5 réflexions sur « Harry Dean Stanton (1926 – 2017) »

  1. Demain dimanche, je vais aux champignons, les oronges sont de sortie.

    Désolé Monsieur Jorion, mais je ne pourrai pas faire le guignol sur les toits des gratte-ciel…

  2. « L’homme qui savait que son visage était une histoire. », qui ne voulait travailler que pour ce qui était digne d’intérêt, pour l’intelligence et la sensibilité.
    Un personnage qui ne parle pas durant les trente première minutes lui convenait bien et tourner une série c’était trop de travail.

  3. il occupera quand même tout l’écran pour son dernier rôle
    sortie americaine de Lucky fin septembre / française mi-décembre (mais vont peut-etre changer la date du coup…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.