Fréquentation mars 2010

Léger tassement par rapport à février.

236 658 accès ; 69 487 visiteurs uniques.

France : 194 272
Belgique : 13 706
Suisse : 4 540
Canada : 3 649
Allemagne : 2 123
Etats-Unis : 1 975
Royaume-Uni : 1 962
Pays-Bas : 1 242
Espagne : 1 200
Luxembourg : 1 035

Partager :

15 réflexions sur « Fréquentation mars 2010 »

  1. Comment ça pas de pull marin demain ! C’est un poisson d’avril j’espère !?
    On aura quand même droit aux étagères en arrière-plan, rassurez-nous… !!

    1. On ne dit pas “marin”, on dit “des gars des eaux’.
      Et on dit “pull” au ball-trap…..
      Vous avez raison Paul, l’aprés Xyntia et ses ‘zones mortifaires” se jouera en costard-cravate si vous ne voulait pas que votre blog se transforme en zone inconstructible !
      Et je vous le répète, la chemise noire, c’est la grande mode chez nos politiques.

  2. les annonceurs vont pas apprécier le tassement de mars.
    par contre c’est le chiffre ramené par visiteur unique qui reste la principale évolution à surveiller.
    le reste, c’est de l’abstention ! 😉

  3. Comment ça je n’ai pas disparu ?!
    Le plus petit rectangle ne devait il pas disparaitre ce mois ci ?
    Changement d’echelle et au sens propre j’ai envie de dire c’est encore mieux.

  4. Tiens ca baisse, non pas que je vous le souhaite, bien au contraire.

    Mais perso je suis surtout là pour vous pas trop pour vos invités.

    Cordialement.

  5. Cela monte… Cela baisse…

    Cela me donne des idées. Et si M. Jorion créait un produit dérivé basé sur l’indice de fréquentation de son blog? Ca pourrait rapporter gros non? Surtout qu’il publie lui-même les statistiques…

    PS: Je plaisante bien entendu.

    1. Tout le monde ne plaisante pas comme vous !

      La société américaine Media Derivatives a déposé devant la CFTC, le régulateur, une demande de mise en marché d’un nouveau produit financier: “Trend Exchange”. L’idée est de spéculer sur les recettes du box-office des films d’Hollywood sous couvert de transférer les énormes risques financiers de production et de distribution de ceux-ci, en faisant valoir en référence les contrats à terme des producteurs de mais.

      On est dans le pari pur, puisque les investisseurs seraient invités à acheter ces titres financiers estimant les recettes d’un film au box-office, pendant une période donnée et limitée, qui pourrait débuter avec la mise en production d’un film.

      L’Association du cinéma américain (MPAA), qui regroupe les grands studios, a répliqué en demandant au régulateur de ne pas accéder à cette demande, voyant dans le projet “l’équivalent économique de paris légalisés sur les recettes de films”.

    2. L’imagination est au pouvoir. Il n’y a pas de doute.

      Après tout il y a bien des dérivés sur la météo, l’évolution climatique, les commodities et même dans certains cas la tendance sur ces mêmes sous-jacent (donc la dérivée au sens mathématique). Aussi il y déjà huit ans, si ma mémoire est bonne, lorsque mon employeur avait sorti un tout nouveau produit dérivé de ce type, j’avais ironiquement demandé si on allait s’arrêter à la dérivée première et j’avais essayer d’interpeler les responsables de ces choix sur la pertinence de l’évaluation de la dérivée d’un signal stochastique à terme (dans le futur). Un coup d’épée dans l’eau.

      Pour le cinéma, je ne savais pas. Mais je ne suis surpris que par une chose: c’est que personne n’y ait pensé avant.

  6. Pour vous (et notre cher François Leclerc, et d’autres intervenants de ce blog….) qui quelque part “résister” , puisque vous êtes-là engagés d’essayer de nous éveiller, nous élever, …
    (alors que la réforme des universités, ne bavasse que de leur autonomie -sous-entendue financière, comme si la reconnaissance du ventre était d’un rapport avec ce que entendons comme s’il pouvait en être de la reconnaissance du ventre -même les chiens ont la reconnaissance du ventre, d’un critère même de valeur, qui soit fondamental, et propre à nous distinguer dans notre humanité …) …
    lien:
    Octobre 2009
    – Le philosophe et enseignant à Paris VIII Plinio Prado “s’attache à élaborer une pensée du langage” (30/10)
    http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/dossiers/2009/regards-actualite/report_fiche.php?report_id=300010111&pg=pid
    “l’entretien en version longue ”

    En bref, mes remerciements à tous, à vous,…. à François, … et co, …
    et bien évidemment aussi un grand merci à ceux qui vous donnent, …

Les commentaires sont fermés.