ON N’ARRÊTE PAS LE PROGRÈS !

L’article date d’il y a quelques semaines déjà mais il mérite d’être lu : « Armes numériques : la nouvelle course aux armements », par Michael Riley et Ashlee Vance, publié dans le numéro daté du 20 juillet du magazine américain Businessweek, une publication de l’agence Bloomberg.

Un paragraphe parmi d’autres :

« Le manuel de Kevin G. Coleman : The Cyber Commander’s eHandbook (téléchargeable sur l’internet) dresse la liste de 40 types d’offensives qui font intervenir des botnets (des réseaux d’ordinateurs individuels piratés et « réduits en esclavage ») ou des « exploits » (des programmes tirant parti des vulnérabilités de logiciels couramment utilisés par Windows ou par les serveurs utilisés sur l’internet). Le N°38 s’intitule : « assassinat ». Tout comme celui qui fut utilisé pour détruire les centrifugeuses du programme nucléaire iranien en les faisant tourner à des vitesses excessives [Stuxnet], un « ver » informatique a la capacité de bloquer le système informatique de contrôle du goutte-à-goutte ou de l’alimentation en oxygène des patients d’un hôpital, sans que le personnel médical ne s’en doute. Le N°39, c’est le piratage informatique des automobiles. Une voiture est bourrée de puces contrôlant le système de freinage, la transmission, le moteur, en fait absolument tout. Prenez le contrôle de ces systèmes et vous contrôlez de fait le véhicule, et vous pouvez l’accidenter à votre guise. Vous n’y croyez pas ? Des chercheurs de l’université Rutgers ont piraté l’année dernière les puces d’une voiture se déplaçant à 100 km à l’heure à l’aide d’un système WiFi utilisé pour vérifier la pression des pneus. Il est impossible de savoir si le gouvernement américain a déjà utilisé des techniques de ce type. « Nous disposons de la capacité de faire certaines choses dont nous n’avons pas encore déterminé l’opportunité », déclare le général Michael V. Hayden, ancien directeur de la CIA ».

Vous voilà rassurés ! Dites cependant à vos proches de contacter Le blog de Paul Jorion au cas où vous disparaîtriez dans un accident automobile difficile à expliquer. Nous enquêterons, c’est promis !

Partager :

51 réflexions sur « ON N’ARRÊTE PAS LE PROGRÈS ! »

  1. Suis pas concerné , j’utilise Linux , c’est gratuit et çà craint pas les virus .
    Quand aux voitures bourrées d’éléctronique , je laisse çà aux gogos , méme pour les vitres
    je ne vois pas l’interet . Une lada on s’en fait une neuve pour 4000 e . Pieces ou l’on veut quand
    on veut , partout dans le monde . çà roule avec de l’huile de friture à 0.10 c de litre et çà ne craint
    pas les excés de vitesse . Méme pas besoin de crédit .

    1. Linux est tout aussi vulnerable que windows.

      Si linux a si peu de virus c’est qu il est utilise par 1% des gens dans le monde (hors serveurs). Sans parler des autres failles liees a flash, java, logiciels tiers, plug ins etcetc

      1. Voila des années que j’utilise ubuntu ou debian (linux) ….. et rien, toujours rien, pas de virus.

    2. Excellent, mon vieux!

      Je dirais “vous êtes un pionnier” si ce n’était une catégorie du marketing.

      Vous êtes d’avant-garde!

      1. Je ne paye pas l’huile de friture , je rends service au friteur pour s’en débarasser . Les 0.10 e
        et non pas cents , ( erreur de ma part ), c’est mon temps de travail . Je raisonne comme un paysan Indou , Chinois , Berbere ou autre en temps de travail .
        Un cadre Occidental raisonne , en illusion monétaire , c’est pourquoi , il effectue 10 années
        d”études à apprendre un faut savoir , complexifié pour s’assurer une rente de diplome , travaille
        sans restriction d’horaires pour s’acheter des objets représentatifs de son rang qui sont
        autant d’ersatz des vrais bien de consommation .
        Autrement c’est Porsche , Roller et Fauchon qui ne sont pas dans ses moyens .
        Comme il vit selon un mode représentatoire et non pas tangible , et par là ne sait rien faire , il
        lui faut se contenter de catharsis .

