UNE FOIS DE PLUS : BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN !

L’assaut par une foule en colère du consulat américain à Benghazi, le 11 septembre dernier, qui déboucha sur la mort de l’ambassadeur américain en Libye et de trois autres personnes, résultait-il d’un mouvement de foule visant à libérer des prisonniers détenus secrètement par la CIA, comme l’avait affirmé à l’Université de Denver le 26 octobre, Paula Broadwell, biographe d’une part et maîtresse d’autre part de David Petraeus, directeur de la CIA jusqu’à sa démission le 8 novembre (faisant penser que l’interdiction par décret par M. Obama de ce genre de pratiques restait lettre-morte), ou s’agissait-il d’un acte terroriste perpétré par le groupe Ansar al-Shariah ?

Aucun doute possible selon Petraeus lui-même dans la déposition qu’il a faite aujourd’hui devant les parlementaires américains : acte terroriste du groupe Ansar al-Shariah !

Faut-il ajouter foi à de tels propos ? Absolument : Peter King, député républicain de New York, a déclaré aux journalistes : « C’est un type fiable. Je le considère comme un ami ».

Que dire de plus : affaire réglée !

Partager :

48 réflexions sur « UNE FOIS DE PLUS : BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN ! »

  1. « … Peter King, député républicain de New York, a déclaré aux journalistes : « C’est un type fiable. Je le considère comme un ami ».

    … ça c’est bien… mais est-ce que l’on sait si quelqu’un a dit de Peter King, la même chose…?

    1. Ouais cette phrase est excellente, c’est sûr qu’un type qui jure fidélité à sa femme et la trompe, avec une ou plusieurs maîtresses (elles aussi plus ou moins trompées), y a pas plus fiable.
      Après ça me gène pas qu’il est plusieurs partenaires si tous et toutes sont d’accord ou n’y vois aucun inconvénient, mais déclamé ça dans un pays assez puritain, faut osez comme dirait l’autre.

  2. Le magicien David Petraeus,
    ne se serait-il pas servi du « terrorisme islamiste » pour masquer d’autres actes… devant rester bien cachés, comme Harry Potter le ferait avec sa cape d’invisibilité ? Pure fantasme ou question qui mériterait à devenir plus concrète.
    En effet, cette « cape T » pourrait dissimuler dans l’espace, mais aussi dans le temps, les faits et gestes de celui qui la porte, le rendant ainsi invisible aux yeux de tous.
    Il resterait toutefois possible de percevoir la présence d’une telle personne, cachée sous cette cape d’invisibilité, en utilisant une oreille magique pour « capter » les bruits toujours repérables, simplement en augmentant le volume présent. En clair, cela signifierait qu’on en parle plus, dans tous les Médias… À moins, qu’eux aussi ne portent une autre sombre cape… celle de l’omerta…

  3. Suite aux derniers évènements dramatiques à Gaza et en Syrie j’ai consulté le site Defensa, on y trouve quelques billets pour le moins savoureux mais aussi inquiétants sur ce sujet et sujettes.

  4. Ce que je pige pas c’est pourquoi l’équipe Romney ne s’est pas servie de cet argument contre Obama et ce non seulement à propos de l’attaque terroriste du groupe Ansar al-Shariah (contredisant la version officielle de la manif spontanée consécutive au film islamophobe) mais encore et pour le moins sur les divergences d’appréciation entre Petraeus et l’administration Obama puisque le premier aurait affirmé avoir été persuadé de la version Ansar dès le départ (d’après Cnn), sinon carrément sur le mensonge du président candidat cherchant à tout prix à préserver son image de vainqueur d’Al-Quaida.

    1. considérant qu’obama et romney roulent en définitive pour le même système d’intérêt mais paramétré différemment, romney n’était pas destiné à l’emporter par les Grands Marionnettistes. 4 ans de répits avant de tomber les masques et tirer le rideau.

      vieux, mormon, milliardaire, sectaire, au pays du show ça fait beaucoup kâ meme…
      sauf pour un faire-valoir.

    2. @Vigneron
      Je crois que tu essaies de voir un peu trop de choses dans ces eaux troubles. Le point principal c’est qu’Obama veux sortir du guêpier d’ Afghanistan et que les autres, les NeoCons liés au militaro/Industrial complex, font tout pour qu’il y reste. Et puis c’est plus facile de critiquer Obama sur la mort de 3 américains que de parler des quelques 6000 autres, morts en Irak et Afghanistan pour tripette.

      1. atanguy, c’est pas moi qui extrapole ici, me semble-t-il. Je m’interroge strictement sur la facette électorale du sujet. Le reste je l’ai déjà évoqué.
        Non la question subsidiaire que je me pose, prenant acte que cette hache non seulement n’a pas été déterrée durant la campagne mais se trouve désormais réenterrée, c’est de savoir quel prix aurait éventuellement pu ou dû payer la Maison Blanche pour que les faucons en général et parmi eux les républicains en particulier fassent (ou laissent seulement) retomber si vite le soufflé Petraeus.
        Sachant par ailleurs que ce même jour des informations plutôt lénifiantes (en tout cas pour WS) quant au règlement du fiscal cliff ont émané des parties en présence lors de la première réunion de conciliation.
        @meuhtode, Romney en faire-valoir maintenant… euhhh, tu vas t’arrêter où dans la parano ? Gaffe à la falaise…

      2. @atanguy
        Vous oubliez de comptabiliser les morts des autres camps.
        Pour le camps américain on peut aussi ajouter las dizaines de milliers de vie brisées par des handicaps. Ce sont des guerres ou la médecine militaire est proche et beaucoup de soldat qui auraient perdu la vie dans d’autre types de combats se retouvent vivants mais pas forcément entiers.
        Pour faire bonne mesure il faut aussi compter avec les nombreux soldats qui reviennent avec des troubles psychologiques graves.

      3. Tss tss kwartz, pas de simplisme. Petraeus c’est d’abord l’anti-Powell, qui lui était bien un pur produit Reagan-Bush Sr & Jr.
        Et y’a deux types de conservateurs qui s’opposent au sein de la droite ricaine (été au-delà), les neocons et les fiscal conservatives (isolationnistes)…

      4. Ja, ja, d’où mon « entre autre ».

        Je n’imagine pas le retired col. Macgregor en progressiste champion de la paix, mais je crois qu’il tape juste en présentant Petraeus comme un pur produit du storytelling.

        La phrase « C’est un type fiable. Je le considère comme un ami. » vient de la même école.

      1. Merci Jck pour la démo, jamais Romney n’ose prononcer le mot « terrorisme » et prend même un gros uppercut en contre sur le coup avec pourtant l’avantage au départ. Cqfd.

    3. L’équipe Romney avait commencé à allumer les phares sur foxnews et ailleurs mais 1) il y avait du confidentiel: comme l’a dit Petraeus hier, « on a dit que c’était la foule pour que l’enquête puisse suivre son cours », et il est vrai que dans les deux dernières semaines plusieurs personnes ont été arrêtées au Caire (ou tué pour l’un d’eux) officiellement dans le cadre de cette affaire; 2) On lit quelque part (je ne sais plus où je l’ai lu mais Pepe Escobar, du Atimes, a souvent de bonnes infos) que c’est l’ouragan Sandy qui est venu empêcher de faire grandir le scandale car l’une des personnes au courant a été injoignable pendant 3 jours.

  5. Bonsoir Paul.

    Attention, on commence par semer le doute sur les déclarations d’un directeur de la CIA et après on se retrouve à faire de même pour le 11/9. C’est Julien qui vat pas être content!

  6. C’est un secret de Polichinelle que d’avouer que les Ambassades sont des lieux de « non droits » et de « protection d’activités secrètes » pour les Gens normaux. Rien de nouveau pour ça.

    1. Bien! Ça va sûrement faire plaisir aux diplomates « normaux » du quai d’Orsay d’apprendre que les sous pentes de leurs respectables représentations ne sont finalement que repères de barbouzes… Mais rassurez vous les soirée de l’ambassadeur sont toujours un succès.

      1. Boh, l’infustrie barbouziere à la française, on a beau dire, c’est plus c’que c’était. Elle sont bien loin les heures de gloire de cette grande industrie nationale que le monde nous enviait… Snif snif… On a perdu l’art et la manière… sob sob… On a même refilé nos brevets, galvaudé un savoir-faire immémorial… Secteur sinistré… bouhouhouh gasp gasp… Que fait Montebourg ?

      2. @oui Jef et je confirme. Toutes les Ambassades ont des « activités » secrètes et surtout « Cachées ». Il est si facile d’oubler les « activités » de l’Ambassade d’Iran à Paris en 1986,l’affaire Gordji et le réseau terroriste de Fouad Ali Saleh, et la remise en liberté de Gordji qu repartait le jour même en Iran!!. Et tout ça pour confirmer (quand ça arrange tout le monde) le célèbre droit français avec l’interdiction de mélanger le Pouvoir judiciaire et celui de l’Exécutif. Les Pasdarans Iraniens ne se sont pas emm…. avec çà lorsqu’ils ont envahi l’Ambassade US à Téhéran sous Carter.

    1. C’est très peu de bruit pour un début de règlement de comptes qui devrait servir d’exemple à TOUS les Etats et entreprises concernés : C’est une vraie bonne nouvelle, MERCI.
      Le Libéral Totalitarisme de JM Masson – maintes fois évoqué ici – est-il en train d’être battu en brèche par ses propres méthodes ?

    2. Vilaine la SEC, 300 millions contre Jpmorgan alors qu’ils ont perdu vingt fois plus au moins rien que sur la baleine bleue-blanche-rouge Iksil, c’est pas gentil….Quoique, à près de $ 20 Mds de résultat net…
      Ah ouais au fait, en passant, désormais chez GS,

      les traders sont minoritaires au sein du Managing Committee, le conseil de direction.

      http://mobile.lemonde.fr/economie/article/2012/11/15/la-revolution-culturelle-de-goldman-sachs_1791283_3234.html
      Tiens, y paraît que WS a repris le leadership des pôles financiers mondiaux à la City… C’est Kindleberger qui serait content…

  7. « C’est un type fiable, je le considère comme un ami »… De la part d’un politicien, c’est le genre de compliment qui peut vous démolir une réputation! Après l’admiration de certaines femmes, il n’avait vraiment pas besoin de compliments supplémentaire ce pauvre Général….

  8. la cécité historique à géométrie variable!le choix a tjs était très facile
    ex:les cow-boys et les indiens……n’importe quelle enfant du monde voudra
    tjs être le cow-boy à l’instar de l’indien!et pourtant…..propagande et
    mensonge ne font qu’un!

    1. Pour comprendre pourquoi cela a pu arrivé. Un retour en arrière est possible, il suffit de supprimer les circuits anonymes de financements des partis et de garder ceux avec traçabilité, impliquant une sanction citoyenne des flux financiers du simple fait d’être transparents…
      C’est le pendant du shadow-banking : des eaux troubles pour les requins, fascistes et autres amis de l’humanité… A nous aux citoyens, de nous battre pour récupérer cette transparence.
      Il y aura toujours des mallettes « libyennes », mais c’est quand même moins efficace que les paradis fiscaux, la preuve on connaît leur existence..

  9. Amsterdam, le 17 novembre 2012

    Affaire reglée?

    Puis je proposer de ne pas oublier qu’en septembre 2012 la version d’une attaque spontanée par une foule enragée par le vidéo anti-islamique était la version défendue par Susan Rice, embassadrice des Etats Unis aux Nations Unies. Susan Rice, candidate proposée par le président Obama à la poste de la Secretary of State, actuellemment prise par Hillary Clinton?
    Susan Rice, candidate idéale pour se faire bloquer par les Républicains, eux guidés à ce dossier par John McCain, ancien opposé de Barack Obama dans la Maison des Représentants?

    Puis je proposer également de n’oublier non plus qu’elle, Susan Rice, appartient à ce groupe remarquable des trois femmes fauconnes de Samantha Power, Hillary Clinton et Susan Rice, poussantes à l’intervention militaire en Libye, propagée tellement fanatiquement par le président français M. Sarkozy?

    Malgré l’opposition (forte) de l’Allemagne, de l’Inde, du Brésil et de la Chine à une intervention militaire contre la Libye?

    Trois femmes… poussantes Obama vers la guerre, tandisque les hommes importants autour de lui, entre eux Robert Gates, le ministre de Défense, s’opposaient à une intervention militaire?

    Parmi ces trois femme l’Irlandaise rouge superfanatique Samantha Power, femme de terreur, et inventeuse de la doctrine faussée de la « Just War » ou même: « Humanitarian War », la base de la folie Blairiste, Bushiste et Aznariste, et, ensuite, Sarkoziste?

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/12/Samantha_power_harvard_law_2010.JPG/170px-Samantha_power_harvard_law_2010.JPG

    http://nationalinterest.org/files/imagecache/resize-340/images/SamPowerLg.jpg

    Samantha Power, mariée maintenant avec son professeur Cass Sunstein (lui divorcé de Martha Nussbaum), Sunstein, défenseur incompréhensible de la peine de mort, et ancien collègue et ami du président Américain?

    http://farm4.static.flickr.com/3234/2724610920_c0e2ed3404.jpg

    http://www.laprogressive.com/wp-content/uploads/2012/09/obama-sunstein.gif

    Ainsi libérant la voie vers les erreurs fondamentales de nos jours… alors… j’estime que ce n’est plus nécessaire d’ajouter quelque chose.

    Veuillez lire s.v.p. les prédictions du prof Immanuel Wallerstein quant au Moyen Orient du premier septembre 2012:

    http://www2.binghamton.edu/fbc/commentaries/archive-2012/336fr.htm

    Enfin: puis je vous proposer de ne jamais oublier que le mouvement de gauche a des racines profondes dans le mouvement de la paix et de la non-violence?

    L’internationalisme pacifique de Eduard Bernstein (social-démocratie Suédoise/Finlandaise) versus les nationalismes militairisés de Karl Kautsky (social-démocratie Allemande, Française, Anglaise, Belge, Néerlandaise, Espagnole, Portugaise, Italienne et Grecque).

    Puis je vous rappeler de ces racines?

    Ou est-ce que ce rappel est considéré comme une attaque ici au BLOG?

    Bien à vous tous,

    Johan Leestemaker

  10. Des relations extraconjugales utilisées comme manœuvres de diversion. Finalement, les militaires restent des militaires.

    Surtout lorsqu’il est préférable de passer pour un chaud lapin dans un pays à tradition puritaine, plutôt que pour un responsable aux pratiques « inapproprié» sur le territoire américain que constituent les ambassades américaines comme en Libye par exemple.

    Le vaudeville militaro-sentimental mis en valeur par les médias détourne bien l’attention et a évité un limogeage tonitruant qui aurait fait des vagues dont personne aux États-Unis n’a besoin, quoique maintenant que les élections sont terminées, la lessive pourrait être faite.

    La suite du vaudeville « j’ai compromis ma femme » risque de se transformer en roman d’espionnage : « A Benghazi rien ne va plus »


  11. Christine Lagarde : femme politique préférée des Français

    Simple syndrome de Stockholm, rien de réellement alarmant donc.

      1. Le prix « Nos belles »
        (nos belles, nos belles, …. nos belles stars politiques ! c’est pô sexiste, hein, ma saillie !)

    1. Syndrome de Stockolm et « prix Nobel » d’économie… La boucles bouclée, vive la Suède.

      MAM est aussi une femme admirable, énergique et pleine de bons sentiments. Rappelons-nous, quand le cœur sur la main, elle proposait au gouvernement Tunisien le savoir et la technologie Française pour mater les mouvements de foule. Admirable !

Les commentaires sont fermés.