45 réflexions sur « Le complotisme pour les nuls »

    1. Z’ont oublié Billy, Billy. Va pas s’en remettre. Mdrr
      Ou qu’il est le Mont des joyeux Pélerins ? 🙂

      1. Ah si Billy Billy est le centre du Monde des complotés.
        Pas de collapsologues au joli tableau ? Billy Billy ne sera pas content.

        2Top 12 des trucs auxquels croit un Américain sur cinq, et c’est flippant0% des Américains pensent l’Apocalypse arrivera avant leur mort
        « Ben ouais Dude, mais on s’en fout on a des gros flingues, qu’elles viennent les sauterelles »

        « Ce qui est vrai : la théorie de l’effondrement articulée autour de la pensée collapsologue en France met en garde sur les limites de la croissance et le risque d’un effondrement systémique de nos sociétés. Genre un peu ce qui est en train de se passer maintenant. Donc finalement en dehors des sauterelles et des références bibliques, ils n’ont pas 100 % faux. »
        http://www.topito.com/top-sondage-debile-usa

      2. 20% des Américains pensent l’Apocalypse arrivera avant leur mort
        « Ben ouais Dude, mais on s’en fout on a des gros flingues, qu’elles viennent les sauterelles »

    1. « Génial, chacun peut se faire une complote personnalisée. »

      Voui, comploteurs et complotistes de tous les pays : unissez-vous. Youpi !

      1. Détrompez-vous, la promotion du savoir engendre la connaissance. Nos trois cerveaux imbriqués possèdent des modes de fonctionnement qui favorisent les explications complotistes.
        Plus il y a de complotiste, plus ceux-ci prennent conscience, dans la confrontation de leur certitudes réciproques, des mécanismes sous-jacents, consciemment ou inconsciemment.

      2. « Nos trois cerveaux imbriqués possèdent des modes de fonctionnement qui favorisent les explications complotistes. »

        Seulement trois ? Quelle malchance pour les mécaniques des mécanismes.
        Et… à gauche ou a droite de la zone 51 ?

    1. « Et la stratégie des leurres pour les nuls ? Auriez vous ça en stock ? »

      Ben vi, Et la stratégie du pathos de caniveau dégoulinant de sensiblerie morbide pour faire pleurer les nuls leurrés mais contents ?
      Mais, ne vous inquiétez pas braves gens, si vous êtes Gilet Jaune et que vous avez des « émotions fortes » et l’envie de vous réunir : VOUS enfreindrez la loi bikoz pas de rassemblement à plus de 10 bikoz covid rode encore, sans parler de l’idiot qui est son « ami », mais NON PAS pour les rassemblements tout aussi légitimes contre les brutalités policières et le racisme, vi, vi vi…, car rassemblements des Gilets Jaunes, même avec « émotion forte » Tonton Castagnette a dit c’est pécho .
      Foutage de gueule en live et en direct, la Loi, c’est la loi ETce n’est pas la Loi . Idem la crise sanitaire. La « fête » continue…. MAis quand ON craint la fourche et la pioche, sans la brioche, tout est permis ! Un pti chèque vacance pour consoler les premiers de corvée en blouse blanche ? A vot’bon coeur MsieurDames….Non Maréchal du lait pour nos enfants, une « fête » pour nos mamans !!!

      Médailles d’honneur et dons de congés : l’hôpital se moque de la charité du gouvernement
      PAR LUDO SIMBILLE 20 MAI 2020
      https://www.bastamag.net/Medaille-soignants-dons-de-conges-primes-covid-hopital-reanimation-heures-supplementaires

  1. Je vais donner mon premier cours de peinture, voici : Devant la surface (petite ou grande), laissez aller votre bras. Assurément il sera le bon sismographe de votre cœur en souffrance, comme on peut le dire d’une lettre bloquée quelque part, d’une bouteille jetée à la mer. Mais n’oubliez pas, la Culture fait votre lit, puis oubliez. Redevenez cette individu seul face à la nature enchanteresse parfois et dégueulasse parfois : De cela naîtra un monde et ce sera le titre d’un tableau : Naissance d’un monde.

  2. Oui ok
    mais il y a quand même quelques clés de voûte à déboulonner.
    Parce que jardiner et tout le monde il est beau ça empêche pas d’utiliser tout le charbon et poum que ça soit encore plus trop tard.

  3. Il y a encore une vérité sous la vérité vraie.

    On distingue clairement au centre de l’image la silhouette d’une femme avec des antennes, une poitrine et quatre pattes.

    Femen aliens ?

