Archives de catégorie : Médecine

Axel Kahn (1944-2021)


Le Tribunal pour les Générations Futures, c’était le mercredi 22 janvier 2014, au théâtre de la Gaîté Lyrique à Paris. Le thème ce soir-là, c’était “Le capitalisme va-t-il mourir ?”

Nous étions quatre. Axel Kahn était premier témoin ; Anne-Sophie Novel était le second témoin ; Christian Saint-Étienne était l’avocat de la défense ; le procureur, réclamant des têtes, c’était … eh oui ! bien entendu.

Coco donnait son opinion. Dans l’image ci-dessus, vous aurez reconnu sans peine, de gauche à droite, Christian Saint-Étienne et Axel Kahn.

Question subsidiaire : Axel Kahn et moi, étions-nous dans le même camp 😀 ?

Pour rappel, quelques autres croquis de Coco ce soir-là.

Continuer la lecture de Axel Kahn (1944-2021)

Partager :

7ème rencontre franco-chinoise du droit et de la justice de l’Ambassade de France en Chine, Le transhumanisme à l’ère de la médecine méliorative, après-midi du 11 mai 2021

Table ronde n°4 –  Le défi de la préservation de l’Humanité face au développement de la médecine améliorative

Président de séance :  Emilie GAILLARD, maître de conférences HDR en droit privé à Sciences po. Rennes et coordinatrice générale de la Chaire Normandie pour la paix et Li XIAOYONG, directrice du centre de recherches du droit de la santé, maître de conférences à l’université médicale de la capitale (UMC)

  • 14h00 – 14h15 Présentation générale de la thématique par les Présidents de séance
  • 14h15 – 14h30 « L’esprit d’Asilomar 1975 résistera-t-il à la conquête des étoiles ? », Paul JORION, anthropologue, sociologue et psychanalyste, professeur associé à l’Université catholique de Lille
  • 14h30 – 14h45 « La protection de la condition humaine via le concept d’ethic by the top », Loïc ETIENNE, médecin urgentiste, spécialiste en e-santé
  • 14h45 – 15h « Les droits fondamentaux comme frontières de la médecine améliorative de l’humain », Aurélie MAHALATCHIMY, chargée de recherches au CNRS en sociologie et sciences du droit, et Guylène NICOLAS, maître de conférences HDR en droit public à l’Université Aix-Marseille.
  • 15h – 15h15 « La médecine préventive ou la recherche d’un Homme protégé », Amélie DIONISI-PEYRUSSE, maître de conférences en droit privé à l’Université de Rouen Normandie.

Continuer la lecture de 7ème rencontre franco-chinoise du droit et de la justice de l’Ambassade de France en Chine, Le transhumanisme à l’ère de la médecine méliorative, après-midi du 11 mai 2021

Partager :

7ème rencontre franco-chinoise du droit et de la justice de l’Ambassade de France en Chine, Le transhumanisme à l’ère de la médecine « améliorative », les 10 et 11 mai 2021


Continuer la lecture de 7ème rencontre franco-chinoise du droit et de la justice de l’Ambassade de France en Chine, Le transhumanisme à l’ère de la médecine « améliorative », les 10 et 11 mai 2021

Partager :

7ème rencontre franco-chinoise du droit et de la justice de l’Ambassade de France en Chine, “L’esprit d’Asilomar 1975 résistera-t-il à la conquête des étoiles ?”, les 10 et 11 mai 2021

Résumé de ma communication intitulée “L’esprit d’Asilomar 1975 résistera-t-il à la conquête des étoiles ?”

En 1975, lors d’un colloque à Asilomar en Californie, une résolution fut adoptée visant à l’interdiction de toute altération de la lignée germinale humaine. 

L’esprit d’Asilomar a tenu bon jusqu’ici. Il a ainsi permis que la révélation en 2018 d’une manipulation génétique affectant la lignée germinale de plusieurs foetus soulève un tollé ; un médecin chinois, le Dr. He Jiankui, l’avait effectuée pour empêcher qu’un père séropositif ne transmette le virus du VIH à sa progéniture. 

Continuer la lecture de 7ème rencontre franco-chinoise du droit et de la justice de l’Ambassade de France en Chine, “L’esprit d’Asilomar 1975 résistera-t-il à la conquête des étoiles ?”, les 10 et 11 mai 2021

Partager :

7ème rencontre franco-chinoise du droit et de la justice de l’Ambassade de France en Chine, Le transhumanisme à l’ère de la médecine « améliorative », les 10 et 11 mai 2021

Je présenterai une communication intitulée “L’esprit d’Asilomar 1975 résistera-t-il à la conquête des étoiles ?” à la 7ème rencontre franco-chinoise du droit et de la justice de l’Ambassade de France en Chine, dans le cadre de la table-ronde “La médecine améliorative et l’Humanité : le patrimoine commun de l’humanité en danger ?” qui occupera l’après-midi du mardi 11 mai.

Résumé : La protection du génome contre les mutations dues aux astroparticules, la lutte contre les effets irréversibles de longs séjours en apesanteur, l’adaptation nécessaire à des expéditions durant plusieurs centaines, voire des milliers d’années, mettront à mal l’interdiction de toute altération de la lignée germinale humaine.

Au début des années 1970, les biologistes se mirent à exprimer leur préoccupation que les nouvelles méthodes de recombinaison de l’ADN – l’épissage des gènes d’un organisme dans un autre – ne créent des risques importants pour la santé humaine et l’écosystème global. Deux réunions à Asilomar, en Californie, en 1973 et 1975, débouchèrent dans un premier temps sur un moratoire portant sur de telles expérimentations, puis à l’élaboration de directives détaillées en matière de biosécurité, selon le degré du risque posé par toute expérimentation envisagée. (Stuart Russell, Human Compatible, 2019).

Partager :

Compte-rendu de Anthony D. Buckley, Yoruba Medecine, Oxford University Press, Oxford, 1985

Compte-rendu de Anthony D. Buckley, Yoruba Medecine, Oxford University Press, Oxford, 1985

A paru dans L’Homme, 1988, 105 : 132-133.

Anthony  Buckley a écrit un livre exemplaire sur le savoir empirique dont disposent un ou plusieurs médecins traditionnels du pays yoruba (Nigéria Occidental). Que l’auteur de l’ouvrage ne puisse trancher entre la nature idiosyncrasique ou partagée de ce savoir est dû à son caractère ésotérique et à la complexité de l’enseignement : Buckley n’a pu l’acquérir lui-même de manière aussi approfondie que par apprentissage auprès d’un maître unique. Mais ceci n’entache nullement la qualité de l’ouvrage. L’auteur a cependant le sentiment que le savoir médical est toujours très personnel, partagé par les spécialistes quant à ses prémisses les plus générales seulement : bien des systématisations que son maître lui transmet semblent être propres à celui-ci. 

Continuer la lecture de Compte-rendu de Anthony D. Buckley, Yoruba Medecine, Oxford University Press, Oxford, 1985
Partager :

Covid-19 : Et les autres surmortalités ?, un débat entre Nikademus et Timiota


Continuer la lecture de Covid-19 : Et les autres surmortalités ?, un débat entre Nikademus et Timiota

Partager :

Est-ce le dernier sursaut décisionnel des baby boomers ?, par Docteur Bob

J’ai reçu tout à l’heure ce courrier excédé. J’ai proposé à son auteur de le publier. Il en a été d’accord.

Je suis médecin, je vois les gens et leur peur, leur panique et la conséquence directe des confinement puis de la panique entretenue et des NPIs politiques.

Un mot à propos des actions politiques et des (NPIs = “Non Pharmacological Intervention”) imposées il est curieux par exemple que le dernier confinement soit décidé juste à l’apex des courbes (30 octobre en France pour un pic le 2 novembre de l’aveu (2 semaines après) de la DGS) idem en Belgique. Bref on confine sciemment à marée descendante faut-il croire que l’injonction du druide fasse descendre les vagues ?
Continuer la lecture de Est-ce le dernier sursaut décisionnel des baby boomers ?, par Docteur Bob

Partager :

Nous nions la réalité, chapitre 2, par Jean-François Le Bitoux

Ouvert aux commentaires.

Une révolution sanitaire est aussi nécessaire

Nous nions la réalité nous dit Vincent Burnand-Galpin et il développe différents aspects de ce refus du réel. Il faudra pourtant choisir les urgences même si la hiérarchisation est forcément différente car chacun voit midi ou minuit à sa porte. La hiérarchisation des priorités du Capital lui est spécifique ! Mais « l’impréparation des pouvoirs publics aujourd’hui est symptomatique. Nous proposons une autre approche : celle de la visualisation par la cinématographie, et l’art plus généralement. ».

Effectivement je ne doute plus que l’Art donne un accès plus immédiat à quantités de « ressentis » qui ne sont pas pour autant des « connaissances conscientes ». De multiples films récents, des BD plus expressives que des textes, des conférences, des powerpoints et d’autres «tutos » disponibles sur le web sont devenus des éléments de connaissance et de culture incontournables qui contribuent à remodeler les civilisations.

Continuer la lecture de Nous nions la réalité, chapitre 2, par Jean-François Le Bitoux

Partager :

« Déremboursement de l’homéopathie »

Ouvert aux commentaires.

Les granules homéopathiques ne contiennent aucun principe actif. La chose est aussi certaine que l’origine anthropique du réchauffement climatique.

Ceci étant dit,

  • L’effet placebo des granules homéopathiques est incontestable. La chose est aussi certaine que l’efficacité de toute forme de psychothérapie (ça fait du bien à toute personne [susceptible de parler] que quelqu’un vous écoute).
  • Dans le cas des affections qui guérissent d’elles-mêmes et pour lesquelles aucun médicament ne devrait être pris, les granules homéopathiques ne contenant aucun principe actif, ne produisent pas d’effet secondaire négatif, au contraire de certaines potions.

Questions :

  • Le « déremboursement de l’homéopathie », en la décrédibilisant (partiellement) aux yeux de ceux qui y croient, va-t-il réduire son effet placebo bénéfique ? va-t-il encourager un déplacement vers des potions inutiles mais produisant des effets secondaires négatifs ?
  • Comment empêcher les médecins de rédiger des ordonnances pour les affections qui guérissent d’elles-mêmes ?
  • Comment décourager les patients d’imaginer qu’il faut nécessairement “prendre quelque chose” quand on est patraque ? (j’en fais partie : je me fais une infusion de boldo – ce qui ne fait de tort à personne [enfin, je ne pense pas]).
Partager :

CRISPER-Cas9 : un sondage, trois réactions

Ouvert aux commentaires.

Le Pew Research Center a publié le 26 juillet dernier une étude qui avance que 7 Américains sur 10 approuveraient l’utilisation des technologies « d’édition » des gènes à des fins thérapeutiques sur les embryons et les bébés (Public Views of Gene Editing for Babies Depend on How It Would Be Used).

La réaction de Jean-Paul Vignal :

Cet optimisme riche en promesses est néanmoins inquiétant techniquement parce que les effets secondaires de CRISPR, l’outil qui permet cette édition ne sont pas encore bien connus (CRISPR Gene Editing May Have Unanticipated Side Effects).

Continuer la lecture de CRISPER-Cas9 : un sondage, trois réactions

Partager :

Mark O’Connell, To Be a Machine (IV) Les transhumanistes maîtrisent-ils les questions qu’ils soulèvent ?

Ouvert aux commentaires.

Certaines problématiques du transhumanisme apparaissent au profane comme des tempêtes dans un verre d’eau fondées sur un malentendu grossier, ou comme les conséquences en cascade d’un mauvais jeu de mots, ou encore comme des transpositions idiotes d’un domaine dans un autre n’ayant de sens apparemment que pour les spécialistes d’une sous-discipline très particulière en raison du folklore, des préjugés, qui lui sont propres.

Continuer la lecture de Mark O’Connell, To Be a Machine (IV) Les transhumanistes maîtrisent-ils les questions qu’ils soulèvent ?

Partager :

Séminaire du Cermes3, “Crises”, le 14 décembre 2016, de 10h à 13h

Séminaire du Cermes3 : Crises

14 décembre de 10h à 13h
Lieu : salle des thèses, 5ème étage, bâtiment Jacob, 45 rue des Saints Pères, 75006 Paris

Intervenants
  • Michaël Neuman, coordinateur et directeur d’études du Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires – Médecins sans frontières (CRASH – MSF), Crise et politique
  • Paul Jorion, professeur associé, Université Catholique de Lille, Crise et économie
  • Yohann Aucante, maître de conférences, Centre Raymond Aron, Ecole des Hautes études en Sciences Sociales (CESPRA – EHESS/CNRS), Crise et transformations des systèmes de protections sociales

Animation de la séance : Soraya Boudia (Cermes3) et Maurice Cassier (Cermes3)
Continuer la lecture de Séminaire du Cermes3, “Crises”, le 14 décembre 2016, de 10h à 13h

Partager :

Comme un grand cerf-volant (Gouverner la Chine), par DD & DH

Billet invité.

Nous paraissons sans doute parfois d’une outrecuidance folle en prétendant pouvoir nous approprier les notions de base de la pensée chinoise. C’en serait en effet une si nous en déduisions qu’il nous est facile de “comprendre” le fonctionnement qui en découle. Or, bien sûr, nous avons toutes les peines du monde, sur notre façade atlantique du continent, à nous faire une idée de la manière dont “ça marche” côté Pacifique ! Notre manie de tout ranger dans des catégories intellectuelles et de tout étiqueter avec des —ismes est de nature à nous envoyer tête première dans une voie sans issue. Continuer la lecture de Comme un grand cerf-volant (Gouverner la Chine), par DD & DH

Partager :