UN VENT D’ESPOIR SE LÈVE !

MADRID, 21 décembre 2011 (AFP) – Luis de Guindos, ancien président de la banque Lehman Brothers pour l’Espagne et le Portugal, a été nommé mercredi ministre espagnol de l’Economie.

Rejoignant MM. Monti, nouveau Premier Ministre italien, ancien conseiller de Goldman Sachs, et Draghi, Président de la Banque Centrale Européenne, ancien directeur en exercice de Goldman Sachs International, M. de Guindos confirme brillamment la nouvelle « Règle d’or » en matière de politique : le principe souverain de la « prime à l’incompétence ».

Nul doute que le projet d’une Constitution pour l’économie, réclamé à cor et à cri par l’opinion publique internationale, sera confié incessamment à M. Bernard Madoff.

Partager :

200 réflexions sur « UN VENT D’ESPOIR SE LÈVE ! »

  1. Décapant, ironique, mordant, cinglant en 7 lignes. Que demande le peuple ? C’est pas tous les jours rose, oh non, mais ça (précisément ce billet), rectifie largement le sordide quotidien. De l’Esprit !

  2. En septembre octobre 2008 une série de banques européennes tombent en faillite. Elles sont renflouée par les Etats à travers des prêts à 8%, ces mêmes banques font une bonne opération en anticipant leur remboursement en empruntant auprès de la FED à 0.25% et de la BCE à 1%.
    Par ailleurs, les Etats, en Europe, ont injecté des capitaux dans le capital des banques, sous forme de donation, quelques 450 milliard d’Euros sur 3 ans. Les Etats n’avaient pas ces capitaux en caisse, ils ont émis des emprunts publics. Ce sont ces mêmes banques qui venaient d’être sauvée qui ont acheté ces titres. Nous sommes devant une escroquerie monumentale. Les banques empruntent à 3 mois et investissent dans des produits a 10 ans. Tous les 3 mois les banques remboursent en empruntant à la FED puisqu’elles ont placé les emprunts à 3 mois, elles n’ont pas les fonds pour rembourser. La FED a prêté ainsi 13 000 milliards de dollars en 3 ans ! Les banques européennes et notamment françaises se sont financées notamment aux EUA à des taux de 0.25%. Les banques depuis 3 ans empruntent à 0.25% à la FED ou à 1% à la BCE pour prêter aux Etats à 2, 3, 5, 8 % et plus. Il y a en la matière un enrichissement tout à fait abusif.

    entendu (aux approximations près de la transcription) sur
    http://www.cadtm.org/La-dette-ou-la-Vie-et-le-CADTM-sur
    http://www.cadtm.org/IMG/mp3/Mermet111214.mp3
    http://www.cadtm.org/IMG/mp3/Mermet111215.mp3
    La dette ou la Vie et le CADTM sur “Là-bas si j’y suis” (France Inter)
    Daniel Mermet et Antoine Chao, de l’émission radiophonique française Là-bas si j’y suis sur France Inter, ont suivi le Comité pour l’Annulation de la dette du Tiers Monde (CADTM) durant la formation approfondie « Pour mieux affronter la crise de la dette en Europe » organisée à Liège (Belgique) les 12 et 13 décembre 2011.
    ______________________________________________________________
    me conforte dans l’opinion qu’une partie de la sortie de crise serait d’autoriser les Etats à emprunter à leur banque centrale et pas sur le marché . . .

    1. Bien, mais comment fait on pour l’arracher aux bergers malveillants qui tiennent les planches à billets ?

      On interdit les billets de banque, pour que les affreux se jettent par la fenêtre et on introduit le revenu universel renouvelable mais non cumulable puisqu’il n’y a plus de travail, because I Robot?

      1. Plus simplement (quoique !) on convoque une constituante pour refonder la République et ses valeurs.
        Si il n’y a plus de travail (ce n’est qu’une hypothèse) cela donne raison à tous les tenants des 35 heures, de la semaine de quatre jours etc. étant entendu qu’à travail égale en 2011 “on” produit bien plus de richesses qu’il y a 30 ans, alors après le retour de la démocratie et de la République, le peuple sera en mesure d’imposer une redistribution de ces richesses . . . tout se tient.

  3. Avec toutes ces dettes, crédits, intérêts, etc, une premiere conclusion s’impose..
    Travailler ne paie pas !!

    Vive le troc avec du matériel de la pure économie réelle..
    Ainsi, les ordinateurs boursiers travaillant à la nanoseconde, mais incapables de servir le moindre café, seront bien démunis face aux tonnes de bonnes pommes de terre !!

      1. Travailler crée de la richesse

        Non. Travailler ne crée pas de “richesse”. Travailler produit tout ou partie d’un service ou de la transformation d’une ressource.
        Un système social et son appareil idéologique créent le concept de richesse (ce ne sont ni le drapeau, ni le vent qui bougent dit le koan) et un mode de répartition. Ils créent le cadre.

        Sortir du cadre, sur ce sujet, c’est dire que ce n’est pas pour des raisons morales que la dette ne doit pas être remboursée. Mais simplement parce qu’elle est impayable, qu’elle est le symptôme d’un capitalisme à l’agonie.

  4. Et re :

    Did S&P Just Telegraph An Imminent French Downgrade?
    http://www.zerohedge.com/news/did-sp-just-telegraph-imminent-french-downgrade

    Chart Of European Emergency Liquidity Back At Record Levels, And Why Bank Of America Is Long French CDS
    ” In other words, European liquidity in euro terms, has virtually never been worse.”
    http://www.zerohedge.com/news/chart-european-emergency-liquidity-back-record-levels-and-why-bank-america-long-french-cds

  5. M’enfin, Paul, vous ne voudriez tout de même pas qu’ils nomment un bon social démocrate aux manettes, voire un marxiste prompt à sortir le fouet, tout de même!
    Allons, Paul, chacun sait que la banque mène à tout, à condition d’en sortir!
    et les vaches seront bien gardées, faites moi confiance!

    1. les vaches seront bien gardées

      A condition que les banquiers viennent au bureau avec des bottes en caoutchouc pour tenir les vaches en laisse et jeter des graines aux pintades tout en pataugeant dans la basse cour intérieure..

      Vive la banque fermière bio !!

    2. vous ne voudriez tout de même pas qu’ils nomment un bon social démocrate aux manettes

      Comme par exemple qu’ils mettent un DSK en haut de la pyramide, au FMI par exemple…

  6. Si nous ne prenons pas conscience que tous ces gens qui s’appellent le monde, la mondialisation, l’Europe, les banques etc… sont composé de corps mortels qui fait qu’ils sont des sujets de la parole, et des sujets qui vont aussi vivre comme nous au jour le jour leur propre prospérité et leur propre décadence…c’est à dire qu’à titre de sujet nous avons autant de dignité, autant de puissance (qu’eux). Ça, ils ne peuvent pas nous l’enlever.

    entretient avec Marie-José Mondzain

  7. On comprend mieux pourquoi il s’est si bien vendu le pq espagnol à trois et six mois hier. C’était juste destiné à la confection des confettis pour fêter l’arrivée du de Guindé & Bross dont eske Jorion nous cause…
    Tssss… même Necker il aurait pas trouvé correct ce genre de manières…

  8. c’est à nous faire regrétter Baroin, tout ceci est logique ils mettent finalement les meilleurs au commande pour sauvaient leurs systémes, au pire la liquidation sera plus propre ( ou pas ).J’ai le plaisir d’apprendre que Bekame signe pour 4,5 millions par ans et en france les footballeurs ne paye ni impot ni taxe ( pas cool ).

  9. Ils ne mettent plus leurs pantins au devant. Ils sont obligés d’y aller eux-mêmes. Ils sont tout nus. Sans masques, que sont-ils ? Exposés. Alors, allons-y, comme à la foire, qu’à l’effigie de chacun d’entre eux pende la liste de ses méfaits passés et qu’on tienne à jours ses méfaits présents. S’ils ne sont plus que le dernier recours d’eux-mêmes c’est que leur fin est proche.

      1. Pfff… Quel bizzness… Je crois que je vais créer ma propre agence de notation pour noter mes potes et ma famille. Le jour où il y en a un qui vient me taper, je lui sors ma liste (“100 € ? ah, désolé, Jean, tu as été dégradé de 3 crans il y a un mois : le taux d’intérêt pour toi, c’est du 12 % jusqu’à demain et un coup de batte dans les rotules si tu me rembourses en retard”).

  10. Plan de travail: “Bad Bank”
    Lieu: Demo-Crack-cie
    Conseil: A “BIG looser”

    Madoff … petit “capo”. Certes, expert à la Pyramide, et pourtant trop indépendant

  11. Cela me rappelle ce que j’avais lu il y a quelques années sur une grande entreprise américaine (je crois qu’il s’agit de Microsoft, mais je ne suis pas sûr) qui se faisait un plaisir d’embaucher des anciens créateurs d’entreprises ayant échoué, espérant que ceux-ci aient tiré les conclusions de leurs échecs.
    On peut toujours rêver que :
    – cet ancien dirigeant de G&S ait tiré les conclusion de l’échec passé
    – celui-ci lui servira à éviter de refaire certaines des mêmes erreurs (mais il doit bien y en avoir de nouvelles à essayer).

    1. Je suis moins optimiste que vous. Ces gens-là ne sont bons qu’à recommencer, leurs œillères leur sont incrustées.

  12. L’explication marxiste…[…] la rapproche de ce que j’ai appelé au premier chapitre la « thèse du complot » en tant qu’ « explication par défaut » qui, du fait de ses lacunes constitutives, se caractérise souvent par une « dérive paranoïde ».

    p 44 in « Le prix »

    Ainsi, par son implication d’impuissance dans les questions qui déterminent directement son revenu, la croyance du pêcheur à la version marginaliste de la « loi » de l’offre et de la demande, renforce sa méfiance, renforce la disposition « paranoïde » obligée, de quiconque a le sentiment qu’on ne lui offre qu’une information insatisfaisante quant aux facteurs qui définissent son sort, selon les termes d’une logique que l’on peut caractériser comme étant celle du « on nous cache tout on nous dit rien ».

    p 123 in « Le prix »

    Quelle université prépare donc à faire une thèse du complot ? C’est donc obligé, Mark Madoff s’est suicidé en apprenant que son père était un facteur pécheur selon les termes d’une logique que l’on peut caractériser comme étant celle du « on nous cache tout on nous dit rien ».

  13. MADRID, 21 décembre 2011 (AFP) – Luis de Guindos, ancien président de la banque Lehman Brothers pour l’Espagne et le Portugal, a été nommé mercredi ministre espagnol de l’Economie.

    Rejoignant MM. Monti, nouveau Premier Ministre italien, ancien conseiller de Goldman Sachs, et Draghi, Président de la Banque Centrale Européenne, ancien directeur en exercice de Goldman Sachs International, M. de Guindos confirme brillamment la nouvelle « Règle d’or » en matière de politique : le principe souverain de la « prime à l’incompétence ».

    La Droite financière issue du sublime sommet de l’oligarchie financière illumine l’Europe et prend le pouvoir de plus en plus directement: BCE, Italie, Grèce, Espagne. Voter à droite c’est voter pour les pompiers pyromanes hyperrentiers. Nos nouveaux caudillo, duce, conducteur suprème, fuhrer, génial père des peuples et j’en oublie un ou deux sont là pour diriger à leur guise les 99% qui vivent de leur travail.

    Mais ces derniers ont le droit de vote et comme dit Jacques Généreux, un des vrais meilleurs économistes de de France: “Nous , on peut”.
    Lire aussi l’économiste de l’OFCE, Xavier Timbeau, La très grande récession
    http://www.ofce.sciences-po.fr/blog/?p=839#more-839

    le manifeste des économistes atterrés
    http://www.atterres.org/page/manifeste-d%C3%A9conomistes-atterr%C3%A9s

  14. La saison des achats des Fêtes de fin d’année est plus importante que prévu aux États-Unis. Les détaillants retiennent leur souffle, espérant que les consommateurs continueront de dépenser lors des derniers jours qui restent avant Noël.

    LIRE

    Durant la présente saison des achats des Fêtes, les magasins américains devraient enregistrer des ventes atteignant jusqu’à 469,1 milliards US, selon la National Retail Federation, la plus importante association de détaillants aux États-Unis.

  15. Les peuples ne font rien du tout on a bien vu pour l’Italie, la Grèce et la BCE, aucune réaction alors ils ne se gênent plus pour rentrer dans les gouvernements. L’espèce humaine est vraiment masochiste, il y a aucune autre explication car ses banquiers ne vont pas se gêner pour serrer de plus en plus la corde de l’austérité autour du cou des peuples et si en plus ont les voit venir et qu’on ne fait rien comme actuellement, moi j’appelle ça du masochisme !

    1. Je ne supporte plus qu’on m’impose d’entendre ou de voir cet affreux, cet affecté, ce France-cuculteux “donner à voir”. Le soleil éclaire ou laisse voir, point.
      Celui qui garde ses avoirs donne juste à voir et perd son être.

      1. @VIgneron

        Je ne supporte plus qu’on m’impose d’entendre ou de voir cet affreux, cet affecté, ce France-cuculteux « donner à voir ». Le soleil éclaire ou laisse voir, point.
        Celui qui garde ses avoirs donne juste à voir et perd son être.

        C’est le soleil qui donne à voir; pourquoi le voyez comme un affreux,un affecté, un France cuculteux..
        Et en plus il donne à vivre, tout à vivre.
        Mais vous avez raison quand vous dites que celui qui garde ses avoirs, donne justes à voir et perd son être.
        .

      2. Je ne supporte plus qu’on m’impose d’entendre ou de voir cet affreux, cet affecté, ce France-cuculteux « donner à voir ». Le soleil éclaire ou laisse voir, point.
        Celui qui garde ses avoirs donne juste à voir et perd son être.

        le soleil est bloqué sous notre crane obscur .
        comment le penser, sinon à l’aide d’un chant
        une poésie en phase avec la lune saturne et mars
        quelques images en 5D tracées sur les songes ?
        🙂

Les commentaires sont fermés.