Libre-arbitre robotique : l’effet « Odyssée de l’espace »

Le 11 septembre, le magazine en ligne Techniques de l’ingénieur rapportait une étrange nouvelle datant de quelques jours auparavant, du vendredi 5 septembre exactement. La Station spatiale internationale (ISS) avait lancé deux petits satellites CubeSat, des cubes de 10cm d’arête dédiés à la recherche scientifique … de sa propre initiative.

Aucun lancement de ce type n’était prévu ce jour-là par des êtres humains.

Je cite l’article, signé Audrey Loubens :

Cet évènement reste inexpliqué. La NASA enquête mais il n’y a aucun témoin puisque même les caméras de l’ISS n’ont rien filmé. Or, c’est la deuxième fois que la station prend une telle initiative. Le 23 août, deux CubeSats avaient déjà été lancés hors calendrier et sans intervention humaine. En récidivant, l’ISS renforce le mystère autour de ces lancements apparemment autonomes de la station.

Le magazine Techniques de l’ingénieur a choisi d’intituler l’article qui rend compte de ce fait divers : « L’ISS n’a plus besoin des hommes pour se piloter ». C’est là une manière sympathiquement positive d’envisager une manifestation de libre-arbitre robotique que je qualifierais plus volontiers d’« effet Odyssée de l’espace ».

P. S. : Deux autres références à ce sujet sur Discovery News et sur Gizmodo.

Partager :