Archives par mot-clé : La France Insoumise

Une OPA du FN sur La France insoumise ? par Timiota

À propos de Union de la gauche ou populisme ? La France insoumise hésite et se déchire, par Hadrien Mathoux, dans Marianne, le 16 avril 2018. Ouvert aux commentaires.

Tentons, si faire se peut, une « méta-analyse ».

Les valeurs de gauche se sont construites dans un monde de canalisation des technologies et de l’énergie (cela, dès le XVIIIème siècle), monde qui devenait assez « plein » pour que la protection du seigneur ne passe plus pour un truc très utile pour votre survie en local. 1789 catalyse l’effort des Lumières  (si vous vouliez partie en campagne de Russie dans un grognard grognement, c’était OK  vingt et quelques années plus tard). Les ressources accrues sont aussi synonymes de famines, ce n’est pas contradictoire, puisque l’organisation ne colle plus pour distribuer à grande échelle.

Continuer la lecture de Une OPA du FN sur La France insoumise ? par Timiota

10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les temps qui sont les nôtres : La guerre froide bat son plein, le 16 mars 2018 – Retranscription

Retranscription de Les temps qui sont les nôtres : La guerre froide bat son plein. Merci à Catherine Cappuyns et Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 16 mars 2018. Il y a deux jours, avant-hier, je vous ai fait une vidéo qui s’appelait « L’affaire du défecteur Sergueï Skripal », cet ex-espion russe qui a été victime d’une tentative d’assassinat – et sa fille aussi qui se trouvait à ses côtés – et j’évoquais une atmosphère de guerre froide. Continuer la lecture de Les temps qui sont les nôtres : La guerre froide bat son plein, le 16 mars 2018 – Retranscription

13Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Le spectacle est terminé, Et tu vois : le décor est démonté… », par Gilbert Chabian

Billet invité.

Ritournelle dérisoire, de Claude François. Le cycle des élections françaises de 2017 touche à sa fin. Il me laisse et laisse à beaucoup un goût amer. Il a duré près de deux ans ! Comporté sept tours : trois primaires de partis, deux présidentielles et deux parlementaires ! Si l’on songe aux candidatures à la primaire, il faut compter à partir de septembre 2016. Mais si l’on songe à l’appel de Paul Jorion à Thomas Piketty, à la déclaration de Jean-Luc Mélenchon, aux préparatifs d’Emmanuel Macron, à la valse-hésitation de Hollande, de Valls, de Sarkozy, et à divers feuilletons judiciaires, il faut remonter à bien plus d’un an.

Continuer la lecture de « Le spectacle est terminé, Et tu vois : le décor est démonté… », par Gilbert Chabian

13Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Aux Citoyens de La France insoumise, par Arnaud Castex

Billet invité. Ouvert aux commentaires. P.J. : Je publierai bien entendu volontiers comme billet autonome les réponses qui lui seraient faites.

Avec pugnacité, conviction, créativité, vous avez bâti avec votre représentant à l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, un formidable mouvement populaire. Il s’en est fallu de peu que celui-ci n’accède au second tour. Cette excellente progression, votre score et l’état du PS, vous assuraient la légitimité de refonder une gauche authentique, inventive et conquérante, pour consolider ces forces qui s’étaient rassemblées autour de vous durant le dernier mois de campagne, notamment les voix issues du « PS-EELV ».

Ce mouvement a hélas été stoppé net par les paroles de Jean-Luc Mélenchon dans la soirée du 23 avril, déviant d’une cohérence qu’il avait pourtant toujours su trouver dans des situations antérieures similaires.

Continuer la lecture de Aux Citoyens de La France insoumise, par Arnaud Castex

32Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Philippe Poutou, l’honnête homme, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Comme le fait remarquer ce matin un journaliste de Mediapart, Philippe Poutou représenta au débat d’hier soir l’irruption du réel au milieu d’un parterre de politiciens professionnels. Et c’est vrai que ses interventions toutes de franchise, appelant un voyou par son nom et stigmatisant les ravages du néolibéralisme, faisaient plaisir à entendre. Surtout après les scènes d’humiliation dont il fut victime sur d’autres chaines ! Continuer la lecture de Philippe Poutou, l’honnête homme, par Roberto Boulant

90Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail