BERT JANSCH (1943 – 2011)

C’est donc l’un de vous qui m’apprend la mort de Bert Jansch il y a onze jours, à l’occasion de mon évocation de Pentangle dans le billet précédent. Une coïncidence… à moins que des résonnances secrètes…

Trenet rappelait que les enfants s’ennuient le dimanche. Mais la nostalgie sied aussi aux dimanches.

Bert Jansch interprétant « Blues Run the Game », de Jackson C. Frank, un autre chouchou secret du Blog de P.J.

Partager :

8 réflexions sur « BERT JANSCH (1943 – 2011) »

  1. Incredible. Le premier morceau ( Black waterside ) a été repris par Jimmy Page ( Led Zeppelin ) j’ignorais cette filiation – comme beaucoup de gens sans doute – sous le titre de Black Mountain Side.

    Juste pour le plaisir dominical, sa dernière forfaiture, untitled.

  2. C’est triste. Il y a eu un papier dans Libé tout de même…
    Réécoutez aussi ce grand guitariste avec un de ses complices, John Renbourn.

    JR

  3. Seuls 3 commentaires à cette heure… avant que l’hommage ne se perde au fond du puits de fosse du blog– après tout, sort idéal des taiseux au club des tapis troués — cela dit B. Jansch avait une bonne étoile, certainement, j’ai été voir sur la toile ce qu’on raconte sur lui que j’ai bcp écouté à une période où la musique recelait le « la » implicite aux choix qu’on croit prendre: de son dernier album (au moment de sa sortie il disait à libé: «J’ai mis du temps à réaliser que ce que je faisais était significatif. A l’époque, vous ne pouviez pas vraiment mesurer votre impact. Découvrir tout ce qu’une guitare avait à offrir était ma seule préoccupation» — « à l’époque »… ) : « The Black Swan » (tiens!) avec Orton et Devendra Banhart (tiens!) – Katie Cruel http://www.youtube.com/watch?v=xPHMYQBthdg. C’est comme ça les choix qu’on a, bizarre et bête, Jansch était le préféré de Donovan, que je détestais, Neil Young disait de lui qu’il est l’égal à la guitare acoustique ce que Hendrix était à l’électrique, Jimmy Page le vénérait dit-on et Led Zep’ l’a pompé dans Blackwaterside. A l’écrivain Will Hodgkinson en 2010, Bert a confié: «J’ai été un gitan, sans domicile ou possessions, pas même une guitare que j’ai emprunté à chaque concert. » Des fois on espère une sorte de paradis…
    un très bon article du Guardian http://www.guardian.co.uk/music/2011/oct/06/bert-jansch-tribute

  4. « Seuls 3 commentaires à cette heure…  »
    « Mozart est mort seul, accompagné à la fosse commune par un chien et des fantômes. » Léo.
    Modestie…

  5. Un poète est parti
    Et on perd un ami
    Qui apaisait nos âmes avec ses mélodies.
    La suite sera moins belle sans lui.

  6. Merci à vous Paul.

    Et là je me dis que j’aurais dû essayer de me rendre à un de ses concerts. La vie a passé avec ses obligations qui n’en sont pas toujours. La prochaine fois j’essaierai de moins passer à côté de moi-même.

    Je suis un peu fâché, j’aimais bien son Black Swan…
    Qu’un esprit aussi inspiré puisse s’éteindre a quelque chose de dérangeant.
    On aimerait bien faire un échange mais la mort ne rend pas ses prisonniers.
    Dommage, j’avais quelques noms sur le bout de la langue…

Les commentaires sont fermés.