42 réflexions sur « Vidéo – Le temps qu’il fait le 27 novembre 2021 »

  1. Bonjour,
    Pour nous remonter le moral :
    Je n’ai aucune compétence mais il semble que les tests PCR pemettent de détecter le nouveau variant sud-africain, du moins la présence du Covid 19. Reste à séquencer chaque test positif. Nous ne sommes pas complètement nus même si cela reste insuffisant. Les résultats à venir des 61 contaminés Covid aux Pays-Bas en provenance d’Afrique Australe donneront de précieuses informations quant à son développement futur.

    Pour nous baisser le moral :
    En ce qui concerne la Chine et la Russie, il y a un rapprochement de ces pays depuis un certain temps avec une cooperation militaire renforcée.
    Si dans leurs états-majors des plans belliqueux existent, quelle serait la meilleure période pour les mettre en oeuvre ?

    1. Il est tout aussi vraisemblable de penser que la question ne se pose pas au regard des conséquences…
      Et il semble préférable d’oser penser que la chose va tétaniser toute réponse.
      Mieux vaut tenir sa langue en pareil cas.
      Une autre interrogation pointe alors, à qui va profite le statut quo ?

    2. La meilleure période? Tout de suite…? Le cadre de nos sociétés occidentales d’enfants gâtés complètement hors du réel, (« le réel c’est quand on se cogne », disait Lacan), un cadre « non conçu pour résister à de grandes crises », agrémentées de fléaux, soit, les limites du « bloc bourgeois » et de ses illusions de bobos biberonnés à l’eau de rose. On arrive au bout du bout. Ca va saigner. Ca saigne déjà. Retour du refoulé oblige. Colossal, le refoulé! Des tonnes d’injustices, de souffrances, de crimes… Des peuples entiers glissés sous le tapis que foulent, de leurs pieds délicats, nos bourgeoisies infantiles et narcissiques… cf: MICRON, roi des enfants gâtés, à la fois brillant (le cul de mes casseroles aussi), et complètement… je ne trouve pas le mot, je ne suis pas psy, moi.

      8
  2. Juste un détail.
    Sur la Chine : Paul a hésité pour la désigner et a finalement dit « La Chine dirigée par le parti communiste ». C’est classique, mais c’est désigner un Etat par son « régime » comme s’il était optionnel, provisoire, etc. C’est notre idéologie qui nous donne cette grille de lecture. Je vais en parler.
    Plus neutre : La Chine de Pékin et la Chine de Taiwan ? Même pas. Taiwan est une enclave où le gouvernement « libéral » battu de 1949 s’est réfugié. Un peu comme une Catalogne qui se serait déclarée indépendante… et franquiste.
    Normal que l’Etat souverain n’accepte pas cette situation si elle est issue d’un coup de force. Donc disons l’Etat chinois.
    Et anormal que les USA montrent leur bras armé pour envenimer cette situation, notamment à propos des zones de navigation.

    Or les Américains nous ont mis dès 1945 dans leur récit manipulateur qui masquait leur impérialisme.
    Les américains ont relancé en 46-47 la peur du « bolchevisme » et des réformes européennes « social-démocrates » avec participation communiste chez nous. Ils ont eu un plan coordonné dès 1947 (contrôle de la Rhur dans la zone anglaise pourtant, refus du démantèlement et de la nationalisation : introduction d’une monnaie séparée le Deutche MArk sans discussion avec la zone soviétique, ce qui les empêchait de prendre leurs compensations prévues sur l’Allemagne, Création de l’OTAN. Ce plan s’appelle la Guerre Froide. On nous a mis dans la tête « la peur » des rouges. Les Soviétiques répondront d’abord aux voies de fait des USA par le blocage de Berlin et ne réagiront qu’en 1949 avec le pacte de Varsovie (Michel Demoulin sur les débuts de la Communauté européenne) — Mais qui oserait dire que le « rideau de fer » était un objectif des USA ? Or c’est le cas… et les historiens américains en discutent mieux que nos européens.
    Gerard de Selys a montré aussi à la RTBF comment la CECA et la CEE ont été orientées par les américains avec l’accord de Jean Monnet, qui avait été longtemps agent américain, cfr « Alinea 3).
    Nous avons donc des œillères idéologiques qui nous font un récit erroné… de notre propre histoire.

    Et il n’est pas impossible que les mouvements militaires de Russie et de Chine soient l’effet d’une embrouille américaine permanente, une stratégie de la tension, à laquelle nos Etats sont mêlés par l’OTAN (car « l’Atlantique-Nord » a été étendu aux cinq continents).

    10
    1. Pff’t!
      Il faut entrer dans le détail de l’historique des relations sino-américaines, d’une part, et des relations Chine-Continent / Chine-Taiwan d’autre part pour comprendre vraiment quelque chose à la situation de crise actuelle.
      Le fait est que de chaque coté du détroit de Taiwan il y a un régime qui se définit sous l’appellation « Chine ». Coté continent, il y a un régime qui se désigne par l’appellation République populaire de Chine, coté île de Taiwan, il y a un régime qui se désigne sous l’appellation République de Chine. Jusqu’en 1971 la République de Chine avait un siège à l’ONU, la RPC, non.

      L’un est l’autre se sont proposés de réunifier la Chine sous leur propre bannière dès 1949 après que les troupes de Tchank Kai Chek vaincues par celles de Mao se sont repliées sur l’île. C’est l’époque où depuis le continent on donne du canon en direction de Taiwan, mais sans véritable espoir de reconquête.
      Puis il y a eu un accord que l’on désigne par le Consensus de 1992 par lequel les deux parties de part et d’autre du détroit reconnaissent l’existence d’une seule Chine, sans pour autant qu’il soit spécifié sous quel régime la Chine doit être réunifiée. C’est l’époque où Taiwan est dirigée par un représentant du Kuo Mintang, parti nationaliste, mais cependant favorable à un rapprochement avec la Chine, essentiellement pour des raisons économiques, de nombreuses entreprises taïwanaises font des affaires et investissent en Chine continentale.

      Puis les relations entre les deux entités sont entrés dans une troisième phase qui correspond à l’arrivée au pouvoir à Taiwan du représentant d’un parti autre que celui le Kuomintang qui depuis 1949 a dirigé l’île d’une main de fer , c’est le président Chen Shuibian du Parti démocrate progressiste élu en 2000. Au préalable, la loi martiale avait été levée en 1988, ouvrant la voie à une démocratisation de la vie politique.
      Ensuite le kuomintang revient au pouvoir. En 2016 c’est le Parti démocrate progressiste qui fait son retour, avec l’élection de Tsai Yingwen, la première femme élue présidente dans le monde Chinois. Son parti est dit indépendantiste, bien qu’elle même ne revendique pas officiellement l’indépendance, se bornant à répéter qu’il y a un gouvernement démocratiquement élu, une armée, et qu’elle s’en tient au consensus de 1992. (L’idée est que de facto le pays est indépendant, il est donc inutile de réclamer cette indépendance, ce qui serait donner du bâton pour se faire battre inutilement.)
      Les relations Pekin-Taipei se tendent, Pékin soupçonnant Tapei de visées indépendantistes, et surtout affirmant que la réunification est inéluctable. L’actuel président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, en fait même son cheval de bataille, soufflant tout à tour le chaud et le froid, indiquant qu’un recours à la violence sera envisagé le cas échéant, et dans sa dernière entrevue vidéo avec Biden indiquant que la réunification devrait se faire pacifiquement.

      Entre temps la population taïwanaise est de plus en plus acquise à l’idée d’indépendance, ce qui signifie que la perspective du consensus de 1992 où chaque camp restait sur ses positions est battue en brèche. La reprise en main de Hong-Kong après l’adoption par Pékin de la loi sur la sécurité qui de facto met fin à la liberté de la presse et d’opposition politique à Hong-Kong, a fait perdre toute crédibilité quant à la possibilité de la mise ne place « d’un pays, deux système » à Taiwan, solution promue par Pekin à l’instar de ce qui se pratiquait à HK. Les taïwanais n’y croient pas dans leur immense majorité.

      Coté relations sino-américaines. Les US reconnaissent officiellement une seule Chine, la RPC, mais ont toujours affirmé le fait que Taiwan puisse se défendre. La position américaine n’est donc pas nouvelle, ce qui est nouveau c’est le contexte géo-politique avec une RPC qui annonce que l’île sera annexée de gré ou de force.

      Pour Pékin la simple idée qu’il puisse exister un régime démocratique de l’autre coté du détroit est intolérable. C’est donc aussi bien pour des raisons extérieures (la géopolitique ), qu’intérieures (détruire l’idée qu’une autre voie est possible pour la Chine) que la RPC accorde tant d’importance à Taiwan.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Consensus_de_1992

      .

      7
    2. « À propos des zones de navigation »
      Le fait est que la République populaire de Chine remet en cause le droit international de la

      «  … Bien que les juristes chinois s’en défendent, cette revendication inverse de fait le mécanisme du droit de la mer. La règle universelle veut que les droits sur la mer découlent d’une souveraineté sur la terre riveraine. Au contraire, cette langue de buffle est un espace maritime dans lequel toute terre verrait sa souveraineté déduite des droits reconnus sur les eaux qui la baignent.

      Présentée pour la première fois en 1949, la ligne des neuf traits est vigoureusement revenue sur le devant de la scène depuis 2009. Dans son argumentation, la Chine n’opère aucune distinction entre zones sous souveraineté (eaux intérieures et mer territoriale) et zones sous juridiction (ZEE). Elle entretient le flou sur les droits qu’elle revendique sous les formules d’« eaux chinoises historiques », de « zones de souveraineté incontestable » et de « zones de pêche chinoise traditionnelles ». Ces revendications ont été invalidées en juillet 2016 par un tribunal arbitral international constitué à l’initiative des Philippines. La Chine juge cette sentence « nulle et non avenue ».

      La remise en cause de la convention de Montego Bay concerne également la définition des lignes de base droites qui permettent de déterminer la limite des eaux territoriales ; elles peuvent ainsi s’étendre par endroits jusqu’à 122 milles nautiques des côtes chinoises au lieu des 12 milles nautiques de la convention. La Chine conteste aussi le droit de passage inoffensif des navires de guerre étrangers dans ses eaux territoriales et soumet les activités militaires dans sa ZEE à notification préalable. Toutes ces exigences sont excessives au regard du droit maritime international. Sont-elles un avant-goût des fameux droits historiques que la Chine souhaite imposer dans l’ensemble du « territoire maritime » délimité par la langue de buffle ? … »

      https://www.ifri.org/fr/publications/editoriaux-de-lifri/lettre-centre-asie/mer-de-chine-droit-de-mer-paradoxe-chinois

      1. J’ai lu l’article de votre lien vers ce think thank. J’ai remarqué que la « carte des 9 barres » est une carte du Kuomitang émise quand il était le gouvernement central et légal (1947). J’ai remarqué que la Chine a contesté dès le début la procédure (et pas seulement la conclusion d’arbitrage) : cela est une procédure de la convention du droit maritime, mais je ne sais pas la valeur impérative de tout cela. D’ailleurs Taiwan s’est opposé au résultat d’arbitrage également pour d’autres motifs. Et je me suis rappelé des Malouines/Falkland, ont-elles ont connu un arbitrage avant la guerre de Thatcher ?
        Je veux bien chercher des poux à la Chine, quelle grande puissance serait innocente ? Mais commençons par ouvrir les yeux sur l’histoire des USA ! En Asie, en Amérique latine ! Sur la stratégie des dominos ! Sur la courses aux armements !
        Et la remarque de Paul sur les nouveaux armements est inquiétante en soi.
        Je ne veux pas diaboliser l’un et blanchir l’autre. Mais avoir une lucidité, un recul. Et non un réflexe de peur… qui est fantasmatique (« Les Chinois à Paris !  » mais c’est le gendarme US qui est dans les faits en mer de Chine), unilatéral.

        2
    3. Les américains depuis très longtemps ont toujours considérés que le monde devrait tourner comme ils l’entendent et ont plus souvent qu’il ne le faut, imposés leurs vues, cela a pu être positif quelquefois (libération du joug nazi en Europe) mais on ne peut faire abstraction du gâchis humain et matériel qu’ils ont pu induire ou provoquer.
      Un exemple emblématique : Cuba ; les USA n’aiment pas la forme de direction politique de ce pays, mais cela ne s’arrête pas à l’expression d’une opinion; ils veulent un changement de statut à la direction de Cuba et agissent dans ce sens et appliquent de fait une forme d’ingérence.
      D. Trump avait fait en sorte de tarir l’envoi des ‘remesas’ des cubano-américains vers leurs familles résidant dans l’île, ce qui, conjugué à l’absence de revenus touristiques, a plongé la population dans une situation très difficile et provoqué des manifestations, lesquelles heureusement n’ont pas tournés au drame (pas de morts, pas d’yeux crevés..)
      Son successeur J. Biden, contrairement à ses promesses de campagne, n’est pas revenu sur le blocage des transferts de fonds vers Cuba et argumente qu’il faudrait plus de démocratie avant d’envisager quoi que se soit.
      Dans le pays, le secteur ‘privé’ qui est à la peine pour tenter d’émerger, demande simplement à J.Biden qui a été vice président d’Obama: « Les politiques de votre administration ne devraient pas avoir pour but de causer aux Cubains le plus d’adversité et de souffrance possible, mais de déterminer dans quelle mesure elles peuvent améliorer notre capacité à prospérer »
      https://elpais.com/internacional/2021-11-10/los-nuevos-empresarios-cubanos-le-piden-a-biden-regresar-a-las-politicas-de-obama.html
      Chose curieuse sur un autre plan, les récentes émeutes aux îles Salomon visant particulièrement le quartier chinois font suites au ressentiment de la population vis à vis de la Chine de Pékin reconnue par le gouvernement des Salomon en 2019, abandonnant de fait la reconnaissance de Taïwan (manipulations?)
      L’Australie a immédiatement envoyé des troupes pour ‘aider’ à rétablir l’ordre…

      1
  3. Se pourrait-il que les oligarques russes dont nombres de leurs avoirs sont gelés dans le monde, donnent un blanc-seing à Poutine pour refaire un empire dont l’ex- lieutenant colonel du KGB rêve au risque d’une déflagration générale ? A moins que l’Europe terrorisée donne l’Ukraine gratis comme la Crimée ? Je n’ai pas la réponse mais le pire n’est pas impossible car une guerre résoudrait les difficultés virales et économiques de la Russie. Le génie slave reste versatile, il peut aussi dissoudre Poutine dans la vodka. Qui aurait prédit la chute du Mur de la honte ?
    La Chine plus rusée et prudente n’est pas encore de taille à risquer de faire vitrifier son continent pour une île, elle préfèrera attendre que le fruit tombe de lui même quand le capitalisme s’effondrera ce qui pourrait arriver plus vite que prévu entre virus, climat et technologies incontrôlées…
    Tout cela nous nous prépare un siècle de grandes tragédies, hélas.

    1
  4. Le plus inquiétant dans votre relevé des nouvelles du monde , me semble être la double démarche « légitimiste » de la Chine et de la Russie , respectivement sur Taïwan et l’Ukraine ( pour laquelle l’Otan a déjà mis en garde Moscou depuis une bonne semaine ) . Car les deux options imaginables pour expliquer ces intentions belliqueuses qui généreront forcément plus de problèmes à tout le monde qu’elles ne répondent à un besoin vital et urgent des chinois ou des russes , ne sont guère réjouissantes :

    – ou bien il s’agit dans les deux cas d’une soupape nationaliste à des difficultés intérieures actuelles ou à venir ,
    – ou bien d’un projet concerté plus vaste qui ne veut pas dire son nom ( et donc pas acceptable pour nous )
    – ou bien … ( oui je sais , ça fait plus que deux ) .

    Dans les deux cas , la présidence française de l’Europe peut à mon avis déjà escompter des avancées majeures sur le thème défense européenne .

    Sur le thème désorganisation de l’économie par la pandémie , je lis par contre ce jour un impact inattendu positif du foutoir dans l’approvisionnement de jouets :
    « les difficultés d’approvisionnement par voie maritime profitent à la filière française du jouet … marché en hausse de plus de 4% par rapport à 2019 …. on constate une forte augmentation des ventes françaises de jouets à forte valeur ajoutée …La filière a besoin rapidement de bras et de formations pour inscrire ce « boom » dans la durée …. »

    Pour le black-Friday , pas besoin de Poutine ou XI pour affaiblir Amazon : manifestation contre des dépôts Amazon en Europe , des blocages au UK et au Danemark . En France rien : mais que fait Vincent et Greenpeace France ?!

