Archives de catégorie : État-providence

Le programme du Blog de PJ pour les élections européennes, par Paul Jorion et Vincent Burnand-Galpin

Ouvert aux commentaires.

Quel modèle économique pour une société écologique ?

L’avènement d’une société écologique est impossible sans un changement radical de modèle économique. La politique actuelle du gouvernement en est l’exemple a contrario : concilier, sur le plan politique, libéralisme économique et préservation de l’environnement débouche nécessairement sur l’inaction écologique. L’environnement est sacrifié sur l’autel de la sacro-sainte équation « business + croissance = emploi + élection ».

Ce qui nous conduit à notre perte : le modèle économique capitaliste et néolibéral

Le capitalisme : un rapport de force en faveur du détenteur de capital

Le capitalisme, c’est le système économique qui donne l’avantage sur le plan politique au capitaliste, le détenteur de capital. Or qu’est-ce que le capital ? Ce sont les ressources qui, manquant à la place où elles seraient nécessaires pour permettre la production, la distribution ou la consommation des biens et des services, doivent être empruntées. Si les ressources manquent à la place où elles sont nécessaires, c’est que la propriété privée y fait artificiellement obstacle. Continuer la lecture de Le programme du Blog de PJ pour les élections européennes, par Paul Jorion et Vincent Burnand-Galpin

17Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Espaces de liberté, « Raréfaction du travail : réinventer l’Etat-providence du XXIe siècle », par Paul Jorion et Vincent Burnand-Galpin, à paraître

Ouvert aux commentaires.

« Raréfaction du travail : réinventer l’Etat-providence du XXIe siècle » – Paul Jorion et Vincent Burnand-Galpin

Pour la revue « Espace de Libertés » – 3 février 2019

L’Etat-providence trouve ses racines dans la « question sociale » qui émerge dans le débat public des pays occidentaux au cours du XIXe siècle. On désigne ainsi les problèmes sociaux liés à l’urbanisation et l’industrialisation, qui font craindre des troubles sociaux aux classes dominantes. Celles-ci tendent à considérer la pauvreté comme la conséquence de caractéristiques morales individuelles et non du fonctionnement de la société.

Continuer la lecture de Espaces de liberté, « Raréfaction du travail : réinventer l’Etat-providence du XXIe siècle », par Paul Jorion et Vincent Burnand-Galpin, à paraître

59Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail