5 réflexions sur « Dossier Steele : la bombe ! »

  1. Il est vrai qu’Ivanka Trump voyage beaucoup de par le monde et voit pas mal de gens qui gravitent dans les sphères plus ou moins proche des pouvoirs en place, dont le pouvoir russe.
    Je ne me souviens pas si Mueller a pu l’interroger directement ? L’info récente va certainement inciter le chef du clan à rédiger un tweet en rapport avec ce sujet, histoire de se justifier ; mais en privé, il est probable qu’Ivanka se prendra une ‘soufflante’ de première… 🙂

  2. Cher Paul,
    Libération dit à l’instant : «Abus de pouvoir» et «entrave» : on connaît les deux chefs d’accusation retenus contre Trump ». Est-ce que la traduction de ces termes en correcte (je n’ai pas vu les équivalents en anglais) ?

    1. C’est « Abuse of power » et « Obstruction of Congress » dans la langue de Shakespeare (la poétesse italienne :;).

      Ca me semble correct, mais il faut connaitre spécifiquement le vocabulaire juridique dans les deux langues pour le confirmer.
      Un juriste expérimenté à dit qu’il était bon que ce soit surtout quelque chose de constitutionnel et pas de crimine (bribery/corruption aurait été dans ce registre je pense, sans parler de treason/trahison) , que c’est bien pour faire un impeachment.

      1. Tiens, il me semble que j’avais dit la même chose 😉

        Les Démocrates ont donc joué la sobriété : s’en tenir à l’absolument incontestable, manifestement un clin d’oeil à la Cour suprême : « Rien de politique dans l’accusation : ne sont incriminés que des actes clairement anticonstitutionnels ».

Les commentaires sont fermés.