grand collapse ? : octobre 2019.

Il rejoindront sur les rayons des bibliothèques d’outre-Rhin l’inégalable Das Überleben der Spezies.

Merci à l’artisane déterminée et infatigable de cet accord et à Peter Deisinger, patron de Zweitaudeneins.

19Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La privatisation de l’État, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Bienvenus en Absurdistan ! Le monde magique où la richesse ruisselle vers le haut, où les impôts sont dégressifs, où le précariat remplace le salariat et où, fort logiquement, les pauvres sont stigmatisés.

Continuer la lecture de La privatisation de l’État, par Roberto Boulant

33Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Cartoon Forum 2017 – L’animation pour ado-adultes, une offre stable, par Annik Hémery

Cartoon Forum 2017 – L’animation pour ado-adultes, une offre stable, par Annik Hémery

Pas la toile quand même ! (on a déjà beaucoup donné !) Amis producteurs de cinéma, de télévision, de méga-spectacles holographiques à l’échelle planétaire, évitez à La survie de l’espèce (TM) ce sort ignominieux !

Dans la même veine d’humour noir, mais dans un univers post-apocalyptique, La survie de l’espèce (40 fois 3’) de Lardux et Xbo Films a choisi de vulgariser l’économie à coup d’animations en stop motion et de séquences 2D didactiques volontairement caricaturales. Inspirée des albums de l’anthropologue économiste Paul Jorion (qui avait annoncé la crise des subprimes), la série situe l’action à une époque où l’homme a disparu de la Terre. Seule, la tête parlante d’un savant survit au musée de l’Homme. Aux visiteurs robots attentifs, elle explique quelques principes qui n’ont pas porté chance à l’humanité, tels le capitalisme et la hiérarchie sociale (etc.).

Continuer la lecture de Cartoon Forum 2017 – L’animation pour ado-adultes, une offre stable, par Annik Hémery

2Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le temps qu’il fait le 24 novembre 2017

Est-ce la fin ?

Guy McPherson : Un aperçu d’un changement climatique abrupt

14Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail