Archives par mot-clé : Complotisme

Veille effondrement #94 – Il est choquant de voir tant de gauchistes attirés vers l’extrême-droite par les théories du complot, par George Monbiot

Il est choquant de voir tant de gauchistes attirés vers l’extrême-droite par les théories du complot.

The Guardian, mercredi 22 septembre 2021

Il n’y a pas que les anti-vax. Les thèmes de la résistance au pouvoir et de la reprise en main de nos vies ont été cyniquement détournés.

C’est une chose inconfortable à admettre, mais dans les mouvements de la contre-culture où se situent mes sympathies, les gens tombent comme des mouches. Tous les jours, j’entends parler d’une autre connaissance qui est tombée gravement malade du Covid, après avoir fièrement proclamé les avantages de “l’immunité naturelle”, dénoncé les vaccins et refusé de prendre les précautions qui s’appliquent au commun des mortels. Certains ont été hospitalisés. Au sein de ces cercles, qui cherchent depuis si longtemps à cultiver la bonne société, il y a des gens qui menacent activement la vie des autres.
Continuer la lecture de Veille effondrement #94 – Il est choquant de voir tant de gauchistes attirés vers l’extrême-droite par les théories du complot, par George Monbiot

Partager :

La valeur de divertissement des théories complotistes, par van Prooijen, J.-W., Ligthart, J., Rosema, S. et Xu, Y

La valeur de divertissement des théories complotistes

van Prooijen, J.-W., Ligthart, J., Rosema, S. et Xu, Y. (2021), The entertainment value of conspiracy theories. Br J Psychol. https://doi.org/10.1111/bjop.12522

De nombreuses personnes dans le monde entier croient aux théories du complot. Pourquoi ces théories sont-elles si attrayantes ? Nous avançons ici que les théories du complot suscitent des sensations fortes, indépendamment de leur valence émotionnelle. Les gens trouvent donc les théories du complot divertissantes – c’est-à-dire des récits que les gens perçoivent comme intéressants, excitants et qui retiennent l’attention – et de telles évaluations de divertissement sont positivement associées à la croyance en ces théories.
Continuer la lecture de La valeur de divertissement des théories complotistes, par van Prooijen, J.-W., Ligthart, J., Rosema, S. et Xu, Y

Partager :

Covid-19 – Y a-t-il une conspiration des complotistes ?

À la recherche de la source d’une désinformation systématique sur l’élection présidentielle de 2016 aux États-Unis, le FBI repéra une agence à Saint-Pétersbourg et inculpa un certain nombre de ses salariés.

Il n’est évidemment pas donné à tout le monde d’avoir les moyens de découvrir la source d’une intoxication et … d’inculper ses responsables.

Cela étant dit, je suis cependant surpris que ceux qui dénoncent la production de fausses informations relatives à la pandémie du Covid-19, apparaissent dans l’ensemble superbement indifférents à la question : “Qui sont les inventeurs des bobards (avant de les répandre) ?”

Certains sites se sont spécialisés dans la démystification et démontrent par leur activité que la découverte de l’identité de l’auteur de fake news est loin d’être irréalisable. Et si on trouve bien sûr souvent à l’origine de bobards, des individus chez qui se combinent banalement une très haute disposition à l’indignation et une capacité très basse  à comprendre les faits, la question très complotiste demeure : n’y a-t-il vraiment qu’eux ?

Partager :

“À moi, on ne me la fait pas !”

Ouvert aux commentaires.

En 13 ans de blog, j’en ai vu passer des commentaires qui commençaient par “À moi, on ne me la fait pas !” Ces mots pleins de bravoure étant suivis de la rumeur la moins fondée , du pire canard, que vous puissiez imaginer.

Comment est-ce possible ? L’explication est simple : la rumeur, le canard, en question, qu’ils se faisaient un bonheur de rediffuser, débutaient eux aussi par les mêmes mots magiques : “À moi, on ne me la fait pas !” qui les avaient enchantés, dissolvant avec eux tout reste d’esprit critique.

Moralité : il n’y a de pire gogo que celui qui clame à l’envi qu’à lui, “on ne la fera pas !”.

Partager :

Les trolls sont comme le coronavirus !

Les trolls sont comme le coronavirus : leur capacité à la mutation est sidérante !

En 13 années de blog, n’en ai-je pas vu, des flopées de trolls dans les commentaires ici ?

Mais alors que leur message est habituellement – sur le mode du “On nous cache tout, on nous dit rien ” – que tout va beaucoup plus mal qu’on ne l’imagine – “Personne n’en parle ! et patati et patata !” – ils sont passés cette fois-ci au “TOUT VA BEAUCOUP MIEUX QU’ON NE L’IMAGINE !” :

Coronavirus ? Moins dangereux que de traverser la rue ! Le sirop d’orgeat vous permettra de passer entre les gouttes !, etc.

Ces sales petites bêtes ont décidément une capacité de mutation et d’adaptation redoutable !

Partager :

« Le gouvernement nous ment », le 21 janvier 2020 – Retranscription

Retranscription de « Le gouvernement nous ment », le 21 janvier 2020. Ouvert aux commentaires. Bonjour, nous sommes le mardi…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Trends -Tendances : Climat : le déni officiel australien, le 23 janvier 2020

Ouvert aux commentaires.

Le déni officiel australien

Pendant que les abominable incendies ravageant l’Australie font la une de la presse internationale, le monde entier s’interroge : pourquoi ces nouvelles semblent-elles laisser indifférents les Australiens eux-mêmes, étant reléguées dans leurs propres journaux loin dans les pages intérieures ?

Le Premier ministre, Scott Morrison, relativise : il a toujours fait chaud l’été dans son pays, et les feux de brousse ont toujours accompagné la chaleur. Ce qu’il faut expliquer pour lui, c’est l’hystérie de la jeunesse sur cette histoire d’incendies. Deux facteurs jouent à son avis : l’impétuosité naturelle des jeunes, qui les pousse à l’exagération, et le fait que n’ayant pas encore vécu très longtemps, ils ignorent que les feux de brousse ont toujours existé en Australie.

Continuer la lecture de Trends -Tendances : Climat : le déni officiel australien, le 23 janvier 2020

Partager :

Où est le Deep State ? Qu’on lui coupe la tête !, le 27 octobre 2019 – Retranscription

Retranscription de Où est le Deep State ? Qu’on lui coupe la tête !, le 27 octobre 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le dimanche 27 octobre 2019. Deuxième vidéo pour la journée. La première s’intitulait : « Le Brexit expliqué en deux mots » et celle-ci s’intitulera « Où est le Deep State ? Qu’on lui coupe la tête ! ».

Et je vais commencer par une citation. C’est une citation que j’ai reproduite dans un article qui a paru le 1er septembre [Félicien Marceau : « Le péché de dissimulation », dans Quinzaines] et où je parle de M. Félicien Marceau à l’époque où il s’appelait encore de son vrai nom, c’est-à-dire Louis Carette, et où il avait écrit en 1942 un livre qui s’appelait « Le péché de complication » et je rappelais un petit peu, voilà, qui était ce M. Louis Carette à l’époque et pourquoi il avait été justifié de le condamner à 15 ans de travaux forcés à la libération pour faits de collaboration. Que ce n’était pas, comme il l’a prétendu après, que tout le monde avait rêvé. Non, il y avait de bonnes raisons.

Continuer la lecture de Où est le Deep State ? Qu’on lui coupe la tête !, le 27 octobre 2019 – Retranscription

Partager :

Où est le Deep State ? Qu’on lui coupe la tête !

C’est le complotisme qui aura eu la peau de Trump

C’est comme les gens qui croient que l’hitlérisme ce n’est rien d’autre que l’antisémitisme. Sottise pure. Un parti qui ne serait qu’antisémite ne tiendrait pas six mois le pouvoir. Ou plutôt il ne tiendrait le pouvoir que tant que durerait le danger juif.

Louis Carette [Félicien Marceau], Le péché de complication, 1942

cf. Paul Jorion, Félicien Marceau : « Le péché de dissimulation », le 1er septembre 2019
Partager :

« On nous cache tout ! On nous dit rien ! », le 26 juillet 2019 – Retranscription

Retranscription de « On nous cache tout ! On nous dit rien ! », le 26 juillet 2019. Ouvert aux commentaires. La discussion est tout naturellement consacrée en ce moment au suicide [apparent] de Jeffrey Epstein.

Bonjour, nous sommes le vendredi 26 juillet 2019 et, dans cette petite vidéo qui s’appellera « On nous cache tout ! On nous dit rien ! », je vais, comme le titre l’indique, d’une certaine manière, justifier le conspirationnisme et le complotisme.

En 11 ans de vidéos que vous avez pu voir ici, je n’ai jamais fait ça. Je n’ai jamais rien dit de ce type-là. Je n’ai jamais rien écrit non plus de cette manière-là mais je suis obligé de le faire en raison d’un petit texte que j’ai trouvé hier. J’ai réagi aussitôt. J’ai eu un coup de sang. J’ai pas mal de coups de sang ces jours-ci. Ça devait être lié au climat ou bien à des choses particulièrement révoltantes que l’on voit dans l’actualité. J’ai fait un petit texte à propos de l’AFP demandant si leurs journalistes étaient tous en vacances ou s’ils étaient rentrés à la maison en raison de la canicule. Je vais vous expliquer.

Continuer la lecture de « On nous cache tout ! On nous dit rien ! », le 26 juillet 2019 – Retranscription

Partager :