LE POINT EN FIN D’APRÈS-MIDI

C’est probablement un euphémisme de dire que les participants à la discussion tout à l’heure sur la page Les débats du Blog de Paul Jorion à propos de ma chronique dans Le Monde intitulée « Aligner les salaires français sur ceux du Bangladesh » : le scénario du pire, n’avaient pas le moral. Ma tentative de donner un peu de tonus au « chat » avec les sœurs Magnolia jouant de la musique cajun ne fut pas non plus un franc succès !

La raison pour laquelle j’interrompais la discussion à 16h30, c’est qu’une conversation Skype devait avoir lieu à propos d’un projet visant à établir en Italie un enseignement comparable à celui que je donne à Bruxelles sur la « Stewardship of Finance », sur la notion de « la finance au service de la communauté ».

Il n’est jamais bon bien entendu de vendre la peau de l’ours, mais je crois pouvoir dire, la conversation bouclée, que le projet est bien engagé.

Les choses avancent. À pas de souris peut-être, mais les défis ne sont-ils pas considérables ? les adversaires, puissants ? TRÈS puissants ! Aux participants de la discussion tout à l’heure, je n’ai qu’une seule chose à dire : « Haut les cœurs ! »

Partager :