L’HEURE H, Où va le monde ?, mercredi 14 décembre 2011

Les vidéos de mon intervention devant l’Association des diplômés HEC sont disponibles (merci Thierry !)

Partager :

185 réponses à “L’HEURE H, Où va le monde ?, mercredi 14 décembre 2011

  1. Avatar de VV!!
    VV!!

    Une petite projection dans le temps.

    Nous somme vendredi soir, résumé du sommet européen :

    http://www.dailymotion.com/video/x10e39_un-plongeon-tres-speciale_fun#rel-page-9

    1. Avatar de me
      me

      @ VV! :

      Bonjour,

      Merci pour la forme, et sur le fond, sur-tout.

      Un excellent moment de détente du neurone disponible..

      J’espère que tous nos dés-si-d’heures l’on reçu en apéritif brain stormer !!

      Sinon tu vois comment les mécanismes/structures/éducations/institutions de tempo-ris-a(c)tion ?

      Qui puissent nous éviter ici ou ailleurs une grosse bombinette dans la trombinette, et son cortège tristhorique ex-ponant-ciel, ma cassette ?

      Trop bon, cimer VV !!

  2. Avatar de Sylvain
    Sylvain

    « Où va le monde? »
    Dans quelle étagère?

    Moi je crois, comme Pink Floyd que :
    The sun is the same in a relative way, but you’re older.
    Shorter or breath, one day closer to death

    http://www.youtube.com/watch?v=CWgUUYQkD94

    1. Avatar de yvan
      yvan

      Merci Sylvain.
      Cela m’a donné envie de ré-écouter la dark side of the moon sur ma vieille chaine stéréo.
      160 watts qui font trembler les vitres et tapent dans le scouénheubeuc.
      Terme flamand, désignant le ventre. Faut pas s’inquiéter.

      1. Avatar de Sylvain
        Sylvain

        j’en ai des frissons… j’ecoute Meddle en ce moment precis

      2. Avatar de yvan
        yvan

        Us and Them…
        Souvenir d’une copine capitaine majorette pendant l’instant « crucial »… je ne vous en dis pas plus, le reste est trop intime.

      3. Avatar de yvan
        yvan

        Sylvain.
        Puis-je te demander un service. Car je ne retrouve pas un titre…
        D’ailleurs, si tu apprécies Pink Floyd, cela m’étonnerait que tu ne connaisses pas Ange, avec dans l’album Emile Jacotey, l’ Ode à Emile.
        Prenant.
        Ma question : dans un album d’un groupe assez habituellement « rock », se trouvait une musique assez bonne dont le refrain est : « how do you fell… ».
        Si cela te dit quelque chose avec aussi peu d’indice.
        Mais dans ma collection assez énorme de CD, je suis un peu paumé.
        Ca devrait osciller entre Def leppard et les Who.
        Dedieu, j’ai trouvé : c’est Deep Purple…
        Titre tellement décalé qu’il est difficile à retrouver.
        4scuses-moi de t’avoir déranger.

      4. Avatar de Tikarol
        Tikarol

        Yvan,
        mon petit chat est mort !

  3. Avatar de Bossuet
    Bossuet

    Gov’t to place TEPCO under its control in bid to split company

    The government intends to place Tokyo Electric Power Co. (TEPCO) under its control in a bid to take the initiative in reforming the crisis-hit utility and carrying through fundamental reform of its energy policy.

    Specifically, the government is aiming to take the opportunity of revamping TEPCO’s management to split power suppliers into power generation and transmission entities and nationalize the nuclear power generation business as part of its energy policy reform.

    In restructuring TEPCO, the government intends to appoint outsiders to replace a majority of current members of its board led by Chairman Tsunehisa Katsumata in addition to providing the power supplier with an infusion of public funds.

    TEPCO has been in a serious financial crisis since an accident at its tsunami-hit Fukushima No. 1 Nuclear Power Plant on March 11. The government’s Nuclear Damage Liability Facilitation Fund has effectively kept the company afloat in order to ensure a stable supply of electric power and payments of compensation to those affected by the nuclear crisis, and to avoid confusion in the market.

    Still, the company’s board is struggling to rehabilitate itself. It will be required to decommission and dismantle the crippled nuclear reactors and decontaminate areas tainted with radioactive substances leaking from the plant, which is estimated to cost the utility trillions of yen.

    TEPCO is aiming to dispose of its assets, slash its personnel expenses, sharply raise its electricity charges and resume operations at its Kashiwazaki-Kariwa Nuclear Power Plant in Niigata Prefecture amid desperate efforts to secure enough profits to cover such expenses.

    However, Economy, Trade and Industry Minister Yukio Edano, the regulator of the electric power industry, has voiced opposition to any electricity charge hike and reactivation of the Kashiwazaki-Kariwa nuclear plant.

    Since TEPCO cannot avoid operating losses without rate hikes or a resumption of operations at the nuclear power station, some TEPCO executives say the government’s infusion of public funds is inevitable. Some financial institutions have also expressed their hope that the planned infusion of public funds will help TEPCO stay afloat.

    Government organizations concerned have proposed a few options to split TEPCO. A panel of Cabinet ministers working on the reform of TEPCO and the electric power industry as a whole is calling for a split of the company’s nuclear power division into a company responsible for compensation payments. Another plan calls for the split of TEPCO into a holding company, under which nuclear power generation, conventional power generation and power transmission companies would be placed.

    However, as TEPCO has strongly resisted any move to split it, a fierce tug-of-war between the utility and the government is expected after the New Year’s period. (By Nobuhiro Saito, Kohei Misawa and Daisuke Nagai, Tokyo Economic News Department)

    (Mainichi Japan) December 8, 2011

    http://mdn.mainichi.jp/perspectives/news/20111208p2a00m0na006000c.html

  4. Avatar de Bossuet
    Bossuet

    Sur le site de Greenpeace International

    Living with Fukushima City’s radiation problem

    While walking through the highly contaminated outskirts of Fukushima City last week, I suddenly realized that this capital of the prefecture is as far from the Fukushima nuclear disaster site as my hometown is from Borssele where the only Dutch nuclear power plant in the Netherlands is located –about 60 km. While people in the 20 km exclusion zone around the Fukushima disaster site have been evacuated, the residents of this densely populated city have already waited nine months for decontamination of their houses, gardens and parks without getting any official government support for relocation, not even for children and pregnant women.
    We spent four days in Fukushima City doing a radiation survey in the neighbourhoods of Watari and Onami. People there have been left to cope alone in a highly contaminated environment by both the local and national governments. Our radiation experts found hot spots of up to 37 microSieverts per hour in a garden only a few meters away from a house and an accumulation of radioactivity in drainage systems, puddles and ditches. Overall, the radiation levels in these neighbourhoods are so high that people receive an exposure to radiation just from external sources that is ten times the annual allowed dose. How high their internal exposure is from eating contaminated food and inhaling or ingesting radioactive particles remains unknown, since no government program is keeping track of this.
    Parks are the most contaminated areas in Fukushima City. Some are marked with signs: “Due to radioactive contamination, don’t spend more than one hour per day in this park.” Even on sunny days last week, the parks where empty. Mothers are smart enough to not let their children play on the playgrounds in these parks, not even for an hour. Even inside their houses, they have to worry about radiation. We measured the rooms of an elderly lady’s house who is expecting her grandchildren for Christmas. She wanted to know what the safest place was for her grandchildren to sleep.
    People in Fukushima City are worried about their health, especially families with children and pregnant women. We walked around with dosimeters and radiation detection equipment and were aware of what we are exposed to and of the risk we were taking. The residents of Fukushima City had one government survey at their house last July, if any at all. Detected hotspots where left unmarked, no instructions were given on how to behave in a radioactive environment. Since then, only 35 of the thousands of houses that need to be decontaminated have been cleaned by the government.
    The decontamination done by the local authorities is both uncoordinated and thoroughly inadequate. The subcontractors they are using are badly instructed, risking their own health and spreading the radioactive contamination instead of removing it. We found radioactive run-off water from a decontamination process leaking directly into the environment. And because there is no storage site for radioactive waste from decontamination work, the waste is buried directly on people’s property, sometimes only a few meters away from their houses.
    The Japanese government doesn’t know how to deal with the massive contamination caused by the nuclear disaster. Instead of protecting people from radiation, they are downplaying the risks by increasing the allowed radiation levels far above international standards. And professors like Dr. Yamashita, who make statements like ‘If you smile, the radiation will not affect you’ are being employed as official advisors on radiation health risk.
    In short, it is clear that the situation in Fukushima is rapidly spinning out of control, and if the national government does not take full responsibility for the protection of its population, the people affected by the triple meltdown at Fukushima Daiichi will continue to suffer for a long time to come.

    Ike Teuling is a Greenpeace radiation expert

    http://www.greenpeace.org/international/en/news/Blogs/nuclear-reaction/living-with-fukushima-citys-radiation-problem/blog/38305/

  5. Avatar de Genetais
    Genetais

    NEWS

    Le Nouvel Obs du 8 décembre 2011

    Le Lobby bancaire américain en forme

    Dans les banques américaines, le lobbying est le seul poste qui ne connaisse pas la crise : après six années de hausse consécutive, 2011 pourrait accuser un nouveau record avec 47 millions de dollars depensés fin septembre dernier. La palme revient à la banque californienne Wells Fargo & Co, très touchée par la crise des subprimes, qui a augmenté ce poste de 80%. Objectif : obtenir le meilleur trairement possible de la part du Gouvernement fédéral, qui avait promis, dès 2008, plus de régulation. Sans résultats très convaincants pour l’instant.

    Quand la Banque mobilise le PS….
    C’était mardi 29 novembre à Paris. Ce jour-là trois banquiers de premier rang : Baudouin PROT, Frédéric OUDEA, François PEROL, avaient convié à leur table une quinzaine de parlementaires socialistes pour exposer leur vision de la crise financière européenne.

    Ces derniers ont été particulièrement intéressés par la virulence de leurs propos. Baudouin PROTa ainsi évoqué sans détour un complot angl-saxon contre l’Euro et les banques françaises avant de vitupérer contre l’inertie de la BCE et l’isolationnisme allemand.
    « J’ai vu le moment où ils allaient nous sommer de déclarer la guerre à l’Allemagne, à l’Angleterre et aux Etats-Unis à la fois » confie un des participants.

    Hubert Védrine : « On va voir si la BCE est vraiment indépendante de l’Allemagne » d’expliquer dans un entretien avec la Tribune : l’élément principal du deal Franco-allemand est caché : c’est la possibilité pour la BCE de jouer un plus grand rôle.

    La France ne peut s’en vanter (indépendance oblige) On verra la semaine prochaine si la BCE est vraiment indépendante…. de l’Allemagne. Si ce n’est pas le cas alors l’accord sera un marché de dupes où Paris aura laché sur plusieurs points pour rien… (…)

  6. Avatar de justebienlibre
    justebienlibre

    Bonjour Paul,
    Une petite conférence technique aussi claire que le poste de couche tot, au moins il y a matière à comprendre comment tout celà est possible !
    ‘http://realinfos.wordpress.com/2011/12/08/conference-a-avignon-dolivier-delamarche-et-pierre-jovanovic/ »
    Et à demain si tu veux bien…

    1. Avatar de Julien Alexandre

      De mieux en mieux le Delamarche !!! Après Radio Courtoisie, le voilà qui se commet avec l’illuminé des anges.
      Ils vont faire une drôle de tête les laudateurs du chroniqueur de BFM lorsqu’il appellera à voter pour qui l’on sait en 2012…

      1. Avatar de AntoineY
        AntoineY

        Julien, Delamarche est clair sur le sujet: il accepte volontiers qu’un parti quel qu’il soit s’appuie sur ses analyses (la position inverse serait de toute façon ridicule), mais il refuse toute présentation qui pourrait laisser entendre qu’il soutient telle ou telle formation politique. Il estime d’ailleurs qu’aucun parti ne propose quoique ce soit d’intéressant du point de vue du traitement de la crise, y compris, « et surtout », le front national.

        1. Avatar de Julien Alexandre

          @ AntoineY

          Oui, et sur RadioCourtoisie, il est rentré seulement parce qu’il y avait de la lumière, qu’il faisait chaud et qu’on lui avait recommandé le cawa de la machine du premier étage.

      2. Avatar de Renard
        Renard

        @ AntoineY

        Delamarche a également offert un entretien d’une heure à Fortune-Françoisdesouche.
        Il est effectivement de plus en plus clair sur le sujet.

        1. Avatar de Julien Alexandre

          Merci pour l’info Renard.

          Les afficionados de Delamarche savent désormais à quoi s’en tenir.

      3. Avatar de Un Belge
        Un Belge

        Comme toujours, le style fait l’homme.
        Que pouvait-on attendre d’autre d’un type qui passe systématiquement son temps d’antenne à cracher sa bile, sous l’oeil complaisant de ses faire-valoir ?

  7. Avatar de fifa
    fifa

    Paul Jorion invité à HEC! Ca me fait penser à moi, à qui on avait promis des actions d’une boite et à qui on les a données seulement quand on a été sur qu’elles ne vaudraient bientot plus rien. Jorion c’est un peu le prêtre du Titanic ou le chef d’orchestre. Tout cela est bien …désolant.

  8. Avatar de octobre
    octobre

    Où va le monde ?
    Sans nul doute du côté de chez Swann, Shakespeare, Goethe, Dostoïevski, Les Upanishads, Héraclite, Zao Wou-Ki, la musique…ou vers un grand rien un peu terrible.
    Et s’éloigner des marchands diablotins.

    1. Avatar de Richiou
      Richiou

      Pas vers le rien..
      Ma maman décédée m’a fait un signe dimanche dernier ..

      1. Avatar de Pierre-Yves D.
        Pierre-Yves D.

        Richiou,

        Nos mères ne meurent jamais vraiment, car leur être raisonne toujours en nous. Et ce ne sont pas les années qui passent qui amenuisent ce sentiment.

        Si en plus elles font des signes ! 🙂

  9. Avatar de dALZ

    Bon, pas de temps pour lire tous les commentaires, juste en passant que 20 € en tarif unique, sans tarif spéciaux, par exemple pour les étudiants, c’est un peu trop pour nos petites bourses de jeunes générations… Vraiment très dommage. J’espère qu’on aura quand même droit à la vidéo…

  10. Avatar de Renou
    Renou

    Youtube por favor…

  11. Avatar de Cyberpipas
    Cyberpipas

    la lutte des classes me trouvera du côté de la bourgeoisie instruite.
    Keynes

    Cadeau du soir: le clip de HEC.

    1. Avatar de Lisztfr
      Lisztfr

      Marguerite Duras n’a pas écrit que des conneries… Elle en a aussi filmées!

      Pierre Desproges

    2. Avatar de lorimiera
      lorimiera

      Quelle tristesse de voir une grande école française s’exprimer en anglais 🙁
      Deux-Montagnes Québec

      1. Avatar de osiris
        osiris

        bien d’accord avec vous : les trahisons commencent par là, et la soumission des esclaves aussi. La langue commande les idées et assure l’aisance dans l’exercice des activités sociales et économiques (négocier dans sa propre langue est toujours un avantage déterminant).

    3. Avatar de hema
      hema

      Entre affreux et pitoyable, mais instructif.
      Ceci dit, tenter de réconcilier le business « as usual » avec les bons sentiments agrémenté d’un chouïa de technologies ne peut donner qu’une soupe imbuvable. Bon courage aux futurs « N°1 in Europ ».

  12. Avatar de Richiou
    Richiou

    Une petite question

    Où vont les milliards de milliards des intérêts des dettes ?

    1. Avatar de Paco76
      Paco76

      Les milliards ?
      Ils sont aspirés par les « 1% » avant l’heure H…
      D’ailleurs, il est encore interdit en France d’aspirer du ‘H’ !
      Desproges, encore…
      A vos potagers !

    2. Avatar de Charles A.
      Charles A.

      Ils servent à accélérer la spéculation,
      y compris en rachetant encore des bons d’Etat,
      avec un intérêt qui ne cesse de monter avec l’endettement.
      Le capitalisme se noie dans son propre sang.

  13. Avatar de encelade
    encelade

    @Bertrand (14)

    Pardon Bertrand, « faudrait un peu recompter ».

    100 millions€/5000 = 20 000 et pas 200 000€,
    ça n’a pas d’importance..
    100 millions d’euros, ce n’était pas la masse salariale prévisionnelle, c’était les murs de l’usine – les subventions + un an de production avant le rachat par un LBO et la fermeture des ateliers.

    N’empêche, mon gosse bosse en intérim…sa prévision annuelle c’est plutôt 10000€.
    Je prendrai donc ma retraite plus tard pour qu’il puisse accéder à un CDI plus tard.

    Je travaillerai plus pour qu’il gagne moins!
    C’est la paraphrase qui me fait écrire si grossièrement,il devient d’ailleurs difficile de s’exprimer devant un auditoire sans que l’on vous prête la pensée de celui que vous citez, du genre « on ne peut laisser cette dette à nos enfants »
    O Brave New World!

    Dire qu’en 1975 la CFDT nous parlait de la future « société de loisirs » à l’échéance an 2000!
    Quel humour!

    @Paul
    Pour une entreprise assujettie à la TVA, celle-ci est un impôt financièrement neutre (sauf pour l’avance sur encaissement), elle est supportée par le consommateur final.

  14. Avatar de Jérémie
    Jérémie

    L’HEURE H, Où va le monde ?

    Chaque jour est pareillement semblable dans le confort.

    Lorsque c’est l’heure de la sonnerie où va la première maîtresse d’école ?

    Et en période de plus grave Sistite commune où va principalement le monde ?

    Mon enfant tu sais ce n’est pas du tout grave si tu n’es guère mieux noté sur le moment, car de toutes façons qu’est-ce que nous voyons de mieux dans les comportements au défilé, dans les podiums, les mêmes déhanchements de choses ?

    Des gens moins profilés, usinés, déformés ? Mon enfant tu sais ce n’est pas non plus les plus terre à terre qui rende le monde plus vivable surtout en cas de plus grande panne de fonctionnement.

    Mon enfant c’est pourquoi faut pas du tout croire les plus pingres de la terre, je t’en prie ne recherche pas plus à leur ressembler en conduite il y a en déjà tellement des comme ça.

    Mon enfant où va surtout le monde dans un tel monde de premiers ? Un jour peut-être je t’en raconterai une autre à leur sujet, si bien sur la première maîtresse d’école m’y autorise sur le moment.

    Mon enfant en ton Ame et Conscience ne recherche pas plus à singer les plus folles du logis, car de toutes façons c’est couru d’avance surtout lorsque les choses se ………….

    Tu comprends il y en a déjà tellement des mauvais.

  15. Avatar de Lisztfr
    Lisztfr

    A tout hasard :

    http://www.zerohedge.com/news/50-economic-numbers-about-us-are-almost-too-crazy-believe

    Je serais moins sévère qu’eux avec la FED, je pense qu’elle sauve le système. Et permettre à l’Etat de directement émettre sa monnaie la détruirait encore plus vite, puisque ce serait sans limites. Ici l’on maintient l’apparence d’une limite de la dette ce qui soutient le dollar.

  16. Avatar de Inox
    Inox

    Certains auditeurs ont déserté la place assez rapidement apparemment. Le choc d’une vérité qu’ils ne peuvent et veulent pas entendre. La politique de l’autruche est tellement rassurante. Ce forfait est édifiant ! Ambiance de tombeau et craquement sinistre. Vous êtes leur oiseau de mauvaise augure, le faucheur de leurs hautes oeuvres. Bravo pour votre prestation, et bravo à tous les auditeurs curieux d’ouvrir leur esprit.

    1. Avatar de Paul Jorion

      Certaines personnes se sont déplacées dans la salle mais je n’ai vu sortir personne.

      1. Avatar de Inox
        Inox

        Mea culpa, j’ai mal interprété certains indices.

  17. Avatar de Lisztfr
    Lisztfr

    Mr. Jorion, & TOUS :

    Questions :

    1) Comment voulez-vous faire pour évitez qu’une aristocratie ne se reconstitue ? La division du travail a vite fait de reconstituer des hiérarchies et des accès différenciés à l’information, donc du pouvoir, même s’il est aimable sur le plan des hommes etc.

    a) Diviser le pouvoir comme le préconisait Montesquieu, ou tenter un modèle de république romaine comme l’évoque Sloterdijk (n’est pas opposé au précédent) ?

    Car un pouvoir centralisé est le seul moyen de soumettre les petits pouvoirs locaux, et d’éviter un coup d’Etat dans une société qui serait trop isomorphique… l’Etat me parait un mal nécessaire, mais aussi un risque. Car qui s’empare de ses leviers est capable de se reconstituer en oligarchie. Je pense qu’on n’évite pas une pensée de type paranoiaque, ici comme dans tout ce qui est risque en fait, ou science. Il s’agit toujours de vérifier, et ceci est basé sur une pulsion qui est l’angoisse. Etre courageux certes mais pas téméraire. D’autre part il parait incongru qu’une société libre sorte d’une pensée angoissée… mais c’est un paradoxe qu’il faut accepter :

    « De l’angoisse à la méthode » ( Georges Devereux )

    http://www.unige.ch/fapse/life/livres/alpha/D/Devereux_1980_A.html

    D’autre part nous ne voulons pas d’une société sans conflits sinon ce ne serait pas drôle et l’on s’ennuierait à mort. Donc veiller à ne pas réitérer une Fin de l’Histoire, donc renoncer à la perfection une fois pour toutes… Voilà un certain nombres de paradoxes qu’ils faut gérer lorsqu’on songe au Paradis, qu’on a perdu parce qu’on n’en voulait pas. Cf les Lotophages, etc. Moi je préfère l’enfer, car il y a plus d’action. Or un monde ordonné ne supporte pas l’initiative individuelle, voilà l’équation difficile à résoudre. La jungle est ok en termes de liberté, nous avons l’image de la liberté devant les yeux et ne la troquerons pas contre le Paradis (réel) mais sans liberté, parce que tout y serait parfait ! C’est l’équivalent du mariage, le mariage est une fin de l’histoire en miniature, et tout le monde en souligne euh… les inconvénients.

    1. Avatar de kercoz
      kercoz

      @Liszt. Fr
      Je vous conseille de lire B. de Jouvenelle « du pouvoir » . L’aristocratie est une structure guerriere (parcellisée)qui se met en place en opposition a la royauté (centralisée) . On peut y adjoindre une structure religieuse pour arriver a un système dont la stabilité repose sur une somme d’instabilités …..ce qui st la meilleur façon d’etre stable d’apres Dame Nature .
      Comme L Strauss , Jouvenel donne comme origine a l’aristocratie (patriarcale) , l’ octroi de la polygamie aux chefs (patriarches du système matriarcal) .
      La Thèse est élégante : la polygamie récompense des chefs , car c’est un boulot peu prisé . Mais cette polygamie déséquilibre les couples jeunes ds un groupe de peu d’individus .. donc on institue des razzias chez des voisins (plus certainement , on force une pratique lattente de capture en frontiere de femmes mal protègées)……rétortions , … nécessités de protections , donc les razzieurs guerriers sont necessaires au patriarche qui ne peut les réprimer sans perdre sa garde rapprochée …
      On a donc ebn parralèle au matriarcat millénaire , un patriarcat d’aristocratie qui se met en place (le guerrier ne peut rendre au frere de sa femme le bébé … ) ….connaissance du voisin , commerce , etc … stock et protection … on est bon pour la civilisation … terminé le hamac !

    2. Avatar de toutouadi
      toutouadi

      « D’autre part nous ne voulons pas d’une société sans conflits sinon ce ne serait pas drôle et l’on s’ennuierait à mort »

      Pas de risque… même dans une société parfaite… vu nos problèmes d’ego (héritage archaïque de notre sexualité ? )

      1. Avatar de Lisztfr
        Lisztfr

        J’ai repensé à la phrase de Jorion, « nous sommes une espèce colonisatrice ». Mais forcément, seuls le systèmes en expansion survivent…. ceux qui sont en décroissance disparaissent !

        Et aussi, notre système atteint une apogée… son idéologie est de type rationnelle, elle se base sur un large consensus. L’homo économicus est un idéal type de comportement rationnel qui dépasse largement la sphère économique, et n’empêche que ça fait sens pour tout le monde et si vous voulez c’est un avatar du Logos grec qui s’est réfugié ou installé, là. Il y a une cohérence interne forte du système, au niveau idéologique. Maintenant il faudrait être divin pour construire autre chose d’aussi cohérent.

    3. Avatar de fujisan

      « nous ne voulons pas d’une société sans conflits sinon ce ne serait pas drôle et l’on s’ennuierait à mort. »

      On s’inventerait des conflits pour « pimenter » la vie !

      L’idéal dominant dans l’histoire – bien loin de sa réalité – est très généralement, en effet celui de l’harmonie et du consensus. Il fait apparaître comme illégitime toute forme d’opposition ou de conflit. Or, entre les humains, l’opposition et la division sont inévitables. Il est donc nécessaire de leur permettre de s’exprimer, de se mettre en scène, de se jouer, de se symboliser et, ainsi, d’éviter qu’elles ne basculent dans le massacre.
      (…)
      Le conflit, l’opposition, la division, sont donc ce qui doit être en permanence non pas dénié et occulté mais surmonté et aménagé. Quand l’aménagement est réussi, quand chacun y trouve son compte, sa place, et éprouve sa propre valeur, alors c’est en effet l’harmonie qui triomphe. Moment de félicité. Mais qui ne peut surgir que dans la mise en forme, le dépassement et la dialectisation de l’opposition. Non dans son occultation.

      Plus l’opposition et le conflit sont au contraire déniés et occultés, plus s’intensifie l’ardeur à massacrer. À trouver des ennemis sur lequels reporter et projeter l’opposition. Une opposition transformée en haine pour n’avoir pas pu s’exprimer.

      Alain Caillé, Pour un manifeste du convivialisme, Le bord de l’eau, 2011

      1. Avatar de Lisztfr
        Lisztfr

        Oui… me souviens récemment d’une expérience de psychologie, où l’on donnait des pilules soit-disant excitantes ou calmantes, à des patients ayant des difficultés à dormir (les pilules étant des placébo). Lorsqu’on explique à la personne que la pilule a un effet excitant, elle s’endort plus rapidement que lorsqu’on lui dit qu’elle a un effet calmant. Cela parait bizarre, que l’effet suggestif soit contraire, mais enfin il semble que le « patient » rapporte ses difficultés à dormir à la pilule, et ainsi se calme. Dans un monde trop uni, on ne peut plus trouver d’objet à une certaine inquiétude ce qui doit créer un problème. Le schisme me semblait essentiel à un moment. Aucun mouvement ne peut être « uni »…

    4. Avatar de Bernard Laget
      Bernard Laget

      @Liztfr
       » Comment voulez-vous faire pour évitez qu’une aristocratie ne se reconstitue ? La division du travail a vite fait de reconstituer des hiérarchies et des accès différenciés à l’information, donc du pouvoir, même s’il est aimable sur le plan des hommes? »

      Bonne question,
      Pour y réfléchir, je ferais un distinction entre Aristocratie et Oligarchie, n’est pas Aristocrate qui veut.
      J’ai rencontré dans ma vie des étres, ils sont rares il est vrai, dont une autorité naturelle s’impose aux autres; dans ce cas l’idée de leurs étre subordonnés ne ma trouble pas un instant.

  18. Avatar de Pierre-Yves D.
    Pierre-Yves D.

    Plutôt agréablement surpris par la réception de l’exposé, étant donné le type de public auquel il s’adressait. Les questions étaient constructives.
    Je n’y étais pas, mais à l’écoute de la vidéo on a l’impression que la salle est attentive au propos.
    La preuve est faite qu’il existe parmi les diplômés HEC déjà un petit noyau de personnes sensibles et mêmes convaincues par l’idée d’une nécessaire transition. Et Paul même de citer des contributeurs sur le blog.
    Je pense que Paul en prenant de la hauteur comme il sait le faire et en considérant toujours ses interlocuteurs comme des humains doués de sensibilité et de compréhension (la philia !) a sans doute semé quelques graines d’idée qui un jour donneront quelques fruits, même sur ce terrain où l’agressivité est le plus souvent prisée, parce qu’il est dans la nature des entreprises et des commerciaux de gagner des parts de marché.

    1. Avatar de hema
      hema

      @PYD
      Heureusement que tu es là, toi, le sage, pour compenser les commentaires stupides de certains http://www.pauljorion.com/blog/?p=31688#comment-271744 .
      Bonne fêtes pour toi, tes proches et tous les autres (même les HEC 🙂 )

  19. Avatar de allfeel
    allfeel

    Mais qu’est ce que créer de la valeur?
    Réfléchissez y un peu avant de répondre car vendre des produits et amasser de l’argent ce n’est pas toujours créer de la valeur, comme avoir un pib en croissance ca ne veut pas dire que l’économie est saine, qu’est ce que créer de la valeur, a mon avis la réponse a cette question change selon le cadre dans lequel on se place
    Choisissez votre cadre
    Autre question quel genre de valeur a créé internet et l’informatique? (Ne croyez pas que j’aie la réponse)mais internet a t’il vraiment créé des emplois,et internet? Avons nous une idée de ce qu’est la création de valeur , pouvons nous réellement répondre a cette question
    notre réponse a t’ elle de la valeur?

    1. Avatar de Bruno
      Bruno

      L’informatique? Elle permet dans bon nombre d’usages de faire des gains de productivité (l’investissement en matériel est des plus limité, comparé aux économies qu’elle entraîne chez son utilisateur: par exemple, plus besoin de sténo-dactylo à rémunérer…).

      Et les gains de productivité, quelque part, c’est une création de richesse!

      Quant au PIB: « vaste sujet », quand, par exemple, on inclus dedans la masse salariale des fonctionnaires (alors que l’on peut considérer qu’elle a déjà été comptée, pour l’essentiel par les impôts qui sont déjà inclus dans le reste du PIB, somme des valeurs ajoutées des entreprises [ + ladite masse salariale])…

      Un PIB, tel qu’il est calculé, cela se « bidouille » sans trop de soucis: il suffit d’employer des fonctionnaires en plus pour l’augmenter (artificiellement).

      1. Avatar de allfeel
        allfeel

        Pour ce qui est de l’informatique demandez vous une seconde au moins ce qu’implique un gain de productivité, si vous automatisez le travail de 10 secrétaires il n’y a pas forcément création de richesse si vous vous mettez du coté des secrétaires , par contre une partie du gain de productivité va aller a l’instigateur de ce progrès technique, pensez a ceux qui vendent des chaussures sur internet depuis que je peux en commander sur internet je ne vais plus dans les magasins de chaussures combien pensez vous qu’internet a détruit d’emplois ?
        La question de la création de richesse n’est pas si simple, comme l’implantation de grandes surfaces ont mis sur la paille beaucoup de petits commercants il y a quelques années , comme les castorama ont induit la faillite de nombreuses quincailleries .
        Il ne s’agit pas d’être passéiste ou contre les progrés technique mais il n’y a pas grand chose d’évident, créer de la valeur n’a rien d’évident mettre sur la paille dix secrétaires crée de la valeur pour le chef d’entreprise mais pour la société qui va devoir payer le chomage et le reclassement ou une formation pour? le nombre d’emplois nécessaires ne cesse de diminuer et la concentration des acteurs de production favorise l’automatisation et l’informatisation a cela s’ajoute la délocalisation, d’autre part le gain de productivité n’induit pas une hausse des besoins de la société dans les mêmes proportions, au contraire, il induit une baisse du pouvoir d’achat d’un nombre d’actifs de plus en plus restreint.
        Créer de la valeur … je me place du coté de la société , ça n’a rien d’évident
        la valeur a plusieurs dimensions , sociale, éthique, relationnelle…, je pense que Paul Jorion a abordé ce thème dans « le prix » il y a concentration de valeur c’est certain, entre les mains de celui qui a viré les dix secrétaires mais création de valeur j’en doute un peu. Oui nous confondons souvent concentration et création à tous les niveau de la société et c’est peut être un peu pour cela que les politiques font tapis rouge devant les grandes entreprises même si elles délocalisent et ne payent pas d’impôt et ne font que très eu cas des petites entreprises.
        Créer de la valeur ? La recherche du produit maximum concentre de la valeur ça ne fait aucun doute mais en créer j’attends une démonstration

      2. Avatar de Bruno
        Bruno

        Alfeel, quand je parle, dans ce cas, de création de valeur, c’est que comptablement, financièrement parlant, à prestation égale, l’entreprise ayant toute chose égale par ailleurs, moins de frais de fonctionnement, créera plus de valeur ajoutée.

        Je ne vais pas plus loin que ça. Si cela libère 10 personnes, il est dommage qu’il n’y est plus de terres à conquérir et/ou découvrir – dixit, de mémoire PJ dans son intervention-, ce qui pourrait les occuper par ailleurs. Cela en fait potentiellement ainsi des chômeurs, j’en conviens.

        Mais une entreprise qui n’innove pas en ce sens, est vouée à moyen terme à se faire « bouffer » par la concurrence, qui elle n’aura pas hésité à innover…

      3. Avatar de juan nessy
        juan nessy

        Une meilleure approche et mesure de la place nécessaire et suffisante des services d’intérêt généraux ( même si , à mon sens , ça reste trop un travail d’aristocrates , et trop loin de la démocratie ) dans la vie du pays

        http://www.stiglitz-sen-fitoussi.fr/documents/rapport_francais.pdf

      4. Avatar de Bruno
        Bruno

        Erreur de ma part! En s’informatisant, pour l’histoire des dactylos en moins, ce n’est pas ça – du personnel en moins -, qui créé de la valeur ajoutée en plus, pour l’entreprise. Cela déplace de la valeur ajoutée qui servait à payer les salaires, en bénéfice potentiel (et réel pour l’essentiel, l’amortissement du matériel en moins) et/ou en potentialité de baisser les prix sur le marché.

        Cela créé de la productivité supplémentaire (plus de travail effectué par moins de personnes), tout en ne créant pas de valeur ajoutée supplémentaire pour l’entreprise!

        La valeur ajoutée se fait ailleurs: à la vente (=il faut de toute manière qu’il y ait eu vente à un niveau suffisamment élevé, pour qu’il y ait valeur ajoutée pour l’entreprise…).

        L’informatique peut augmenter la création de valeur ajoutée, mais pour une autre raison: à partir du moment où elle apporte « quelque chose » qui n’aurait pas pu être créé par le personnel en place, et qui est vendable! Et cette valeur aurait même pu éventuellement (pas forcément) être créée par une embauche de personnel…

        Le côté « destructeur d’emploi » de l’informatique déplace la valeur ajoutée créée de salaires en bénéfices potentiels (car cela peut aussi se traduire par une possible baisse des prix, et donc de la valeur ajoutée, suite à une concurrence accrue).

        Nota: ouah, ça fuse, ce soir! Vous m’excuserez, s’il s’agit d’un signe de fatigue de ma part…

      5. Avatar de Bruno
        Bruno

        Merci Juan pour le lien!

        Mais je ne vois pas ce que cela a d’anti-démocratique. Il est intéressant d’essayer de comprendre comment les choses fonctionnent.

    2. Avatar de Upwind
      Upwind

      L’augmentation de valeur est la transformation d’un objet avec plus d’utilisabilité.

      La base de cette augmentation de valeur est l’énergie (en joules) dépensée pour effectuer cette modification.

      L’argent est une sous-notion de l’énergie.

      Quand à l’autre question, adressez là à votre secrétaire, à votre voyagiste, à votre maison de la presse, à votre agent boursier, etc …

      Ah, juste un truc, vous n’avez pas besoin de demander de réfléchir ici, sans doute un déformation de prof.

      1. Avatar de allfeel
        allfeel

        @Bruno
        Toute capacité d’adaptation a ses limites, le point de vue de l’entreprise qui vire du monde pour survivre c’est une chose mais comme nous sommes partis on risque la guerre civile a terme
        alors ca serait intéressant de trouver le moyen de faire que les entreprises ne soient pas obligées
        de virer du monde pour survivre, la hausse de la productivité a été en partie responsable de la crise de 1929 la solution a été la guerre le new deal et le crédit, maintenant nous sommes en fin de cycle car de facto les états sont insolvables, la concentration de richesse n’est pas anecdotique notre modèle doit être réformé, quand on pense que ce qui fait marcher les chinois c’est de pouvoir vivre comme des américains il y a de quoi s’inquiéter.
        La productivité oui mais pourquoi c’est une obligation dans le cadre de la dérégulation
        Réguler le nombre d’intervenant dans chaque secteur d’activité , exiger un certain niveau de revenus pour les employés je ne vois pas pourquoi on a un Smic en france et qu’on est en concurrence avec des Chinois qui ne touchent pas 200 euros c’est absurde, c’est de la concurrence déloyale on dit non au protectionnisme mais on va y arriver mieux vaut s’y préparer. il y a des concurrences possible et d’autres non.
        Et l’argent doit il servir a faire fonctionner la société ou a récompenser la productivité
        il semble nécessaire d’instaurer une hyper régulation au niveau mondial mais personne n’est prêt a laisser échapper son pouvoir, on voit ce que ça donne au niveau européen , c’est la cata, pas moyen de se mettre d’accord le monde entier va traverser une crise sans précédent
        personne ne sait combien de temps elle va durer ni si elle aura une fin.
        Pensez a l’empire romain et au moyen âge nous n’avons pas actuellement la sagesse individuelle et collective pour gérer intelligemment l’augmentation de la population et de productivité ainsi que la baisse des ressources énergétiques et naturelles.Et nous avons le pouvoir de nous autodétruire ne l’oublions pas. Des jours difficiles s’annoncent il ne s’agira bientôt plus de sauver son entreprise mais de sauver sa vie au jour le jour et son âme peut être ne pensez pas que j’exagère les ingrédients sont là, soyez sages vigilants et révoltés l hiver sera rude et long

      2. Avatar de allfeel
        allfeel

        @Bruno
        Oui on ne crée pas de la valeur en virant du monde si on ne produit rien de plus
        vous n’êtes pas fatigué c’est une idée largement répandue
        maintenant on peut réfléchir au fait qu’on peut innover gratuitement ou
        au contraire ponctionner un maximum de monde sans faire aucune innovation
        en faisant du chantage ou par la menace dans un cas on ne crée aucune valeur comptable pourtant c’est utile et améliore la vie dans l’autre vous pourrissez la vie des gens , vous créez une valeur comptable et générez du PIB si votre entreprise crée des emplois vous êtes subventionnés et peut être aurez vous une subvention de l’Europe pour former des hommes de main
        vous pourrez aussi faire de l’optimisation fiscale ne pas payer d’ impôts en France puis délocaliser ensuite en vendant les locaux vous générez encore du pib, vous êtes une ordure et la société ne peux rien contre vous car a aucun moment personne n’a le moyen de juger de l’intérêt général de votre activité. Vous êtes une ordure mais vous avez généré un pib considérable

      3. Avatar de Bruno
        Bruno

        Exact, Alfeel.

        Et en plus, dans votre exemple, vous pouvez le faire sous forme coopérative (attention, je parle de la forme, et non de la manière dont l’entreprise est gérée réellement…).

        Vous installer une ou deux usines par an dans les pays africains pour récupérer l’invendu (m…ique) que vous y exporterez (sortie légale du peu de « valeur ajoutée » existante, pour rien, puisque marchandise ne valant rien, n’ayant officiellement pu être vendu en France, dans des pays « exotiques », avec ce que cela permet potentiellement… ).L’activité est bien entendu à faible valeur ajoutée, et à forte main-d’oeuvre (un monde incroyable, corvéable à merci). Bref, si en plus vous trouvez un objet social à « faire pleurer dans les chaumières » (du genre: « créer de l’emploi par tout moyen, en France et à l’étranger »: entre (), génial, cela ouvre les portes à tout (et n’importe quoi…)), et que vous faites partie par franchisage pour quelques milliers d’euro d’un organisme ayant « pignon sur rue », vous pouvez même être subventionné par l’Etat…

        Et en plus avec « l’absolution » de l’Etat, qui ferme radicalement les yeux sur votre « mode de management ».

        Résultat? Des centaines ou milliers d’emploi « à la Zola »: retour direct au XIXème siècle, tout cela dans l’esprit « paternaliste » le pire qu’il puisse exister.

        Et sans contrepartie en dehors du smic pour l’essentiel du personnel (les 35h étant purement théoriques, car si on n’accepte pas de ne pas les appliquer, « on n’a pas l’esprit maison »…), en dehors de quelques potentats, bien choisis pour ce rôle de « sous-chef » (je reste poli).

        De plus, une vision purement « abscon(ne?) » de ce qu’est le droit du travail…

        « Vive la France! »

        http://www.lerelais.org/

        Nota peut-être ai-je « mauvais esprit »? C’est pourtant une réalité: cela existe près de chez vous…

        Nota 2: pour les entreprises plus « orthodoxes », il existe les « prix de transfert » (https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Prix_de_transfert): comment croyez vous que les entreprises du cac40 ne réussissent – tout à fait légalement! -qu’à payer, en moyenne, 8% d’IS (alors que le taux normal est de 33%)?

  20. Avatar de allfeel
    allfeel

    Autre question pouvez vous me prouver que l’assertion suivante est fausse:
    « parfois payer les gens a ne rien faire crée plus de valeur que les payer a travailler »

    1. Avatar de juan nessy
      juan nessy

      Pourquoi voudriez vous les payer à travailler s’il n’y a pas de travail ?

      1. Avatar de taotaquin
        taotaquin

        Pour faire le sieste. C’est un sacré boulot, faire la sieste. De plus, j’ai remarqué que ceux qui faisaient la sieste n’emmerdaient pas les autres. Jusqu’à-ce qu’ils se réveillent, me répondrez-vous. Mais il suffit alors d’organiser les siestes en alternance, et hop, le tour est joué !

    2. Avatar de schizosophie
      schizosophie

      Pourquoi voudriez-vous qu’un chômeur inemployé ne fasse rien ? Et pourquoi ferait-il de préférence quelque chose de payable, sinon comme nécessiteux ?

      1. Avatar de Marlowe
        Marlowe

        Le chômeur qui travaille,

        Un chômeur qui travaille et qui est payé (mal, très peu, etc.) pour ce travail n’est plus un chômeur, c’est un travailleur pauvre, l’avenir pour le plus grand nombre.

      2. Avatar de Bruno
        Bruno

        Je ne suis pas certain que Allfeel parle des chômeurs. Ne serait-il pas question plutôt de certains fonctionnaires? D’où le « Parfois »…

        Nota: j’en connais certains qui ne sont pas payés grand chose par rapport à ce qu’ils font réellement: mais ne généralisons pas.

    3. Avatar de Bruno
      Bruno

      J’ai trouvé! Il s’agit des fonctionnaires dont la masse salariale est ajoutée au PIB (ce qui n’est pas le cas de la masse salariale des gens travaillant dans le privé).

      L’assertion – hors vision « imagée » du terme utilisé!-, est exacte, tout au moins en France. Je me suis toujours demandé si le mode de calcul du PIB existant en France, était utilisé dans d’autres pays.

      Nota: pour les fonctionnaires, ne généralisons-pas! Il y en a certains qui ne sont vraiment rien payé par rapport à ce qu’ils gagneraient dans le privé, pour la… « valeur ajoutée » qu’ils apportent.

    4. Avatar de allfeel
      allfeel

      Oui je pose la question innocemment mais notez que faire travailler son capital, ce n’est pas travailler et pourtant nous sommes au petit soin avec les investisseurs pour qu’ils prêtent a la France , je vous parle d’un état de fait , actuellement les personnes les mieux payées sont celles qui ne travaillent pas.
      La rémunération dépend du rapport de force, pas de la création de valeur, le génie des grands entrepreneurs c’est de créer de la valeur pour lui même et parfois pour l’entreprise mais certainement pas pour la société.
      Conscience , inconscience ce n’est pas le cas de tous les entrepreneurs, il y a des idéalistes aussi mais ce n’est pas la norme. Et on se pose parfois la question de leur salaire 150 fois le salaire médian !! est ce trop ou trop peu? Posons nous plutôt la question de savoir combien ils doivent a la société pour augmenter la rentabilité de leur boite avant de se demander si ils doivent être rémunérés. Maintenant être payé a ne rien faire est ce pire que de travailler a détruire le travail des autres? Pourtant cela vous choquerait surement de voir quelqu’un qui ne travaille pas être payé 150 fois le salaire médian. Et pourtant vu le service que certains nous rendraient en s’abstenant de travailler on pourrait doubler leur salaire que ça pourrait se justifier. vous ne pensez pas..; tous c’est emplois épargnés, ce pouvoir d’achat préservé etc…
      N’oubliez pas que l’ont dit souvent  » taxer les riches vous n’y pensez pas chaque riche fait travailler dix pauvres » Vous trouvez moral le loto? Il y a des monde parallèles dans notre société : des riches qui foutent rien et qui sont bien payés pour ça , des fonctionnaire qui ne foutent rien et qui sont bien payés pour ça , d’autres fonctionnaires ( la majorité) qui sont payés une misère pour se tuer a la tache, des entrepreneurs qui ne se payent pas pour pouvoir payer leurs employés et des employeurs qui ne payent pas leurs employés pour pouvoir se payer plus et qui virent même des employés pour pouvoir s’offrir une prime, Alors dans tous ce bins si vous payiez grassement un ou deux millions de pauvres a ne rien faire croyez vous que ca changerait quelque chose au fonctionnement de la société, croyez vous qu’elle serait moins morale?? Je ne sais pas qui a décréter que la morale n’avait rien a faire dans les affaire et dans la société, en tout cas je peux vous dire que la morale c’est comme les abeilles si elle disparaissait complètement de la société l’humanité serait condamnée a court terme. nOUs avons exclu la morale de notre société en faisant la séparation avec l’église, la justice n’a aucun moyens pour faire respecter la morale et mettre des délinquants entre eux dans des prisons n’a jamais fait d’eux des hommes neufs prêts a servir d’exemple. OU est la morale quand la première chose qu’on apprend aux jeunes c’est qu’ils peuvent harceler des profs sans risquer de sanctions ou les délinquants bien connus des services de police sont relâchés après chaque agression faute de place. Enfin je me pose la question qui représente l’autorité morale dans notre société et quels sont les préceptes de base et qu’est ce qui nous oblige a les appliquer?
      La question de la création de valeur a ne rien faire n’est pas aussi simple qu’elle y paraît, pourquoi ne pas être heureux pour ceux qui toucheront de l’argent a ne rien faire , leur occupation sera de dépenser cet argent et ça donnera du travail a ceux qui produisent, pourquoi tout de suite penser : mais si on leur donne de l’argent ils ne travailleront pas!
      Et bien une certaine catégorie de rentier le fait déjà si on vous proposait de toucher 5000 euros par mois a vie sous condition que vous ne deviez plus jamais travailler et dépenser tout votre argent chaque mois , accepteriez vous? C’est un peut ce qui se fait déjà un peu partout dans le monde beaucoup de nos députés ont ce genre de traitement , et c’est moins ridicule que de dire travailler plus pour gagner plus! La morale a foutu le camp posséder de l’argent rend plus respectable que de travailler dans notre société, on va plus respecter un rentier , un ministre un député qu’un artisan, il y a quelque chose de pourrit ici bas, donnons de l’argent a vie a des feignants incapables de rien ça se fait déjà en effet mais faisons le a plus grande échelle ça relancera peut être notre économie notamment le tourisme
      Des objections?Ma conclusion c’est que c’est très faisable vu que ça se fait déjà et que personne ne s’en plaint, maintenant reste a prendre l’argent aux très riche et aux très pauvres qui bossent dur pour étoffer et financer cette classe de supertouristes. 🙂

      Ce qui fait l’équilibre de la société actuelle est fortuit et transitoire c’est un équilibre a crédit que personne n’est capable de rembourser, car notre société dans son ensemble est devenue insolvable maintenant ce n’est surement pas en empruntant a ceux qui se sont enrichis grâce a la délocalisation et l’optimisation fiscale que nous allons rembourser nos dettes. La société est actuellement structurellement au bord de l’implosion.et ce au niveau mondial grâce à la mondialisation et a la dérégulation sous toutes ses formes qui inclus la démoralisation( sous ses deux acceptions) La société se doit d’intégrer toutes les dimensions de l’humain si elle veut subsister elle ne peut se contenter de reproduire le cerveau reptilien basé sur la réaction et l’agressivité, elle doit aussi intégrer ses autres niveaux qui sont la raison , l’empathie, et le spirituel et construire un équilibre entre ces différents acteurs c’est un peu le contraire de la dérégulation, il s’agit de construire une conscience du bien commun en chacun, en chaque entreprise, pays continent ainsi qu’au niveau mondial , il en va de la survie de l’humanité.

  21. Avatar de Di Girolamo
    Di Girolamo

    @ Paul Jorion

    Vous préferrez employer le terme » opportunisme » à celui de » prédateur » , dans votre description des éléments clés de « la crise ».
    Cela est plus qu’une nuance et suprime un élément de type moral ou religieux : il y a aussi à prendre en compte , le revers de « la solidarité » (autre éléments cité) qui est la prédation , la volonté de puissance, « le mal » .
    En lien avec cela , vous ne parlez pas de la gouvernance , du mode de gouvernance , comment et par qui sont prises les décisions .
    Parce qui si le système est verouillé par le haut par un petit nombre de personnes « mauvaises » au sens où elles recherchent leur intérêt et non celui de tous : quelques soient les analyses et solutions , elles ne parviendront pas à passer .
    Il me semble que le mode de gouvernance est fondamental ; que mettre en place un mode de gouvernance qui empêche des minorités prédatrices de gouverner est encore plus fondamental que mettre en place une monnaie internationale.

    1. Avatar de juan nessy
      juan nessy

      Il se pourrait bien que ce soit plus que lié et concommittant .

  22. Avatar de L'Amarée se retire
    L’Amarée se retire

    @ Quelqu’un qui sait.

    Quelle est la différence entre la conscience collective de Durkheim et le subconscient ?
    Merci.

  23. Avatar de JIEL
    JIEL

    Comment va le monde, il est rouge sang…
    http://www.youtube.com/watch?v=MoKlzlEUu-c

  24. Avatar de jducac
    jducac

    Malgré sa petite forme. J’ai trouvé Paul Jorion très bon. Calme, détendu, confiant, très à l’aise en dépit de la réputation de son auditoire. Bravo !

    1. Avatar de Pierre-Yves D.
      Pierre-Yves D.

      Pour une fois on est d’accord. 😉

  25. Avatar de Saule
    Saule

    Merci pour les vidéos.

    L’exercice était ardu, et vous vous en êtes sorti formidablement.

    Synthétiser tout un parcours, pluridisciplinaire sans se perdre dans ces détails ou niche le diable. Seul un anthropologue digne de ce nom pouvait le faire.

    Votre science ne s’enferme pas dans un jargon hermétique, mais s’exprime dans une langue dépourvue de fioritures inutiles.
    Quand l’intelligence s’adresse à l’intelligence. Sans chercher à éblouir, à briller mais simplement à communiquer, à construire avec ceux qui écoutent.

    De la science et du coeur, en un mot de la sapience.

    Dans la première vidéo, vous avez tracé les grandes lignes du nouveau cadre de la civilisation nouvelle. Dans l’ensemble vous avez dégagé les principales pistes de réflexion. Derrière les ruines du capitalisme, un champ de perspectives pour l’avènement de l’Humanité notre.

    La fin de l’Histoire….quelle sottise! La fin de l’Histoire c’est la mort du genre humain. L’Histoire s’écrit par les générations, elle se transmet, se digère, se transforme, se renouvelle avec les générations. C’est la grande Aventure de l’Espèce, constituée de toutes les petites aventures de chacun, des uns et des autres, des cultures, des nations.

    Histoire dont vous avez patiemment défait les noeuds, utopies détricotées, afin d’enraciner la pensée et la science dans la réalité vivante des êtres et des choses, dans le temps.

    Fort judicieux de proposer à tous de regarder dans la boule de cristal. C’est un travail d’équipe, toutes les compétences sont requises. Belle réponse à Brice Couturier.

    En peu de mots vous formulez l’essentiel: la mortalité des individus par rapport à « l’éternité » de l’espèce dans le cadre de son environnement, notre planète (quadrature du cercle, en trois d).. une croissance qui serait autre chose qu’une fuite en avant. C’est cela le développement durable.

    Le passage sur la conscience, en toute discrétion, sans arrogance, juste ce qu’il faut pour attirer l’attention. Histoire de réveiller la « Belle endormie ».

    Je ne sais plus où j’avais écrit que la parole devait être refondu au feu de l’esprit et reforgée par le discernement à l’aide de la science, en y mettant du coeur bien entendu. Vous contribuez.

    La « Parole » est la « Sage-Femme » qui assiste l’ »Humanité » dans l’enfantement du « Divin Enfant ».
    J’y penserais en plaçant le tout petit dans la crèche au pied de « l’arbre de vie » la nuit venue.

    Je penserais à « Nous ».

    Chaleureuse trêve de fin d’année en famille.
    Le juste repos du noble artisan.

  26. Avatar de kikwi
    kikwi

    Belle intervention où vous avez bien développé tous les aspects de votre réflexion ; une remarque cependant : la guerre, comme solution, n’est-elle pas déjà à l’oeuvre. Peut-on réellement prendre la guerre en Libye par exemple pour un combat désintéressé en vue d’établir une démocratie mondiale ? N’est-ce pas plutôt la tentative brutale de mettre au pas un détenteur de matières premières qui voulait sortir du giron occidental et se tourner davantage vers les puissances émergentes telles que la Chine ?
    Un article du New York Times évoquant le bilan civil minime de cette guerre semble prévenir de futures attaques contre les Etats Unis et l’Europe sur le véritable coût humain de ce conflit http://www.nytimes.com/2011/12/18/world/africa/scores-of-unintended-casualties-in-nato-war-in-libya.html?_r=1&hp (de même l’assassinat de Kaddafi est pris en compte par la cour pénale internationale, inévitablement au vu des images que tout le monde a vues sur internet).

    Le problème iranien est avant tout, de la même manière, une question stratégique autour du pétrole et n’a rien à voir avec la démocratie (imaginons un instant que l’Iran produise des dattes et non du pétrole) : le problème iranien est lui aussi en passe d’être résolu par la guerre, comme les événements de Syrie (véritable guerre civile) nous le montrent aujourd’hui.

    La guerre me semble déjà commencée : peut être ne sera-t-elle pas mondiale tout simplement, mais qu’une redistribution des cartes entre grandes puissances aura lieu de cette manière, au détriment des faibles ? C’est ce qui me semble se dessiner.
    Quand une suite de guerres régionales dégènère en guerre mondiale est une autre question avec aujourd’hui une nouveauté majeure : l’arsenal nuclèaire.

    1. Avatar de ponzi
      ponzi

      Si l’Iran produisait des dattes et voulait acquérir l’arme atomique, quelles pourraient être ses motivations ? Le prestige seulement car de conquête il n’est pas question avec l’arme atomique. Aujourd’hui l’Iran veut l’arme atomique, non pas pour conquérir ses voisins ou détruire le monde, mais pour protéger son pétrole, est-ce légitime ? Pas aux yeux de certains pour qui le territoire iranien est une chasse gardée depuis qu’ils y ont trouvé du pétrole, Shell, Exxon et les autres.

  27. Avatar de Agata
    Agata

    Bonjour,
    Un peu déçue de vous entendre mettre les « extrêmes  » dans le même sac, mais c’est peut-être dû à l’auditoire d’une Haute École.
    Mais dire que l’UMP est au centre alors là…
    Puisque la solution aux problèmes doit être politique il serait souhaitable de regarder les faits politiques avec la même rigueur que les faits économiques et anthropologiques.
    Si vous n’avez pas de projet idéologique de départ (c’est une bonne chose à mon sens), faites attention de ne pas vous ranger malgré vous dans une case, cela risque de discréditer votre parole aux yeux des gens qui voient tout de même un projet politique dans la dérégulation et l’austérité.

  28. Avatar de kikwi
    kikwi

    Effrayante d’ailleurs cette technique des medias américains en particulier de minimiser d’avance le bilan humain des interventions tout en en reconnaissant eun partie ou d’admettre une partie des torts causés (comme à Abu Graib en Irak) pour paraître sincères et en fait faire oublier l’immensité des crimes commis. La désinformation est à l’oeuvre dans les guerres néo-coloniales, mais cela ne date pas d’hier, lorsqu’on voit les pseudos opérations humanitaires qui furent menées au Laos pendant la guerre du Vietnam et qui servirent de couverture aux plus grands bombardements de civils depuis la seconde guerre mondiale (plus de bombes déversées là-bas que pendant toute la seconde guerre mondiale). L’humanitaire comme prétexte ne date donc pas d’hier. Le mensonge éhonté, c’est à dire vérifiable et admis comme dans les armes de destruction massive irakiennes est me semble-t-il assez nouveau quant à lui.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Après une longue conversation avec Copilot, à partir de l’étymologie du mot « chaos » sur le Cnrtl https://www.cnrtl.fr/etymologie/chaos, j’ai pu obtenir…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta