Archives par mot-clé : vaccin Covid-19

Veille effondrement #75 – Circonspection & renaturation, le plan Z ? #2/2 par JeNeSauraisVoir

Ayant entrepris d’explorer les motifs du refus du pass sanitaire et les raisons de la résistance à la vaccination, je me suis ému, dans un premier temps, du déficit de prise en compte de la pluralité dans nos sociétés et souhaité que nous y songions sérieusement surtout depuis que nous sommes entrés en effondrement. Il y a toutefois, je crois, une autre explication possible. C’est ce que je développerai dans cette deuxième partie.

Deuxième volet : de la nature comme étalon de notre nature

J’ai pensé à cette explication du refus de la vaccination en regardant une nième vidéo sur le transhumanisme où il était question de la possibilité d’augmenter l’humain. Cette vidéo montrait assez bien comment nous arrivons à l’enhaussement : une personne se trouve privée d’une aptitude dont la nature a doté tous les humains, en raison d’un accident notamment. Cette situation désolante entraîne la mise en branle du génie humain avec pour aboutissement une solution dont les performances surpassent la fonction qu’il fallait suppléer. On pense alors à la possibilité d’équiper d’autres humains ne souffrant d’aucune déficience de cette fonctionnalité améliorée.

Continuer la lecture de Veille effondrement #75 – Circonspection & renaturation, le plan Z ? #2/2 par JeNeSauraisVoir

Partager :

Veille effondrement #74 – Circonspection & renaturation, le plan Z ? #1/2 par JeNeSauraisVoir

A force de lire des explications que je qualifierais de maladroitement sentencieuses sur les motifs du refus du pass sanitaire et plus profondément sur les raisons de la résistance à la vaccination, je me suis demandé s’il ne serait pas intéressant d’essayer de formuler une explication ou tout au moins de poser la question d’une autre manière ?  L’exercice me parait d’autant plus envisageable que j’ai moi-même un peu de mal à adhérer à tout ce que l’on décide dans la précipitation. Et même si ce n’était pas le cas, partageant une part d’humanité avec les anti-vax, il me semble possible d’essayer de ressentir leurs motivations. Le refus du pass sanitaire et la résistance à la vaccination sont, je crois, révélateurs de bien des choses sur nous et sur notre société. Le pire serait que nous refusions à regarder de près sous le prétexte spécieux que la maison est en feu et qu’il n’y a rien d’autre à faire que de courir droit devant. A ce train-là il y a toujours quelque chose qui brule (d’autant que nous sommes entrés en effondrement) alors sortirons-nous jamais de l’auberge ?

Continuer la lecture de Veille effondrement #74 – Circonspection & renaturation, le plan Z ? #1/2 par JeNeSauraisVoir

Partager :

Veille effondrement #57 – Qui sont les anti-vax ? par Richelieu

Les raisons évoquées par les anti-vax pour ne pas se faire vacciner sont pitoyables. La vérité, c’est que ce sont là des réactions d’enfants gâtés, narcissiques et nombrilo-centrés, mal éduqués à la frustration par des parents irresponsables et qui nous font une bouderie parce que l’on n’accède pas immédiatement à leur petit caprice. Âge mental : 5 ans. Il n’y a dans leur discours aucune conviction réelle : il a suffi que Macron leur promette à la télé de les priver de sorties (bars, restos, boîtes de nuit …) pour que tout d’un coup, les centres de vaccination qui étaient vides se remplissent comme par enchantement. Lamentable.

Partager :

Veille effondrement #25 – Les virus sont-ils malins ? Je ne crois pas

Il m’arrive de faire un billet pour tester une idée que j’ai. Ce fut le cas quand – avec l’aide de mon neveu Jean-Baptiste Auxiètre – je vous avais proposé un calcul du risque que constitue la présence sur le globe de près de 500 réacteurs nucléaires. Vous aviez confirmé dans ce cas-là la validité de mon calcul et je vous en avais remercié.

Bon, c’est le fait d’avoir été un mathématicien appliqué qui m’a permis de nourrir ma famille au fil des ans, pas d’être anthropologue Lol ! mais je ne suis jamais totalement sûr de la qualité de mon jugement, ce qui me conduit à vous le soumettre.

Voici de quoi il s’agit : un certain nombre de personnes (bien éduquées) vous affirment aujourd’hui que c’est le fait d’avoir développé des vaccins qui favorise l’apparition de variants plus agressifs.

Continuer la lecture de Veille effondrement #25 – Les virus sont-ils malins ? Je ne crois pas

Partager :

Covid-19 : États-Unis : il faudra 30 à 40 ans pour maîtriser la pandémie

Podcast du New York Times, le 7 mai 2021 : « Why Herd Immunity is Slipping Away » : Pourquoi l’immunité de groupe est en train de nous échapper.

Résumé :

Au début de la pandémie aux États-Unis, la communauté scientifique évoque pour une maîtrise de la Covid-19, un niveau nécessaire d’immunité de groupe de 65%. Il n’est question alors que d’immunité acquise pour avoir contracté la maladie. Lorsque des vaccins apparaissent, il est alors question que le niveau puisse n’être que de 45% (personnes ayant été contaminées + personnes vaccinées).
Continuer la lecture de Covid-19 : États-Unis : il faudra 30 à 40 ans pour maîtriser la pandémie

Partager :

Vaccin Covid-19 – Séquence et conséquence au-dessus de deux nids de coucous, par Timiota

Nos angles morts sont pour certains d’entre eux fort bien révélés par la pandémie en cours. Qu’il s’agisse du plan médical ou du plan de la « gouvernance » (plan cybernétique si je suis l’étymologie du « Gouvernail », racine commune au deux), cela est apparu à satiété.

La vaccination amène son lot d’interrogations. Faisons deux vols rapides au-dessus du nid de coucou, le titre du billet étant d’ailleurs construit à partir de deux titres de films.

Continuer la lecture de Vaccin Covid-19 – Séquence et conséquence au-dessus de deux nids de coucous, par Timiota

Partager :

Covid-19 : Pourquoi n’a-t-on encore vacciné qu’un nombre aussi faible de personnes ?

Le Monde

[Au total] Près de 389 000 personnes ont reçu une première injection.

[…] Vendredi, 833 centres étaient « ouverts et accessibles à la réservation », a assuré le ministre de la santé, Olivier Véran. Pourtant, la prise de rendez-vous, possible depuis jeudi matin, s’apparente parfois à un parcours du combattant, même si « plus d’un million de rendez-vous ont été pris vendredi », selon le ministère de la santé.

[…] A Rennes, le service mis en place par la ville a ainsi reçu plus de 5 000 appels, et les 1 500 créneaux de vaccination disponibles sur les deux prochaines semaines ont été réservés.

Etc.

Qu’est-ce qui explique une telle lenteur ?
Partager :