    1
    1. « Pour le black-Friday , pas besoin de Poutine ou XI pour affaiblir Amazon : manifestation contre des dépôts Amazon en Europe , des blocages au UK et au Danemark . En France rien : mais que fait Vincent et Greenpeace France ?! »

      Ah non quand même, il y en a même eu dans la belle ville où réside Paul Jorion. C’est pas rien ! 🙂
      https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/vannes-dans-le-centre-ville-un-rassemblement-block-friday-pour-contrer-le-black-friday-c74dd1aa-4ecd-11ec-b2b9-fc54b95c0179

      Une à Nantes également, en lien avec la plate-forme logistique qui devait s’installer à Montbert :
      https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/a-nantes-ils-manifestent-contre-amazon-et-le-black-friday-63988602-4ee4-11ec-a154-8043ea2ede2d

    2. @ Juannessy

      A propos de la désorganisation de l’économie par la pandémie et de l’impact du changement climatique sur la modification des impératifs de changement des modes de chauffage en France.

      Les besoins en pompes en chaleur sont passés de 100.000 à 500.000 par an

      Conséquence :
      Info de ce matin par un proche, après un contact avec un installateur
      Délai mini prévisionnel pour avoir une pompe à chaleur : 56 semaines

      Il y a en France 3 millions de logements et 10 millions d’habitants qui se chauffent au fioul envers lesquels les livraisons de carburant devraient s’arrêter en 2030.
      Sans oublier que les besoins futurs en électricité vont fortement augmenter.
      COP26 : la transition énergétique ne va pas se faire sans difficulté.

      3
      1. J’ai assez de pulls pour ne pas mourir de l’absence de pompes à chaleur , et la chaleur m’affecte bien davantage que le froid !

        Je me demande par contre si le regain de pandémie va provoquer une rechute de la production industrielle , et donc par ricochet un désengorgement des voies et ports maritimes ( et , si l’on rêve un peu , une moindre inflation par renchérissement des matières premières et produits manufacturés , mais c’est vrai que le rebond d’inflation a aussi des sources structurelles via le QE des grandes banques centrales ) .

        PS : s’agissant des Russes , je cherche un lien hypothétique entre récente démonstration de destruction d’un de leur satellite , et velléité d’agression de l’Ukraine , mais je cale .

        1
        1. Concernant la production industrielle

          Depuis le 23 mars 2020 , la Chine a filtré les flux humains entrants par une mise en quarantaine drastique (3 semaines) des arrivants .
          Elle n’a pas été atteint par le variant Delta.
          Elle a détecté ,cette semaine , lors de la quarantaine, les premiers arrivants positifs au variant Omicron .
          Elle ne devrait pas être atteinte par ce nouveau variant dont on ne connait pas aujourd’hui ses conséquences prévisibles

          Par contre les flux de marchandises après le déconfinement , ont repris fortement pour l’approvisionnement mondial et tout particulièrement sur les besoins initiés par la pandémie ( moyens de protections, surgélateur pour vaccin Pfizer, respirateurs ,….)

          Les problématiques du fonctionnement en flux tendu et mondial:
          – les stock minimaux qui perturbent les chaînes de productions en cas de problème d’appros et de rupture de composants
          – le fonctionnement du STOP and GO de l’économie qui entraînent des arrêts de productions et les variations de cadences
          que l’outil de production ne peut pas encaisser.

          Pour le rebond d’inflation , et tout particulièrement aux USA , il est du en grande partie à l’augmentation des prix des produits énergétiques fossiles.
          Le QE a certes eu un impact sur l’inflation mais il a surtout bénéficié aux placements financiers et immobiliers.

          Quant au lien destruction satellite vs Ukraine , je ne trouve rien ,et je pense que c’est indépendant et que c’est « peut être » un message adressé aux forces de l’OTAN.
          Faudrait demander à V. Guérassimov !!!

      2. « Les besoins futurs en électricité vont fortement augmenter » : évidemment, puisqu’il faut remplacer les carburants fossiles, sauf effondrement de la consommation bien sûr.

        Du coup, Delphine Batho admet publiquement que l’arrêt de l’électronucléaire n’est pas la priorité : https://www.youtube.com/watch?v=k6tfK2SDcmI (séquence questions-réponses, vers le 3ème tiers).

