CES MURS QUI NOUS SÉPARENT, par François Leclerc

Billet invité.

Ils poussent comme des champignons, murs-frontières de plus en plus sophistiqués, clôtures des résidences fermées qui protègent les nantis ou instruments du contrôle de la liberté d’expression qui annoncent la société de surveillance. Un monde qui enferme quand il ne s’enferme pas.

Un dossier paru dans l’Humanité-Dimanche du 24 décembre.

Les murs

Partager :