Covid-19 – ALERTE OMICRON : ANALYSE DES DONNEES DE MESURE EN PROVENANCE D’AFRIQUE DU SUD, par Philippe Soubeyrand

Et ce qui suit va bien évidemment, à l’encontre de tout discours manipulateur réalisé sur fond de novlangue oligarchique visant à taire la dangerosité du variant Omicron du virus SARS-CoV-2 ; l’économie d’abord, la pandémie ensuite… Car vous avez probablement vu passer, ici ou là, certains titres d’articles de presse du style de celui-ci :

« Le vaccin Pfizer protège à 70% contre les formes graves. »

Enfin bref, « blablabla » comme dirait Greta Thunberg, surtout si elle savait ce qui va suivre ! Alors certes, il est probablement très rassurant en effet, de dire les choses ainsi à tout quidam qui se respecte, si ce n’est que tout cela nous est présenté à la manière d’un vrai trompe-l’œil…

J’ai donc recherché ledit communiqué de presse de l’assureur Discovery Health établi en collaboration avec l’African Medical Research Council (SAMRC), l’équivalent de notre assurance maladie en Afrique du Sud (Discovery Health, le plus grand administrateur privé d’assurance maladie d’Afrique du Sud, publie une analyse réelle à grande échelle de l’épidémie d’Omicron sur la base de 211 000 résultats de tests positifs à la COVID-19 en Afrique du Sud, y compris une collaboration avec l’Afrique du Sud | Discovery Limitée (mynewsdesk.com)), et voici ce dont il est question dans ce texte qui n’est pas, hélas ! dépourvu de novlangue, tant il se révèle au contraire dépourvu de toute précision scientifique à la fois utile et tangible :

1- l’étude a été menée à partir d’un échantillon de 211.000 tests positifs au Covid-19 réalisés entre le 15 novembre 2021 et le 7 décembre 2021,

2- 41% de ces tests positifs proviennent d’adultes ayant reçu 2 doses de vaccin Pfizer-BioNTech, soit 86.510 personnes présentant un schéma vaccinal complet,

3- environ 37% de ces 211.000 tests positifs sont attribués au variant Omicron, soit 78.000 personnes touchées par ce variant au sein de cet échantillon,

4- les personnes positives présentant un schéma vaccinal complet ont vu leur protection contre l’infection chuter à 33% du fait du variant Omicron, contre 80% lors de la vague due au seul variant Delta, le communiqué de presse ne donnant pas ici le nombre exact de personnes concernées par ce taux que nous pouvons essayer de déduire grossièrement de la manière suivante, tout en faisant l’hypothèse que le nombre d’enfants positifs serait négligeable, ce que précise notamment ledit communiqué de presse dans le cadre de cet échantillon :

(78.000 x 41%) x 33% ~ 10.553 personnes positives vaccinées ont évité l’infection, autrement dit, (78.000 x 41%) x 67% ~ 21.427 personnes positives vaccinées ont été infectées du fait du variant Omicron, contre (133.000 x 41%) x 20% ~ 10.906 personnes vaccinées et infectées du fait du variant Delta ; ces chiffres sont quelque peu grossiers faute de précisions, mais c’est ça ; ici, il est donc bel et bien question d’une comparaison du taux de 67% d’infection du fait du variant Omicron, des personnes positives vaccinées, par rapport au taux de 20% d’infection du fait du variant Delta, des personnes positives vaccinées ; mais ce n’est pas tout…

5- les personnes positives présentant un schéma vaccinal complet et une infection, ont vu leur protection contre l’hospitalisation baisser jusqu’à 70% du fait du variant Omicron, contre 93% lors de la vague due au seul variant Delta, là encore le communiqué de presse ne donnant pas le nombre exact de personnes concernées par ce taux que nous pouvons essayer de déduire grossièrement de la manière suivante, tout en refaisant la même hypothèse, à savoir que le nombre d’enfants positifs serait négligeable :

((78.000 x 41%) x 67%) x 70% ~ 14.999 personnes positives vaccinées et infectées ont évité l’hôpital, autrement dit, ((78.000 x 41%) x 67%) x 30% ~ 6.428 personnes positives vaccinées ont été hospitalisées du fait du variant Omicron, contre ((133.000 x 41%) x 20%) x 7% ~ 763 personnes vaccinées et hospitalisées du fait du variant Delta ; ici, il est donc question d’une comparaison du taux de 20,1% d’hospitalisation du fait du variant Omicron, des personnes positives vaccinées, par rapport au taux de 1,4% d’hospitalisation du fait du variant Delta, des personnes positives vaccinées ; sans commentaire…

6- observée par classe d’âge maintenant, cette même protection contre l’hospitalisation est légèrement inférieure pour les personnes âgées : 67% pour les 60-69 ans, puis 60% pour les 70-79 ans, la présence d’éventuelles comorbidités n’influençant vraisemblablement pas ces résultats, autrement dit, pour les personnes âgées, comorbidité ou pas, c’est encore pire ; à la louche, notre taux précédent de 20,1% passe à 22,1% pour les 60-69 ans, puis à 26,8% pour les 70-79 ans ; réjouissant n’est ce pas ?

7- le risque de réinfection au Covid-19 est quant à lui non négligeable : 40% pour les personnes préalablement infectées au variant Delta, puis 60% pour les personnes préalablement infectées au variant Bêta, et enfin 73% pour les personnes préalablement infectées au virus SARS-CoV-2 porteur de la mutation D614G (Variants du SARS-CoV-2 — Wikipédia (wikipedia.org)) ; cette étude semble donc corroborer une précédente étude sur le sujet (Increased risk of SARS-CoV-2 reinfection associated with emergence of the Omicron variant in South Africa | medRxiv), et enfin

8- les enfants présentent un risque d’admission en pédiatrie 20% plus élevé que lors des vagues précédentes, sachant qu’ils sont malgré tout 51% moins susceptibles d’être positifs au Covid-19 du fait du variant Omicron, que ne le sont les adultes, le communiqué de presse se contentant de conclure sur le fait que « le risque que les enfants soient admis à l’hôpital pour des complications liées à la COVID-19 reste faible » ; il y a là une augmentation pour le moins inquiétante, de l’ordre de 20%, du risque d’hospitalisation des enfants, mais ce résultat serait si faible selon eux, que l’on peut se permettre de le négliger ?

Là, littéralement, les bras m’en tombent !

Tout cela en sachant qu’entre le 15 novembre 2021 et le 7 décembre 2021, le taux de séquençage du variant Omicron en Afrique du Sud n’a cessé de progresser, passant de 21,78% à 91,49% (SARS-CoV-2 variants in analyzed sequences, South Africa (ourworldindata.org)), et ceci de façon exponentielle, et que ce taux de séquençage du variant Omicron est désormais de 100% depuis le 13 décembre 2021, ce qui signifie aussi que dès le prochain échantillon de 211.000 tests positifs au Covid-19, à couverture vaccinale disons quasi identique (ce variant Omicron se propageant incontestablement plus vite que nous ne vaccinons), ce seront donc (211.000 x 41%) x 20,1% ~ 17.389 personnes positives vaccinées supplémentaires qui seront hospitalisées en Afrique du Sud du fait du seul variant Omicron, et tout cela sur un laps de temps beaucoup plus court, ce chiffre ne tenant pas compte du nombre de personnes positives non vaccinées, infectées et hospitalisées ; sur ce dernier point, il nous faudrait également de toute urgence d’autres données de mesure issues du terrain, notamment le taux de personnes asymptomatiques, voire le taux de létalité…

Conclusion, il n’y a vraiment pas de quoi pavoiser comme le fait aussi maladroitement la presse internationale en dépit de la rapidité de multiplication des cas positifs en cours, sachant en outre que nous ne disposons toujours pas d’un taux de 90% de la population mondiale présentant un schéma vaccinal complet, loin de là ; il faut d’ailleurs rappeler ici la seule conclusion dudit communiqué de presse, tant elle présente une forme d’interpellation qui trahit à elle seule la novlangue employée jusqu’ici, mais que je vais toutefois me permettre de retoucher à ma manière au regard de tout ce qui précède :

« L’importance de la vaccination contre la COVID-19 dans le contexte actuel est [toute relative], comme l’a démontré de manière concluante la recherche. Dans le même temps, nous exhortons à respecter les importantes mesures non pharmaceutiques de distanciation, d’éviter les rassemblements publics, le port du masque et les précautions d’hygiène. »

Ce à quoi nous pourrions rajouter sans la moindre hésitation :

« Enfin nous exhortons que les cours en présentiel soient immédiatement remplacés par des cours en distanciel destinés à tous les enfants âgés de 0 à 18 ans ! »

Naturellement, je me suis interrogé sur les liens éventuels qui peuvent exister entre l’assureur Discovery Health et le consortium Pfizer-BioNTech, sachant que la splendide coïncidence veut que justement, Pfizer claironne en ce moment même dans toutes les directions au sujet de leur traitement anti-Covid-19 miracle, le Paxlovid, et voici ce que j’ai pu trouver à ce stade :

BioNTech SE | LobbyFacts Database 

Pfizer Inc. (PFE) | LobbyFacts Database 

Discovery Limited — Wikipédia (wikipedia.org) 

RMB Holdings – Wikipedia 

Allan Gray (investisseur) — Wikipédia (wikipedia.org) 

Société d’investissement public — Wikipédia (wikipedia.org) 

Rand Merchant Investment Holdings — Wikipédia (wikipedia.org) 

STOP STOP !

J’arrêterai là…

Ah ! Oh là là ! Ô ! Lobbying ! Quand tu nous tiens si bien !

Alors les gens ? Prêts pour une troisième dose ? Vraiment ?

Si si, il faut la faire malgré tout, ce sera toujours ça de pris.

Puis une ch’tite pilule Rouge dès les premiers symptômes !

Bien à vous.

Partager :

131 réponses à “Covid-19 – ALERTE OMICRON : ANALYSE DES DONNEES DE MESURE EN PROVENANCE D’AFRIQUE DU SUD, par Philippe Soubeyrand”

  1. Avatar de Philippe Soubeyrand

    IMPORTANT

    Bonjour à tous,

    Je viens de parcourir l’ensemble de vos réactions.

    Sachez tout d’abord que je comprends parfaitement l’ensemble de vos positions qui sont celles de personnes, qui comme 99,99% de la population mondiale plus ou moins éduquée et en âge de comprendre la plupart des grands défis de notre temps, ne perçoivent toujours pas, hélas ! où l’Humanité se situe très exactement sur l’échelle du temps de la crise systémique globale en cours ! Dit autrement, systémiquement parlant (et non systématiquement parlant – systémique ne signifie pas systématique, et systémicien ne signifie en aucun cas systématicien – ça c’est dit), vous refusez d’admettre notre position commune exacte sur l’exponentielle en base a>>1 en cours…

    Diantre les gens ! Seriez-vous dans le déni ? Et que venez vous faire sur ce Blog dans ce cas, la plupart d’entre vous n’ayant vraisemblablement jamais lu l’ensemble de mes billets depuis 2014, ou même ne serait-ce que : Le dernier qui s’en va éteint la LUMIERE, de Paul ?

    Rq. Et je remercie CloClo pour le compliment qui pour le coup est également un tout autre révélateur, mais passons, mon bouclier est loin d’être une passoire et je ne suis pas prêt de changer de position aussi facilement…

    Quelle conséquence tout cela a-t-il ? Eh ! bien vous affichez ici les limites au delà desquelles les 99,99% de la planète cette fois-ci ne veulent surtout pas allez en temps normal ! Bref, vous refusez de voir en face votre propre niveau d’ignorance sur certains sujets, et là permettez moi de vous le dire en me tenant bien droit comme un i, vous êtes incorrigibles ; qui ici est capable de reciter la citation d’Henri Poincaré que j’ai minutieusement choisi dans mon LIVRE II intitulé L’Eloge des lies ?, oui qui ? Croyez-moi, la plus grande majorité d’entre vous ne l’a même pas lu ! Ah ! Oui ! En effet, c’est majoritairement de la poésie celui-ci ! Et si vous croyez que je sors mes livres dans un ordre totalement aléatoire vous vous trompez ! Je sais très exactement ce que je fais, et pourquoi je le fais !

