SERIEUX PROBLEMES DE SERVEUR

De nombreuses interruptions ont lieu en raison de problèmes de serveur. Nous vous tiendrons au courant.

En cas d’interruptions longues, je publierai des mises à jour et je vous informerai sur Facebook.

Partager :

59 réflexions sur « SERIEUX PROBLEMES DE SERVEUR »

    1. C’est vrai mais j’ai entendu dire que le problème se situait surtout au niveau de la qualité de la 2e balle….

  1. vous ne devriez pas faire la promo de facebook, François Leclerc nous a prévenu, il faut choisir son camp … 🙂

    1. un jour peut-être, le petit peuple du blog fera sa révolution, il faut d’abord désigner un tyran…
      l’homme courageux dont vous parlez a plus de morale que la personne morale pour laquelle il travaille. 😉

    2. « il faut d’abord désigner un tyran… »

      C’qui faut pas lire !

      Ou ce qu’il aurait peut-être fallu lire…

  2. Prêt à jeter

    « Prêt à jeter » raconte la fascinante histoire de l’obsolescence programmée, un concept largement appliqué par l’industrie et qui consiste à raccourcir délibérément la vie d’un produit pour en augmenter la consommation.

    1. Il semble que la vidéo ne soit pas visible.
      Pour information, Arte diffuse ce documentaire ce soir à 20H40.

      Pour l´anecdote, la semaine dernière, il y avait Résistances, mode d´emploi. Encore visible quelques minutes sur Arte+7.
      Le rigolo, c´est que j´ai croisé le lendemain la sympathique Cécile Lecomte dans une manifestation à Paris. Nous avons discuté un moment. La vie réserve d´agréables coïncidences parfois.

    2. Le Ghana capitalise sur les déchets électroniques. Allez, on leur souhaite bon courage ! Et surtout qu’ils ne consomment pas trop, ce n’est bon ni pour leur morale capitaliste ni pour l’environnement.

      Serge Latouche : +1

    3. après l’interdiction de la conférence Stéphane Hessel, l’interdiction à Lyon d’une conférence avec Galloway …..

    4. fujisan,

      C’est encore une fois du lourd que vous nous balancez ! Du très lourd, du massif : le tyran-colonisateur-capitalisme expliqué aux enfants. Avec des mots et des images que tout le monde peut comprendre, le message est clair : « Consomme ! C’est pour la bonne cause : Ma survie ! », dit le capitalisme, ce capitalisme-consommation nécessairement croissante-salariat-colonisateur-tyran-suicidaire puisque destructeur de son support par destruction de l’environnement de ses ouvrières-disposant de cellules coprophages.

      Serge Latouche parle d’or, notamment quand il rejoint Gandhi, il explique, il propose le débat au public. Il faut l’aider, le pousser, c’est la seule voie vers la démocratie, la prise de conscience généralisée. Dix contre un que le film a moins de chances d’être diffusé et débattu aux heures de pointe et dans les écoles qu’un débat avec le plus extrême des extrémistes ! De qui se moque-t-on ? De qui a-t-on réellement peur ? « Le peuple ne peut pas disposer de la conscience de tous les arguments, ni des mécanismes, ça pourrait gravement le perturber, et nuire à la santé de sa survie », dit encore le capitalisme. C’est fou ce qu’il peut dire comme conneries. Il peut tout se permettre, et on ne lui dit rien (Ciao Silvio).

      Conseil aux ghanéens, un peuple en or : « Ne consommez pas tout d’un coup, ça ne se digère pas bien et vous risquez d’en manquer après. Vous avez essayé de le fumer ? Mettez de côté, capitalisez. Et puis ça peut prendre de la valeur, le cours de la merde peut du jour au lendemain subir une hausse (Ciao Petit Papa Noël) absolument formidable. Au pire ces réserves de change finiront par se dissoudre dans l’environnement, et vous profiterez de leurs bienfaits par ingestion : ça va vous booster (Ne dit-on pas d’ailleurs « la chiasse des uns fait la santé-bonheur des autres », hein ? Alors !), et vous pourrez alors entrer, enfin, dans l’histoire avec le bon pied (Salut machin). Courage ! On pense à vous, et vous savez, pour nous non plus c’est pas facile. On en chie.»

      Non, y’a pas à dire : la nature est bien faite.

      Sinon, il y a le communisme : ça dure plus longtemps (les satrape-couillons, pas le communisme) et ça pollue moins. La seule chose qu’il ait eu oubliée, le communisme, a été d’occuper son peuple. La boulette ! Alors le peuple a vu les autres qui s’amusaient comme des petits fous à gaz, et s’est dit qu’il voulait lui aussi être de la fête : plus on est de fous moins il y a de riz et plus il faut en produire et plus il faut travailler et plus il faut manger et moins il y a de riz. Qu’est-ce qu’on s’marre, y’a pas à dire, la nature est bien faite.

      Espérons que les discours humains tel celui de S. Latouche se multiplient et prennent du volume : le seul rempart à l’occupation non consciente est la prise de conscience. Mouais… Être conscient ou n’être pas conscient, j’attise la question. C’est mieux.

      Celui qui a lu jusqu’ici et qui a tout compris peut réagir en se disant que c’est de la folie de penser ainsi, que c’est suicidaire. C’est la peur qui le fait parler ainsi, la peur de l’autre – cet inconnu-, la peur de lui-même – pareil- : « Et si l’autre avait plus de non-respect de l’autre que moi .. ? Brrr, ça fait peur ! ». Il peut par ailleurs savourer certaines sagesses, ça n’empêche pas, car il ne prend chez elles que ce qu’il veut en faire et le fait de manière égoïste – en capitalisant sa richesse intérieure, en ne la partageant pas de peur qu’elle ne se sauve, de peur qu’en la confrontant à celles des autres il ne doive se résigner à faire des concessions. Mais il se trompe : il confond but et chemin. La conscience de soi, la connaissance de soi, passe nécessairement par la conscience, la connaissance, de l’autre ; respecter l’autre c’est se respecter soi. « ». Et réciproquement. « Ah ! Là oui ! ».

      Parler, échanger, pas pour convaincre l’autre, mais pour le connaître.

      Bonne journée

      Capital…Hiérarchie montante…Élite…Hiérarchie descendante…Spécialisation…Division.

      Division…Démocratie représentative.
      Division…Totalitarisme.

      La démocratie représentative version économique : capitalisme.

      Capitalisme version politique : démocratie représentative.

      Si on se cache derrière l’autre il ne faut pas s’étonner qu’il soit devant. Le totalitarisme n’a pas besoin du capitalisme pour être représenté dans sa version économique. Le capitalisme a besoin de la participation de tous, il doit partager : la version politique de ce partage est la démocratie représentative. Démocratie représentative : pouvoir qui manque là où il devrait être.

    1. douce France

      Ah bon ! où ça ?

      Comme Loppsi 2

      « Un régime de la peur de l’autre et de la surveillance généralisée

      Vidéo-surveillance

      La loi change de terme – histoire de le faire mieux accepter ? – et parle désormais de « vidéo-protection ». Elle permet l’implantation de caméras de surveillance par les autorités publiques quasiment partout dans l’espace public aux motifs de lutter contre les risques d’agression, le trafic de drogue, mais aussi les fraudes douanières, les risques naturels, le secours aux personnes, les flux de transport… Bref, de se « protéger » contre à peu près tout – ou tout du moins, de surveiller tout ce qui bouge. Mieux : elle autorise les gestionnaires de copropriétés à transmettre les images des caméras de vidéo-surveillance internes aux forces de police « lors de circonstances faisant redouter la commission imminente d’une atteinte grave aux biens ou aux personnes ». On appréciera l’approximation.

      Les préfets sont également autorisés à installer de tels dispositifs à l’occasion de toute manifestation ou événement de grande ampleur. Ils pourront inciter fortement les maires récalcitrants. Les entreprises, après autorisation du maire ou du préfet, pourront à leur tour installer des systèmes de vidéo-surveillance… et le visionnage des images pourra être réalisé par des salariés de l’entreprise. Enfin, pour parachever le tout : le visionnage de toutes ces images pourra être confié à des opérateurs privés.

      Nous entrons donc définitivement dans une société du contrôle permanent. Et ceux qui pensaient encore que la CNIL, peut-être, pourrait s’élever efficacement contre les abus, peuvent désormais ouvrir grands les yeux : des commissions départementales de la vidéoprotection vont être instaurées et contrôlées par un ensemble de personnes, publiques et privées.

      Privatisation des activités de sécurité

      La loppsi 2 instaure un « Conseil national des activités privées de sécurité » chargé de :

      – conseil et assistance aux professionnels ;

      – police administrative en matière d’agréments et autorisations ;

      – sanctions disciplinaires.

      Il sera composé de représentants de l’État, de magistrats et de personnes issues des entreprises privées du secteur. Mais… la privatisation des activités de police ne s’arrête pas là.

      Réserve civile de la police – service volontaire citoyen

      La Loppsi 2 créé une « Réserve civile », constituée de retraités de la police nationale et de volontaires. Les retraités pourront accomplir des missions de soutien aux forces de sécurité, ainsi que des missions de solidarité. De leur côté, les volontaires seront orientés vers des « missions élémentaires d’exécution » ou des « missions de spécialistes correspondant à leurs qualifications professionnelles. Le service volontaire citoyen concernera des missions de « solidarité, de médiation sociale et d’éducation à la loi ».

      Qui fixera de façon plus précise le cadre des interventions de ces intervenants privés ? Qui les formera ? Les encadrera ? (Surtout, à l’heure où les syndicats de policiers se plaignent du manque chronique d’effectifs ?) Gageons qu’il faudra attendre les décrets d’applications pour y voir plus clair. En attendant, derrière une bonne idée – le service civique – se cache un dispositif beaucoup moins démocratique : la constitution de milices privées.

      Fichages et mouchardages incontrôlés

      Vivent les convergences !

      La Loppsi 2 permet le rapprochement entre les deux actuels fichiers dits « d’antécédents », le STIC et le JUDEX de la police et de la gendarmerie. Détails intéressants : ils contiennent des données à caractère personnel de plus de 5 millions de personnes mises en cause et 28 millions de victimes, pour autant, d’après la CNIL, seules 20 % de ces fiches sont rigoureusement exactes. Mais ce n’est pas grave : la loi prévoit désormais qu’un acquittement ou une relaxe ne signifieront plus effacement desdites données.

      Perquisitions totalement libres sur Internet

      Pour les infractions entrant dans le domaine de la criminalité, la loi prévoit désormais la possibilité d’installer des « dispositifs techniques ayant pour objet, sans le consentement des intéressés, d’accéder en tous lieux à des données informatiques, de les enregistrer, de les conserver et les transmettre… ». Les enquêteurs pourront installer ces mouchards en toute impunité, en s’introduisant au domicile ou dans les véhicules des personnes concernées, y compris de nuit si nécessaire.

      Mesures anti-pauvres, anti-jeunes

      Contre les vendeurs à la sauvette

      Avant Loppsi 2, les vendeurs à la sauvette, les Biffins, risquaient une contravention. Désormais, cette activité devient un délit ! Passible de 6 mois d’emprisonnement et de 3750 euros d’amende. Alors que tous ceux qui vivent dans les grandes agglomérations peuvent témoigner que ces activités sont en augmentation parce que pour l’immense majorité, il s’agit tout simplement de survivre, désormais elles sont criminalisées.

      Je vois, pour ma part, assez mal en quoi une vieille dame (ou un jeune homme !), nés à Ménilmontant ou à Shanghaï, et vendant des bricoles sur le trottoir au-dessus du périphérique de la porte de Montreuil porteraient « atteinte à la sécurité publique »…

      Répression contre les habitats « hors normes »

      On l’aura compris : sont visés en toute priorité les gens du voyages, leurs caravanes et tous ceux qui tentent de se loger contre vents et marées, en dehors des parcs immobiliers traditionnels (privés et publics). Mais pas uniquement ! Loppsi 2 ne lésine pas en effet : le préfet pourra désormais demander l’expulsion sous 48h des occupants d’habitats « hors normes » vivant sur des terrains publics ou privés. La liste des habitats en question est éloquente : tentes, cabanes, caravanes, yourtes, mobile home, maisons auto-construites, bus ou camions aménagés, bidonvilles. Et ce n’est pas tout : le prefet pourra demander l’autorisation au président du tribunal de grande instance (TGI) de faire détruire ces habitations.

      Alors que la Fondation Abbé Pierre pointe, dans son rapport 2011, 3,6 millions de personnes non ou très mal logées et 5 millions de personnes en situation de fragilité et bien non seulement il faut interdire aux personnes les habitats « hors normes », mais en plus, il semble nécessaire de les détruire. Ou comment mixer extrême violence et humiliation…

      Contre les mineurs

      Les préfets pourront prendre des mesures de couvre-feu individuelles, entre 23h et 6h du matin, à l’égard de mineurs de 13 ans. Au cas où ces derniers ne pourraient être accueillis à leurs domiciles, ils seront placés auprès de l’aide sociale à l’enfance, sans limitation dans le temps et sans recours possible au juge pour les familles ! Où, non content de piétiner définitivement le droit des mineurs, on institue des situations échappant au suivi judiciaire… soumises donc au seul bon vouloir administratif !

      Les parents de mineurs de 13 ans, et plus, pourront être obligés de signer un « contrat de responsabilité parentale » en cas de récidive d’une infraction pénale. En cas de refus, le Président du Conseil Général pourra prendre « toute mesure d’aide et d’actions sociale de nature à remédier à la situations ». Une opportunité à rapprocher, évidemment, du décret sur l’arrêt du versement des allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire, qui vient de paraître au mois de janvier.

      Voilà… j’aurais pu encore évoquer la pénalisation des chahuts lors de la réunion des instances électives ; l’expulsion immédiate des transports en commun des voyageurs sans titre de transport ; des mesures contre les sans-papiers (pose de bracelets électroniques pour les personnes en attente d’une expulsion) : Loppsi 2 contient 150 articles. Une suite de mesures nauséabondes, mais désormais légales !

      Nous vivons désormais officiellement dans un État qui fonde sa force sur la peur, la suspicion, la surveillance permanente, l’arbitraire et la répression envers les plus pauvres. Personnellement, je n’avais jamais vécu cela ! Mes grands-parents, en revanche, oui. Comme la plupart d’entre vous je pense. Et nous pensions tous que ce retour serait impossible. Nous nous trompions.

      « Vidéo-surveillance

      La
      loi change de terme – histoire de le faire mieux accepter ? – et
      parle désormais de « vidéo-protection ». Elle permet
      l’implantation de caméras de surveillance par les autorités
      publiques quasiment partout dans l’espace public aux motifs de
      lutter contre les risques d’agression, le trafic de drogue, mais
      aussi les fraudes douanières, les risques naturels, le secours aux
      personnes, les flux de transport… »

      La ville pilote de la vidéo surveillance est celle de Levallois Perret sous gouvernance des Balkany….

      http://blogs.mediapart.fr/blog/mireille-alphonse/130211/loppsi-2-loi-dorientation-et-de-programmation-pour-la-performance

    2. Et oui, trés parlant !
      Le programme des dictatures honnies par les mêmes :
      l’URSS et satellites dans ses pires époques
      La Chine de Mao, dans sa pire période ( révolution culturelle )
      tous les fascismes divers et variés.

      Le cauchemar US
      suivi du cauchemar français et européen

      Sauf si ….

    3. Et oui, les députés pas très mobilisés. Ceci dit, le peuple ne fait guère mieux. Dans les différentes manifestations contre LOPSI2 ces dernières semaines, nous n’avons pas dépassé les quelques centaines d’individus.

    4. Vincent.

      Certes, le mouvement de pose des caméras est insidieux. Comme tout le reste.
      Et… pourquoi refuserai-je d’être filmé si je n’ai rien à me reprocher..???

      Warning : in the states, it’s forbiden to let humid clothes outside.

      Freedom, certainement… Et hypocrisie assurément.

      Ainsi, nous voyons bien que les psychologues sont bien issus de ce courant de pensée qui veut que l’on cache tout ce qui est possible afin que des « spécialistes » soient chargés de déculpabiliser.
      Cela rapporte autant d’argent aux psychologues que cela a pu rapporter aux religions.
      Les sectes ne font pas autre chose, sur le principe.

      Tous coupables.

    5. Les portables, qui peuvent fimer les policiers, transmettre des images d’informations oubliées, …..
      sont possiblement, peut-être à regarder comme une manière de vengeance des citoyens lambdas contre les caméras de surveillance ….

    6. Vous reprendrez bien un soupçon de liberté… :
      « La CRS N° 9 de Rennes s’entraîne pour le G8 de Deauville

      Les hommes de la CRS n° 9 de Rennes participeront au dispositif de sécurité qui sera mis en place pour le G8 de Deauville. Dans cette perspective, cette compagnie s’entraîne avec de nouveaux moyens de sécurisation dont un camion lance eau et des grilles de protection mobiles d’une largeur de 18 m pouvant, en moins de 10 minutes de bloquer des accès et sécuriser des secteurs. Hier, dans leur caserne, les CRS ont mis en œuvre ces moyens avec de faux manifestants très motivés. »

      Sur Ouest France en vidéo avec la pub gratuite.

    7. Les épouses de Nicolas et de Dominique, c’est le sujet de la super émission qui traite de l’actu essentielle et actuelle, sous la houlette de Calvi « C dans l’air ». Ca vole bas.
      Qui définit les sujets à traiter svp ?

    1. Ca parait idiot, mais c’est juste après un article pertinent et critique sur l’Egypte… 😉

      Julien, quelle est l’origine du problème..??
      Est-ce DOS ou autre chose..??

    2. En fait, comme le serveur du blog héberge sans le savoir des attaques DOS, il a été coupé :
      http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/02/15/l-agence-nationale-de-cyberdefense-voit-ses-pouvoirs-renforces_1480557_651865.html
      « Selon le directeur de l’Anssi, Patrick Pailloux, ses services pourront « demander aux opérateurs (privés) de bloquer du trafic en provenance de machines qui relaient des attaques ou interdire les clés USB ». Créée en juillet 2009, l’Anssi est rattachée au secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), un service du premier ministre. »

      Belle excuse, non..??

    1. C’est pourquoi je refuse systématiquement les mises à jours automatiques. Je suis sur

      +++GET 3551+++
      GET /blog/ HTTP/1.1
      Host: http://www.pauljorion.com
      User-Agent: Mozilla/5.0 (Windows; U; Win 9x 4.90; fr; rv:1.8.1.20) Gecko/20081217 Firefox/2.0.0.20

      Je vais upgrader à XP puis rester avec le socket lga775 et un cpu à basse consommation.

      « If it run, don’t fix it ! » disait-on du temps de Mandrake 9.1, système léger et assez fiable.

      Hier en passant chez Surcouf pour ne pas le nommer, je vois que les chipset à base de H67 et P67 ne sont pas disponibles pour cause défaut de fabrication ! jamais vu cela.

      J’ai développé moi-même un petit programme, ça m’a pris 2 ans mais je ne suis pas un pro. Chaque routine doit être testée puis il reste toujours des bugs, c’est la phase de test alpha. C’est bien compliqué.

      Par parenthèse, la NASA utilis/e(ait) DOS :

      http://www.freshalloy.com/forums/archive/index.php/t-182848.html

      Edwards attributes that to a lucky twist: The computer was running an ancient operating system, DOS, which does not scatter data all over drives, as other approaches do.

    2. Paul bonsoir,
      Je reprends ce que j’ai écrit sur mon blog en commentaire, en reprenant votre remarque.
      « If it ain’t broke, don’t fix it. »
      C’est exact, pendant un certain temps, pour les utilisateurs de bas niveau.
      Mais pas pour les entreprises internationales qui se doivent d’être à la Une, être accessible par tous les points de la Terre et accéder ces mêmes points.
      Le principe de « Qui peut le plus, peut le moins » est toujours une vérité.

    3. Merci l’enfoiré pour ce lien.
      Cela me rappelle bien des choses.
      Quel que soit le langage on peut produire des plats de nouilles, de l’assembleur au Basic en passant par le RPG mais aussi de véritables programmes (sans bugs, solides, maintenables, lisibles,….)
      Il suffit d’avoir effectué la maintenance des oeuvres des autres pour comprendre.
      Je pourrais écrire un livre à ce sujet, comme vous je présume, mais passons à plus urgent.
      La programmation est une chose trop sérieuse pour être confiée à n’importe qui, c’est comme la politique et tout autre métier.

    4. Bonjour Papinam,
      « Il suffit d’avoir effectué la maintenance des oeuvres des autres pour comprendre. »
      Comme vous avez pu le lire, je terminais par un pastiche d’une chanson dont j’aime l’auteur…

      « … écrire un livre à ce sujet, »
      C’est ce que j’ai fait dès que j’en ai eu le temps, avant que celui-ci efface son passage. Une histoire vue de l’intérieur qui se trouvait derrière un lien de l’article.
      .
      « La programmation est une chose trop sérieuse pour être confiée à n’importe qui, c’est comme la politique et tout autre métier. »
      Bien d’accord. Le seul problème, c’est que si vous avez compris le fin mot de l’article, c’est presque un appel au secours. Un soucis de consolider des professionnels, parce qu’il y a perte de pieds, entrainant du même coup tous les utilisateurs…
      Là, je ne parle pas des petits utilisateurs, derrière leur crin-crin à roulettes… 🙂

    5. Je ne sais ce qui s’est passé ces dernières heures.
      Si vous lisez le début de cette histoire, vous verrez que les problèmes de réseaux ont été contagieux pendant le week-end.
      Le site sur lequel se trouve mon blog a subi « … une attaque de type DDOS de notre hébergement. ». Ce qui a provoqué une indisponibilité de plusieurs heures, dimanche.

    6. Lisztfr :

      C’est pourquoi je refuse systématiquement les mises à jours automatiques. Je suis sur

      +++GET 3551+++
      GET /blog/ HTTP/1.1
      Host: http://www.pauljorion.com
      User-Agent: Mozilla/5.0 (Windows; U; Win 9x 4.90; fr; rv:1.8.1.20) Gecko/20081217 Firefox/2.0.0.20

      Je vais upgrader à XP puis rester avec le socket lga775 et un cpu à basse consommation.

      Si j’ai bien compris, vous naviguez avec M.Firefox 3.5.* parce qu’il n’y a pas (encore) eu de bug vous obligeant à migrer vers la version 3.6* (ou même la bêta 11 de la version 4); en attendant le bug, vous pouvez consulter les apports de la dernière version stable : « Vaux mieux prévenir… »

      See also :
      https://developer.mozilla.org/En/Firefox_3.6_for_developers

      https://developer.mozilla.org/devnews/index.php/2009/11/16/component-directory-lockdown-new-in-firefox-3-6/

      https://bugzilla.mozilla.org/show_bug.cgi?id=503481

    1. YAX
      Maigrir l’audience?
      Sont tous des gros mangeurs ici ?
      sacré YAX avec un pseudo pareil t’est pas sortis de l’Auberge…
      lol

    2. Monsieur (madame ?) regoris, je te signale (« à toutes fins utiles ») que le lien que tu mets dans ton pseudo ne marche pas. Je trouve ça scandaleux, et ça me fait inutilement bondir. La preuve par ce com’.

  3. « Aujourd’hui, nous sommes tous des néocons », Wall Street Journal
    Le bilan.
    Au-delà des commentaires caustiques qu’elles peuvent susciter, cette capacité d’adaptation des marchés et cette propension américaine à se convaincre que son propre modèle indique le sens de l’histoire ne laissent pas de stupéfier. Le « Grand Moyen-Orient » que George Bush imaginait faire émerger d’Irak au son du canon, voilà que le Journal le voit naître de la révolte pacifique des jeunes élites égyptiennes contre l’archétype du « dirigeant arabe modéré » qui fut le partenaire de Washington depuis des décennies. Qu’importe les aléas de l’histoire et la mémoire courte : « Aujourd’hui, nous sommes tous des néocons », s’enflamme l’édito du WSJ.

    Lettre de Wall Street, Le Caire vu du Dow Jones
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/02/15/le-caire-vu-du-dow-jones_1480460_3234.html

  4. Jacques Sapir : pourquoi la France ne doit pas copier l’Allemagne (2) .

    http://www.marianne2.fr/Jacques-Sapir-pourquoi-la-France-ne-doit-pas-copier-l-Allemagne-2_a202870.html

    La Grèce vent debout contre le diktat libéral du FMI .

    http://www.marianne2.fr/La-Grece-vent-debout-contre-le-diktat-liberal-du-FMI_a202880.html

    Europe : et si, comme l’Islande, la Grèce dévaluait?

    http://www.marianne2.fr/Europe-et-si-comme-l-Islande-la-Grece-devaluait_a202876.html

    1. Si c’est pour relier ce genre de bêtise, Dissy….

      Hormis une réaction logique des Grecs qui se rendent compte que les US veulent transformer leur pays en Ghana avec l’ « aide » du FMI.

    2. Il ne manque que quelques lettres à F.M.I. pour écrire FAMINE et c’est dans sa logique de la propager.

    3. @yvan
      Que voulez-vous dire par «Si c’est pour relier ce genre de bêtise, Dissy…»? Expliquez-moi
      André lorimier
      Deux-Montagnes Québec

    1. C’est Jean-Baptiste et Paul qui ont oeuvré au sauvetage du serveur. Redde Caesari quae sunt Caesaris, et quae sunt Dei Deo.

    2. Avant de devenir crapaud rouge l’homme n’était pas du tout vert ou bleu en société.

      Il faut pourtant bien apprendre à jeuner de temps en temps sinon comment pourrions nous traverser les autres moments qui pourraient se produire dans l’histoire des crapauds.

      Pourquoi les gens qui n’on plus que les mêmes mots de croissance ne font plus guère apprendre la sobriété et la modération aux crapauds, ce serait pourtant bien plus sage à
      faire suivre en cas par exemple de plus grand coup dur.

      Mais non on préfère me dire que seul les crapauds rouges sont les premiers
      responsables de leur sort.

  5. Bonjour à tous…Heureuse de retrouver la famille au complet…Un grand merci au Yéti pour l’hébergement des « sdf » de la toile…
    @Faf vous avez oubliez de parler des protocoles d’accord de soins dans les services des hôpitaux…Je veux parler des « entubés chimiosés »…Je connais le problème, pour avoir traversé les couloirs de la mort des « entubés chimiosés »…Plus le malade subit de protocole de soins, plus les risques de mort sont augmentés…Es-ce programmé?…Si oui, pour avoir vécu ce protocole une fois, je me demande encore à quand la date de l’expiration de la vie humaine…C’est terrifiant.
    D’ici quelques temps…Très proche…La médecine aura enfin palier à toutes les difficultés et trouvée une solution au régime des retraites…Ce qui explique mieux, le poste de ministre de la santé et du travail…Bel ouvrage!…

Les commentaires sont fermés.