    1. Tout ce qui peut se lire sur cette affiche n’est jamais qu’un paravent destiné à cacher la réalité.

      Les vrais complots, c’est ceux qui sont écrit au dos de cette affiche.

      Mais je n’en dis pas plus, sinon on me forcera à me taire.

      1. Comme tous le monde, celui qui crée, tente aussi de survivre dans ce monde capitaliste, citer la source est important. Et aussi éviter de faire disparaitre les informations qui permettent de retrouver l’auteur du document aurait été bien vu.

      2. Je crois que l’âme des complotistes vous échappe : il ne sont pas particulièrement soucieux de se voir reconnaître la propriété intellectuelle de leurs fabrications, ils préfèrent laisser entendre qu’il s’agit d’information, de véritables nouvelles.

        P.S. Si vous n’avez pas lu les commentaires précédents : https://deepstatemappingproject.com/

  4. L’aspect « bazar » entre informations « plus technologiques » (5G, etc.) et plus « sociales » (jésuites, etc.) n’est pas sans rappeler le bazar de la biologie elle-même:

    Vas-y que je te prends un bout d’ARN et que je m’en sers un peu comme une protéine. Dans une mitochondrie, je vais te refourguer de l’ADN qui devait être à un espèce de virus avant. Et puis la protéine, je la clive en deux si je veux, et c’est là qu’elle devient méchante. Le choléra, bacille qui n’est méchant qu’à cause de son infection (quasi permanente, comme un herpès) par des phages, des virus à bactéries.

    Il y a une sorte d’horreur du vide pour tous les états possibles au sens où du point de vue du signe, on peut toujours associer deux machins qui ont si peu à voir entre eux, mais que le cerveau, dressé à voir des corrélations dès qu’elles pointent le bout du nez (distinguer le bruit de la hyène de l’aboiement de Médor, l’allure du frelon et du gros hanneton), s’empressent de choisir comme lien « à renforcer » avec ses « like » hélas simplement biochimiques.

    1. La bazar de la biologie s’appelle l’Evolution.
      Mais c’est peut être du complotisme ? ( Rien en biologie n’a de sens, sinon à la lumière de l’Evolution (Theodosius Dobzhansky)

  5. J’peux pas lire, trop petit et trop compliqué. Mes yeux ou l’écran, à coup sûr.

    Cependant, j’ai vu ‘obesity’ et je m’étonne. L’ obésité n’est pas, normalement, un complot ou une arme en vue d’un complot. Elle est une menace réelle et bien comprise contre la collectivité des USA.

    Une supposition retorse: les auteurs ont fait figuré l’obésité dans les complots parce que l’opinion publique US est plus encline à lutter contre l’imaginaire (supposé, ici à tord nous le savons) que contre le réel. On pensera à l’Irak. Tous mes vœux de succès.

    J’espère que nous, européens, mettront plusieurs dizaines d’années avant d’accepter ce complot contre notre santé collective. Autant cracher en l’air, j’imagine.

    Je n’ai pas vu ‘néo-opiacé’ ou Fentanyl. Complots dépassés, sans doute. Les choses vont si vite…

  6. C’est là un assez bon mode d’emploi pour tout-e futur-e candidat-e à une élection au cours des 50, 60, 70 prochaines années…
    « Du Démagogue », une version revisitée « Du Prince » de Machiavel.
    Effrayant…
    Bravo et bon repos à l’auteur.

  7. Bonjour,

    Gide, Les Faux Monnayeurs (1925):

    Le diable n’est jamais si content que lorsque les hommes croient qu’il n’existe pas…

    En même temps, Gide a été nourri au symbolisme mallarméen, alors…

    A méditer quand même, non? Le refus du complot comme parachèvement du système complotiste!…

    Je pense également tout d’un coup à la méthode paranoïaque-critique de Salvador Dali: simple plaisanterie? Vaste plaisanterie?

  8. Il y a quand même une sacrée manip avec ce « schema », qui laisse entendre qu’un complotiste croit à tous les complots en même temps.
    Ceux qui pensent la terre plate ne pensent pas forcément que les reptiliens dirigent le monde, et ceux qui pensent qu’effectivement la fondation Gates, qui finance largement l’OMS, n’est pas tres catholique, croient rarement que la Terre est plate. Le millénarisme est une problmatique complètement différente.
    Cette représentation donne une idée fausse de la psychologie du « complotiste », et tend à le faire passer pour un fou, alors que la plupart du temps, ce « complotisme » est simplement le produit naturel de la défiance des citoyens pour les institutions (à force de mentir…).

    Parfois, la frontière est mince entre la stratégie assumée en pein jour, le groupthink d’élites qui partagent les mêmes intérets, le même langage et qui fréquentent les mêmes cercles, la conduite de stratégies moins avouables quand ces mêmes élites sont divisées par leurs intérets et qu’avoir l’opinion publique ou la communauté politique ou scientifique de son côté peut faire pencher la balance.
    Qui ne voit l’abîme entre l’accueil réservé à l’article (au torchon) du Lancet par BFM TV, le journal Le Monde ou le blog de PJ et le même accueil réservé à l’article des équipes de Raoult ? Un psychologue parlera de groupthink. Un complotiste, de complot. Reste que la méfiance se sera installée.
    A ce propos, dans la mesure où le journal le monde reçoit des subsides de la fondation Gates (1,9M d’euros tout de même), même si cela n’a aucun rapport (ce qui sera impossible à prouver), on ne s’étonnera pas que le journal Le Monde apparaisse dans un tel schema. On s’en étonnera d’autant moins que la fondation Gates s’est livrée à la corruption dans quelques états d’Afrique, proposant à quelques dirigeant de l’argent contre une loi obligeant la population à se vacciner (jusquà 20 millions de dollars).

    Les « complotistes » ont aussi cet immense avantage sur les non-complotistes, que la plupart des complots qu’ils dénoncent ont trait à la domination de la multitude par quelques-uns. On dira : la différence avec l’anthropologue, c’est que ce dernier explicite les mécanismes par lesquels elles s’exercent, plutôt que de cibler simplement des personnes (Bill Gates, les francs-maçons, etc.) et qu’il n’y a que ca qui donne une prise efficace sur le réel. En ce qui me concerne, ca reste à voir. Car je vois peu de non-complotistes/non-paranoïaques aussi mobilisés ou travaillés par la crainte d’un contrôle technologique de chaque aspect de nos vies, jusqu’au puçage de chaque individu (avec toutes les infos qui vont bien…) que les complotistes. Et en ce qui me concerne, ce facteur là est plus important.
    Qu’on en pense ce qu’on voudra, sans les complotistes, la Revolution française n’aurait pas eu lieu.

    Il y a souvent, dans l’anti-complotisme, la marque d’un entre-soi et d’un racisme de l’intelligence qui ne dit pas son nom.

    1. Votre dernière phrase exprime parfaitement mon opinion vis-à-vis de la critique du « conspirationnisme ». Mais le « complotisme » (où du moins le crédit apporté à l’analyse non convenue des phénomènes pour lesquels une explication nous est refusée ou rendue inaccessible) n’est pas la seule posture intellectuelle qui soit mal accueillie globalement. Toute la pensée hétérodoxe subit le même sort. Le conformisme, dans un monde où le chiffre devient le mètre étalon de chaque activité humaine, est la seule attitude qui soit socialement tolérée. Ajoutez au racisme de l’intelligence, la condescendance insultante, et vous aurez un tableau complet du mépris de l’autre à travers ses idées et ses opinions.

      1. En effet, parce que le complotisme EST un dogmatisme : il rejette toute discussion, tout débat. Il est VRAI parce qu’il est « ce qu’ON nous cache soigneusement : ce qu’ON ne veut pas que nous sachions ! » C’est le dogmatisme PARANOÏAQUE.

      2. Votre dernier message n’autorise pas les réponses, à moins que je trompe. Donc, je le fais ici. Je ne parle pas d’adhésion aux thèses complotistes de manière globale. Comme l’a dit Frédéric Lordon, voir des complots partout (paranoïa) est aussi stupide que n’en voir nulle part (naïveté). Si vous avez bien lu mon commentaire, vous aurez compris que mon seul intérêt pour le « conspirationnisme » réside dans l’hypothèse soulevée à titre d’explication d’un phénomène apparemment inexplicable. Si personne n’avait critiqué l’étude de The Lancet qui s’est avérée bidouillée, comment serait-elle apparue un jour comme fausse? Vous confondez, en ce qui me concerne du moins, et je pensais avoir été clair, scepticisme et paranoïa. Mais bon… pas grave.

      3. Paul Jorion a très bien stylisé le fonctionnement cérébral de l’attitude complotiste. Pour la notion de complot, il me semble que l’historien Carlo Ginzburg en a défini le concept opérationnel : il y a complot quand il est possible de prouver matériellement l’existence d’un faux.

        L’étude du Lancet est un cas d’École.

Les commentaires sont fermés.