« OÙ SONT PASSÉS LES INTELLECTUELS ? » (I) LE RÔLE JOUÉ PAR LA TÉLÉ

Quand je vois posée une question comme « Où sont passés les intellectuels ? », je m’interroge. Donnez-moi en effet un papier et un crayon et je vous dresse sans difficulté en dix minutes une liste de cinquante intellectuels en vie, et pour autant que je sache, en bonne santé.

Pascale PetitDany Saval

Ceci dit, quand tout le monde se pose une question qui à mon sens ne se pose pas, je me suis rendu compte que la faute n’en revient pas aux autres mais à moi-même, et la raison en est que de grands pans de la culture partagée par la quasi totalité des gens me sont à moi parfaitement étrangers.

Avec un peu d’habitude je suis arrivé à baliser la question, et quand tout le monde parle autour de moi d’un sujet qui me reste obstinément opaque, je sais maintenant qu’il s’agit soit de foot, soit de quelque chose qui passe à la télé.

Procédons donc par ordre.

le foot

Comme ni les footballeurs, ni leurs entraîneurs, ni les propriétaires de clubs n’ont la réputation d’être des intellectuels, il est très improbable que l’explication se trouve là.

la télé

L’explication réside plutôt là.

Keynes a dit que les grandes questions économiques sont en réalité des questions de simple logique et je suspecte en fait que sa découverte est de portée beaucoup plus générale : que la plupart des questions qui se posent sont en réalité des questions de logique.

Il y a alors à mon sens trois possibilités :

1° Il existait autrefois une émission qui s’appelait quelque chose du genre : « Nos grands intellectuels d’aujourd’hui » et, après avoir été reléguée dans un premier temps au créneau 23h – 1h du matin, elle a fini par être déprogrammée. Les gens se demandent alors : où sont passés les gens qu’on voyait là ? Comme ils se demandent : « Qu’est devenue Dany Saval ? » ou « Que fait Pascale Petit aujourd’hui ? »

2° Deuxième possibilité : l’émission existe toujours mais les gens ont pu constater que depuis des mois et des mois « Nos grands intellectuels d’aujourd’hui » ne passe plus que des rediffusions, avec toujours les mêmes têtes : Sartre, Camus, Merleau-Ponty et Saint-Exupéry. Et les gens, ne suspectant pas qu’il s’agit d’une sombre histoire de coupes budgétaires dans le domaine culturel, se demandent : « Pourquoi n’y en a-t-il pas de nouveaux ? »

3° Troisième possibilité enfin, l’émission existe toujours mais les gens ont pu constater que depuis des mois et des mois les invités ne sont plus ce qu’on appelait autrefois des « intellectuels » mais bien plutôt des acrobates, des prestidigitateurs, des funambules, des ventriloques ou des dresseurs d’animaux savants, appartenant tous au monde du divertissement ou à celui de la politique. Du coup les gens s’interrogent à juste titre : « Mais où sont donc passés les vrais intellectuels ? »

(à suivre…)

Partager :