    3. Surtout que pour avoir les pièces d’une Lada gratuites, il suffit d’en suivre une autre…

      Trêve de plaisanterie, à cette heure, le monde est sauvé Mr Jorion, vous allez pouvoir vous reposer un peu. En attendant la suite…

    4. Plutôt que de spéculer sur Linux, Windows ou openBSD, allez faire un tour sur Metasploit, installez le Framework et amusez-vous: vous vous rendrez compte que cette discussion est obsolète. Tiens, moi qui vous cause par exemple, depuis une connexion WIFI hackée (sous Windaube), je me balade sur le réseau interne et je découvre des caméras (sous linux), une centrale de sécurité (linux)… le tout ouvert. Pas mal pour se marrer un brin, moins méchant que les hackers qui ont déclenché des crises d’épilepsie, le premier acte de piratage ayant des conséquences sur la santé. Tout cela pour dire que si, ça concerne tout le monde car les systèmes SCADA sont TOUS vulnérables… même si Siemens ne tient pas à ce que cela se sache.
      Bloomberg, pour la finance, c’est très bien, mais pour l’informatique, c’est très con; mieux vaut prendre l’info à la source, à la conférence Black Hat de Las Vegas.

    1. Moi avec mon vélo à moteur à soupe j’obtiens aussi de bons résultats!!! A part cela, très bonne vidéo réalisée sur la place du marché de Vevey, merci

  2. Difficile pour un inventeur de penser à mal quant il cherche à créer pour le bien de tous !
    Les petits malins exploiteront toujours cet innocence !

    1. Franchement non
      L’inventeur quand il invente il invente et le bien/mal n’a rien à voir la-dedans.
      C’est comme si vous avez un fusil chez vous : tout dépend quand vous vous en servez 🙂
      Mais ne reprochez rien à l’inventeur du fusil.

      1. Euh l inventeur de la mine ou des bombes a fragmentation devait bien avoir une petite idee de l usage qui en serait fait…

        Cf einstein avec le projet trinity

    2. Ôtez-vous tous de mon soleil ça bouge !

      Je m’emploie au maximum de mes possibilités, ce qui est à mon avis l’ambition de n’importe quelle entité organisée. (Hal 9000, dit Carl 500, 2001 l’Odyssée de l’espace)

      On se rend compte … que le citoyen, tellement angoissé, tellement conquis par la peur, par les problèmes qu’il a réellement, par toutes les crises qui le frappent, cherche des pères, ne cherche plus la question, il a tellement peur qu’il essaie d’abolir la question, de l’ellipser, il ne cherche que des réponses. Et effectivement il devient esclave. Une civilisation, une condition humaine, qui a peur de la question et qui cherche à l’abolir pour avoir la réponse des pères, est pour moi une civilisation perdue, parce que très facilement manipulable, et donc qui va certainement perdre bientôt sa démocratie. (Radu Mihaileanu, France Inter (à partir de 38:20)

  3. Je me sens complètement concerné!
    Pourquoi le débit sortant de ma connexion 3G affiche des pics à 120Kb/s alors qu’elle a du mal à dépasser les 20Kb/s au débit d’entrée?

    Je me sens sous contrôle et je ne voudrais pas être mêlé à mon insu à leur offensives militaro-informatique. Aidez-moi!

    1. connexion satellite , pas d’emmerdes , se détacher du télephone . Contrairement à ce qu’on
      croit quelques amateurs peuvent monter un satellite et le faire mettre sur orbite par une fusée
      chinoise , prix discount . Liberté assurée .

  4. “Des chercheurs de l’université Rutgers ont piraté l’année dernière les puces d’une voiture se déplaçant à 100 km à l’heure à l’aide d’un système WiFi utilisé pour vérifier la pression des pneus.”

    Pour faire quoi ? ????????? jouer au petit train à télécommande avec les voitures ???

    « Nous disposons de la capacité de faire certaines choses dont nous n’avons pas encore déterminé l’opportunité », déclare le général Michael V. Hayden, ancien directeur de la CIA ».

    ha ces yankees………..
    il était une fois dans l’Ouest……..LOL

    c’est bien……..nous aussi……nous disposons de la possibilité…….etc…LOL.;;;;dont nous n’avons pas encore déterminé l’opportunité…….. mais ça va viendre……..LOL

    coluche reviens……………LOL

  5. Remplacer Windows sur vos PC par UBUNTU (linux) et vous serez moins e……és : faites comme de plus en plus.

    http://ubuntu.fr/
    Système clé en main

    A vos claviers
    Changez vous d’air
    TINA but Windows, comme TINA but Capitalism, etc
    mais si mais si il y en a : seule la peur du changement vous empêche d’abandonner ce système. N’oubliez pas que la vie c’est le changement même.
    En cas de problème adressez-vous à votre club linux local 🙂 mais je serais surpris si vous en avez (des problèmes pas des clubs)

  6. 1) Linux c’est le truc qui ya sur tous les serveurs ultra-proteges de cia et autres. Y zont tous etes crackes. Linux c comme les autres. J’en utilise au boulot tous les jours.

    2) Tous les Softs qui gerent les puces des voitures et autres composants electroniques sont batis a partir de linux. Tous crackes. J’en ai fabrique moi-meme des softs dans ce genre.

    3) Les armes cyber c de la gnognote a cote des armes que fabriquent les armees en particulier US.
    Tout le monde a vu Terminator? Et ben les armes en fabrication c toutes les machines de Terminator. Qui decident de tuer ou pas selon des regles et des algorithmes. Un operateur peut controler a distance un escadron de drones et liquider les geneurs. Genre les emeutiers en angleterre. Le Systeme est tres tres loin d’etre fini.

    1. Y a pas qu’a la Cia , aussi la gendarmerie et aux impots , au trésor public c’est microsoft ,
      bizarre , alors qu’ils sont censés étre économe des deniers publics ? Se rappeler que le plan
      Marshall a été appliqué en France par le Trésor public .

    2. Stuxnet a marche …. 1 fois… Il visait un reseau scada de siemens que ces andouilles d iraniens ont utilise pour faire tourner leurs centrifugeuses.

      Les iraniens utilisent desormais un protocole maison.

      Des versions avilies et mutantes du code de stuxnet est desormais utilise par les mafias cyber pour creer des reseaux de botnets.

      La cyber secu de l armee us est une vaste blague du fait de son etalement, du nombre d utilisateurs qui utilisent les infrastructures de l armee (sous traitants et applis civils entre autres). Mannigs qui a fournit wikileaks a mis en evidence cette faiblesse puisqu il a choppe des donnees sensibles depuis un simple poste utilisateur pdt son temps libre…

      Pour les terminators, le soldat terminator demande une alim secteur pour fonctionner, la voiture terminator fait comme google car mais en 100x plus cher et le chien terminator demande soit une alim secteur pour les missions d infiltration, soit fait un bruit hallucinant reperable des kms a la ronde.

      Pour les drones, il faut une connection satelitte, un operateur, un temps clair et des millions de dollars.

      Franchement, au doigt mouille, je crois que je ne risque rien a pronostiquer des annees voire des decennies avant que les bonnes vieilles armees de viande humaine soient remplacees par des robots hygieniques….

    3. ubuntu c’est très bon!
      Possible d’essayer le système sans installer,juste en gravant le dvd et en bootant dessus.
      Très pratique pour récupérer des fichiers ou les réparer sur un windows planté.
      SE gratuit, + office open gratuit etcetc….essayez le!

  7. Bonsoir!

    Que penser de cet interview de Bruno Colmant, docteur en “économie appliquée”, ami des banques, ancien chef de cabinet du ministre des finances belge, ancien directeur de la bourse de Bruxelles, professeur à la Solvay Brussels School of Economics (en français: une école de commerce qui se la pète, à Bruxelles), un vrai idéologue, titrée «Il faut activer la planche à billets»?

    http://www.lesoir.be/actualite/economie/2011-08-09/bruno-colmant-il-faut-activer-la-planche-a-billets-855814.php en libre accès jusqu’à demain.

    1. l’analyse est très juste.

      Nous sommes pris dans un combat de chèvres entre les US et la Chine, donc il y a deux solutions :

      – créer de la monnaie, système américain
      – créer un nouveau système monétaire, demandé par la Chine.

