EN CE MOMENT EN ÉGYPTE

Il est dommage que quand on veut des nouvelles sur ce qui se passe en ce moment en Égypte, on se voie constamment pilonner de propagande émise par des firmes commerciales dont la chance qu’on ait un intérêt quelconque dans leurs produits est quasiment nulle.

Je ne sais pas ce que vaut ce que je viens de mettre là en streaming mais au moins, c’est ce qui m’intéresse.

Quand les deux camps de part et d’autre d’une barricade semblent tirer à balles réelles l’un sur l’autre, il me paraît qu’on est autorisé à parler de guerre civile.

La situation est évidemment complexe, avec d’un côté le parti vainqueur d’élections mais évincé du pouvoir, d’inspiration religieuse, représentant un mouvement, les Frères musulmans, qui attendait son heure en Égypte depuis des dizaines d’années, de l’autre, l’armée, la composante de la population en faveur d’un pouvoir laïc, les Coptes, d’autres composantes islamiques, opposées aux Frères musulmans, encore que celles-ci, ou du moins certaines d’entre elles, semblent retirer leur soutien à l’armée depuis les événements de ce matin.

Partager :

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta