Blum, histoire d’actualité…, par Dom

Bonjour Paul,

Je suis ces temps-ci occupé à faire de la peinture. Tout l’intérieur d’une petite maison, 2 couches murs et plafonds, 90m2 au sol quand même… Pour utiliser au mieux ce temps considérable, j’en profite pour écouter des podcasts de France culture et France inter. Je suis tombé sur celui-ci :

Léon Blum, une vie héroïque.

Ces neuf heures sur la vie de Blum, et aussi (surtout ?) sur les années qui en sont le cadre, m’ont beaucoup instruit. Elles m’ont permis de reconsidérer celles qui s’annoncent, d’approfondir certains points de vue et d’en corriger d’autres. Je me sens donc moins ignorant, et apprécie d’autant plus certaines de vos positions. Le travail du journaliste Philippe Colin peut sans doute être critiqué, mais je l’ai trouvé remarquable.

Le psychodrame au PS avec la contestation, de mon point de vue pitoyable, des résultats du vote, s’ajoute à la difficulté de construire une réelle démocratie au sein de LFI, et on ne parlera pas de l’extrême-droite, toujours à l’affût des voix qui pourraient enfin lui permettre de prendre le pouvoir. Sans oublier d’ailleurs, à ce propos, un contexte international où dans tous les pays, l’injustice est d’autant plus insupportable qu’elle devient de plus en plus flagrante. Quant à la bourgeoisie de droite, elle joue un jeu qui peut rappeler malheureusement celle d’avant-guerre.

Bref, si d’une façon ou d’une autre certains d’entre les commentateurs réguliers du blog ont aussi de la peinture à faire, ou tout autre chose qui permette une telle écoute, il me semble qu’elle pourrait alimenter les réflexions de certains. Ceci dit, je ne vois pas comment la suggérer, ni même si elle vous semble opportune.

En espérant ne pas abuser de votre temps

Bien cordialement

Dom

Partager :

19 réponses à “Blum, histoire d’actualité…, par Dom”

  1. Avatar de arkao

    Au moins à la LFI on n’est pas emmerdé par les processus de démocratie interne :-). Ça n’empêche pas les psychodrames mais peu importe, sur le terrain en province on s’en fout et l’urgence est ailleurs.

    5
  2. Avatar de Nosfératus
    Nosfératus

    Léon Blum…ô ciel, encore de la neige d’antan. La majorité des gens ne se rendent pas compte que notre époque orageuse et pénible, angoissante pour beaucoup, ne ressemble à aucune précédente de l’histoire après 1945.Il faudra trouver un autre modèle, une autre référence. 1936 était autre chose.
    Un historien universitaire avec lequel j’ai eu, il y a quelque jours, une discussion, compare notre temps à celui de la Guérre de Trente Ans: boulversements, remise en cause des valeurs communes et normes, imposer le droit du plus fort dans un cadre géopolitique, dèsordre économique…… ….Je trouvais cela un peu exagéré, mais en refléchissant….

    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      @Nosfératus

      si j’avais à choisir une époque c’est celle de la Commune que je choisirais ! Mais bon les couleurs et les goûts ne se discutent pas.

      1. Avatar de Dom
        Dom

        Pour la commune, y-a les conférences de Guillemin sur la radio télévision suisse.
        https://www.rts.ch/archives/dossiers/henri-guillemin/3477764-la-commune-de-paris.html
        C’est bien aussi mais c’est en vidéo, pour la peinture c’est moins pratique.

    2. Avatar de Chabian
      Chabian

      J’abonde car, par hasard, j’ai regardé la vie de Pascal (génie mais maladif, mort à 39 ans), qui vient au sortir de cette guerre de Trente ans (1618-48) qui laisse la France victorieuse des Habsbourg d’Espagne et du St-Empire, mais exsangue. Fils d’un récolteur d’impôts à Rennes pour le Roi, il invente pour son père une calculette ! Il se trouve à fréquenter, peu après que Gallilée croit plus ses yeux et ses calculs que la vérité imposée par l’Eglise (« et pourtant, elle tourne ») Descartes (« Donc je suis »), l’oeuvre de Jansen, puis l’Académie (de Paris) « de Mersenne » qui s’organise en co-résidence à l’Abbaye (désertée de ses religieuses) de Port-Royal. encore pris dans des catégories religieuses d’Ordre Ancien, ils inventent le cadre de pensée des Modernes. Comme un monde nouveau qui fermente dans un monde en ruine (auquel Louis XIV donnera de beaux restes…).

    3. Avatar de Thomas Jeanson
      Thomas Jeanson

      C’est quand même pathétique de refuser un éclairage sur une situation sous prétexte que les mots ont été dit il y a longtemps.

      Vous croyez pouvoir vous faire une meilleure représentation sous prétexte qu’elle sera  » neuve « .

      En fait bien souvent, vous direz la même chose, mais avec de moins bons mots…

      1. Avatar de Dom
        Dom

        Effectivement, aucune situation n’est identique à une autre. Mais si comme disait Héraclite on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve, se baigner à un moment peut servir, peut être, à mieux traverser la fois d’après. Après, comme dit Khanard, il faut pouvoir se fader les 9h, ce qui n’est pas twitter. D’où l’intérêt de travaux de peinture, entre autres… Mais vraiment, ça peut valoir le temps.

  3. Avatar de Khanard
    Khanard

    @Dom
    ouf ! Ecouter 9h de podcast sur Léon Blum va falloir que je trouve des travaux de peinture pour pouvoir analyser car en fait vous ne dites rien ! Petit cachotier !

  4. Avatar de naroic
    naroic

    Bon c’est plus court, mais non moins visionnaire – Gilles Deleuze et son Post-Scritum sur les sociétés de contrôles, publié en 1990 dans l’Autre Journal – dont je vous extirpe quelques extraits :

    « Nous sommes dans une crise généralisée de tous les milieux d’enfermement, prison, hôpital, usine,école, famille « 
    « Ce sont les sociétés de contrôle qui sont en train de remplacer les sociétés disciplinaires. « 
    « Le langage numérique du contrôle est fait de chiffres, qui marquent l’accès à l’information, ou le rejet. On ne se trouve plus devant le couple masse individu. Les individus sont devenus des «dividuels », et les masses, des échantillons, des données, des marchés ou des «banques ».
    « le capitalisme du XIX »siècle est à concentration, pour la production, et de propriété. Il érige donc l’usine en milieu d’enfermement, le capitaliste étant propriétaire des moyens de production, mais aussi éventuellement propriétaire d’autres milieux conçus par analogie (la maison familiale de l’ouvrier, l’école). Quant au marché, il est conquis tantôt par spécialisation, tantôt par colonisation, tantôt par abaissement des coûts de production. Mais, dans la situation actuelle, le capitalisme n’est plus pour la production, qu’il relègue souvent dans la périphérie du tiers monde, même sous les formes complexes du textile, de la métallurgie ou du pétrole. C’est un capitalisme de surproduction. Il n’achète plus des matières premières et ne vend plus des produits tout faits: il achète les produits tout faits, ou monte des pièces détachées. Ce qu’il veut vendre, c’est des services, et ce qu’il veut acheter, ce sont des actions. Ce n’est plus un capitalisme pour la production, mais pour le produit, c’est-à-dire pour la vente ou pour le marché. Aussi est-il essentiellement dispersif, et l’usine a cédé la place à l’entreprise. La famille, l’école, l’armée, l’usine ne sont plus des milieux analogiques distincts qui convergent vers un propriétaire, Etat ou puissance privée, mais les figures chiffrées, déformables et transformables, d’une même entreprise qui n’a plus que des gestionnaires. »

    10
  5. Avatar de Dimitri
    Dimitri

    C’est l’occasion manquée pour La France Insoumise lors du récent choix de sa nouvelle direction, beaucoup de personnalités publiques soutenant LFI ont été exclu des grandes décisions du parti, et Manuel Bompard est déjà la personne choisie et prête pour la présidentielle de 2027, comme le successeur légitime de Jean-Luc Mélenchon, lorsque le projet de la 6ème République va être débattu dans les médias, le problème de démocratie interne des Insoumis sera un frein à ce projet.

    1
  6. Avatar de torpedo
    torpedo

    Logement insalubre.
    Défense d’entrer.

    Il faudra bien plus à la petite maison de la gauche,
    Que vos deux couches de peinture aux murs et au plafond,
    Pour que de pauvres gens de nouveau, la loue.
    Et personne ne se risquerait à « Ripoliner » comme jadis,
    Les parois lèpreuses d’une si vilaine masure…
    A cause d’occupants successifs négligeants ou avides,
    Qui en voulaient surtout accroitre surface et hauteur,
    C’est l’assise même de l’édifice qui se dérobe aujourd’hui.
    Et ce n’est pas en utilisant la peinture de la belle époque,
    Qu’on lui rendra son lustre d’hier.
    Trop de dépendances, d’appentis de fortune,
    Font aujourd’hui souffrir des fondations,
    Calculées hier pour des charges davantages réparties.
    De toutes les lézardes béantes, nous voici tous témoins,
    Qu’elles sont désormais les seules ouvertures,
    D’une façade aux baies désespérement murées,
    Pour en conserver à tout prix la rigidité,
    Privant de lumière les derniers occupants,
    Et les laissant tous comme aveugles,
    Sentir les effluves et entendre les bruits du monde,
    Isolés dans une quête imaginaire et absurde
    Aux sources des succès passés.

    Mais de source, il n’y a plus, depuis le temps,
    Qu’ont mis nos coeurs à se tarir,
    De l’amour et de l’eau fraiche de la tolérance.

    Eric.

    3
  7. Avatar de torpedo
    torpedo

    Oup’s

    « …isolés dans la noirceur d’une quête imaginaire… »

    Eric.

  8. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    Les potins numériques font du potin.
    Fake-news et réseaux sociaux

  9. Avatar de Otromeros
    Otromeros

    Je reçois, je transmets… une vision délibérée de positif, rien que pour se rappeler :

    https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/francois-mitterrand-retraite-35-heures-temps-de-vivre

    1. Avatar de Rosebud1871
      Rosebud1871

      Otromeros 21 janvier 2023 19h27
      Excellent rappel qui me surprend par le coté tribun ‘(oublié par moi) maniant la rhétorique finement sophiste pour convaincre du juste et vrai de la proposition.
      Bon c’était en 1980, après, devenu chef d’État, il a pu dire à Danièle qui l’interpellait « Pourquoi maintenant que tu en as le pouvoir ne fais-tu pas ce que tu avais offert ? » Il me répondait qu’il n’avait pas le pouvoir d’affronter la Banque mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu’il avait gagné un gouvernement mais pas le pouvoir. J’appris ainsi que d’être le gouvernement, être président, ne sert pas à grand-chose dans ces sociétés sujettes, soumises au capitalisme. »

      2
  10. Avatar de Bloom
    Bloom

    Blum, un des grands préparateurs de la deuxième guerre mondiale. « Lucide », l’ordure militante « raisonnable », déjà un « rigoureux» socialiste. Un discours édifiant (encore) qui incitera tout un chacun à manifester ces jours-ci :
    https://enseignants.lumni.fr/fiche-media/00000000918/a-luna-park-blum-tente-de-justifier-sa-politique-de-non-intervention-en-espagne.html
    L’alchimie d’un soulèvement n’est jamais passé par des représentants auto-proclamés.

  11. Avatar de arkao

    Bonne petite manifestation de la jeunesse soutenue par les anciens aujourd’hui à Paris.
    On sent bien les nouvelles pratiques plus intelligentes de la Préfecture de Police. Forces de l’ordre pas très loin du cortège, en embuscade mais pas visible des manifestants pour éviter d’échauffer les esprits. En milieu de parcours, un groupe de black-blocs a commencé à brûler quelques poubelles et briser une vitrine de la seule agence bancaire du quartier qui n’avait pas protégé sa façade et son dab. Ils ont été vite neutralisés par un escadron de CRS venu au pas de course. Pas de recours aux gaz lacrymogènes à ce moment. Dispersion fluide à Nation avec un léger contrôle des sacs par des agents courtois. Très loin de ce que j’ai connu en 2019. Comme quoi c’était bien le préfet Lallement le problème.

    2
    1. Avatar de timiota
      timiota

      Et derrière Lallement la verticalité de toute la Macronie :
      Aucun des sous-fifres de Lallement n’a pu faire remonter l’info que ce type faisait nettement plus de mal que de bien, même du propre point de vue Macronien.

      Rappelons que c’est un principe connu qu’en cas de crise, il faut faire piloter les opérations par celui qui a les bonnes démarches, qui n’est très généralement pas le plus gradé. C’est bien ce que permet l’armée qui distingue très bien la fonction (commandement des opérations) et le grade (généralissime ou colonel).

      Je pense au cas de Dwight D. Eisenhower qui fut nommé par Roosevelt pour piloter l’opération Overlord devant son supérieur Marshall, en raison de sa capacité à faire coopérer les armées de différents pays dans les épisodes précédents. j’ai souvenir que dans la hiérarchie officielle « inter-armes », il était quelques dizaines de rang derrière lui, mais Roosevelt avait bien pigé que c’était le bon choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta