Lundi matin les États-Unis ne seront plus comme avant

Mettant sa menace à exécution, Trump a accordé le pardon présidentiel au shérif Arpaio condamné pour exercice abusif de ses pouvoirs, en particulier détention arbitraire de personnes soupçonnées sans preuve d’être des immigrés clandestins. La gauche s’inquiète de la volonté de Mike Pompeo, nouveau directeur de la CIA et ami de Trump, de faire directement dépendre de lui le département de l’agence enquêtant sur les interférences russes dans la campagne présidentielle. L’extrême-droite entend défiler à Berkeley, haut-lieu historique de protestation contre les injustices. Le cyclone Harvey a atterri : vents de 210 km/h, marée supérieure de 3 à 4 mètres à la moyenne, un mètre de pluie devrait se déverser sur la côte texane au cours des prochains jours.

Lundi matin, croyez-moi, les États-Unis ne seront plus comme avant.

Partager :