Archives de catégorie : Épidémiologie

Covid-19 : Qui sera opposé à Marine Le Pen ? (ce ne sera pas Emmanuel Macron), par Alexis Toulet

“Un A320 se crashe tous les jours”, comme rappelé fortement par François Salachas, neurologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (sur BFMTV)

Autres paroles de soignants :

“Nous ne sommes pas assez protégés et nous avons l’impression d’un train lancé à grande vitesse”
“Nous avons l’impression de ne pas avoir été entendus à temps”
“Nous n’avons pas les bras pour nous occuper des patients”
“Nous allons droit dans le mur”
“On essaye de camper sur cette position de ne pas confiner et de ne pas fermer les écoles alors que la situation est absolument dramatique”
“Stratégie mortifère du gouvernement”
“La vaccination ne peut pas aller plus vite que les arrivées des doses”

Continuer la lecture de Covid-19 : Qui sera opposé à Marine Le Pen ? (ce ne sera pas Emmanuel Macron), par Alexis Toulet

Partager :

Mon point de vue sur la question des Ouighours de la province chinoise du Xinjiang

À la fin de la vidéo que j’ai enregistrée hier, dont le titre était “L’Après-Covid n’aura pas lieu”, je mettais en perspective la politique chinoise et la nôtre vis-à-vis de la pandémie, en termes de prix attaché à la vie humaine. Un débat s’en est suivi qui m’a permis de préciser ma position sur une autre question : celle des Ouighours de la province chinoise du Xinjiang et du traitement que leur réservent en ce moment les autorités chinoises. Je reprends ici les points principaux de mon argumentation.
Continuer la lecture de Mon point de vue sur la question des Ouighours de la province chinoise du Xinjiang

Partager :

Covid-19 en Russie – un indicateur plus fiable, par Alexis Toulet

Les chiffres de décès du Covid publiés par le gouvernement russe en 2020 étaient difficiles à croire pour les personnes ayant accès aux médias sociaux russes : trop de témoignages de gens mourant de “pneumonie extrahospitalière”, trop d’informations sur des hôpitaux de province débordés renvoyant des gens chez eux pour y mourir.

Ces doutes ont trouvé leur confirmation à fin 2020 lorsque le chiffre des morts en excès sur la période mars-octobre 2020 a été connu – 165 000 de plus par rapport à la période équivalente l’année précédente, à comparer avec 27 990 morts du covid-19 suivant le compte officiel. Soit plus de 5 fois plus.
Continuer la lecture de Covid-19 en Russie – un indicateur plus fiable, par Alexis Toulet

Partager :

Vaccin Covid-19 – Séquence et conséquence au-dessus de deux nids de coucous, par Timiota

Nos angles morts sont pour certains d’entre eux fort bien révélés par la pandémie en cours. Qu’il s’agisse du plan médical ou du plan de la « gouvernance » (plan cybernétique si je suis l’étymologie du « Gouvernail », racine commune au deux), cela est apparu à satiété.

La vaccination amène son lot d’interrogations. Faisons deux vols rapides au-dessus du nid de coucou, le titre du billet étant d’ailleurs construit à partir de deux titres de films.

Continuer la lecture de Vaccin Covid-19 – Séquence et conséquence au-dessus de deux nids de coucous, par Timiota

Partager :

Covid-19 – Les stratégies nationales

Durant la première année de la pandémie, la manière dont les différents pays l’ont gérée au niveau national était fortement déterminée par des facteurs objectifs comme des particularités locales (fortes densités de population, présence de nœuds de communication, insularité et autres frontières naturelles, etc.) et des effets de hasard. Les États-Unis constituaient une exception de ce point de vue en raison de la polarisation paroxystique du pays se manifestant par une situation anarchique sur le terrain : politiques contradictoire du Président et des gouverneurs d’état, des gouverneurs et des maires, des maires et des shérifs.

Au bout d’un an, le problème est connu, et l’évolution de la pandémie reflète davantage l’efficacité ou non des politiques gouvernementales.

Les chiffres absolus dans les différents graphiques sont incomparables vu la différence du chiffre de la population, mais les profils peuvent être comparés. À vous de juger (l’ordre de présentation des graphiques est au hasard).

Continuer la lecture de Covid-19 – Les stratégies nationales

Partager :

Forum.eu – Un an après le début de la pandémie, où en sommes-nous ?, le 3 mars 2021

Sur Forum.eu, traduit du texte original en anglais. Existe également en allemand, espagnol, grec et polonais.

Dans leur réponse à la pandémie, l’Europe et les pays occidentaux n’ont jusqu’à présent pas été à la hauteur.

Paul Jorion

Lockdown im Februar 2021. Es gilt weiterhin eine Maskenpflicht.

picture alliance / Daniel Kubirski

La pandémie de Covid-19 a débuté il y a plus d’un an. Il est temps à présent d’évaluer la réaction de nos gouvernements occidentaux face à ce que nous avons qualifié de manière plus réaliste, dans un passé pas si lointain, de fléau plutôt que de crise.

Continuer la lecture de Forum.eu – Un an après le début de la pandémie, où en sommes-nous ?, le 3 mars 2021

Partager :

« INTUBÉE JE NE PEUX PLUS CRIER MA RAGE », alors je vais le faire pour elle, par le Dr. Pierre Hauptmann

Il s’agit d’une femme de 33 ans sans antécédent, contractant une pneumopathie par Covid-19 au 6ème mois de sa grossesse, hospitalisée en réanimation depuis quinze jours. Quelques jours après son hospitalisation les signes de souffrance du fœtus, son enfant, obligent l’équipe à pratiquer une césarienne pour le sauver. Grand prématuré, il sera hospitalisé lui-même dans un service spécialisé de réanimation néonatale.

Je découvre le scanner de cette jeune femme ce lundi au milieu d’une vacation hospitalière d’imagerie où se succèdent les cas programmés et les urgences. Depuis un an en arrivant devant les consoles, le fil des examens est parsemé de THORAX DE DEPISTAGE COVID LOW DOSE. Ce sont souvent des images impressionnantes, des poumons ayant perdu leur hypodensité aérique normale, des images en toile d’araignée, des opacités diffuses, confluentes, des poumons pris massivement par l’infection.

Continuer la lecture de « INTUBÉE JE NE PEUX PLUS CRIER MA RAGE », alors je vais le faire pour elle, par le Dr. Pierre Hauptmann

Partager :