Archives par mot-clé : spéculation

E-Lucid – FINANCE et autres FLÉAUX : face à l’EFFONDREMENT, quel avenir pour l’HUMANITÉ ? – Retranscription

Paul JORION, dissident de la finance et « prophète » de la crise de 2008, nous dresse son bilan à l’heure où des crises de toute nature s’enchainent et se multiplient dangereusement.
De la finance devenue folle, aux catastrophes climatiques à venir, l’humanité a-t-elle encore une chance de sortir du déni, pour créer un avenir meilleur ?

L’article, avec la documentation : c’est ici.

La retranscription par Romain Vitorge (merci à lui !) se trouve ici :
Continuer la lecture de E-Lucid – FINANCE et autres FLÉAUX : face à l’EFFONDREMENT, quel avenir pour l’HUMANITÉ ? – Retranscription

Partager :

E-Lucid – FINANCE et autres FLÉAUX : face à l’EFFONDREMENT, quel avenir pour l’HUMANITÉ ?

Paul JORION, dissident de la finance et « prophète » de la crise de 2008, nous dresse son bilan à l’heure où des crises de toute nature s’enchainent et se multiplient dangereusement.
De la finance devenue folle, aux catastrophes climatiques à venir, l’humanité a-t-elle encore une chance de sortir du déni, pour créer un avenir meilleur ?

L’article, avec la documentation : c’est ici.

Partager :

Université catholique de Lille, ETHICS, Cycle de 6 visioconférences : L’Après-Covid 19, 5. L’Europe et la France, le 21 octobre 2020

1. La pandémie, le 16 septembre 2020

2. L’économie, le 30 septembre 2020

3. L’environnement, le 7 octobre 2020

4. La géopolitique, le 14 octobre 2020

Partager :

La finance : Une machine à concentrer la richesse

Je travaille à un chapitre pour un ouvrage collectif. Seconde partie de deux. La première se trouve ici. Une machine…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Je ne suis pas d’accord avec vous (I), par Dominique Temple

Ouvert aux commentaires.

La raison de mon désaccord est que vous critiquiez l’économie capitaliste en ajoutant que personne ne propose de solution. Vous n’en proposez aucune j’en conviens, mais que signifie que vous disiez que personne n’en propose ?

Prétendre qu’il n’y a pas de solution signifierait-il que l’on ne dissocie pas ou que l’on ne veut pas dissocier l’économie capitaliste de l’économie politique, ou que l’on ne souhaite pas remettre en cause le capitalisme ? Continuer la lecture de Je ne suis pas d’accord avec vous (I), par Dominique Temple

Partager :

Accaparement * : Quand on veut, on peut !, par Jacques Seignan

Ouvert aux commentaires.

Le Huffington Post : M. Le Maire impose un prix encadré des gels hydroalcooliques pour lutter contre l’accaparement.

Les prix obéissent-ils (simplement) à la loi de l’offre et de la demande ? En apparence : forte demande => hausse du prix. Amen.

Mais si on repense à ce que nous a expliqué Paul Jorion, d’autres facteurs interviennent : le rapport de force : les riches (déjà en Première Classe) doivent logiquement être les premiers dans les canots de sauvetage ; et la spéculation : par ex. des petits malins revendent à prix fort sur des sites de vente en ligne.

Continuer la lecture de Accaparement * : Quand on veut, on peut !, par Jacques Seignan

Partager :

Trends-Tendances, Éloge de Mario Draghi, le 31 octobre 2019

Éloge de Mario Draghi

Mario Draghi a quitté la semaine dernière son poste de président de la Banque centrale européenne.

Le 21 octobre, le Financial Times proposait un bilan de l’action du président par Valentina Romei et Martin Arnold, intitulé « Le mandat BCE de Draghi : Sauvant l’euro, défaillant sur l’inflation ».

Pourquoi défaillant sur l’inflation ? Deux personnes interrogées s’expliquent.

« Le plus grand paradoxe de Mario Draghi est qu’il a été l’un des plus actifs et des plus crédibles des banquiers centraux de l’histoire moderne, et pourtant il quittera la BCE avec l’un des pires palmarès en termes de ciblage de l’inflation », déclare M. Frederik Ducrozet, stratège chez Pictet Wealth Management.

Continuer la lecture de Trends-Tendances, Éloge de Mario Draghi, le 31 octobre 2019

Partager :

Lille, Comment lutter contre la financiarisation ?, le 3 juillet 2019 -Retranscription

Retranscription de Comment lutter contre la financiarisation ?, le 3 juillet 2019. Merci à Eric Muller !

Comment lutter contre la financiarisation ?

Je le sais des deux exposés qui ont précédé le mien, et je le subodore de ce que sais de ce que Roland [Perez] va dire, ce qui nous est proposé [ici], c’est des changements de comportement. Ce que je vais vous proposer moi, ce sont des changements dans la loi, des changements d’ordre juridique.

Quel avenir pour la société financiarisée ? Nous ne le disons pas explicitement mais nous le sous-entendons : un avenir très limité. Il a été question, bien entendu, de la transition nécessaire devant les vrais dangers qui se présentent. Ceci dit, je ne considère pas, moi personnellement, que la financiarisation soit la cause des difficultés dans lesquelles nous sommes. Il me semble que c’est un des symptômes d’un processus qui est d’une autre nature, que c’est un aboutissement, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y ait pas de mesures qui puissent être prises, précisément, comme vous allez voir, pour faire que cette financiarisation diminue, peut-être dans un premier temps, et disparaisse, parce qu’il faut que nous revenions à cette conception ancienne, classique, de la finance comme le système sanguin de l’économie, et pas comme source de prédation extérieure sur les processus économiques.

Continuer la lecture de Lille, Comment lutter contre la financiarisation ?, le 3 juillet 2019 -Retranscription

Partager :

Namur, Conférences du Samedi, Vers un nouveau monde – Questions de la salle, le 23 mars 2019

Ouvert aux commentaires.

Sylvain Laurens, Les courtiers du capitalisme. Milieux d’affaires et bureaucrates à Bruxelles, Agone, 2015

François Quesnay, Tableau économique de la France, 1759

La vidéo de mon exposé – avant les questions de la salle – se trouve ici.

Partager :

Trans-Mutation – Paul Jorion : A quoi bon penser à l’heure du grand collapse ?

Ouvert aux commentaires.
Partager :

Nous voulons, par Dominique Temple

Ouvert aux commentaires.

Nous voulons

Attention !

Il ne s’agit pas de doléances. Nous n’avons plus le temps. Il s’agit de mesures qui nous permettent de dépasser le système capitaliste, plus exactement de notre contribution aux propositions dont la convergence fera naître une société nouvelle. Le système capitaliste est en Europe à son zénith, au seuil de sa chute. Il s’agit de faire en sorte que son autolyse n’entraîne pas le chaos social.

Continuer la lecture de Nous voulons, par Dominique Temple

Partager :

C’est quoi une surpopulation ?

Ouvert aux commentaires.

C’est une discussion qui vient d’avoir lieu dans les commentaires du Blog, mais comme c’est susceptible d’intéresser davantage de monde que les seuls aficionados qui se défient dans les commentaires, je la reproduis ici.

Hadrien écrit (14h18) :

Ma question : pourquoi faudrait il une IA pour constater le problème démographique ?

La surpopulation détruit notre planète, bien plus que le capitalisme.

Cette évidence reste refusée par P. Jorion et beaucoup de jorionistes, sans compter le Pape, les économistes, les politiques, des « intellectuels », les journalistes tous populationnistes.

Continuer la lecture de C’est quoi une surpopulation ?

Partager :