    Paul a raison, on aura beau essayer de faire les choses bien, les gens s’en foutent et versent en permanence dans l’ignorance, voire la méprise ! C’est pathétique !

    Mais je vais poursuivre malgré tout… Après tout, ce ne sera pas moi qui éteindrai la lumière…

    Nous traversons une crise systémique globale sans nom qui n’est pas prête d’être jugulée du fait du déni dont fait preuve l’Humanité…

    Paul l’a très bien rappelé, il existe désormais au moins trois plans possibles connus à ce stade :

    Plan A – oeuvrer pour la survie de l’espèce (0,01%)

    Plan B – oeuvrer pour la conquête d’exoplanètes (0%)

    Plan C – oeuvrer pour le remplacement de l’humain par l’IA (10%)

    Les taux que j’affiche ici sont selon moi, selon mes propres analyses systémiques, les taux de réussite de chacun de ces plans ; le taux de 10% pour le Plan C étant essentiellement lié à notre manque de temps du fait de l’échec des Plan A et B, et je suis même encore trop optimiste au regard de tout ce que lis, ici ou là depuis ce matin…

    Où se situent donc selon vous les 12 mesures d’urgence qui précèdent, et que j’ai pris la peine d’écrire hier suite à mes échanges avec Huurd ? Le dernier est ici :
    https://www.pauljorion.com/blog/2021/12/15/covid-19-alerte-omicron-analyse-des-donnees-de-mesure-en-provenance-dafrique-du-sud-par-philippe-soubeyrand/#comment-877903

    Dans un Plan D, plan que j’ai déjà évoqué sur le Blog, une sorte de Plan A hybride, un ultime plan coup de point dont je sais très bien qu’il ne pourra exister qu’en étant tout « simplement » imposé à l’Humanité toute entière ! Un Xi Jinping Président du monde Pierre-Yves ? Ce n’est pas à moi de répondre à cela, mais c’est soit ça, soit l’extinction !

    Un Plan D pour tenter d’atteindre ce 0,01% du Plan A et ainsi donner plus de temps au Plan C !

    A vous de voir !

    Alex, avec tout le respect que j’ai pour toi et ce que tu écris, tu oublies le plus important. Tu oublies involontairement de prendre du recul sur ce qui se passe en ce moment. Or le variant Omicron n’est en réalité que le cadet de nos soucis. Mais il est aussi une aiguille dans le pied de l’Humanité qui va très vite compromettre toute tentative de sortie de crise systémique. N’oublions pas ce qui vient de se passer dans le Kentucky… Car tôt ou tard, c’est bel et bien la démence mondiale qui nous pend au nez ! Est-ce que tu souhaites pour l’Humanité ?

    Le « givré » n’aura eu de cesse de vous prévenir publiquement depuis 2014… Je veux bien me faire traiter de « pédant » ou de « givré » si ça vous chante, mais moi au moins, je sais… Aussi, lisez donc !

    En 2012, j’ai présenté dans l’amphi théâtre de Thales, devant 200 personnes, un projet important pour l’Humanité, un projet qui remettait en question toute la supervision/surveillance sur le plan mondial. J’y mettais notamment en avant la notion de DaaS (Data as a Service), ainsi que l’importance d’une marketplace de la supervision ; je n’en dirai pas plus… Alors bon, si c’est l’intelligence qui vous fait peur à ce point, eh ! bien ne soyez pas surpris fin 2021, de demeurer enlisés jusqu’à la gorge…

    Maintenant, sachez de votre côté que je vais me mettre définitivement en OFF vis à vis du Blog ; je resterai en contact avec Paul bien évidemment. J’ai un livre très important à terminer, et là, ça urge !

    Ceci est donc mon dernier commentaire.

    Bien à vous tous, prenez soin de vous et de vos proches surtout. « Only love remains », dixit Paul McCartney, souvent repris par Guy McPherson.

    Amitiés,

    Philippe

    2
    1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
      Pierre-Yves Dambrine

      Philippe,
      tu viens pourtant d’y répondre : pour toi la solution c’est la solution XI. C’est à mon sens une solution politique simpliste, systématique et rigide, mais pas nécessairement systémique.
      La solution Xi il ne faut pas que tu en écartes certains aspects qui contredisent ta thèse comme par exemple qu’elle consiste d’abord à nier l’existence du problème qu’elle a traité ensuite à sa manière, à telle enseigne que cela a favorisé la propagation de l’épidémie à l’échelle mondiale, et ça s’appelle même une pandémie. Comme succès on a connu mieux.
      L’empiètement des humains sur les espaces sauvages c’est plutôt qu’il faudrait regarder : c’est la réserve à nouveaux virus dangereux pour l’homme. Je ne t’apprends rien si je te dis que c’est l’économie par nature expansionniste qui est la cause du désastre. Or rien n’indique que le président Xi renonce à ce type d’économie, pour la raison bien simple qu’il veut rivaliser avec les US. Chine et US, sont les deux faces d’un même problème, et nous avec car nos gouvernants adhèrent à cette même logique économique. Alors nommer Xi commandant en chef du vaisseau Terre me parait tout à fait contre-indiqué, et d’abord ce n’est même pas faisable. Alors pourquoi préconiser une solution impraticable ?
      Je te concède que c’est un bon exercice de pensée, cela aide à voir où nous en sommes.

      2
      1. Avatar de François M
        François M

        Pierre-Yves,

        Il me semble plutôt que c’était d’une part les autorités locales qui avaient nié le problème fin décembre 2019, et que le gouvernement central ne voulait pas de publicité. Je rappelle cependant que mi-janvier 2020 le séquençage du virus était fait et publié pour l’international, que les tests PCR ont vite été mis au point en Chine et utilisés à large échelle (la France a mis nettement plus de temps pour avoir la disponibilité de plusieurs dizaines de milliers de tests par jour) ; enfin, ils ont décidé vers le 20 janvier de construire deux hôpitaux en quinze jours à Wuhan et de confiner très sévèrement une province aussi peuplée que la France. Si on compare à Buzyn et le gouvernement avec ses affichettes A5 dans les aéroports, ses « stocks de masques qui de toute manière sont inutiles », ses « il n’y a pas de circulation, si vous avez des symptômes et que vous ne venez pas de Chine c’est de la grippe restez chez vous », etc.

        Alors dire que la Chine a nié le problème …. ça n’a pas duré longtemps, et en tout cas bien moins longtemps que par chez nous (alors que l’on avait l’exemple chinois sous les yeux, on ne pouvait même pas se la jouer St-Thomas qui ne croit que ce qu’il voit).

        4
        1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
          Pierre-Yves Dambrine

          François,

          Le problème fut nié assez longtemps pour que l’épidémie devienne pandémie.
          Même le Pr Zhong Nanshan a reconnu qu’un temps précieux au début de l’épidémie a été perdu.
          Je ne reviens pas ici sur le déroulé précis des évènements (je l’ai fait déjà sur le blog à moult reprises) mais penser une seconde que la non action du pouvoir local pouvait être ignoré du pouvoir central, me semble être une vue de l’esprit dans un pays aussi centralisé que la Chine ; il existait notamment un système d’alerte épidémiologique dont le ministre de la santé chinoise se vantait encore quelques mois avant les débuts de l’épidémie.
          Je signale également que le 31 décembre les autorités taïwanaises avaient compris qu’il se passait quelque chose de grave du coté de Taiwan, précisément parce qu’elles lisaient les posts des lanceurs d’alerte, en particulier celle LI Wenliang sur un réseau chinois local. Ces autorités taiwannaises ont ainsi pris les premières mesures.
          Le président Xi Jinping a par ailleurs dès le mois de janvier indiqué qu’il contrôlait personnellement la situation depuis les débuts de l’épidémie.

          La défaillance de la Chine n’excuse bien entendu pas nos propres défaillances, elles n’ont pas les mêmes causes, mais le résultat est là comme l’a synthétisé parfaitement Illicitano.
          Seule une coopération internationale et une transparence sans failles éviteront peut-être de répéter les mêmes erreurs à l’avenir.

          1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
            Pierre-Yves Dambrine

            … de grave du coté de Wuhan .

