78 réflexions sur « LE TEMPS QU’IL FAIT, LE 3 MAI 2012 »

    1. Bien d’accord, mais quand même,

      […] l homme reste l homme…..

      comme je suis faillible me voilà par avance dédouané, et devant la liberté de tout faire; chouette, business as usual, parions contre les gens.

      ce genre de sentence m’a toujours paru tordue, un truc qui cache une embrouille…
      parier pour les gens peut être?

  1. Merci paul , les grains de sable s accumulent, les machines vont se gripper et les etres humains seront devant des choix importants.
    Un debat entre macarel et listz sur revolution ou/et mutation , a eu lieu sur ce blog , il y a qqles jours.
    Je pense, que les evenements vont se precipiter..

  2. j’ai un ami, économiste, qui travaille en Chine depuis plus de 15 ans !
    je lui transmet votre message , lui me dit :
    qu’un pays de près 1 milliard 400 millions d’habitants est très difficile d’analyser, qu’il faut de la retenue dans les sentences….un pays de près de 10.000.000 km² (contre 700.000 km² pour la France) mérite qu’on prenne de la hauteur, au bout de 15 ans il n’a toujours pas compris le fonctionnement REEL …dans la seule région ou il travaille !
    merci pour votre intervention qui semble clarifier les choses.

    1. Il y a un certain nombre d’années maintenant, j’ai fait un stage de quelques mois en Chine. J’ai cru devenir chèvre (suis lapin dans l’astrologie chinoise) à essayer de démêler qui était qui dans les clients/associés…j’ai renoncé et me suis laissé porter par les événements. J’ai très bien mangé. et bu. De très bons souvenirs. mais j’ai toujours rien compris.

    2. « j’ai un ami, économiste (…) au bout de 15 ans il n’a toujours pas compris le fonctionnement REEL …dans la seule région ou il travaille ! »

      En même temps, un esprit taquin dirait que votre ami est économiste 😉

      Bien à vous,

  3. Merci de parler de ce qui se passe en Chine Mr Jorion.
    Peu de gens se rendent compte que les changements qui ont lieu actuellement en Chine sont bien plus importants que l’élection US (sans même parler de l’élection française) que ce soit pour l’avenir de l’équilibre politique, social, écologique ou économique du monde…
    Pour en revenir sur Bo Xilai, je vous conseille cette timeline extrêmement bien faite :
    http://www.theepochtimes.com/n2/china-news/power-struggle-grips-chinese-regime-timeline-210625.html
    Et ce dossier d’articles sur la crise du régime chinois, complété au jour le jour (c’est à mon sens la meilleure source d’information sur le sujet) :
    http://www.theepochtimes.com/n2/t/chinese-regime-in-crisis

    1. Vous avez tord benjamin,
      L’élection française est cruciale… absolument cruciale… ça sent le tournant historique… Un truc comme il n’en arrive qu’une ou deux fois par siècle…

      1. Al, ça commence à bien faire les mots tordus à tort ! Il commence à pulluler ce tord à tort.

      2. Ouaip, et attention ! presse-purée + tire-bouchon à gaz = la Révolution finale : le coussin-péteur.

      3. @ vigneron

        Mais bien sûr… la France va, comme un coup de canon, sonner le changement de millénaire fêté un petit peu hâtivement en 2000, (comme si les pages se tournaient sur chiffre rond)… et étant donné la magnétisation effective de la France chez ses voisins… tous les wagons du train-monde vont suivre…

        Presse-purée et tire-bouchon à gaz sont les mamelles de notre destin…
        Allez… En voiture Simone!

  4. Bonjour,

    Je prends aujourd’ hui le pseudo de Rainer en hommage à Fassbinder ; il représente à mes yeux ce qu’ est un dissident.
    Qu’ est-ce qu’ un dissident selon moi? Quelqu’ un qui dit, hors norme, qui dit ce qu’ il lui semble devoir dire parce que ce doit l’ être, point final. C’ est comme une seconde nature, quelque chose de primaire, d’ instinctif, on ne supporte tout simplement pas le conformisme, l’ hypocrisie, la facilité. Un dissident a besoin de courage, il va enrayer une machine quitte à se faire broyer par elle (Nelson Mandela a passé la majeure partie de sa vie en prison, Aung San Suu Kyi des années en résidence surveillée, plein d’ autres aussi).
    Vous avez renvoyé à un article tantôt où Bricmont (Jean) posait des questions ; ça m’ a fait plaisir car j’ avais lu que son nom était indésirable (et je me demande encore pourquoi) sur ce blog. Au sein de la société belge il est à mon avis un dissident.
    Puisque vous parlez de la Chine, je renverrais les lecteurs à l’ excellente émission d’ hier soir sur France Inter qui parlait d’ un de ses voisins et ce qui s’ y passe, la Corée du Nord. _ aller à l’ émission d’ hier / Rescapé du camp 14
    http://www.franceinter.fr/emission-l-humeur-vagabonde-0
    Mais nous avons aussi chez nous nos machines à broyer l’ humain ; j’ en citerai une, l’ Office National de l’ Emploi (ONEM – Belgique) ; j’ ai passé tout l’ hiver, protégé par la médecine, à échapper à leur contrôle, j’ y suis parvenu. Mais à quel prix.
    J’ en ai retenu une leçon, en tout cas dans un Etat de droit, personne n’ est jamais obligé de subir ou se laisser faire ; quand des difficultés apparaissent, d’ autres sont là qui pourront vous épauler.
    Ne vous laissez jamais faire si les décisions prises à votre égard vous sembles injustes ou ne vous correspondent tout simplement pas.
    Ainsi nous gagnons en liberté, pas autrement.

  5. Bo Xilai, l’étoile déchue du Parti communiste chinois

    « Kennedy chinois »

    …..Mais ce n’est pas seulement à cause de sa personnalité et de son ambition personnelle que le PCC a anéanti la carrière de Bo Xilai.

    L’homme qui rêvait de faire revivre l’idéal révolutionnaire de Mao Zedong était aussi vu d’un mauvais œil par les adeptes d’une ligne économique libérale.

    http://www.france24.com/fr/20120411-bo-xilai-etoile-dechue-parti-communiste-chinois-chine-congres-pcc-maoiste-conservateur-populaire-chongqing?ns_campaign=editorial&ns_source=RSS_public&ns_mchannel=RSS&ns_fee=0&ns_linkname=20120411_bo_xilai_etoile_dechue_parti_communiste

    1. « Vous venez d’être redirigé vers cette page. Le site que vous essayez de consulter contient des informations illégales au regard de la législation belge.
      Si vous êtes gestionnaire ou propriétaire de ce site web et si vous pensez que cette mesure a été prise à tort, vous pouvez toujours envoyer un fax au numéro +32(0)2/733.56.16. »

      Je ne peux pas me faire une idée du contenu, donc je ne sais pas pourquoi ce site est bloqué. Mais je déteste ce genre d’événement. La censure commence ??

      1. Le lien d’iGor milhit renvoie à une page où est proposé de télécharger la vidéo « Le temps qu’il fait » à partir de machines multiples, décentralisées : c’est le princcipe du P2P. Le site The Pirate Bay est géré par des militants du partage gratuit de fichiers de toutes sortes, le genre de choses qui ont mauvaise presse chez les caciques du copyright. Ces militants ont participé à la rédaction du document que j’ai signalé par ailleurs.

  6. Paul,

    Vous évoquez dans votre vidéo votre passage à la Chaux-de-Fonds. Pour une fois que vous passiez non loin de chez moi je suis bien déçu de ne pouvoir venir vous écouter en « live ». Une prochaine fois peut-être.

    J’espère en tout cas que votre passage à la Tchaux, la « ville -manufacture » de Marx, vous aura plus et que la soirée aura été riches en échanges.

    Cordialement,

  7. Pour ceux qui croient encore que les choses sont possibles, voici une nouvelle inédite :

    Le 5 mai prochain, plus aucune centrale nucléaire en activité au Japon.

    Une initiative artistique et sonore sympa sur le sujet : http://varias.info/fukushima/

    Les liens du site sont sympa eux aussi.

    1. Ici, aucun risque: lors du débat TV, Fukushima n’a été prononcé qu’une seule fois, par Sa Sublime Talonnette, pour finir en pas de ça chez nous. Comprenez que nous, nous avons le vrai nucléaire.

      Nos maîtres (futurs ou passés) se sont ensuite écharpés dans des démonstrations de dévotion au modèle allemand; mais pas sur ses composantes de sortie du nucléaire, bien entendu.

      1. A un moment où une moitié de la France a l’estomac noué , et où l’autre moitié a aussi l’estomac noué , j’ai aimé votre « Sublime Talonnette  » ,d’une vive et grande élégance ; entièrement d’accord sur la fin de votre post : quelles composantes de sortie du nucléaire ? mais les dieux (passé ou futur) étaient pressés , Horloge régnant en Maîtresse Absolue, les secondes valent de l’or .

  8. Il y a des individus, des grains de sable qui empêchent les machines à broyer les hommes de fonctionner: Paul Jorion est un de ceux-là!
    Un gros grain de sable qui veut empêcher l’économie néo-ultra libérale de fouler au pied la liberté des hommes!

    Vive Jorion, vive Leclerc! Vive ce blog!

  9. C’est un dissident ou c’est un agent à la solde d’une puissance étrangère, ou c’est les deux ? Essayez d’aller loger à l’ambassade américaine (ou dans n’importe quelle ambassade de n’importe quel pays dont vous n’êtes pas ressortissant) en expliquant que vous êtes menacé…vous allez voir comment vous allez être reçu ! Une ambassade ce n’est pas un hotel ! Dans des régimes totalitaires, des gens menacés il y en a par milliers et en Chine on peut imaginer par centaines de milliers… Pourquoi en loger un et ignorer les autres ? Pourquoi celui là est il plus important que les autres ? Pourquoi celui là se permet il de déclarer qu’il veut partir avec Hillary au Etats-Unis et pourquoi l’écoute t on ? pourquoi relaie t on ses déclarations dans notre « bonne » presse ? Pourquoi ne pas remettre tout simplement ce personnage extravagant qui vient s’imposer dans une ambassade à la police de son pays ? Pourquoi laisser cet insignifiant personnage(dont personne n’avait entendu parler avant) perturber l’ambiance un important sommet international ?

    Finalement ce dissident c’est qui ?

    L’histoire qu’on nous sert est dénuée de logique : on ment à la presse et la presse nous ment…et il est difficile de tirer des conclusions valables sur base de ces mensonges

    Ceci étant, je rejoint Paul Jorion il y a des grains de sable en train de s’accumuler …sauf que la vraie nature des grains de sable n’est pas toujours claire et au delà des apparences il y a beaucoup qui se passent sous la table.

    1. justin,

      Tout n’est pas clair dans cette affaire, mais pourquoi alors faire le procès en nullité de cet homme si justement vous ne savez pas tout de l’affaire ? Vous n’êtes pas cohérent. Pourquoi à l’instar de rhétorique classique en usage dans les pays non démocratiques, soupçonnez-vous derechef cet homme d’être un agent de l’étranger ?

      Dans des régimes totalitaires, des gens menacés il y en a par milliers et en Chine on peut imaginer par centaines de milliers… Pourquoi celui là est il plus important que les autres ?

      Ce que vous ne voulez pas voir c’est la valeur hautement symbolique de ce genre d’action.
      Un homme, une femme, avec des risques calculés, essaie de s’engouffrer dans une brèche du régime pour faire reconnaître une cause qu’il pense juste, et qui donc nécessairement dépasse le simple plaidoyer d’une cause personnelle.

      Votre posture encore une fois est illogique. Vous admettez qu’il existe des régimes totalitaires, mais vous déniez le droit moral d’un homme de s’élever contre un ordre établi qui n’a lui aucune morale.

      Pourquoi ne pas remettre tout simplement ce personnage extravagant qui vient s’imposer dans une ambassade à la police de son pays ?

      Là je me demande si vous ne prenez pas le parti du régime totalitaire.
      Les ambassades de tous temps ont été des lieux de refuge lorsque des individus se sont sentis menacés. Les ambassades n’ont pas pour vocation à être des auxiliaires de Police.

      Je vous rappelle que les dissidents en Chine réclament simplement la justice, l’application effective des droits qui sont inscrits dans la constitution chinoise et qui sont bafoués.
      Les dissidents chinois ne sont pas des inconnus et d’ailleurs le seraient-ils que cela ne changerait rien à la justesse de la cause qu’il défende.
      En l’occurrence les chinois qui ont fait parler d’eux ces dernières années, sont des dissidents qui au départ s’étaient seulement préoccupés de la situation injuste, catastrophiques dans laquelle se trouvaient beaucoup de leurs compatriotes. Je pense aux victimes du tremblement de terre dans le Sichuan, je pense aux victimes du sang contaminé, je pense aux victimes de pollutions diverses… enfin à Chen Guangcheng lui-même qui dénonçait la façon dont la politique de l’enfant unique était appliquée, c’est à dire avec la plus grande brutalité.

      J’évoquais une brèche plus haut. A cet égard il n’est pas impossible que Chen Guangcheng ait bénéficié du soutien, de la bienveillance de certains hauts responsables chinois favorables à un assouplissement du régime, je pense notamment à ceux qui n’ont pas digéré la façon dont le Falungong fut réprimé sous la houlette de Jiang Zimin et du chef des services secrets Zhou Yongkang. SI l’on examine l’histoire de la Chine contemporaine, il est avéré que c’est dans les périodes où la lutte pour le pouvoir, l’affrontement idéologique au sommet est à son comble, comme c’est le cas aujourd’hui, que des petites brèches peuvent s’ouvrir.

      C’est ce qui se produisit notamment en 1989. Les manifestations de la place Tian’an men n’auraient pu se prolonger sans la bienveillance du premier ministre d’alors, Zhao Ziyang.

      1. Je ne fais pas ici le procès de ce dissident…ce qui m’étonne c’est la récupération de ce cas par les Américains… Une nation tout de même responsable durant la dernière décenie d’au moins un million de morts en Afghanisthan, en Irak, en Libye à travers des guerres illégales ainsi que de très nombreux assassinats extrajudiciaires par drone interposés…

      2. Justiciable Bridou,

        Je ne fais pas ici le procès de ce dissident.

        C’est vrai. Dans un procès en bonne et due forme on ne méprise pas l’accusé (« insignifiant personnage »), on ne l’insulte pas non plus (« extravagant personnage ») et on étudie publiquement et avec la plus extrême prudence son dossier d’accusation avant de le remettre aux mains de ses geôliers, aussi avenants soient ces derniers, vautre-honneur.

      3. Je respecte les dissidents qui défendent des causes défendables… S’il y a une politique d’enfant unique en Chine, ce n’est pas pour opprimer le peuple chinois, ce n’est pas non plus parce que les dirigeants chinois n’aiment pas les enfants….Au contraire quand on aime les enfants, on veut être capable de les nourrir…la Chine a connu de grandes famines, souvent été en état de pénuries alimentaire et même actuellement la sécurité alimentaire y est critique.

        Quand on doit gérer un pays, une des questions élémentaire à se poser est « quelle population notre agriculture, y compris nos ressources naturelles ( je pense à l’eau potable), est elle capable de nourrir ? » Les dirigeants chinois se sont apparemment posé cette question et sont arrivé à la conclusion que la démographie devait être maîtrisée sachant aussi que les populations vivent plus longtemps du fait des progrès de la médecine.

        Imaginons un pays qui n’a pas maîtrisé sa démographie que se passe t il ?Il est en état d’insécurité alimentaire chronique et si sa population est trop mécontente elle fomentera des troubles politiques.

        Pour éviter que la situation ne dégénère le pays en question procédera à des importations alimentaires (qui ont aussi pour effet de masquer les problèmes agricoles), pour autant que le pays en aie les moyens financiers et que des excédents soient produits ailleurs ( pas évident que ce sera toujours le cas sur une planète de plus en plus peuplées ? les chinois ont déjà compris que ce ne sera pas toujours possible dans l’avenir !). Parallèlement le régime favorisera l’émigration (Quel pays serait prêt aujourd’hui à accueillir quelques dizaines de millions de chinois ?), si ces mesures ne suffisent pas, le régime pour assurer sa survie se laissera tenter par la conquête de nouveau territoires, c’est à dire par la guerre ( pour autant que les voisins soient militairement faibles ). Dans le cas où la guerre est impossible des troubles majeurs éclaterons susceptibles de dégénérer en génocide d’une partie de la population par une autre. Vous croyez que j’exagère ? cela s’est passé au Rwanda qui a tout essayé : émigration (forte diaspora rwandaise dans les pays anglophones voisins), génocide, guerre au Congo…

        Finalement la politique de l’enfant unique est un moindre mal et une preuve du sens des responsabilités des dirigeants chinois, compte tenu du fait que le potentiel agricole de la Chine peut aussi diminuer ( érosion, changement climatique, épuisement des ressources hydrique pour l’irrigation, empoisonnement des sols par les pesticides,…).

        Expliqué ainsi j’espère que tout le monde a compris que la position du dissident est moins défendable que celle de son gouvernement. Par conséquent, les Etats-Unis sortiront discrédité de cette affaire au plan diplomatique.

    2. «Pourquoi pourquoi pourquoi…» Justin ? C’est Hervé Vilard ton p’tit nom ou quoi ?
      « Cet insignifiant personnage.. » : http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Chen_Guangcheng sûr ! Hervé c’est kamême aut’ chose !
      Hé Tintin ! Si tes marchands de sable te piquent les yeux, mets donc des lunettes noires, ou mieux, un bandeau sur tes mirettes.

      1. Aveugle depuis l’enfance, il a appris le droit en autodidacte

        Chez nous les aveugles de naissance sont accordeurs de piano…Le droit est une matière extrêmement compliquée qui ne s’apprend pas en autodidacte en étant aveugle !

        Essayez d’apprendre le droit les yeux fermés pour vous faire votre propre opinion !

      1. Dans les dictatures « capitalistes » on parle d’opposants…en réalité c’est la même chose !

    3. Pourquoi ne pas remettre tout simplement ce personnage extravagant qui vient s’imposer dans une ambassade à la police de son pays ?

      En v’là une bien grasse qui a trouvé sa place sur les étagères du blog. Historique même !
      Remettre au goût du jour un régime de le collaboration, fallait y penser.
      Le Justin se pose des questions par ex. : Dans quel État j’erre ?
      Tel un papillon, d’une interrogation l’autre, mais plutôt sous les apparences du Sphinx tête de mort.

      1. La seule présence d’une ambassade implique une collaboration avec les autorités de l’Etat…Jusqu’où doit aller cette collaboration ? C’est une bonne question…Héberger un dissident n’est pas vraiment un signe de collaboration et cela doit nous interpeler…remettre le dissident aux autorités de son pays en demandant qu’il soit protégé me semble une attitude plus correcte et plus constructive pour favoriser de bonnes relations à long terme.

    4. justin,

      de la métaphysique du pouvoir,

      vous semblez oublier que nous représentons le monde libre, voyons…

      le pouvoir est exclusif, le monde multipolaire c’est la chanson de ceux qui veulent remettre en jeu le titre de champion du monde. mais ne soyez pas dupe, c’est, espèrent-ils, à leur profit.

      le monde multipolaire c’est aussi celui de la guerre. dans le nôtre il est un semblant d’ordre. dans le monde multipolaire il n’y en aura probablement bien moins. faut-il dès lors tenter? voilà pourquoi beaucoup de mondialiste s’estiment quitte de leur mauvaise foi. elle renvoie à la vôtre.

      c’est qu’il faut bien comprendre que même si le pouvoir centralisateur mondial venait à échouer ce ne serait que provisoire, pour aboutir à de nouvelles tentatives toujours plus ambitieuses. à l’instar de rome en europe, puis justinien, puis charlemagne, puis charles le quint, puis napoléon, et malheureusement adolf.

      pour la chine voyez aussi la période des royaumes combattants et la victoire du qin http://fr.wikipedia.org/wiki/Royaumes_combattants

      – – il ne peut en rester qu’un – –

      ceci dit je comprends aisément que l’on puisse trouver regrettable que la nation qui mène la danse soit un pays ravagé par l’acculturation et fabriquant des citoyens infantiles. disons la nation ‘cas social’ de nôtre époque.

  10. Le petit grain de sable hier dans la mécanique extrême-droitière sarko-buissonienne c’était François Bayrou.

  11. Autre grain de sable l’Argentine et la Bolivie qui exproprie les intérêts espagnole de grande entreprise (yPF en Argentine et REE en Bolivie). L’Europe est indigné!!!

    1. Et il est pas mimi le grain de sable péroniste à rouflaquettes de Cristina Fernàndez de Kirchner ? « Ax » (Axe for men ? ), Axel Kicillof quoi, le nouveau « pibe de oro » de l’économie gaucho…
      http://m.sfr.fr/home/u/news/s/monde/a/urn:pwpid:1043561/article-news.html
      C’est Ax la star, le numéro 10 de la « Campora », l’équipe de jeunes péronistes formée par Maxime…. Kirchner, le fils de… ben de ses parents… Et comme l’autre star de l’équipe, encore plus jeune, Yvan Heyn, 33 ans, a spectaculairement et définitivement déserté sa place de titulaire comme celle du banc de touche au mois de décembre dernier – et à l’âge du Christ…
      http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/un-haut-fonctionnaire-argentin-se-suicide-en-plein-sommet-du-mercosur_1063777.html?skip_mobile_check
      Ahhh… le tango argentin… c’est renversant, mmmh ?

      1. @Vigneron
        Oh comme il est très drôle et idiot reprendre le suicide des argentins a cause de la nationalisation d’une entreprise Bravo alors que la troisième cause de mortalité dans les sociétés occidentales est le suicide je vous tire mon chapeau maitre. Je sais pas si vous savez mais dans les temps ancien le suicide était la première cause de mortalité c’est pour cela que toute les religions l’interdisent.Continuez comme cela vous n’irez pas loin . et puis si ce site est un site d’extrême droite autant le dire clairement plutôt que tromper les gens je trouve cela ignoble

      2. @Vigneron
        t’as bien raison laissons tomber la pluie plouc… plouc… comme chacun sait après la pluie vient le beau temps viendra-il le beau temps? mystère et boule de gomme? çà fait ben longtemps qu’on attend non? Et quelle beau temps?

      3. Ouais, cela dit, un bon flic ou un bon journaleux, après un fait divers, préférera s’adresser d’abord à la concierge plutôt qu’à un digicode et en tous cas avant d’aller lire ce qu’en dit, par exemple, le Moisès Naim de service sur Slate, dans El Païs ou dans le FT, sans parler de ce que raconte le Figaro, voire le Monde, Libé ou l’Huma.

  12. Moi si j’étais un bon manager plus avisé,

    Je ne chercherais pas plus à monter les gens contre les autres c’est pas fair-play,
    Je ne chercherais pas plus à vouloir prendre toute la place dans les têtes et les corps,
    Car si ça se trouve le seul propos économicus en tête n’amène pas mieux à faire distingo,

    Moi si j’étais un bon manager,

    Je ne chercherais pas plus à semer les seules premières valeurs de l’ivraie dans le monde,
    Je ne chercherais pas à vouloir constamment posséder le monde et les peuples par le coup de baton,
    Je ne chercherais pas plus à suivre les premières pratiques de servitude et d’entêtement de Pharaon,

    Moi si j’étais un bon manager,

    Je chercherais d’abord à me verser un salaire un peu plus raisonnable et responsable surtout pour l’éthique,
    Je ne chercherais pas plus à vouloir payer constamment les êtres au rabais et cela strictement partout ailleurs,
    Et cela carrément même aux antipodes des premières bonnes paraboles moins complaisantes de l’écriture,

    Moi si j’étais un bon manager,

    Je ne chercherais pas plus à me moquer constamment de la loi, des prophètes et écritures,
    Je ne chercherais pas toujours non plus à faire croire que ma propre société est numéro un en quoique ce soit,
    Je chercherais pas plus à faire davantage souffrir la veuve et l’orphelin surtout à cause de notre surperflu,

    Moi si j’étais un bon chef de projet,

    Je chercherais moins à m’entourer de gens qui approuvent la conduite des premières idôles en Or et argent,
    Je chercherais pas à faire passer l’éthique après toutes choses, car à quoi bon faire plus grand malheur après moi,
    Je chercherais sans trop retarder non plus à faire passer un meilleur management dans les coeurs et les esprits, à moins bien sur qu’il ne soit trop tard pour éviter la chose à l’échelle du globe,

    Moi si j’étais un bon Manager pour mon temps,

    Je chercherais pas toujours à suivre Pharaon, car si ça se trouve ça vient des premiers maîtres-chanteurs du globe,
    Je chercherais à moins faire courir les petits enfants des hommes au coup de sifflet, car il y a déjà tant de cougars et de vierges folles comme ça dans le monde je trouve,

    Moi si j’en avais de plus grosses à faire partager pour la rente et l’économisme,

    Je chercherais pas toujours à faire passer autrui de couille molle, pas plus respectueux de la vie d’autrui,
    Et ils se disent tous entre eux comme le Ciel approuve toujours bien ce que nous faisons içi bas,
     » Avoir davantage  » encore et encore un peu comme la raison, la position,

    Moi si seulement j’en avais de plus grosses à faire passer,

    Je rechercherai bien plus à faire mal voir la si vaine transmission des choses,
    Si encore tout ceci et cela ce n’était pas leur principal dada de conduite mimétique,
    Et après on vient me dire de moi, de nous, tu parles comme j’ai bien plus l’air d’un chien battu.

  13. «Géraaaaard !» Mieux que Coluche, le lapsus Longuet sur RFI…

    Pour nous, au Front National, euh, pour eux, au Front National…

    « Gérard, tant que tu passais tes journées à écouter Mic Jégère et les Bitelles, passe encore, mais que tu fumes du hackique, non !
    Ta mère en a trouvé dans tes poches et tu nous empestes les cabinets avec ça !
    Géraard, j’ai été trop bon avec toi quand tu as abandonné lachement tes études
    Tu aurais pu aller jusqu’au bac, pour faire plaisir à ta pauvre mère.
    Si t’avais eu ton bac, t’aurais pu être, j’sais pas moi… t’aurais pu être…
    T’aurais pu t’inscrire au chômage, oui. Au moins t’aurais été un chômeur honnête !
    Au lieu de cela, monsieur fume du hackique avec les biknites ! Fais attention, Géraaard, tu es sur une pente savoveu… sevonneu… savonneuse aujourd’hui ! Aujourd’hui, c’est un petit verre qu’il te faut, mais demain tu en fumeras tout un paquet !
    Sans parler de la honte qui retombera sur ta pauvre mère.
    Moi ? T’occupes pas !
    Géraaaard !
    Et pis le pinard, c’est pas interdit que je sache !
    Alors, il doit quand même y avoir une raison, hein !
    Ah, elle est jonie la jeulesse !
    Nous, comme jeunesse, on avait la guerre, mondiale qu’elle était, la guerre !
    Les restrictions et tout. Pas de pinard ! Rien ! on a souffert !
    Alors après, quand la guerre a été finie, tout le monde s’est mis à fêter l’armistice, d’un seul coup… On a tous bu pour fêter la victoire.
    Les vignerons, voyant que ça marchait, se sont multipliés, et depuis, nous, on picole pour éponger l’excédent.
    On rend service à la France, nous ! On est des patriotes. Tu peux pas comprendre, t’es pas patriote avec ton hackique ! C’est quand même pas mon fils drogué qui va me reproché d’être patriote !
    Alors, en 40, quand on a vu qu’on la perdait, la guerre, on s’est dit : on va faire des gosses pour pas être ridicule la prochaine fois.
    Mais aujourd’hui les jeunes veulent plus la faire, la guerre !
    Même les jeunes Allemands y veulent pas la faire, la guerre ! T’as qu’à voir dans quelle merde on est !
    »
    Alors, en 40, quand on a vu qu’on avait perdu on s’est mis à boire pour oublier.
    Eh ben, on y est arrivés ! On a oublié qu’on a perdu la guerre, t’as qu’à demander, tout le monde le croit qu’on l’a gagnée. Alors, c’est utile !
    Les jeunes, je comprends pas.
    Vous lisez pas les journaux, vous regardez pas la télé, vous faites pas de sport, vous vous intéressez pas au football.
    Tiens, tu sais qui c’est, toi, Ujlaki, Stabienski, Kopa, Winieski ? C’est les meilleurs Français qu’on a eus du monde !
    Vous, les biknites, vous vous enfermez dans une piaule avec du hackique et vous chantez des chansons tristes. Vous êtes tristes !
    A quarante ans, vous serez des loques humaines.
    Quand on voit la tristesse des biknites, on comprends pourquoi c’est interdit le hackique ! Et on se dit que le pinard, ça devrait être obligatoire !
    Ah ! heureusement qu’on vous a pas attendus en 40, elle aurait été belle la France aujourd’hui !

    Tain, sacré Géraaard, biknite un jour, biknite toujours, une loque quoi, son père y’avait ben dit…

    1. Un peu aigri le vigneron du jour… « monoculture » vitis vinifera oblige !
      Car aujourd’hui « Le Grand Pan » est mort… dixit Georges Brassens, le buveur « panthéiste » 😉

      http://www.ina.fr/divertissement/chansons/video/I04068061/georges-brassens-le-grand-pan.fr.html


      Aujourd’hui, çà et là, les gens boivent encore,
      Et le feu du nectar fait toujours luire les trognes.
      Mais les dieux ne répondent plus pour les ivrognes.
      Bacchus est alcoolique, et le grand Pan est mort.

      Aujourd’hui çà et là, les cœurs battent encore,
      Et la règle du jeu de l’amour est la même.
      Mais les dieux ne répondent plus de ceux qui s’aiment.
      Vénus s’est faite femme, et le grand Pan est mort.

      Aujourd’hui çà et là, les gens passent encore,
      Mais la tombe est hélas la dernière demeure.
      Et les dieux ne répondent plus de ceux qui meurent.
      La mort est naturelle, et le grand Pan est mort.

      Et l’un des dernier dieux, l’un des derniers suprêmes,
      Ne doit plus se sentir tellement bien lui-même.
      Un beau jour on va voir le Christ
      Descendre du Calvaire en disant dans sa lippe :
      « Merde, je ne joue plus pour tous ces pauvres types.
      J’ai bien peur que la fin du monde soit bien triste. »

      1. Excellente émission. Bravo Médiapart !

        En effet comme le dit un journaliste vers la fin de l’émission, il ne faut pas simplement tourner la page dimanche.
        Il ne faudra pas oublier de ce que fut ce quinquennat destructeur, pour les finances, la société, l’administration, l’éducation, la santé, les valeurs de la République !

      2. Je repense au débat avec Hollande…

        Sarkozy aura usé du mensonge de façon systématique, et systématiquement foulé au pied la décence, le respect d’autrui et la vérité. Lorsqu’un acteur ment il le fait pour la bonne cause, mais là… Par exemple se vantant des bienfaits de la réforme des retraites, introduite en début de quinquennat, confondant pénibilité et invalidité, et puis si c’était positif pour les salariés, pourquoi ont-ils fait grève ? Mais pourquoi puisque selon Mr Sarkozy ça n’était que bénéfice pour eux ! Et tout le reste est à l’avenant, et sa triste équipe de seconds couteaux, personne ne la regrettera. Et puis ses « valeurs », l’autorité, sans parler de ses accointances avec le FN, mais l’autorité, ça c’est du temps du Parti de l’Orde de 1850 ! Voire de Pétain, de tout ce vieux patriarcat d’avant le déluge ! Il n’y a que chez les catholiques extrémistes que l’on cultive ce genre de valeur. La France forte, et la moutarde forte aussi. Qui monte au nez de Toutatis.

