Étiquette : La France Insoumise

  • Blum, histoire d’actualité…, par Dom

    Bonjour Paul,

    Je suis ces temps-ci occupé à faire de la peinture. Tout l’intérieur d’une petite maison, 2 couches murs et plafonds, 90m2 au sol quand même… Pour utiliser au mieux ce temps considérable, j’en profite pour écouter des podcasts de France culture et France inter. Je suis tombé sur celui-ci :

    Léon Blum, une vie héroïque.

    Ces neuf heures sur la vie de Blum, et aussi (surtout ?) sur les années qui en sont le cadre, m’ont beaucoup instruit. Elles m’ont permis de reconsidérer celles qui s’annoncent, d’approfondir certains points de vue et d’en corriger d’autres. Je me sens donc moins ignorant, et apprécie d’autant plus certaines de vos positions.… Lire la suite…

  • Vidéo – Le coup à La France Insoumise

    La France Insoumise, le Nouveau Parti Anticapitaliste, Greenpeace France… Lire la suite…

  • Ce que nous attendons de La France Insoumise, par Régis Pasquet

    D’un parti (La France Insoumise) qui a su porter lors des dernières élections en France un programme original, écologiste et social, ayant séduit de nombreux jeunes gens – mais pas seulement – riche et cohérent on n’attend qu’une seule attitude : qu’il montre lors des débats à l’Assemblée Nationale et au Sénat une autre direction que celle qui sera, inévitablement, proposée par l’ensemble des capitalistes de tous calibres siégeant sur les autres bancs ; que pour chaque texte, il présente une alternative inscrite dans un cadre neuf, comme le ferait un contre -gouvernement. Que toutes et tous abandonnent les vieilles querelles, taisent les invectives, les apostrophes et les injures d’une autre époque.… Lire la suite…

  • Ruffin doit-il se présenter à la présidentielle ?, par Elimina Kirsch

    Tout d’abord je me questionne sur la légitimité de ma réponse. Je ne suis que sympathisante, électrice de gauche sans appartenance partisane définie dans le long terme, et je préfère militer à travers le monde associatif… 

    Ma réponse à cette question est intrinsèquement liée au contexte le plus récent. Elle aurait sans doute été différente sous un autre contexte. 

    À mes yeux, deux événements ont fortement marqué l’actualité et j’ai beaucoup de mal à m’en remettre : la tribune des militaires appelant ouvertement à l’insurrection, publiée dans Valeurs Actuelles ; et la participation des principaux responsables de gauche – à l’exception de la France Insoumise – à la manifestation des policiers devant l’Assemblée Nationale, le 19 mai dernier.… Lire la suite…

  • Vidéo – Le monde nous surprend, dans le bon sens

    Covid-19 – Violences policières – François Ruffin

    Wikipédia : « Georg Everhard Rumphius, né en 1627 à Wölfersheim en Allemagne et mort en 1702, est un marchand, un militaire et un architecte néerlandais célèbre surtout pour ses travaux en histoire naturelle. »… Lire la suite…

  • Une OPA du FN sur La France insoumise ? par Timiota

    À propos de Union de la gauche ou populisme ? La France insoumise hésite et se déchire, par Hadrien Mathoux, dans Marianne, le 16 avril 2018. Ouvert aux commentaires.

    Tentons, si faire se peut, une « méta-analyse ».

    Les valeurs de gauche se sont construites dans un monde de canalisation des technologies et de l’énergie (cela, dès le XVIIIème siècle), monde qui devenait assez « plein » pour que la protection du seigneur ne passe plus pour un truc très utile pour votre survie en local. 1789 catalyse l’effort des Lumières  (si vous vouliez partie en campagne de Russie dans un grognard grognement, c’était OK  vingt et quelques années plus tard).… Lire la suite…

  • Les temps qui sont les nôtres : La guerre froide bat son plein, le 16 mars 2018 – Retranscription

    Retranscription de Les temps qui sont les nôtres : La guerre froide bat son plein. Merci à Catherine Cappuyns et Marianne Oppitz !

    Bonjour, nous sommes le vendredi 16 mars 2018. Il y a deux jours, avant-hier, je vous ai fait une vidéo qui s’appelait « L’affaire du défecteur Sergueï Skripal », cet ex-espion russe qui a été victime d’une tentative d’assassinat – et sa fille aussi qui se trouvait à ses côtés – et j’évoquais une atmosphère de guerre froide. … Lire la suite…

  • « Le spectacle est terminé, Et tu vois : le décor est démonté… », par Gilbert Chabian

    Billet invité.

    Ritournelle dérisoire, de Claude François. Le cycle des élections françaises de 2017 touche à sa fin. Il me laisse et laisse à beaucoup un goût amer. Il a duré près de deux ans ! Comporté sept tours : trois primaires de partis, deux présidentielles et deux parlementaires ! Si l’on songe aux candidatures à la primaire, il faut compter à partir de septembre 2016. Mais si l’on songe à l’appel de Paul Jorion à Thomas Piketty, à la déclaration de Jean-Luc Mélenchon, aux préparatifs d’Emmanuel Macron, à la valse-hésitation de Hollande, de Valls, de Sarkozy, et à divers feuilletons judiciaires, il faut remonter à bien plus d’un an.… Lire la suite…

  • Aux Citoyens de La France insoumise, par Arnaud Castex

    Billet invité. Ouvert aux commentaires. P.J. : Je publierai bien entendu volontiers comme billet autonome les réponses qui lui seraient faites.

    Avec pugnacité, conviction, créativité, vous avez bâti avec votre représentant à l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, un formidable mouvement populaire. Il s’en est fallu de peu que celui-ci n’accède au second tour. Cette excellente progression, votre score et l’état du PS, vous assuraient la légitimité de refonder une gauche authentique, inventive et conquérante, pour consolider ces forces qui s’étaient rassemblées autour de vous durant le dernier mois de campagne, notamment les voix issues du « PS-EELV ».

    Ce mouvement a hélas été stoppé net par les paroles de Jean-Luc Mélenchon dans la soirée du 23 avril, déviant d’une cohérence qu’il avait pourtant toujours su trouver dans des situations antérieures similaires.… Lire la suite…

  • Philippe Poutou, l’honnête homme, par Roberto Boulant

    Billet invité. Ouvert aux commentaires.

    Comme le fait remarquer ce matin un journaliste de Mediapart, Philippe Poutou représenta au débat d’hier soir l’irruption du réel au milieu d’un parterre de politiciens professionnels. Et c’est vrai que ses interventions toutes de franchise, appelant un voyou par son nom et stigmatisant les ravages du néolibéralisme, faisaient plaisir à entendre. Surtout après les scènes d’humiliation dont il fut victime sur d’autres chaines !… Lire la suite…