Il faudra veiller à bien éradiquer la nature…, par Cédric Chevalier

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

La forêt de Bialowieza, à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, est la plus ancienne forêt primaire d’Europe, et une des dernières forêts primaires d’une surface significative sur notre continent (125 000 ha). Une forêt primaire est une forêt épargnée de la plupart des influences humaines depuis toujours, non défrichée, à peine exploitée par les forestiers. Continuer la lecture de Il faudra veiller à bien éradiquer la nature…, par Cédric Chevalier

Partager

Retranscription – « Reconstituer la planète, c’est du travail… et de l’emploi », le 18 août 2014

« Reconstituer la planète, c’est du travail… et de l’emploi », le 18 août 2014. Merci à Marianne Oppitz !

Mais il faut bien voir que si on veut passer d’un monde où nous consommons 1,6 planète par an et, si nous continuons dans la direction où nous sommes sans changer de cap, eh bien, ça va devenir 1,8, ça va devenir 2 etc. Il faut revenir au moins à une. Continuer la lecture de Retranscription – « Reconstituer la planète, c’est du travail… et de l’emploi », le 18 août 2014

Partager

OUBLIER LA VERTU ÉCOLOGIQUE, OSER SAUTER DANS L’INCONNU, par Vincent Rey

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Les appels à la vertu écologique individuelle se multiplient, et pourtant, elle semble sans cesse s’éloigner un peu plus. La vertu écologique, c’est un peu le « bout du tunnel » que voyait Raymond Barre en 1980, un point blanc à l’horizon, et qui ne cesse de reculer depuis.

Continuer la lecture de OUBLIER LA VERTU ÉCOLOGIQUE, OSER SAUTER DANS L’INCONNU, par Vincent Rey

Partager

« Les Hommes doivent quitter la Terre » : de l’urgence de se préoccuper d’un départ car on ne peut plus sauver la Terre, par AncestraL

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Pour Stephen Hawking – une « autorité scientifique » qui n’est quand même pas le Messie – les humains doivent quitter la Terre pour se préserver… d’eux-mêmes. Nous devrions l’écouter. S’il est aussi écouté, c’est qu’il y a de bonnes raisons. Nous devons quitter la terre.

Continuer la lecture de « Les Hommes doivent quitter la Terre » : de l’urgence de se préoccuper d’un départ car on ne peut plus sauver la Terre, par AncestraL

Partager

Piqûre de rappel : NiceFuture 15, Comment la spéculation nuit à l’économie, à Lausanne, juin 2015

Pourquoi l’abrogation des lois qui interdisaient la spéculation a rendu vains tous les efforts en vue d’une économie durable, renouvelable.

Partager

CHINE – La grande « leçon de choses » des arbres, par DD & DH

Billet invité.

L’arbre est un des grands et plus fondamentaux symboles communs à toutes les civilisations et cultures et on le retrouve dans pratiquement la totalité des récits d’origine de tous les grands mythes et cultes que l’humanité a élaborés. Nous sommes quelques uns, dans le cadre de ce blog, à espérer, sans naïveté excessive mais avec une petite dose de confiance, que la Chine peut ouvrir le chemin vers une préservation raisonnée de notre environnement commun sur cette planète et nous ne faisons guère ici que tenter de rassembler les éléments qui autorisent à nourrir cette petite lueur d’optimisme. Continuer la lecture de CHINE – La grande « leçon de choses » des arbres, par DD & DH

Partager

L’écologie est un geste politique sans Politique, par AncestraL

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

C’est certain, « le salut », si on peut l’appeler comme ça, ne viendra pas d’En-Haut, qu’il soit Dieu ou homme. Nous n’avons rien à attendre d’un quelconque gouvernement, et ce depuis qu’ils se constituent en France – depuis que l’on a aboli les couronnes de leurs têtes.

Continuer la lecture de L’écologie est un geste politique sans Politique, par AncestraL

Partager

Présidentielle il faut que ça change ! Un candidat antisystème pourrait-il sauver l’écosystème ? par Jean François Le Bitoux

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Un candidat antisystème pourrait-il sauver l’écosystème ? C’est loin d’être évident tant les mécanismes de la bureaucratie divisée en multiples strates au sein d’un millefeuille tout puissant sont incompatibles avec l’approche holiste et humble de toute analyse écologique qui révise continuellement la hiérarchisation des priorités pour entretenir une biodiversité en fonction de l’évolution des milles paramètres subis. Continuer la lecture de Présidentielle il faut que ça change ! Un candidat antisystème pourrait-il sauver l’écosystème ? par Jean François Le Bitoux

Partager

LIED, « L’anthropocène : quels enseignements pour quelle action », le 28 février de 14 à 17 heures

     « L’anthropocène : quels enseignements pour quelle action »

Le 28 février de 14 à 17 heures, salle 454 A du bâtiment Condorcet de Paris-Diderot, 10 rue Alice Domon & Léonie Duquet 75013 Paris

Continuer la lecture de LIED, « L’anthropocène : quels enseignements pour quelle action », le 28 février de 14 à 17 heures

Partager

L’eau à la dérive, par Christophe Thro

Billet invité.

« Nous respirons tous un seul air, nous buvons tous une seule eau, nous vivons tous sur une seule Terre. Nous devons tous la protéger. » Chef Raoni Metuktire

Quoi de plus simple et de plus répandu que l’eau ? Une molécule très simple qui rassemble 2 atomes d’hydrogène et un atome d’oxygène en l’absence de laquelle aucune vie n’aurait pu apparaître sur notre planète. Au niveau individuel, nous sommes constitués à 65% d’eau, et devons régulièrement en boire pour hydrater notre organisme. À défaut nous mourons en quelques jours. Continuer la lecture de L’eau à la dérive, par Christophe Thro

Partager

Écologiser l’homme…(2) écologisation locale, nationale et européenne, à partir de la journée mondiale des zones humides, par Jean François Le Bitoux

Billet invité.

