Effondrement. Le mouvement se précipite

Trump s’est mis en tête d’interdire aux musulmans l’entrée aux États-Unis. Résultat : des étudiants qui rentrent ce weekend pour suivre les cours dans les universités où ils sont inscrits, sont refoulés avant de pouvoir prendre l’avion, ou détenus dès qu’ils débarquent aux États-Unis.

Nous élisons désormais aux postes de commande des tarés de chez taré. Pourquoi ? parce que nos zélites, déboussolées par l’argent – aux ordres de ceux qui en ont ou plongeant elles-mêmes la main dans la caisse (voyez la une de l’actualité) – encouragent les électeurs à se dire « Tout sauf encore les mêmes ! », et nous nous retrouvons au final à la merci de bateleurs de foire nous promettant du « vent frais » et n’ayant rien d’autre à nous offrir que leurs délires et le spectacle de leur mégalomanie.

Partager :

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. @ gaston La guerre : les artistes n’y sont pour rien. Probablement. Et pourtant… Sun Tzu dit, dans «l’Art de…

  2. « Pecker et Trump « ont parlé de l’île privée d’Epstein, où la rumeur disait qu’il amenait des hommes puissants pour avoir…

  3. Gérald qui a su rester ministre Après avoir avoué, quand-même, Pousser des dossiers de deux citoyennes En échange de leur…

  4. Neom fera une morgue très performante pour les morts climatiques de la région. Cynisme pour cynisme, je ne me gêne…

  5. Koehler et dupont-moretti vous avez désormais une autre place à occuper, un autre rôle à jouer parmi nous… On me…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx La survie de l'espèce pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta