Archives par mot-clé : populisme

Pourquoi nous sommes en train de gagner, le 24 août 2019 – Retranscription

Retranscription de Pourquoi nous sommes en train de gagner, le 24 août 2019.

Bonjour, nous sommes le samedi 24 août 2019. Vous connaissez mon goût pour la provocation et donc, vous ne serez pas autrement surpris par le titre que je vais donner à ma vidéo d’aujourd’hui, qui est « Pourquoi nous sommes en train de gagner ».

J’ai appelé récemment une de mes vidéos « Paul Jorion n’est pas fou » mais là, vous pourriez commencer à avoir des doutes sérieux. Pourquoi ? Parce que le monde autour de nous est en train de s’écrouler. Il y a en particulier 4 démagogues qui sont en train de précipiter l’effondrement généralisé du monde. Nous avons M. Trump aux États-Unis. Nous avons M. Boris Johnson au Royaume-Uni. Nous avons M. Bolsonaro au Brésil et nous avons M. Salvini en Italie. Tout ça, ce ne sont pas de petits pays. Ce sont de grands pays qui ont mis à leur tête, par des élections démocratiques, des autocrates, des démagogues, par un vote populaire, le vote du peuple. Ils ont obtenu des majorités pour se trouver là où ils sont. 

Comment en sommes-nous arrivés là ? Il faut réfléchir à cela. 

Continuer la lecture de Pourquoi nous sommes en train de gagner, le 24 août 2019 – Retranscription

Partager :

Pourquoi nous sommes en train de gagner

Ouvert aux commentaires.
24 août 2019, 18h59 – C’est tout moi ça : toujours précéder un peu l’actualité (qq heures, jours, mois, années…), Trump’s company could save millions if interest rates fall as he demands.
Électorat américain : approbation de la politique du Président
Partager :

L’Écho, Paul Jorion et Bruno Colmant: « La situation est grave. En l’absence de solutions, c’est la rue qui décidera », le 22 juin 2019

Ouvert aux commentaires.

Paul Jorion et Bruno Colmant : « La situation est grave. En l’absence de solutions, c’est la rue qui décidera »

Paul Jorion et Bruno Colmant évoquent les défis sociaux et climatiques ainsi que la montée des populismes. Et ils parlent d’une certaine urgence.

©Kristof Vadino

Bruno Colmant, professeur de finance et membre de l’Académie royale de Belgique et Paul Jorion, anthropologue et professeur associé des facultés de l’Université catholique de Lille, se sont rencontrés pour la première fois en 2009 lors d’une émission de radio de la RTBF. Depuis lors, ils aiment débattre et échanger leurs idées.  

Continuer la lecture de L’Écho, Paul Jorion et Bruno Colmant: « La situation est grave. En l’absence de solutions, c’est la rue qui décidera », le 22 juin 2019

Partager :

« Fin du monde ! Fin du mois ! », le 19 mai 2019 – Retranscription

Retranscription de « Fin du monde ! Fin du mois ! », le 19 mai 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le dimanche 19 mai 2019 et le thème aujourd’hui, c’est « Fin du monde ! Fin du mois ! ». Vous avez entendu ce slogan qui a été inventé par quelqu’un. C’est une bonne idée. Ça a des allitérations. Ça essaye de suggérer l’idée d’une convergence des luttes, que les gens qui se battent contre la destruction de l’environnement, le réchauffement climatique, etc. et les gens qui vont dans la rue non sans raison aussi, parce que la situation leur est impossible dans le contexte actuel, que ces gens pourraient défiler ensemble et représenteraient à ce moment-là une masse critique de gens qui veulent autre chose.

Continuer la lecture de « Fin du monde ! Fin du mois ! », le 19 mai 2019 – Retranscription
Partager :

Fin du monde ! Fin du mois !

Ouvert aux commentaires.
Partager :

La Voix du Nord : Grand entretien Paul Jorion, anthropologue : « Nous sommes dans une dynamique de chaos »

Ouvert aux commentaires. 80% de ce qui est écrit là a bien été dit par moi durant l’entretien. Dans les 20% il y a par exemple le fait que Jean-Jacques Rousseau a écrit dans Les confessions : « Enfin je me rappelai le pis-aller d’une grande princesse à qui l’on disait que les paysans n’avaient pas de pain, et qui répondit : ‘Qu’ils mangent de la brioche' », et qu’étant mort en 1778 il ne parlait pas de Marie-Antoinette en 1789. Etc. Critiqué par vous sur tel ou tel point, je me ferai un plaisir de vous dire s’il s’agit des 80% ou des 20%.

En marge du grand débat national, « La Voix du Nord » publie une série d’entretiens avec des experts et des témoins de tous horizons afin de nous éclairer sur les crises que traverse le pays. Aujourd’hui, rencontre avec Paul Jorion, anthropologue et psychanalyste.

Propos Recueillis Par Yannick Boucher | 05/03/2019

Paul Jorion est professeur associé à l’Université catholique de Lille. Photo Philippe Pauchet

Paul Jorion est professeur associé à l’Université catholique de Lille. Photo Philippe Pauchet – VDNPQR

– Vous avez été l’un des rares penseurs à avoir prévu l’effondrement de la planète financière aux États-Unis en 2008. Aviez-vous senti venir le mouvement des Gilets jaunes du 17 novembre ?

Continuer la lecture de La Voix du Nord : Grand entretien Paul Jorion, anthropologue : « Nous sommes dans une dynamique de chaos »
Partager :

« Seulement nous ! » ou « Nous, tous ensemble ! » ?, le 31 octobre 2018 – Retranscription

Retranscription de « Seulement nous ! » ou « Nous, tous ensemble ! » ?, le 31 octobre 2018. Merci à Cyril Touboulic ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le mercredi 31 octobre 2018, et voilà plusieurs semaines que je contemple l’actualité autour de moi (au niveau national, international), et que je me pose la question de comment rendre compte de l’ensemble des choses qu’on voit et qui semble partir dans toutes les directions. Comment rendre compte à la fois de la guerre menée par l’Arabie saoudite au Yémen, les élections au Brésil, M. Trump et la manière dont il essaie de gérer un massacre à Pittsburgh dans une synagogue, et ainsi de suite ? Comment envisager tout ça ?

Continuer la lecture de « Seulement nous ! » ou « Nous, tous ensemble ! » ?, le 31 octobre 2018 – Retranscription

Partager :

LA SOCIAL-DÉMOCRATIE EUROPÉENNE EST-ELLE AU BORD DU SUICIDE ? par Bruno Colmant

À moins d’un an des élections européennes, de nombreux partis, au sein de plusieurs pays, ne font plus mystère du fait qu’ils veulent saborder le Parlement Européen, et donc le fonctionnement de l’Union Européenne, par l’envoi de députés qui sont, au mieux, des eurosceptiques et, au pire, des souverainistes exclusifs. Au reste, cela ne se murmure plus comme des confidences chuchotées dans l’Olympe technocratique des instances européennes car c’est désormais un bruit assourdissant chez nos dirigeants: si l’Union Européenne ne trouve pas, dans les prochains mois, un projet de gouvernance unificatrice et modulaire, elle risque d’imploser sous ses propres forces centripètes. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard qu’Emmanuel Macron ait proposé, en totale lucidité et en contradiction avec les pistes brouillonnes du Président de la Commission, une vision concentrique de l’Europe destinée à moduler l’influence des pays de l’Union Européenne selon leur attachement aux valeurs sociales démocrates de l’ex-CEE.

Continuer la lecture de LA SOCIAL-DÉMOCRATIE EUROPÉENNE EST-ELLE AU BORD DU SUICIDE ? par Bruno Colmant

Partager :

UNE DYNAMIQUE EST ENCLENCHÉE EN ITALIE, le 28 mai 2018 – Retranscription

Retranscription de Une dynamique est enclenchée en Italie. Merci à Catherine Cappuyns !

Bonjour, nous sommes le 28 mai 2018 et le sentiment que j’ai c’est qu’il y a une dynamique qui s’est enclenchée, il y a un mouvement qui est en marche en Italie. M. Mattarella, le président de la République, a cru bon de refuser la proposition faite par la Lega et Cinque Stelle d’avoir M. Paolo Savona comme ministre de l’économie et des finances en Italie. Il a mis son véto à ça. Du coup M. Giuseppe Conte qu’il avait pressenti comme Premier ministre a jeté l’éponge et le président de la République a nommé ce matin M. Carlo Cottarelli Premier ministre, ou il lui a demandé d’envisager la constitution d’un gouvernement.

Continuer la lecture de UNE DYNAMIQUE EST ENCLENCHÉE EN ITALIE, le 28 mai 2018 – Retranscription

Partager :

Les temps qui sont les nôtres : La guerre froide bat son plein, le 16 mars 2018 – Retranscription

Retranscription de Les temps qui sont les nôtres : La guerre froide bat son plein. Merci à Catherine Cappuyns et Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 16 mars 2018. Il y a deux jours, avant-hier, je vous ai fait une vidéo qui s’appelait « L’affaire du défecteur Sergueï Skripal », cet ex-espion russe qui a été victime d’une tentative d’assassinat – et sa fille aussi qui se trouvait à ses côtés – et j’évoquais une atmosphère de guerre froide. Continuer la lecture de Les temps qui sont les nôtres : La guerre froide bat son plein, le 16 mars 2018 – Retranscription

Partager :

Presse à sensations et géopolitique

Ci-dessous le billet qu’un grand quotidien français m’avait commandité le 27 mars. À ma connaissance il n’a jamais été publié. Je le publie ici parce que j’y fais allusion dans la vidéo que je publierai tout à l’heure. Ouvert aux commentaires.

Presse à sensations, dit-on en français, « gutter press », soit presse de caniveau ou « gossip press », presse à cancans, dit-on plus volontiers en anglais.

« Sensations » renvoie à l’affect, qu’il s’agit de secouer avec de l’inouï, voire de l’incroyable, « caniveau » renvoie au caractère sordide de la motivation : sexe ou argent ou, souvent, les deux à la fois, « cancans », à la pipolisation qui veut que ce ne soient pas les grandes forces sociales ou politiques qui meuvent l’histoire, mais des personnalités ou, en s’élevant d’un cran, des sociétés secrètes, des groupes ethniques tout entiers ou les fidèles d’une religion particulière.

Continuer la lecture de Presse à sensations et géopolitique

Partager :

Trends – Tendances, La solution de la question européenne : dissoudre le peuple ! le 15 décembre 2016

Ouvert aux commentaires.

Qui ne se souvient du poème de Bertolt Brecht « La solution » qui semblait, au moment où il fut écrit en 1953, résumer très justement toutes les tares qui affectaient le communisme de type soviétique ?

Après l’insurrection du 17 juin,
Le secrétaire de l’Union des Écrivains
Fit distribuer des tracts sur le boulevard Staline.
Le peuple, y lisait-on, a par sa faute
Perdu la confiance du gouvernement
Et ce n’est qu’en redoublant d’efforts
Qu’il peut la regagner.
Ne serait-il pas
Plus simple alors pour le gouvernement
De dissoudre le peuple
Et d’en élire un autre ?

Continuer la lecture de Trends – Tendances, La solution de la question européenne : dissoudre le peuple ! le 15 décembre 2016

Partager :

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 4 NOVEMBRE 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 4 novembre 2016. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 4 novembre 2016 et dans quatre jours, le 8 novembre, le mardi 8 novembre, il y a des élections aux États-Unis. Alors, il y a des choses que je ne dois pas vous rappeler : je ne dois pas vous rappeler que c’est une grande nation, qu’elle pèse énormément sur le poids des affaires. Que le monde, dit occidental, repose essentiellement sur cette puissance pour son pouvoir militaire, pour pouvoir se défendre vis-à-vis d’attaques qui viendraient de l’extérieur.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 4 NOVEMBRE 2016 – Retranscription

Partager :

Donald Trump et Marine Le Pen : Le Peuple abandonné réclame au fond du désespoir le retour de l’État !

Un article sur le site américain The Week : « How an obscure adviser to Pat Buchanan predicted the wild Trump campaign in 1996 », par Michael Brendan Dougherty, analyse la course triomphale de Donald Trump dans la primaire républicaine des élections présidentielles du 8 novembre.

Continuer la lecture de Donald Trump et Marine Le Pen : Le Peuple abandonné réclame au fond du désespoir le retour de l’État !

Partager :