Ci-dessous, un compte rendu distancié d’une réunion écologique citoyenne sur des programmes écologiques en cours, locaux et régionaux. Est-ce écologiser le citoyen ou une écologisation à pas forcé ?

Continuer la lecture de Écologiser l’homme…(2) écologisation locale, nationale et européenne, à partir de la journée mondiale des zones humides, par Jean François Le Bitoux

Partager

Une route s’ouvre avec Benoît Hamon, par Pierre-Yves Dambrine

Billet invité.

De mémoire d’homme d’un demi-siècle que je suis, cette campagne présidentielle est inédite, époustouflante. Le petit train-train des campagnes présidentielles de la Cinquième République avec ses candidats attendus, vendus, surcotés, a laissé la place depuis plusieurs mois au rythme toujours plus rapide d’une partie de jeu de quilles dont personne ne peut vraiment prévoir l’issue. Continuer la lecture de Une route s’ouvre avec Benoît Hamon, par Pierre-Yves Dambrine

Partager

Écologiser l’homme… Vaste programme ou question d’éthique ? par Jean François Le Bitoux

Billet invité.

Écologiser culture et civilisation est devenu en quelques années un leitmotiv qui, on l’espère, n’est pas qu’une question de mode. Le retour à la terre, à la slow-food et à quelques Amap représentent une minorité d’actions qui participent bien entendu à un « effet colibri », mais, soyons sérieux : « Tout reste à faire ». Par où commencer ?

Continuer la lecture de Écologiser l’homme… Vaste programme ou question d’éthique ? par Jean François Le Bitoux

Partager

DONALD, RONALD ET PIKETTY, par Marie-Paule Nougaret

Billet invité.

On a survécu à Reagan, c’était la seule consolation, presque comme un obsession, un mantra ou une prière, le seul soulagement à offrir à ses amis, le 9 novembre, lendemain de l’élection de Donald Trump : « On a survécu à Reagan… » Je pensais à ça justement, cette nuit… répondaient-ils, je ne pouvais pas dormir.

Continuer la lecture de DONALD, RONALD ET PIKETTY, par Marie-Paule Nougaret

Partager

Économie de marché, vérité des coûts et économie collaborative, par Jean-Paul Vignal

Billet invité.

La campagne électorale en cours est l’occasion de constater que le néolibéralisme en reflux presque partout dans le monde, a trouvé une nouvelle terre d’election en France : Margaret Thatcher, souvent citée, n’aurait probablement pas renié les programmes économiques de la droite et du centre proposés par les candidats qui ont le plus séduit cet électorat. Continuer la lecture de Économie de marché, vérité des coûts et économie collaborative, par Jean-Paul Vignal

Partager

DU CRÉPUSCULE A LA NUIT DE MÉDICIS : de l’élection de Donald Trump, symptôme politique, philosophique et psychologique, d’une crise systémique globale hors de contrôle, au symptôme climatique !, par Philippe Soubeyrand

Billet invité

1

Figure 1 – Le Crépuscule & La Nuit selon Michel-Ange – Les Tombeaux de Médicis – Basilique San Lorenzo de Florence [1] – Minimum arctique 2016, Image obtained using Climate Reanalyzer, Climate Change Institute, University of Maine, USA [43], & Spécimen.

N’oublions jamais ceci : la phase terminale d’un cancer est toujours caractérisée par une aggravation soudaine des symptômes de la maladie et une dépendance totale du patient qui est alors contraint de laisser en l’état l’ensemble de ses affaires en cours. Continuer la lecture de DU CRÉPUSCULE A LA NUIT DE MÉDICIS : de l’élection de Donald Trump, symptôme politique, philosophique et psychologique, d’une crise systémique globale hors de contrôle, au symptôme climatique !, par Philippe Soubeyrand

Partager

LE CANARI ARCTIQUE NE CHANTE PLUS : Lettre ouverte à l’attention de tous les élus de France, sans exception, par Philippe Soubeyrand

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Mesdames et Messieurs,
Ouvrez les yeux et réagissez ! Indignez-vous !
À vous toutes et tous qui êtes aujourd’hui tout désigné du fait des votes antérieurs de vos concitoyens, la lecture de cette lettre ne vous prendra que quelques minutes.
Continuer la lecture de LE CANARI ARCTIQUE NE CHANTE PLUS : Lettre ouverte à l’attention de tous les élus de France, sans exception, par Philippe Soubeyrand

Partager

Qui vient nous parler d’écologie ?, par Marie-Paule Nougaret

Billet invité.
Le premier chapitre de la série de Paul Jorion, De l’anthropologie à la guerre civile numérique, m’a consolée de n’avoir pas aimé lire Claude Lévi-Strauss. Je gardais un souvenir frustré de La Pensée Sauvage; que j’avais d’ailleurs revendue – malgré sa jolie couverture botanique, cause de mon achat – dès que je l’ai finie.

Continuer la lecture de Qui vient nous parler d’écologie ?, par Marie-Paule Nougaret

Partager

Hourrah ! Les renforts sont arrivés !

Quelle ne fut pas ma surprise il y a un instant, en allant délimacer mon potager avant d’aller me coucher, de découvrir – expliquant les petites dépressions que j’avais constatées dans mes pots de plants de tomate – un renfort tant espéré !

Continuer la lecture de Hourrah ! Les renforts sont arrivés !

Partager