18 réflexions sur « BFM Radio – Été 2010 »

  1. Des vacances….bonne idée!!!
    Et si on prenait tous pas 2 mois mais 2 années de vacances….
    Un changement non-violent assuré….
    Au bout d’un an, j’ai de plus en plus l’impression d’avoir tout dit et écrit (j’ai l’impression de me répéter et d’écrire de plus en plus des c…)…
    Merci, bonnes vacances – et profitons tous de ces vacances, de la vie, du soleil …tant qu’on le peut !

    1. Cher ami,

      J’ai essayé de réaliser cela à un niveau individuel selon la phrase d’un grand homme sans violent : il faut être soit même le changement que l’on veux apporter.

      Je fut sévèrement réprimé par Pôle Emploi 🙂

  2. Le Musée Grévin

    Je vous salue ma France aux yeux de tourterelle
    Jamais trop mon tourmant mon amour jamais trop
    Ma france mon ancienne et nouvelle querelle
    Sol semé de héros ciel plein de passereaux

    Je vous salue ma France où les vents se calmèrent
    Ma france de toujours que la géographie
    Ouvre comme une paume aux souffles de la mer
    Pour que l’oiseau du large y vienne et se confie

    Je vous salue ma France où l’oiseau de passage
    De Lille à Roncevaux de Brest au Mont-Cenis
    Pour la première fois a fait l’apprentissage
    De ce qu’il peut coûter d’abandonner un nid

    Patrie également à la colombe où l’aigle
    De l’audace et du chant doublement habitée
    Je vous salue ma France où les blés et les seigles
    Mûrissent au soleil de la diversité

    Je vous salue ma France où le peuple est habile
    A ces travaux qui font les jours émerveillés
    Et que l’on vient saluer de loin dans sa ville
    Paris mon coeur trois ans vainement fusillé

    Heureuse et forte enfin qui portez pour écharpe
    Cet arc-en-ciel témoin qu’il ne tonnera plus
    Liberté dont frémit le silence des harpes
    Ma France d’au-delà le déluge salut

    Louis Aragon

  3. On ne montre jamais assez les gens qui s’engueulent pour des toutes petites choses une fois en vacances, sans doute que ce n’est pas vraiment des vacances qu’ils avaient besoin mais d’oubli.

    Je pensais que les vacances me videraient la tête. Mais non, les vacances, ça ne vide qu’une chose : le porte-monnaie. [Jean-Philippe Blondel]

    Les vacances me rendent nerveuse. Vous ne pouvez pas savoir à quel point c’est difficile de se protéger du soleil. [Kathleen Oyanadel]

    Cartes postales – Représentation idéale des lieux destinée à impressionner le destinataire en faisant mentir l’expéditeur.[Pierre Daninos]

    Nos politiques ont tellement bien travaillés sous la lumière des spots cette année qu’ils mériteraient bien quelques vacances de plus payés à l’oeil et au soleil . [Jérémie l’Enfoiré ]

    On n’a jamais autant besoin de vacances que lorsqu’on en revient. [Ann Landers]

    Le secret du succès est de faire de ta vocation tes vacances. [Mark Twain]

  4. Faire le vide, prendre du recul, prendre le temps de vivre, vaquer à ses occupations préférées, être oisif, voir des gens différents de ceux que l’on voit tous les jours dans l’année, reprendre des forces …
    C’est pas mal les vacances! Et si comme le dit la chanson, le travail c’est la santé, ne rien faire c’est
    la conserver !!!

    Bonnes vacances Mr Jorion.

  5. nous devons soumettre cette décision au Conseil du Blog !
    pendant votre absence, la régence est assurée par Crapaud ??
    il va falloir faire des ronds de jambe devant Crapaud, pas simple …

    1.  » nous devons soumettre cette décision au Conseil du Blog !  »

      Je vote non pour les Vacances du directeur, surtout si Mr Leclerc qui reste aux fourneaux pour nous préparer la bonne popotte de plus des gens du marché, alors qu’il fait déjà si chaud en ce moment j’y vois même là une certaine forme de retour à l’exploitation, c’est injuste, clamons bien haut la lutte des classes !

    2. « il va falloir faire des ronds de jambe devant Crapaud, pas simple … » : d’autant moins simple qu’en même temps il faudra faire de grands bonds et des loopings…

  6. Des hommes de bonne volonté,

    Il y a près de chez moi, une cascade qui tombe d’une falaise dans une vasque naturelle de mousse.
    Le terrain tout autour servit de décharge, il y quelques années. C’est interdit désormais.
    Dernièrement la mairie a fait fermer l’accès par crainte des effondrements.
    C’est un lieu où pousse malgré tout la menthe, le thym et l’origan, et des centaines d’herbes et de fleurs sauvages, un ruisseau serpente de la vasque à la vallée, il devient torrent rugissant quand il pleut beaucoup. Plus haut, un hameau de paysans d’autrefois est envahit par le lierre grimpant au milieu des oliviers abandonnés et des broussailles.
    C’est un endroit où il fait frais l’été et où j’aime à promener et baigner les chiens.
    Vendredi, j’ai remarqué que quelqu’un avait détruit la barrière qui en fermait l’entrée, et au moins sept bennes de débris de bâtiments et de ferrailles de béton armé ont de nouveau été déchargées.
    Des jeunes sont venus pour pic niquer au bord du ruisseau avec des bières et des bouteilles de plastique. Je leur ai demandé de ne rien laisser sur place et de surtout ne pas casser les bouteilles.

    Hier soir, j’ai pu constater qu’ils n’avaient eu aucun respect pour l’endroit dont il était pourtant bien content qu’il existe : bouteilles en plastique abandonnées, bouteilles de bières cassées un peu partout même dans la vasque.

    On parle beaucoup de BP, mais ce qui me navre c’est qu’il ne suffit pas d’être un multinationale qui se croit tous les droits pour n’avoir aucun respect de l’environnement.
    Cet exemple en est la preuve.

    Permettez donc de douter qu’il existe sur terre assez de personne de bonne volonté pour changer ce monde.

    1. Comme je vous comprends,

      Vous êtes certainement un homme de bonne volonté comme tant d’autres Liervol,

      Hier soir je me suis penché sur l’origine du mouvement des Amish, je ne sais pas pourquoi sans doute parce que je recherche davantage à m’informer sur la plupart de tous les mouvements alternatifs de l’histoire et dans cette recherche je suis tombé sur une phrase qui m’a beaucoup parlé, elle disait surtout ceci à l’égard de l’éducation des enfants sans non plus rechercher à vivre au pied de la lettre comme les Amish, bref la citation était la suivante :

       » Les enfants n’ont pas tant besoin de paroles, de discours, de sermonts mais avant tout des modèles. »

      Surtout que les enfants adorent souvent imiter les grandes personnes, voyez comme tout le monde se ressemble un peu de nos jours à la télévision.

      C’est peut-être bien ça qui manque cruellement à notre monde malgré toute nos belles théories sur la liberté, l’économie, la religion z ou y, le social, l’environnement et tant d’autres choses.

      Cordialement

  7. @ paul …

    je n’ai pas trouvé d’espace ailleurs …

    mais tout de même ….

    EmmyLou Harris …. quelle femme !!!!

  8. Lorsqu’on en sait trop et que tout le monde ment, on se tait, que faire d’autre…
    J’ai déjà dit ce que je pense de BFM radio, et il y a des preuves, donc, ce que M. Jorion dit en faveur de cette radio est à mes yeux un peu négatif pour M. Jorion…

    Espérons que tout aille pour le mieux.

      1. C’est la tradition à la radio : les chroniqueurs profitent de la trêve estivale. Les « martyrs », il faut les chercher du côté de chez France Inter…

    1. Qui parle et pense trop différemment de nos jours et systématiquement mal noté et mis au placard, mais pas seulement dans les médias comme ça on fait croire que les choses se passent mieux dans le pays comme dans le pays voisin, je pense que ça doit être un peu la même chose partout ailleurs.

      Bien sur tout cela ne fait pas mieux avancer le débat et la réflexion en société, la peur de perdre sa place sans doute et puis il y a tellement d’intérêts d’argent et de pouvoir en jeu.

      Les mêmes valeurs du monde quoi.

Les commentaires sont fermés.