        1
    3. Le piège de Thucydide

      Ou
      comment la puissance impériale et anciennement coloniale USA dominant la planète , et ses alliés otanesques eux aussi anciennes puissances impérialistes et coloniales , en déclin d’hégémonie , se trouvent confrontées économiquement,… face à une nouvelle puissance mondiale montante ,la Chine qui en plus s’est alliée à la Russie qui ,elle même, est en conflit avec ces anciennes puissances impériales.
      La Chine et la Russie se sont alliées pour développer un continent monde économique , commercial , énergétique ,…, l’Eurasie ,centre géostratégique de la planète , auquel de nombreux pays sont en train de s’y rattacher et qui marginaliserait l’hégémonie des USA.

      Les USA se servent de multiples leviers pour perturber voire empêcher ce projet eurasiatique.
      – l’Ukraine
      – Taiwan
      – Afghanistan devenant inopérable après l’échec puis le départ précipité des USA
      – blocage du NorthStream2
      – extraterritorialité des lois étatsuniennes par des politiques de sanctions
      – ……..

      Les USA ont 800 bases militaires sur la planète et pour certaines équipées de missiles balistiques nucléaires

      Un exemple :
      la base militaire américaine d’Incirlik en Turquie
      Au début des années 2000, la base abritait environ 90 engins nucléaires pour une capacité de stockage maximale de 100. Dans les années 2010, environ 50 B61 – sur les 150 a 200 engins nucléaires déployés par l’Otan en Europe – y sont stockées

      On est directement dans le Grand Jeu :
      https://www.revueconflits.com/le-grand-jeu-strategie-internationale-eugene-berg/

      2
        1. Les derniers empereurs/Tsars

          – Nicolas II Tsar ; mort avec sa famille en 1918
          – Pou YI : dernier empereur jusqu’en 1912
          et qui a fini ses jours en 1967 comme bibliothécaire à Pékin .

          L’Empire soviétique a été démantelé dans des conditions et conséquences connues .
          La période Elstine a été catastrophique pour la Russie.

          La Chine est devenue l’atelier du monde aux grands bénéfices:
          * du pays , de son savoir faire technique , de sa balance commerciale ,et de ses réserves de changes
          *du système capitalistique et de sa politique de délocalisations et de transferts de technologie vers les pays low-cost
          et dont l’objectif était de maximiser ses profits.

          Elle a maintenant un politique d’expansion commerciale face à laquelle les pays occidentaux ont des difficultés à faire face commercialement, et perdent progressivement leur position hégémonique , sauf éventuellement militairement, mais qui me parait une éventualité beaucoup trop risquée.

          1. Contrairement aux occidentaux, la Chine pense en des dimension stratégiques, l’occident, qui en plus est désuni et dépendant de la Chine en tant partenaire commercial, se contente de tactiques. Autrement dit les Chinois capitalisent sur le temps, sur le long terme. La situation actuelle, qui pousse le pays à l’isolation à cause de COVID, peut pouer contre le pays, rendre les situation conflictuelles encore plus acides, par manque de communication.

            1. Le court terme va rattraper plus vite qu’on ne le pense les stratèges chinois qu’on a tendance à surestimer. La RPC est très dépendante du monde extérieur, pour sa nourriture, une partie de ses matières primaires, et le fameux marché intérieur est loin d’être une réalité. Et il suffit de peu de choses pour désorganiser l’économie mondiale dont se gavent les grandes puissances. Je ne vois pas comment la Chine échapperait à l’effondrement.
              Raisonner selon une logique de blocs ne mènera à rien car ces blocs en réalité ne forment qu’un même et unique modèle, extractiviste et non coopératif.
              Il faut désarmer de toute urgence l’économie tout comme il faut aller vers la désescalade militaire, la guerre n’étant que la prolongation de la guerre économique parvenue à son paroxysme.
              Oublions un instant ces dirigeants incompétents et ‘fous’ qui nous gouvernent, qu’ils s’appellent Biden, Poutine ou Xi, qui nous conduisent tout droit au précipice.
              Tenez, écoutez ce qu’à à dire ce scientifique Russe, qui avec ses moyens limités tente de faire concrètement la démonstration qu’il est possible de ralentir la fonte du permafrost dans son « parc du pléistocène ». IL y est question aussi de la transmission entre les générations, notamment à travers la relation entre un père et son fils.
              Ce film de Denis Sneguirev et avec ses images magnifiques c’est à la fois un requiem et un espoir fou, celui des hommes et des femmes qui ont encore la foi sur cette planète, parce qu’ils tentent de faire tout ce qui peut l’être pour sauver ce qui peut l’être. A un moment Zimov dit : « il est trop tard pour sauver la Californie, essayons au moins de sauver l’Oregon … ».
              https://www.arte.tv/fr/videos/091130-000-A/retour-a-l-age-de-glace-l-hypothese-de-zimov/

              2
              1. Je ne regarde quasi jamais la télé mais ai quand même coché ça sur mon magazine préféré des cadres (que je ne suis plus). Trop tard pour le direct (c’est pas bon de se coucher après 22 heures, ont dit les docteurs) mais je me suis promis de le regarder en riplé. Et si on essayait de sauver la planète? Au reste, comme vous le dites avec bon sens, je ne vois guère comment la Chine se sauverait toute seule. Nous dépendons d’elle -au moins pour l’instant- pour les milliards de babioles que nous lui achetons tous les jours mais elle dépend aussi des autres, et pas que pour des babioles: déjà pour se nourrir.

                1
              2. Salut PYD,

                J’ai regardé ce documentaire hier soir. L’abnégation et l’opiniâtreté de certains est riche d’enseignement. Ce qui est fou, c’est qu’il soit quasi tout seul en fait.

                1
  5. Amazon ? Bof…
    Mais si j’arrive plus à trouver une paire de godasses en magasin, je fais comment ?

    A propos de chaussures : du savetier d’Aristote et de son maçon jusqu’au pêcheur breton contre son acheteur à la criée, on sait bien que tout est histoire de rapport de force…
    Si les palestiniens avaient plus de cartes dans leur main ne pourraient-ils pas dire qu’on leur a « volé » leur pays ?

    Bon Dimanche !
    GM

    1
    1. Vous achetez vraiment vos godasses sur Amazon ?!!!!!

      Si vous vous laissez prendre par surprise un matin en vous réveillant sans chaussures , je suis sur qu’un appel sur le blog résoudra votre problème illico , avec livraison par le plus proche commentateur qui pourra même vérifier que c’est bien la bonne pointure .

      1. @Juannessy
        Amazon, c’était un raccourci symbolique, mais si j’ai besoin d’une paire de sabots « Crocs », en cette saison, et depuis ma campagne surtout, je suis bien obligé de passer par internet.
        Et pourtant, croyez moi, j’ai horreur de ne pas pouvoir enfiler avant les chaussures dont je vais me servir tous les jours

        1. @ MG

          Pour les godasses , il ne faut pas être en flux tendu.
          Il faut toujours avoir un stock mini.
          Marcher c’est important.
          On ne sait jamais , une semelle qui se décroche ,…..
          Surtout en ces temps difficiles d’approvisionnement qui risquent de perdurer.

          3
          1. Je « fonctionne » en gros avec trois paires de godasses: une pour l’hiver, une pour l’été, une pour marcher dans la nature. Jusqu’à ce qu’elles soient complètement pétassées, comme on dit chez nous. En les entretenant quand même. Jamais eu aucun problème pour les remplacer en me rendant chez un chausseur -ça existe encore- dans notre toute petite capitale locale. Me viendrait jamais à l’idée de commander ça sur internet. M’est avis que des soucis bien plus graves nous guettent. Pour dans pas très longtemps. Disons la décennie qui vient.

  6. 1 / Nous n’ignorons plus que les causes principales de la zoonose en cours sont liées à la destruction par l’homme, à des fins mercantiles, des milieux naturels dont un ‘’monde sauvage chargé de virus ‘’ s’est échappé pour gagner des zones urbaines surpeuplées.
    2 / La propagation attendus de nouveaux virus ne nous contraints pas seulement à circonscrire le présent fléau et les centaines d’autres à venir ( rapport OMS ) mais à réparer nos milieux pour rendre au monde sauvage la place qui lui revient de droit.
    Où avons-nous vu que les candidats à l’élection présidentielle en France s’apprêteraient à prendre ce chemin ? Nous persistons à regarder se débattre des gnomes impuissants qui ne regardent pas plus loin que le bout du capot de leur limousine.
    Les laisser faire sans broncher finira par relever de notre responsabilité.
    Le problème ne tient-il pas encore et toujours à l’incapacité ou le refus des dirigeants ( politiques, financiers et économiques ) et des citoyens plus largement de distinguer la différence entre problèmes annexes et problèmes cruciaux. ( Voir Paul Jorion )

    5
    1. Et on n’a pas tout vu:
      Quand le permafrost va fondre, il va libérer des masses de virus inconnus enfouis il y a 30000 ans. Dans le tas, certains seront très méchants, forcément. Si vous croyez que les mammouths étaient en bonne santé, think again.

      J’en tremble d’avance.

  7. Revenons à l’actualité !
    La vidéo d’aujourd’hui qui parle de la déclaration (conjointe ou synchrone ?) de la Chine et de la Russie m’a remis en mémoire un vieux bouquin de SF, que je me suis empressé de ressortir : il s’agit de « Tous à Zanzibar » de John Brunner (1968… en français chez Laffont en 1972).
    Les aventures du monde en général, en particulier du Béninia et du Yatakiang, se retrouvent aujourd’hui !
    Avec bien sûr un Shalmaneser en arrière plan > l’IA, dans toute sa splendeur ?
    Bien à vous, et bon Dimanche !
    GM

  8. Variant Omicron

    Maroc
    Covid-19: le Maroc se barricade pour deux semaines

    En réaction à la propagation rapide du variant Omicron de la Covid-19, les autorités marocaines ont décidé de suspendre tous les vols directs de passagers à destination du Royaume du Maroc, pour une durée de 2 semaines, à compter du lundi 29 novembre 2021 à 23h59.
    Cette mesure extrême intervient 24 heures après que le royaume ait annoncé l’interdiction de son territoire aux voyageurs en provenance d’Afrique du Sud et de la France.

    https://www.financialafrik.com/2021/11/28/covid-19-le-maroc-se-barricade-pour-deux-semaines/

    Le Maroc et le Covid
    https://www.worldometers.info/coronavirus/country/morocco/
    14774 décès pour 37M d’habitants
    soit 394 décès par million d’habitants

    Le Brésil qui a une pyramide des âges équivalente
    2861 décès par million d’habitant

    1. C’est l’été en Afrique du Sud, ça ne sent pas bon du tout:
      https://www.pbs.org/newshour/health/south-african-scientists-brace-for-wave-propelled-by-omicron
      En Afrique du Sud « Les jeunes, entre vingt et trente ans, arrivent avec une maladie modérée à sévère, certains nécessitant des soins intensifs. Environ 65% ne sont pas vaccinés, la plupart des autres ne le sont qu’à moitié ».

      Données provenant directement du CDC d’Afrique du Sud
      https://www.nicd.ac.za/diseases-a-z-index/disease-index-covid-19/surveillance-reports/daily-hospital-surveillance-datcov-report/
      Sur les 747 actuellement hospitalisés avec COVID19 dans la province du Gauteng ( B11529 épicentre de l’Afrique du Sud), 137 des 747 patients COVID hospitalisés reçoivent des « soins élevés » ou des soins en soins intensifs, soit 18 %.
      sur les 747 hospitalisés pour COVID19 dans l’épicentre Omicron de la province du Gauteng, 140 reçoivent de l’oxygène ou sont sous respirateur, soit 19 %.
      A ce jour, la positivité à Gauteng est passée de 1% à 30% en 2 semaines.
      Le séquençage du génome du variant Omicron révèle qu’il devient désormais « dominant » même sur Delta.

    2. Hormis la Chine qui a fermé ses frontières depuis le 23 mars 2020, le Maroc et Israël sont les premiers pays avec Israël à avoir coupé toutes leurs liaisons avec l’étranger.

      https://actu.fr/monde/variant-omicron-le-maroc-suspend-tous-les-vols-de-passagers-vers-son-territoire-pour-deux-semaines_46794985.html

      https://www.courrierinternational.com/article/pandemie-omicron-face-au-nouveau-variant-israel-ferme-ses-frontieres-aux-etrangers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.