    2. Avatar de ilicitano
      ilicitano

      2 approches face à la pandémie en passe de devenir une endémie au taux de mortalité à venir inconnu face aux nouveaux variants.

      – système collectif autoritaire à la chinoise
      – système individualiste de libéralisme autoritaire , sorte d’oxymore , avec l’accroissement des forces du marché dans l’espace public

      Voir les résultats après 2 années de Covid 19

      La gestion des enjeux climatiques planétaires sera du même ressort.

      5
    3. Avatar de arkao

      Un Loup n’avait que les os et la peau,
      Tant les chiens faisaient bonne garde.
      Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,
      Gras, poli, qui s’était fourvoyé par mégarde.
      L’attaquer, le mettre en quartiers,
      Sire Loup l’eût fait volontiers ;
      Mais il fallait livrer bataille,
      Et le Mâtin était de taille
      A se défendre hardiment.
      Le Loup donc l’aborde humblement,
      Entre en propos, et lui fait compliment
      Sur son embonpoint, qu’il admire.
      « Il ne tiendra qu’à vous beau sire,
      D’être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.
      Quittez les bois, vous ferez bien :
      Vos pareils y sont misérables,
      Cancres, hères, et pauvres diables,
      Dont la condition est de mourir de faim.
      Car quoi ? rien d’assuré : point de franche lippée :
      Tout à la pointe de l’épée.
      Suivez-moi : vous aurez un bien meilleur destin.  »
      Le Loup reprit : « Que me faudra-t-il faire ?
      – Presque rien, dit le Chien, donner la chasse aux gens
      Portants bâtons, et mendiants ;
      Flatter ceux du logis, à son Maître complaire :
      Moyennant quoi votre salaire
      Sera force reliefs de toutes les façons :
      Os de poulets, os de pigeons,
      Sans parler de mainte caresse.  »
      Le Loup déjà se forge une félicité
      Qui le fait pleurer de tendresse.
      Chemin faisant, il vit le col du Chien pelé.
      « Qu’est-ce là ? lui dit-il. – Rien. – Quoi ? rien ? – Peu de chose.
      – Mais encor ? – Le collier dont je suis attaché
      De ce que vous voyez est peut-être la cause.
      – Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
      Où vous voulez ? – Pas toujours ; mais qu’importe ?
      – Il importe si bien, que de tous vos repas
      Je ne veux en aucune sorte,
      Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor.  »
      Cela dit, maître Loup s’enfuit, et court encor.

      Jean de LA FONTAINE
      1621 – 1695

      A méditer, comme vous dites…

      1
      1. Avatar de ilicitano
        ilicitano

        Liberté vs servitude.

        Le loup est un chasseur rusé et intelligent ayant besoin de proies pour continuer à vivre.
        Sa liberté individualiste n’existe qu’au travers de l’existence de son terrain de chasse.

        1
    4. Avatar de Ruiz

      @Philippe Soubeyrand Le plan A et le plan C ne paraissent pas incompatibles.
      En effet le covid (omicron inclu) et même l’évolution climatique ne sont pas de taille à faire disparaître l’espèce.
      Le remplacement par une entité IA numérique omnipotente est un défi plus intéressant.

      Si l’on cherche à illustrer la problématique par quelques éléments à notre connaissance, il semble que le chien, le mouton et la vache s’en soient bien mieux sortis que le loup et l’auroch.

      En l’occurence la soumission à une entité reconnue supérieure, à laquelle nos élites s’éfforcent de nous contraindre peut assurer la survie d’une espèce adaptée.

      Les mouvements végétariens et les robots de compagnie ne plaident même pas pour une survie de ces espèces adaptées à la suprématie de l’homme.

    5. Avatar de François Corre
      François Corre

      @Philippe Soubeyrand
      Oh là là, faut pas être susceptible comme ça… 😉

  2. Avatar de Huurd
    Huurd

    Mr Jorion, je ne comprends pas bien vos critères d’acceptation ou de rejet des commentaires : Cloclo a le droit de dire que Phillippe est givré , mais je n’ai pas le droit de dire que je m’inquiette pour sa santé mentale ?…

    1. Avatar de Paul Jorion

      C’est dans la manière de le dire. La preuve !

      2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta