9 réflexions sur « LE CAPITALISME À L’AGONIE, sur le blog en anglais »

    1. Décidément, avec les uns qui tirent d’un côté, et les autres, qui tirent de l’autre, les grecs vont finir écartelé!

  1. Reuters confirme à 100 % l’analyse de M Jorion:

    Capitalism is failing the middle class.

    Global capitalism isn’t working for the American middle class. That isn’t a headline from the left-leaning Huffington Post, or a comment on Glenn Beck’s right-wing populist blackboard. It is, instead, the conclusion of a rigorous analysis bearing the imprimatur of the U.S. establishment: the paper’s lead author is Michael Spence, recipient of the Nobel Prize in economic sciences, and it was published by the Council on Foreign Relations.

    http://blogs.reuters.com/chrystia-freeland/2011/04/15/capitalism-is-failing-the-middle-class/

      1. la secte catholique aussi ,mais vous avez raison et pardonnez mon insouciance svp..
        Ils sont parvenus à nous faire croire que plus ils s’enrichissent plus ils sont des martyres..
        Dac avec FRANCISCO

  2. selon moi, ce n’est pas le capitalisme qui est « à l’agonie ». C’est plutôt la société qui est à l’agonie à cause de la mécanique perverse du capitalisme. Plus encore, c’est la pensée qui est à l’agonie quand on se rend compte que ce qui cause ce capitalisme, à savoir la monnaie telle qu’elle est faite, susceptible d’être thésaurisée et soustraite à l’échange à tout moment pour le seul avantage spéculatif que cela confère au détenteur d’un capital.
    Le fait que ce point est refusé par tous ceux qui prétendent s’occuper d’économie est le facteur principal de la crise et empêche de trouver la sortie.
    Comment justifier et comment accepter plus longtemps que le principal facteur de crise systémique soit ainsi systématiquement exclu du débat?

Les commentaires sont fermés.