Bonne première ‘alerte’ de l’année !, par François Corre

Billet invité

Première ‘alerte pollution’ (particules PM10) de l’année 2016, mais les sirènes médiatiques ne semblent pas trop fonctionner, ou si peu…

Pour Paris, Amiens, Rouen, Lille ou encore Londres et Bruxelles, ce n’était déjà pas folichon hier, mais pour aujourd’hui et demain (21/01), l’apnée et/ou le masque sont conseillés aux ‘personnes fragiles’ !

Continuer la lecture de Bonne première ‘alerte’ de l’année !, par François Corre

Partager

Piketty, le peuple, l’écologie et la République, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Piketty ne s’adresse pas au peuple quand il rend compte de ses travaux sur la nature et la mesure du capital ; ou quand il répond aux questions des journalistes sur l’actualité économique et politique. La légitimité de l’universitaire dans une élection du Président de la République au suffrage universel direct n’est donc pas frappante. Piketty s’adresse aux seules élites quand il explique les choses du capital. Le peuple voit empiriquement la réalité du capital en éprouvant quotidiennement les contraintes que sa rareté implique dans la vie concrète. Piketty n’est pas actuellement un candidat crédible et audible à la présidence de la République au suffrage universel direct. Mais il ne faut pas beaucoup forcer l’imagination pour voir Piketty en tête de la gauche au premier tour après avoir participé aux débats d’une primaire ; et prédire qu’il remporterait le second tour mieux que les professionnels de la politique face à Marine Le Pen.

Continuer la lecture de Piketty, le peuple, l’écologie et la République, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

EL NIÑO 2015-2016 : hélas monsieur Attali, le Père Noël n’existe pas, mais nous devrions tous croire en « L’enfant Jésus »…, par Philippe Soubeyrand

Billet invité.

C’est un fait incontestable : El Niño 2015-2016 pulvérise bel et bien tous les records d’El Niño 1997-1998 et contribue de manière substantielle au réchauffement climatique en cours dont il est aussi le fruit ! Les dernières images de la NASA (National Aeronautics and Space Administration) nous laissent sans voix…

Fig1-Image_El_Nino_1997_vs_2015

Continuer la lecture de EL NIÑO 2015-2016 : hélas monsieur Attali, le Père Noël n’existe pas, mais nous devrions tous croire en « L’enfant Jésus »…, par Philippe Soubeyrand

Partager

COP21 : un petit coup de marteau pour l’homme, un grand coup de masse sur l’Humanité… des lobbies en liesse… la grande parade des ONG est terminée !, par Philippe Soubeyrand

Billet invité

« Je ne vois pas d’objection dans la salle. Je déclare l’accord de Paris pour le climat adopté. […] C’est un petit marteau, mais je pense qu’il peut faire de grandes choses ! », Laurent Fabius, COP21, Paris, 12 décembre 2015 vers 19h30, sous un tonnerre d’applaudissements…

Dont acte [1] ! Les ONG ne se seront donc pas mises en colère ce jour là !

Continuer la lecture de COP21 : un petit coup de marteau pour l’homme, un grand coup de masse sur l’Humanité… des lobbies en liesse… la grande parade des ONG est terminée !, par Philippe Soubeyrand

Partager

Pourquoi se refuser les moyens de dépasser l’économie capitaliste ?, par Dominique Temple

Billet invité

Nous ne sommes pas à la veille d’une troisième guerre mondiale, qui relancerait le système capitaliste pour un tour comme en 14, mais à la veille d’une implosion sociale, d’une menace de malheur pour tout le monde, et par conséquent devant un impératif politique, celui de la transition de l’économie capitaliste en une économie post-capitaliste.

Continuer la lecture de Pourquoi se refuser les moyens de dépasser l’économie capitaliste ?, par Dominique Temple

Partager

COP21 : Innover plus pour vivre mieux plutôt que pour maximiser la croissance du PNB et les profits, par Jean-Paul Vignal

Billet invité.

On a parlé beaucoup d’environnement à l’approche de la COP21. Trop disent ceux qui estiment qu’il est des sujets plus importants pour l’avenir, le plus essentiel restant de mettre fin au règne sans partage d’une finance courtermiste sur l’économie qui tue l’avenir à petit feu et vide de sens toute réflexion sur la transition vers une économie plus respectueuse de l’environnement parce qu’elle entrave, de fait, le financement des infrastructures qui sont indispensables à cette transition. Le problème est de taille, mais il n’est pas le seul sur ce sujet essentiel à être passé sous silence.

Continuer la lecture de COP21 : Innover plus pour vivre mieux plutôt que pour maximiser la croissance du PNB et les profits, par Jean-Paul Vignal

Partager

Cop 21, Venezuela, par Marie-Paule Nougaret

Billet invité.

Le Venezuela n’a pas pris d’engagement sur les gaz à effet de serre, on le comprend.  Assis sur d’énormes réserves de pétrole, il le brûle sans compter et selon l’association Dialogue pour le Venezuela, subventionne l’essence à la pompe qui y coûte moins cher que l’eau. La construction de vastes parcs de logements sociaux sans réseau de transport aggrave la pollution de l’air et les maladies respiratoires. L’état d’abandon des oléoducs corrodés y ajoute l’intoxication aux métaux lourds, comme lors de la marée noire de 2012 dans le fleuve Guarapiche. A quoi se conjugue, pour les citadins, une pénurie d’eau, qui ne coule qu’une fois par semaine dans divers quartiers, faute d’entretien des captages et réservoirs. L’immense lac Maracaibo s’évapore sous l’effet du réchauffement global, plus sensible à cette latitude. Il devient plus salé, mais surtout sert de décharge à ciel ouvert. Le grand Caracas est la seule métropole dont les eaux d’égout finissent en Mer Caraïbe sans traitement.

Continuer la lecture de Cop 21, Venezuela, par Marie-Paule Nougaret

Partager

ÉTAT D’URGENCE : crise systémique globale, emballement climatique, Atlantique Nord vs El Niño, COP21 et/ou Loi de Puisseguin… Regardons ce « soliton » en face !, par Philippe Soubeyrand

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Encore une fois, peut-être aurions-nous dû méditer, voire compléter, plus avant la citation de Laplace avant de nous lancer bille en tête dans l’anthropocène comme nous l’avons fait [1] ?

« Nous devons donc envisager l’état présent de l’univers, comme l’effet de son état antérieur, et comme la cause de celui qui va suivre. Une intelligence [artificielle] qui, pour un instant donné, connaîtrait toutes les forces dont la nature est animée, et la situation respective des êtres qui la composent, si d’ailleurs elle était assez vaste pour soumettre ces données à l’analyse, embrasserait dans la même formule les mouvements des plus grands corps de l’univers et ceux du plus léger atome », Laplace, Essai philosophique sur les probabilités.

Continuer la lecture de ÉTAT D’URGENCE : crise systémique globale, emballement climatique, Atlantique Nord vs El Niño, COP21 et/ou Loi de Puisseguin… Regardons ce « soliton » en face !, par Philippe Soubeyrand

Partager

HOMME BLANC AVOIR RIEN COMPRIS ?, par Henri Pradin

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

« Pourtant, que la montagne est belle », chantait la chaude voix de Jean Ferrat encore dans nos oreilles. Oui, elle est belle. Si belle. Oh, pas toujours facile, certes, on le sait, mais au fond n’est-ce pas cela qui fait aussi sa force, sa magie, son charme ? Nous ne vivons pas là, dans ces hauts plateaux, pour la facilité, mais bien pour la qualité d’une vie et d’une terre.

Continuer la lecture de HOMME BLANC AVOIR RIEN COMPRIS ?, par Henri Pradin

Partager

La pluie et le beau temps en toute saison, par Noocafé

Billet invité. P.J. : des asticots volants ? enfin, bon, c’est pour la bonne cause !

Ce n’est plus le ver qui est dans le fruit mais le loup dans la bergerie, le mammouth dans la boutique de porcelaine.

Total finance la chaire de Développement durable au Collège de France, nouveau terrain de jeu des Tyrannosaurus post-modernes.

Continuer la lecture de La pluie et le beau temps en toute saison, par Noocafé

Partager

Des huîtres, des finances et des hommes…, par Jean-François Le Bitoux

Billet invité.

Le 9 octobre 2015, l’anthropologue Paul Jorion s’interroge sur un risque épidémiologique aggravant de la religion mondialisée : L’ultralibéralisme est-il un mécanisme biologique de mortalité dépendant de la densité ?

C’est une question d’actualité car des mortalités des huîtres, des moules et des entreprises aquacoles sur les estrans nationaux ont bien une étiologie sociologique et anthropologique, plus qu’épidémiologique. Les crises conchylicoles à répétition que vit notre pays résultent d’années de laissez-faire même si ce sont bien des bactéries et des virus qui « finissent » le travail.

Continuer la lecture de Des huîtres, des finances et des hommes…, par Jean-François Le Bitoux

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 9 OCTOBRE 2015 – (retranscription)

Retranscription de Le temps qu’il fait le 9 octobre 2015. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le vendredi 9 octobre 2015. Et hier, dans la journée, j’ai eu l’occasion de repenser à Monsieur Jérôme Kerviel. Pourquoi ? Eh bien, je lisais l’audition du patron de Volkswagen aux Etats-Unis. Pas celui qui a démissionné ni celui qui l’a remplacé, mais celui qui est patron de la compagnie automobile aux Etats-Unis.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 9 OCTOBRE 2015 – (retranscription)

Partager

NICOLAS HULOT : Osons !, par Philippe Soubeyrand

Billet invité.

Ce mercredi 7 octobre 2015 se tenait au Grand Rex à Paris la conférence exceptionnelle de Nicolas Hulot entouré d’un certain nombre de personnalités et de représentants de la société civile.

Continuer la lecture de NICOLAS HULOT : Osons !, par Philippe Soubeyrand

Partager

3 – BILAN CLIMATIQUE : température, cryosphère, Gulf Stream, El Niño et malgré cela, nous ne sommes toujours pas prêts !, par Philippe Soubeyrand

Billet invité

Note de l’auteur :

Alors que je rassemblais sous ce billet l’ensemble des informations relatives au réchauffement climatique, voilà que l’actualité s’est soudainement assombrie avec l’annonce du bilan toujours provisoire suite au passage sur la Côte d’Azur d’une tempête exceptionnelle dans la nuit de samedi à dimanche [1], un bilan malheureusement aggravé par la très grande fragilité de nos sociétés dites organisées… c’est pourquoi ce billet est avant tout dédié aux victimes de cette catastrophe naturelle.

Continuer la lecture de 3 – BILAN CLIMATIQUE : température, cryosphère, Gulf Stream, El Niño et malgré cela, nous ne sommes toujours pas prêts !, par Philippe Soubeyrand

Partager

Not in my backyard, mais pas chez vous non plus, par Marie-Paule Nougaret

Billet invité

Ce sont les derniers mots de Valérie Pécresse, lors de son débat avec Paul Jorion, sur France Inter  : « pour un tracé dautoroute, vous avez la moitié de la population qui habite dans le quartier a. qui veut que ça passe dans le quartier b. ; et ceux qui habitent le quartier b., qui veulent que ça passe dans le quartier a. À un moment, le politique doit décider. » 

Continuer la lecture de Not in my backyard, mais pas chez vous non plus, par Marie-Paule Nougaret

Partager

Penser tout haut l’économie avec Keynes, de Paul Jorion, éd. Odile Jacob, 2015. Une note de lecture (VIII) : la folie du rapport de force que notre espèce a engagé… avec la Nature, par Roberto Boulant

jorion

Billet invité.

La lignée Homo a traversé à plusieurs reprises des goulets d’étranglement qui ont failli la faire disparaître. Le dernier événement catastrophique datant de 69.000 à 77.000 ans, quand le ‘super-volcan’ Toba sur l’île de Sumatra, explosa en causant un hiver nucléaire qui amena la population de nos ancêtres au bord de l’extinction.

Et nous voici de nouveau devant un tel goulet d’étranglement. À la différence  près, qu’il ne s’agit pas cette fois-ci d’un accident exogène. De ceux où une nature aveugle décime des pans entiers de l’écosystème planétaire à l’aide de titanesques explosions volcaniques ou d’Himalayas célestes nous percutant à des vitesses de plusieurs dizaines de kilomètres par seconde.

Continuer la lecture de Penser tout haut l’économie avec Keynes, de Paul Jorion, éd. Odile Jacob, 2015. Une note de lecture (VIII) : la folie du rapport de force que notre espèce a engagé… avec la Nature, par Roberto Boulant

Partager

Mémoire de glacier, mémoire d’Homme, par François Corre

Billet invité

Il y a quelques jours, un tweet du blog reprenait un article du Monde comparant les bilans d’enneigement dans la sierra Nevada en Californie et l’état des glaciers alpins.

Les glaciers alpins sont en net retrait, longueur et volume, certains petits seraient menacés de disparition, mais en nombre limité pour le moment… C’est facilement observable pour le randonneur moyen, comme par exemple, les cas du glacier Blanc et du glacier Noir dans le Massif des Écrins (Hautes Alpes).

Continuer la lecture de Mémoire de glacier, mémoire d’Homme, par François Corre

Partager

1 – BILAN CHIMIQUE : des centaines de millions de tonnes de produits toxiques pour quelques pépites !, par Philippe Soubeyrand

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Alors que la Chine s’apprête à devenir « un acteur majeur » de la COP21, selon les propres termes employés par François Hollande, Président de la République, lors de sa réponse à la dernière question de sa conférence de presse de ce 7 septembre 2015, la catastrophe de Tianjin n’a pas encore fini de faire parler d’elle. Et alors que les dernières données rendues officielles font état de 160 morts (dont 107 pompiers et policiers) et de 13 disparus, le chiffre éloquent de 700 tonnes de cyanure de sodium (NaCN) vient d’être une nouvelle fois relayé par la presse chinoise [1], comme s’il fallait tout simplement s’arrêter à cela. Or, nous en avions déjà parlé lors d’un précédent billet [2], ce sont près de 2400 tonnes de produits chimiques divers et variés dont certains hautement toxiques, qui étaient entreposées là, sur l’un des ports commerciaux les plus importants au monde.

Continuer la lecture de 1 – BILAN CHIMIQUE : des centaines de millions de tonnes de produits toxiques pour quelques pépites !, par Philippe Soubeyrand

Partager