      3. ça pour mentir, avec autant d’aplomb, contre le peuple, pour mieux le berner, au profit de sa petite clique de ploutocrates parvenus et cupides.

        son allégeance n’a jamais été à la france.

      4. Qui monte au nez de Toutatis.

        Vous ne croyez peut-être pas si bien dire Lilou.
        L’Odorat est un sens que l’on a trop tendance à oublier de nos jours. Et en temps de crise, il est celui que l’on supprimerait en premier. (cf. Crise BD de Baudoin)
        https://plus.google.com/photos/106133093059333683142/albums/5726390237728980609
        Puis, au tour de l’oreille…
        http://www.larecherche.fr/content/actualite/article?id=12650
        Redonner du sens à tous nos sens, dans un juste équilibre, peut participer aussi selon moi, à trouver une solution plus globale, à la crise. Il suffit d’avoir un peu de flair… Flairer c’est discerner, comme flairer un piège. du moins, c’est ce que je pressens.

  14. En ce qui concerne l’avocat aux pieds nus: problème résolu , la Chine s’en sort sans perdre la face puisqu’une « bourse » vient de lui être accordée pour « étudier » aux EU , …à Chicago peut être ?
    Ce grain de sable ci sera-t-il vraiment destructeur dans « l’autre engrenage » ? J’ai comme un doute !
    A une certaine époque , on appelait ce type de grain de sable un transfuge …

    1. Jiemo,

      la Chine s’en sort sans perdre la face

      Ah bon ? Parce qu’elle avait encore quelque chose à sauver de ce coté là ?
      Et c’est faux de toutes façons de dire qu’elle n’a rien perdu. Jusque là c’était Chen Guangcheng qui était prisonnier, dorénavant c’est le gvt chinois qui l’est.
      Il devra à terme donner le bon de sortie à Chen et sa famille et ceux-là sont désormais protégés de fait, sous le regard de l’opinion internationale (comme chinoise d’ailleurs). Et Jorion y aura participé à sa façon. Ils sont aujourd’hui intouchables, imbastonnables, inembastillables. Et bientôt exilés
      No comment sur le « … à Chicago peut-être ».

      1. A propos d’exilés, on en a peu parlé, mais un exilé politique cubain s’est suicidé en Espagne il y a peu. Ce groupe d’exilés vivait aux crochets de l’Etat (appelons un chat un chat) et suite à la crise en Espagne (ou suite à l’accord initial, si on en croit le gvt espagnol) ils lui avaient supprimé les aides. Résultat: suicide et manifs des autres exilés. L’ironie de la situation ne t’échappe pas. La faible médiatisation de l’affaire ne m’étonne pas.

        http://www.courrierinternational.com/breve/2012/04/06/un-ex-prisonnier-politique-cubain-se-suicide

        Le même événement est relaté ici dans un journal de propagande officielle occidentale: http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique/en-exil-force-un-dissident-cubain-met-fin-a-ses-jours_1102246.html

        Tu y remarqueras beaucoup de pudeur sur les raisons du suicide.

      2. Eh ouais, voilà bien le sens qui se cachait derrière l’italique de mes exilés. T’as failli comprendre, t’as juste appuyé là où ça fait mal, des deux sabots… Je devrais t’en remercier ? Ben pas vraiment.
        Sont quelques-uns pourtant les « écrivains d’exil » dans l’histoire, non ? De Hugo à Nabokov en passant par Trotsky, Musil ou Valdés…

      3. Vigneron , inutile de te fâcher , je dis simplement que passer d’un engrenage à l’autre n’est pas forcément décisif pour l’avenir des droits de l’homme des deux entités concernées , d’un côté un pays qui pratique tortures et peine de mort , de l’autre un pays qui pratique peine de mort et tortures ! Kif Kif !
        Bien entendu , il est évident que la famille (encore qu’on ne sache pas si elle suivra ) Guangcheng sera mieux traitée à l’ouest , doit-on pour celà crier victoire , je pense avoir encore le droit et le devoir de m’interroger…

      4. Nous souhaitons bonne chance à ce Chen Guangcheng qui risque de découvrir bientôt ce que c’est qu’un paradis capitaliste en période de crise…

      5. Ça Jus d’Bridou, faudra demander c’qu’elles en pensent aux dizaines de milliers de chinoises stérilisées ou avortées de force, parfois à quelques jours du terme. Femmes défendues par Chen Guangcheng, pratiques dénoncées par Chen Guangcheng.
        Pour les gamines qu’ont pas vu le jour ou très furtivement, ok, j’te l’accorde, c’est plus la peine. Y’a déjà un paradis pour les p’tits anges à c’qu’on dit… Et t’y auras pas accès, sûr.

  15. Parlant de grains de sable, notre très libéral premier ministre s’en offre toute une plage, dans le conflit qui l’oppose aux étudiants du Québec. Ils me surprennent agréablement ces jeunes.

    http://www.ledevoir.com/

    1. Je remarque le port du masque à gaz chez certains manifestants. Vous n’avez donc pas chez vous d’équivalent de la Circulaire du 2 mars 2011 relative à la mise en œuvre de la loi n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public…

  16. Oh je suis si triste mon Ame, mais pourquoi donc ?

    Et bien parce que …

    Il me manquera celui qui avait tant à coeur de faire la grandeur et l’union du pays,
    Il me manquera celui qui avait tant aux tripes de moins montrer du doigt le miséreux,
    Il me manquera celui qui avait tant en tête de faire d’abord le banquet de ses ami(e)s,

    Oh je suis si triste mon Dieu, mais pourquoi donc mauvais travailleur du pays ?

    Il m’en voudra peut-être celui qui avait tant à coeur de répandre d’abord la bonne parole,
    Il me manquera celui qui avait tant à coeur de faire d’abord entendre le régime de la truie,
    Il me manquera celui qui avait tant à coeur d’héberger l’autre pauvre juif errant que je suis,

    Oh je suis si triste mon frère, mais pourquoi donc bon mauvais prophète.

    Il me manquera celui qui avait tant à coeur de faire la liberté du pénitent,
    Il me manquera celui qui avait tant à coeur de défendre d’abord la valeur avoir,
    Il me manquera celui qui avait tant à coeur de parler d’amour et de libre échange,

    Oh je suis si triste ma tante, mais pourquoi donc mauvais prophète de la vertu ?

    Il me manquera celui qui avait tant à coeur de mettre moins de braves au placard,
    Il me manquera celui qui avait tant à coeur de défendre le pays des mauvaises ondes,
    Il me manquera celui qui avait tant à coeur de défendre la bonne énergie de la mauvaise,

    Oh je suis si triste Oncle Sam, mais pourquoi donc jj ?

    Il me manquera celui qui avait tant à coeur de vouloir moins faire souffrir le pays,
    Il me manquera celui qui avait tant à coeur de montrer une autre image de l’Américain,
    Il me manquera celui qui avait tant à coeur de défendre d’abord la veuve et l’orphelin,

    Oh je suis si triste mère grand, mais pourquoi donc jj ?

    Sans lui comment le pays pourrait-il être plus longtemps secouru grâce aux marchands,
    Sans lui comment la France pourrait-elle participer plus longtemps au cancer des nations,
    Sans lui comment la misère matérielle et l’opprobre pourrait-elle être moins dure à dépasser,

    Oh je suis si triste mon Ame, mais pourquoi donc mauvais ouvrier de la Gaule ?

    Il me manquera celui qui avait tant à coeur de mieux chercher à comprendre le prochain,
    Il me manquera celui qui avait tant à coeur de défendre l’homme de la tyrannie du pauvre,
    Il me manquera celui qui avant tant à coeur de se voir souvent plus rassurant que l’univers,

    Oh je suis si triste ma soeur, mais pourquoi donc mon propre frère albinos ?

    De quoi ils auront l’air tous ces gens qui préféraient d’abord suivre le plus doux d’entre eux ?
    De quoi ils auront l’air ceux qui préféraient d’abord suivre les bons principes dans la dureté ?
    De quoi ils auront l’air tous ces gens qui préféraient chercher misère aux gens du Gaullisme ?

    Ah si seulement je pouvais ne serait-ce qu’atteindre la très haute pensée des plus hautes personnalités de notre monde sur les choses.

    A quoi bon parler tout le temps de ceci ou cela, si vous êtes constamment convaincu que vous seul avez raison sur toutes choses. Ce seul référentiel de conduite est-ce vraiment mieux rendre service à leurs premières valeurs.

    Il existe aussi une autre façon de voir le réel pour tous ces gens plus ou moins arrivés, faut voir parfois leur très haut degré de rigidité et de flexibilité dans les choses.

    Cette attitude ne conduirait-elle pas plutôt à une moindre grande union et compréhension dans les coeurs ? Mais pourquoi la plupart des gens riches de ce monde se considèrent-ils toujours les plus supérieurs et les plus durs.

    Mais pourquoi donc ont-ils tous peur de perdre ce qui leur est principalement connu ? Est-ce donc devenu tellement difficile à travers les plus hautes places de ce monde de pouvoir mieux saisir la chose.

    Oh je suis si triste mon Dieu, mais pourquoi donc Jérémie ?

    Et bien parce que je me mets de nouveau à m’en lamenter, toutes ces choses qui poussent constamment les êtres à se montrer et accuser principalement du doigt en société.

    Et si c’était d’abord dans ma propre indépendance d’esprit que je pouvais me sentir plus libre, moins pauvre et con.
    Car la vie m’a aussi un peu appris que le multi-millionnaire pouvait être en réalité bien plus rempli de craintes.

    Toutes ces choses que le principal conditionnement marchand du monde, nous pousse constamment à faire détester en nous, hum bien difficile parfois de s’affranchir d’un tel conditionnement.

    Tout cela parce qu’en vérité ils ont principalement tous peur de perdre principalement les seules choses qu’ils connaissent.

    Et puis entre-nous qu’est-ce qui leur donne principalement un plus grand sentiment d’insécurité, et vaine supérioté mondaine sur bien plus de gens à la fois, est-ce vraiment bien en premier les pauvres gens com jj dans la peine ?

    Mais comment suivre plus longtemps une chose dont l’on se montre graduellement esclave ? Tout ça n’a pas de sens.

  17. Bonjour tous,

    D’un point de vue systémique, ces grains de sable ne sont-ils pas des phénomènes entropiques utiles à l’évolution des « espèces » et quelle espèce !

Les commentaires sont fermés.