      Je ne vois pas les US lâcher quoique ce soit, il ne nous reste donc qu’à créer de l’euro.

      Inflation certes, mais dévalorisation de la monnaie pour nous mettre au diapason avec le yuan et le dollar. De toute façon on a pas le choix, c’est celui qui a la main qui impose à l’autre, et actuellement c’est les Etats Unis.

    2. La planche à billets fonctionne déjà, on le voit à l’augmentation incessante des produits de base quand on fait ses courses. En Belgique existe un système d’augmentation des revenus en fonction d’un “index” basé sur l’augmentation des prix (panier des ménages). L’Europe (et le gros patronat/finance) veut supprimer ce système – parce qu’il crée de l’inflation disent-ils. Alors que cela maintient dans le pays un certain niveau de vie et fait tourner l’économie intérieure.
      Je vois dans les déclarations de Bruno Colmant le bout de l’oreille néolibérale: Il répète les thèmes de la déclaration d’un économiste de banque à la radio lundi. Il faut à présent un ministre européen des finances, il faut une politique fiscale commune, il faut une politique d’emploi (et de chômage) commune. On ne précise pas, bien entendu,que les responsables de ces politiques ne seront pas élus, mais cooptés et que le citoyen n’aura qu’à s’y soumettre. Et on devine les tendances de cette politique à l’européenne.
      Cette réflexion est loin d’un nouveau système économique fiable, et cette réflexion est répétée régulièrement sous diverses formes. Il y a une tendance à utiliser la “crise” pour instiller cette pensée comme si elle allait résoudre nos problèmes. Je ne crois pas que laisser faire les technocrates et cooptés européens nous soit favorable. Cette Europe et l’évolution de la nouvelle crise (qui n’est que financière) me met mal à l’aise. Je reprends l’idée de Paul Jorion, du rapport de forces et distingue une pensée majoritaire pas du tout démocratique qui me fait craindre des lendemains… disons policiers. Suis-je le seul?

  8. “Linux c’est le truc qui ya sur tous les serveurs ultra-proteges de cia et autres”
    Vous êtes plus convaincant que moi sur les quelques qualités d’un système un peu plus cool pour la maison mais votre argument ne peut que mener au TINA.

    “2)..Tous crackes. J’en ai fabrique moi-meme des softs dans ce genre.”
    Des cracks ou des softs? 🙂

    “Qui decident de tuer ou pas selon des regles et des algorithmes. Un operateur peut controler a distance un escadron de drones et liquider les geneurs.”
    On contrôle ou on contrôle pas?
    Quelle règles?
    Quels algorithmes?
    Ne vous faites pas avoir par de la propagande de bas étage!
    Vous valez mieux.

    1. Oui, au début, on fait mumuse avec des machins tecnologiques…

      et puis ça finit avec la b…. et le couteau comme depuis toujours.

      A Fukushima, les Japonais bricolent des tuyaux, des serflex et des vannes qui fuient,

      Tandis que leur labos fabriquent du sperme de souris….

      http://sante-az.aufeminin.com/w/sante/n79525/news/du-sperme-de-souris-cree-avec-des-cellules-souches.html

      C’est un peu comme la communication en matière d’énergie, qui va consacrer une pleine page à 3 mégawatt de solaire sans dire jamais un mot sur les Térawatt de charbon….

      C’est distrayant pour les cerveaux disponibles.

  9. De toute façon, avec les tempêtes solaires qui vont dégommer nos satelites, ce sera bientôt rideau pour tout le monde. Faites des saves sur disques optiques vous aurez un espoir de redemarrer après avoir réparé le hard qui aura peut-être grillé. He ouai, une bonne tempête solaire et hop, plus de bouse….

  10. En principe, le système d’exploitation présentant le moins grand nombre de failles à l’installation est supposé être OpenBSD. Un unix libre, mais pas un linux, donc.

    Cela dit, sitôt installé un BSD, on se met à installer des programmes qui, eux, présentent des failles, sur n’importe quel système.

  11. Sans parler des listings compilant les dizaine de milliers de numéro de carte de crédit qui circulent depuis fort longtemps sur le web. D’expérience, en 1998 un collègue (dans l’industrie pharmaceutique) administrateur réseau autodidacte m’avait envoyé en fichier texte 35.000 n° de carte provenant de La Poste alors qu’il n’avait obtenu à 14 ans son unique diplôme scolaire (brevet des collèges) qu’avec force difficulté. Tant et si bien qu’il avait laissé tomber l’école, il était déjà tellement plus passionnant de sonder les systèmes informatiques à raison d’un confortable pianotage…

    Aujourd’hui par simple loisir n’importe quel adolescent à l’autre bout de la planète à la capacité de pirater à ses heures perdues. Il faut bien comprendre que télécharger un film ou un logiciel est loin de se référer sémantiquement à ce type de piratage généralisé dont l’industrie et les médias se font l’écho entendu. Au-delà d’une expertise concentrée entre les mains de quelques officines militaro-gouvernementale, il apparait que les individus ont des possibilités d’interactions bien plus étendues. Un monde hétérogène et bien plus diversifié se présente sous nos yeux. Aujourd’hui, les groupements d’intérêt luttant pour des causes politiques ne sont pas que des émanations gouvernementales (anonymous et autre)…

    Parlons de progrès, là aussi les choses changent. La radicalité politique trouve un écho bien plus profond dans ce paysage technologique, à force nostalgie des idéologies ou dogmatismes du passé et à toutes ses extrémités. Au sein des jeux de combat en réseau la simulation d’une jouissance sans entrave dans un univers virtuel aux frontières si impalpables (Der Übermensch) peut fasciner jusqu’au maillon le plus consciencieux d’une chaine de commandement opérationnelle dans le monde réel.

    Il est effectivement possible de nuire avec une force décuplée de moyens.

    Sur le plan pratique, vous pardonnerez le constat, mais il suffit de réaliser que les ordinateurs domestiques ou professionnels sont la plupart du temps équipés de micros et de caméra en série. Ne s’agit-il pas du fantasme d’un espion de la guerre froide ? Que savons-nous de l’exploitation potentielle de ces accessoires dont on néglige bien souvent l’usage ?

  12. Pour découvrir comment tout ceci pourait finir, je vous invite à lire les romans de Daniel Suarez: Daemon et Freedomâ„¢ (en anglais, je ne sais pas s’ils sont sortis en français). Ils sont véritablement passionnants !!!

  13. Lutter contre les armes numériques est très simple: pas de voiture, pas de tél. portable, pas de carte bancaire, pas de TV connectée à la Freebox avec des centaines de chaînes bidons… Et avec l’argent épargné vous achetez des livres que vous lissez pendant les heures de liberté que vous donne le refus de tomber dans “le panneau” technologique.

  14. Pourquoi les avions de Saddam Hussein n’ont jamais décollé ?

    La seule explication que j’ai lue est qu’il avait peur de les abîmer, mais j’ai imaginé (sans le moindre début de preuve) que les fournisseurs d’armes sophistiquées sont assez prévoyants pour envisager le cas où elles seraient utilisées contre eux.

    A propos des réseaux complexes donc fragiles: il n’y a pas qu’Internet, mêmes un réseau comme la distribution d’eau potable est de plus en plus fragile, ne serait-ce que parce qu’il dépend d’autres réseaux eux aussi de plus en plus fragiles.

  15. Un organisme voué à développer des moyens de protection, de détection et de contre-mesures, comme toutes les agences US, fera des armes, de plus en plus d’armes, ce qui fatalement le conduira à les utiliser, ne serait-ce que pour les tester et générera une stratégie axée sur ces armes. De même de la part de ses concurrents et/ou ennemis intérieurs et extérieurs au pays.

    Ce qu’expliqua dans les années 70 l’écrivain de SF Barry N. Malzberg, à propos des armements eux-mêmes, en soulignant que toutes les avancées technologiques, même les pires, avaient été autorisées et utilisées, ce qui l’amenait à conclure que même les plus destructrices le seraient, si elles ne l’avaient pas encore été.

    Parenthèse, cet article parle du numérique, mais même chose à mon avis pour le biologique, et sans doute le climatique…

Les commentaires sont fermés.