Childish Gambino (Donald Glover) – This Is America

Ouvert aux commentaires.

Merci à Chika Dunga pour ses explications de ce que l’on voit :

Wanted to provide helpful Breakdown of this video for non Americans. So much symbolism.

1. Pose before he shoots the first man, is a minstrel pose that mocked black Americans with racial stereotypes during Jim Crow Era

2. Gun is carefully removed from scene while bodies dragged out = represents how America turns a blind out to shooting especially the killings of black people. Also references how black bodies are treated without regard. Michael Brown’s body was left in the street for hours after he was shot

3. Donald Glover’s strange facial expressions = symbolic of black minstrel performances used to mock black americans during Jim Crow Era. Black Americans were seen (and are still seen as) just performers and entertainers

4. Lyrics in the beginning, « We just wanna party, party just for you. » = Expection that black people are just supposed to entertain. This will make more sense later on in the film.

5. School kids and Donald dancing = They are dancing to all the latest trends in America and Africa. If you watch carefully you will recognize popular moves such as the Shoki (nigeria) , Gwara Gwara (south africa), Bloc Boc BJ Shoot Challenge (America). While its fun, these seemingly positive trends are « distractions »from the truth of what’s happening in America. Gun violence and murder, specially towards black bodies, and utter chaos (watch the background).

6. Dancing also represents how we are living in a time of black cultural vibrancy in the arts, yet also living in a dangerous time for black Americans. The Dancing could also represent how Black Americans use music to mitigate the pain and suffering of their existence as seen historically through music genres as the Blues.

7. Donald is dressed as popular Nigerian musician, Fela who also used his music to criticize Nigeria’s corrupt government.

8. Sudden switch from gospel music to trap music represents switch from the fake reality of the dancing and happiness to the real reality of the nature of America. Lyrics: « This is America, don’t catch you slipping up. » = don’t get caught sleeping. pay attention.

9. Shooting of the Choir singers= represents the 2015 shooting in Charleston at a Church. Exactly 10 people were killed. There are 10 Choir members singing.

8. Blunt vs Gun = if you notice Donald is only chased by the police when he was a marijuana blunt but not gun. Represents they hypocrisy of America’s crooked social justice system. Young black men are imprisoned for carrying weed, an industry that is now becoming decriminalized and extremely profitable, yet no one pays attention to guns or murder.

9. Mumble Rappers adlibs – Donald includes adlibs of popular rappers today (Kodak Black, 21 Savage, Migos) that control the American music market. The irony is that these rappers just rap about materialism, money, drugs. Nothing of substance. Yet Americans dance to this music being distracted by the reality of what is actually happening in this country. Also commentary that Black artists should use their platform to talk about these issues (Kendrick Lamar, JCole, Lauryn Hill, etc) instead of pretending it doesn’t exist. Notice that Glover mocks these artists by not only including their ad libs but also rapping like them, « I’m so fitted/I’m on Gucci. » Materialism.

11. Shooting of the guitar player and gospel singers also represents how Trap music and mumble rap is taking over traditional black forms of music.

12. Watch the background hahaha. We’re so distracted by the dancers and Donald that we don’t see the chaos unravelling in the background. Background represents Black Lives Matter, Police, Riots, Violence = basically everything that has happened in the country for the past 6 years.

13. Kids in the background recording with cellphones = the voyeursim of the times. We are desensitized to violence, watching it on facebook, recording on our phones, but no one really does anything to stop it. Also references death of 22 year old Stephon Clark. As the video pans to the kids recording, Glover raps « This is a celly, this a tool. » Police Officers mistook Clark’s cellphone for a gun (SMH).

14. Lyrics, « Black man, get your money. Black man, get your money. » Symbolisms how black Americans are encouraged to chase the « American Dream » and act like they live in a post racial society. « If you work hard enough, you can be successful. » This is also a distraction. The reality is that racism is very much present in this country. Regardless how how much money you have, it can be taken away from you in one instant. Black lives aren’t valued.

15. Inclusion of African dancers that dance to both popular Black American and African viral dancers – perhaps that African Americans and Africans should work together?

16. SZA cameo = lol maybe they future music coming out together. Could also represent how black women are often left out of the conversation about racism, gun violence, and murder yet also suffer from it.

17. Pale horse in the background symbolizes biblical reference to Four Horseman of the Apocalypse. Pale Horse is horse of death followed by Hell (the police car)

18. Last scene = notice how its not just white people in the background. Perhaps commentary that as a society we’re all running from something evil.

Basically Donald is telling all of us as a society and world to WAKE UP!!! You’re welcome. If you have more symbolism, comment below so we can analyze and discuss. This MV is so good. True art.

12Shares

8 réflexions sur « Childish Gambino (Donald Glover) – This Is America »

  1. merci,
    c’est pas mal!! depuis le temps que j’en entends parlé de ce clip , je ne l’avais pas encore vu.
    C’est étrange mais même si le contexte est lourd , cela m’a fait parfois sourire. Le coup de la kalach’ sur le gospel, je dois avoué que c’est bien trouvé. Un peu Tarentinesque.
    Sinon que dire sur le fond, tout a été dit.
    Oui, l’Amérique a un probléme avec la communauté noire et je rajouterai aussi l’hispanique. Drôle de pays quand même!
    On dit que l’histoire est écrite par les vainqueurs mais je crois que c’est vrai. Il n’y a pas un pays qui véhicule autant d’idée positive que les USA et pourtant son histoire est à bien des égards très noire: massacre des peuples natifs, esclavagisme, unique pays à avoir utilisé l’arme nucléaire sur des civils, écoute généralisé via la NSA, utilisation de la torture (Vietnam, Guantanamo, etc…), renversement de régimes, dénonciation unilatérale d’Accord, etc, etc….Et pourtant, l’Amérique est encore vu comme le pays « gentil » contre les méchants « Russo-Chinois » ….Alors je ne dis pas que les « autres » sont gentils mais quand allons nous enfin (surtout les médias) regarder les USA avec un regard OBJECTIF!
    Merci Donald Glover! La vielle Europe est avec vous! Même si et à juste titre, vous pourriez nous faire remarquer que vos tortionnaires sont nos enfants. C’est vrai et on en est désolé! Faudra-t- i l que l’Amérique connaisse aussi sur son territoire comme l’Europe, les affres de la guerre pour prendre conscience de ses erreurs passées?
    Il faut parfois souffrir pour ouvrir les yeux. C’est le prix à payer.

    1. « Il faut parfois souffrir pour ouvrir les yeux. C’est le prix à payer. »
      Un détail, les USA ont connu la guerre et la souffrance qui va avec, la plus terrible, la guerre civile.

      Mais peut-être voulez-vous dire qu’ils ne la connaissent plus? Ben voui, tout le monde sait que la souffrance s’oublie très vite. Auquel cas, le prix vite amorti inciterait au renouvellement de l’expérience.

      Ou alors, leurs yeux étant bouchés à l’émeri et leurs dirigeants ne voulant pas exposer ce pays aux aux horreurs d’une guerre interne, ils s’ingénient à ne provoquer que des guerres confortables pour les citoyens US. Externes donc, CNN , Fox-News et Hollywood assurant le confort…

      Ainsi donc, à partir de la citation mise en exergue, totalement fausse à mon avis , on arrive à une description assez juste des pratiques US depuis environ 150 ans, en matière de relations internationales, basées, comme chacun sait sur le « big stick » à l’emploi unilatéral sans complexe.

       » les affres de la guerre pour prendre conscience de ses erreurs passées ? ».
      Très bonne question. Vu qu’y apprennent pas grand’chose du passé et que les va-t-en-guerre extérieure ne cessent d’alimenter leur très incertaine prise de conscience, on peut s’attendre à un futur plein de bruit et de fureur.
      Futur?
      On en viendrait à souhaiter qu’ils prennent conscience de leurs erreurs futures. Un rêve…

    2. « Il faut parfois souffrir pour ouvrir les yeux. C’est le prix à payer. »

      Malheureusement, si vous tirez cette souffrance du Moi, vous vous mettez le doigt dans l’œil jusqu’au coude.
      Et dans ce cas la réciprocité positive devient caduque.

  2. Selon Franz de Waal (De la réconciliation chez les primates, Flammarion 1992, p.326-328), les blancs US ont une faible connaissance de la gestion des conflits, donc de la réconciliation. Peut-être à cause de la faible densité de population, ils n’ont pas peur d’agresser et de s’éloigner ensuite sans en porter les conséquences, sans savoir faire société. Ils n’ont pas peur de tuer, de se faire la guerre (civile), de sortir les armes ou de lyncher. Les conflits privés se règlent souvent à coups de fusil, sinon dans ces procédures judiciaires où l’on paye plutôt que de dire ce ce qui est le juste et le légitime. (Il oppose à cela ses compatriotes hollandais, à l’étroit sur une terre gagnée à la mer, et capables de s’entendre contre cet ennemi commun, donc de surmonter leurs divisions).
    Hélas, je lis mal l’anglais, car le commentaire parait très riche !

  3. Si seulement les gens particulièrement en France, et en Europe, pouvait comprendre que c’est aussi dans nue autre teneur This is France, ThisisEurope. Pour un propos explicatif, reportez-vous à l’ouvrage dirigé par Léonora Miano « Marianne et le garçon noir ». La France est tellement aveugle à la question raciale, et adore pointer du doigt l’Amérique. Les représentations racistes et coloniales sont subies quotidiennement par les personnes afrodescendantes. L’imaginaire universaliste – blanc faut-il le préciser, est affligeant. Merci Donald Glover en tout cas!

    1. L’imaginaire quelque soit sa couleur est raciste et rejette l’autre au « premier abord » . Il faut un peu plus de curiosité de soi au travers de l’autre , pour commencer à construire une humanité universelle .

      La meilleure expression que je connaisse sur le racisme ( de couleur de peau , de sexe , de statut social …) , c’est une phrase de Sammy Davis junior qui , dans les années soixante avait déclaré :  » Raciste , oui je crois que je le suis , et c’est en le sachant que j’ai une chance de ne plus l’être  » .

Répondre à Chabian Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.