Wi-Fi : Qu’est-ce qu’il faut faire ?

Quand il m’arrive de prendre le taxi, j’entends des émissions de radio où on discute à l’infini de ce genre de choses mais là je vais profiter du fait que vous êtes nombreux pour vous demander un tuyau.

Je vais vite : déménagement, changement de compagnie pour la box parce que X n’a pas fibre optique dans le nouveau quartier. Résiliation contrat X en novembre 16. Constat par moi en août 17 que X continue à me pomper le prix du service. Coup de fil. Plates excuses : « On rectifie ! On vous rembourse ! » Constat par moi il y a quelques jours que X continue à me pomper le prix du service. Coup de fil. « Vous voulez résilier ? » Moi : « Non, déjà fait deux fois. Veux vous cesser de pomper et rembourser. » Eux : raccrochent. Je rappelle deux fois, répète : « Veux vous cesser de pomper et rembourser. » Eux, raccrochent deux fois. Que faire ?

Partager

65 réflexions au sujet de « Wi-Fi : Qu’est-ce qu’il faut faire ? »

    1. Révocation. Demandez donc à votre banque d’interdire les prélèvements de cette compagnie. On peut le faire en deux clics sur le compte bancaire en ligne.
      Je le fais quasi systématiquement quand je résilie un FAI.

  1. Courrier écrit en recommandé avec accusé de réception ! Nous sommes dans une société de l’écrit qui seul à une réelle valeur en particulier en terme de contrat. L’oral est juste relationnel pour ceux qui ne sauraient même pas les règles élémentaires de notre société.

    1. Vrai, à l’occasion d’un décès, j’ai été obligée d’en passer par là avec le fournisseur d’accès complètement incrusté dans le numérique. Le responsable ne connaît plus l’usage du courrier postal, avec délectation j’imagine qu’il a dû chercher un tampon réglementaire pour l’accusé de réception.

  2. LAR à la société en citant les termes du contrat relatifs à la résiliation puis LAR à la banque signifiant le retrait de l’autorisation de prélèvement automatique à compter du jj/mm/yy. Si tout ça est déjà fait alors portez plainte sans oublier que vous êtes un personne vulnérable(vieille), qu’on vous a insulté , spolié nonobstant votre honorabilité. Alternative plus ou moins utile: passer par les médiateurs de la république, soit celui des telecom ou celui de la banque le cas échéant. Ou encore contacter « 60 millions de consommateurs », faire des hashtag, inonder les forums de la société en cause etc…

  3. Le branchement filière est plus sûr.
    Je viens de capoter (sérieusement) avec le Mac en faisant normalement une mise à jour en wifi…
    Pour les prélèvements en eau ou en électricité, il fut un temps où l’on pouvait facilement faire une réclamation pour des erreurs de consommations en se rendant aux bureaux concernés. Plus malaisé aujourd’hui et depuis un certain temps, avec les restructurations et la fermeture de nombreux « bureaux de proximités ».
    L’usage est au prélèvement, prélèvement anticipé même, si bien que le client est invité bien souvent à faire une avance sur sa consommation réelle.
    Il est donc conseillé de ne pas perdre le fil.
    Perdre contact c’est se mettre dans l’embarras à tous les coups.
    On aura compris que la sécurité est du côté des entreprises, plutôt moins côté consommateur.

  4. Bonsoir Paul
    1°Courrier d’avocat à votre FAI ( injonction de cesser les prélèvements et remboursement des sommes indument prélevées)
    1°bis : Voir votre banquier, avec tous documents nécessaires : copie de votre résiliation de contrat et copie du courrier d’avocat. Votre banquier ne pourra pas mettre fin à l’autorisation de prélèvement s’il n’a pas la preuve que vous êtes dans votre droit.

    1. 1° et 1°bis…
      Coût de l’opération ?

      Il y a encore une alternative: vider le compte concerné et laisser pourrir la situation…
      Ce plan B peut survenir sans l’avoir décidé…

      1. AMHA fausse bonne solution..
        Rappelez-moi le coût (taux d’intérêts indécent) actuel des agios dûs sur un compte dans le rouge..et faites confiance à votre banquier pour en profiter largement en continuant à débiter votre compte..surtout si vous avez le malheur d’avoir d’autres comptes « intouchables » dans la même banque.

    2. Faux, désormais depuis la loi SEPA, les banques se sont dégagées de toute responsabilité sur la gestion du mandat de prélèvement. Elles ne sont qu’intermédiaires.

      Si vous voulez résilier tous vos prélèvements, elle ne peut s’y opposer. A charge pour vous de régler le litige commercial avec le créancier.

      Vous avez même 8 semaines pour demander le remboursement de n’importe quel prélèvement, même autorisé. La banque ne pourra le refuser. C’est la loi!

  5. C’est effectivement la seule façon qui vaille : écrire en recommandé avec AR et faire dans le même temps opposition aux prélèvements auprès de votre banque.
    Il faut savoir que le service client a toujours été sous-dimensionné et négligé chez la plupart des opérateurs ; la satisfaction du client, contrairement à ce qui peut être affirmé, n’est pas la priorité.
    La priorité est de tout faire pour que le cash remplisse les caisses sans trop se préoccuper des ’couacs’ émaillant la vie de ces entreprises.
    Le fait de positionner le centre d’appels de l’autre côté de la Méditerranée ne facilite également pas les choses en matière d’interface avec le service facturation !

  6. Face au même problème, solution éprouvée (et efficace à … 3 reprises):

    a) constituer un dossier auprès de la DGCCRF (i.e. Direction Générale de la Concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes… ouf !). Ça peut se faire en ligne. Fastidieux, mais indispensable.

    b) avertir votre FAI via RAR de l’ouverture de ce dossier (en donner la référence), et redemander remboursement de toutes les sommes indûment perçues.

    Les délai peuvent être longs (+/- 4 mois), mais ça calme tout de suite. Et évite les crises de rage au téléphone.

    Pour la petite histoire, c’est un tel f***oir dans ces services commerciaux, que j’ai été une fois remboursé à deux reprises…

  7. Juste faire ce que vous faites déjà.
    Persister et persister aussi à prendre les choses avec philosophie et…HUMOUR.
    Merci et bravo pour ce drôle de morceau de bravoure post-moderne.

  8. En désespoir de cause , au lieu de changer de FAI , changer de banque et de compte !

    La Société Générale est assez efficace pour les fermetures de compte .

  9. Je viens de voir « Carbone » ce qui m’inspire la réponse suivante
    – Passer le chef d’agence à tabac
    – Prendre sa famille en otage
    – Mettre la tête de son cheval dans son lit.
    Après quoi reformuler poliment votre demande qui devrait être entendue.
    Par ailleurs « Carbone » risque d’influencer négativement ses spectateurs, les personnages n’arrêtant pas de fumer.

    1. Oui voilà c’est mon rêve, faire à toutes les personnes et entreprises qui m’importunent des offres qu ils ne pourront refuser.
      Sinon rien ne bouge.
      Quant à la police, qu’ils ont des choses à s’occuper des problèmes de wi-fi,
      en effet pas plus tard qu’avant-hier ils ont mis une amende à un ami cariste, avec deux enfants seul pour s’en occuper, car un de ses phares ne fonctionnait pas.

    1. J’ai même pu annuler par internet bancaire un payement que ma banque avait fait le jour même à mon fournisseur d »énergie et annuler l’autorisation de prélèvement. Puis j’ai pris un nouveau fournisseur avec index compteur fourni par mes soins. Puis j’ai obtenu remboursement d’excès passés de prélèvements de l’ancien fournisseur. C’était en Belgique. Donc fermer puis écrire pour discuter.

  10. Le canard enchaîné a une rubrique pour ce genre de trucs. Les boites mises en cause n’aiment pas.

    Ou l’humour, mais faut être inspiré et diffusé. Genre : « Il commande un kilt pour agrandir son pénis sur Internet et il reçoit une loupe. »

    1. Russe, non ? Ou ruse.
      Tout ça, c’est de la faute à Poutine.

      Ce n’est peut-être pas sans rapport pour avoir fait de la pub éhontée, sur ce blog, pour un pornocrate, grand humiliateur de femmes. Qui a, ou avait, la même obsession que vous et voulait distribuer du pognon pour la satisfaire.

      ( Au casou, c’est X.ième degré- même si j’avais été choqué et, contrition, n’en avait rien dit)

    2. @M Jorion

      Et au bout de 6 mois de prélèvement d’un forfait résilié vous n’avez toujours pas fait d’opposition ? Bigrou !
      Ma maman a eu le m^me problème avec ce FAI, qu’elle a réglé avec recommandé AR et oppo du prélèvement sur son cpte bancaire. Bins réglé en un mois, avec remboursement par ce FAI du mois de trop perçu siouplait, non mais ! 🙂

  11. @Otromeros
    « AMHA fausse bonne solution.. »

    oui, je sais… je précisais: « non décidé »
    pour ne pas dire « situation subie » par des « gens » qui n’ont pas les moyens de se payer une lettre d’avocat.

    #balancetabanque est dans cet esprit, et, vous avez raison, ceux-là ne lâchent rien.

  12. Attendre que l’action Alice retrouve un niveau décent pour réitérer (poliment) sa demande tout en emmenant 12 nouveaux abonnés et en promettant un billet à la gloire du service clientèle de SFR sur le blog Jorion… peut-être…

    1. @vigneron
      Cool, vous ne manquez pas d’aplomb, conseiller une action spéculative au tenancier des lieux vaut son pesant d’or…
      Pour ce qui concerne l’attente, elle risque d’être longue car l’action Altice aura du mal à regagner son plus haut de 23€ à Amsterdam (7€ actuellement)…

  13. Paul Jorion
    Il y a quand-même un petit truc qui me chagrine dans cet appel à l’aide sur un tel fait divers… Je me demande si vous en avez vraiment besoin ou comment se fait-il que vous en ayez besoin…
    Vous n’avez rien d’un perdreau de l’année !

    Peut-être que vous vous amusez à lire les réactions, à moins que ce soit un travail d’anthropologue ?
    Mais du moment que l’on peut se rendre « utile »… 🙂

  14. La bonne réponse vécue est celle de Didier
    D’abord constituer un dossier de lettres recommandées AR. La première rappelant la résiliation et la date avec demande de remboursement. Attendre quelques jours après le retour AR, scanner conserver. Enfin suivre les étapes de Didier Face au même problème, solution éprouvée (et efficace à … 3 reprises):

    a) constituer un dossier auprès de la DGCCRF (i.e. Direction Générale de la Concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes… ouf !). Ça peut se faire en ligne. Fastidieux, mais indispensable.

    b) avertir votre FAI via RAR de l’ouverture de ce dossier (en donner la référence), et redemander remboursement de toutes les sommes indûment perçues.

    Les délai peuvent être longs (+/- 4 mois), mais ça calme tout de suite. Et évite les crises de rage au téléphone.

    Pour la petite histoire, c’est un tel f***oir dans ces services commerciaux, que j’ai été une fois remboursé à deux reprises…

  15. Bonjour Paul,
    J’ai connu un épisode SFR. Tout était OK jusqu’à ce que résilie mon abonnement fibre (déménagement dans une zone blanche avec que de l’internet par satellite): lettre AR avec motif + je les préviens que j’annule l’autorisation de prélèvement (ce que je fais en ligne directement) et restitution du matériel en respectant leur procédure. Drahi est connu comme le loup blanc (voir Google) pour systématiquement ou presque récupérer l’équivalent d’un an d’abonnement sur les clients qui partent…et ça n’a pas raté. J’ai reçu un courrier m’informant qu’ils avaient réceptionné mon colis mais qu’il manquait la box… et me réclamaient de mémoire 300 euros.
    Rebelote courrier AR avec copie de la preuve de dépôt du colis…et je mentionne que si je reçois des lettres d’huissier ou que sais-je, c’est mon conseil qui leur répondra. Et là c’est le retour du calme et de la sérénité. J’ai même été remboursé d’un prélèvement alors que je ne pouvais plus utiliser leurs services. Je me fais le plaisir d’utiliser gratuitement depuis 4 ans leurs boîtes mail; un petit kiff.
    I Hope it will help you. Cordialement

  16. Bonjour JA,

    Peux tu stp désactiver le script qui lance automatiquement la vidéo sur :

    Ecorama, « À quoi bon penser à l’heure du grand collapse ? », le 28 novembre 2017
    28 novembre 2017

    C’est intrusif à souhait et chiant comme pas deux. Merci d’avance.

    1. Cloclo, envoie une lettre avec AR, prends un avocat, préviens Avaaz, un mail à ton député, j’sais pas moi, mais fais quelque chose enfin quoi, merdre.

    2. J’ai un bloqueur de publicité (uBlock Origin), ça marche du tonnerre, puisque la vidéo ne se lance pas !
      Elle n’est même pas accessible d’ailleurs. Mais bon, vu que apparemment la promo est dans le texte qui suit … je ne pers rien !

    1. Quand la vidéo va descendre dans le fonds de classement du blog on en reparle de l’aspect usant… M’en fout me connecte avec un autre type d’écran où le problème ne se produit pas. Toujours une solution « matériel » si JA ne peut pas résoudre un problème (ce qu’il avait fait fut un temps concernant une autre vidéo se lancant seule).

      vigneron, CloClo avec 2 C masjuscules stp !

      Sinon il a résolu son souci Jorion ?

      1. autre solution pour les utilisateur de FF
        tapez about:config
        rechercher : autoplay
        modifier la valeur de la clé « media.autoplay.enabled » de true en false(double clic suffit)
        bon voila , vous êtes définitivement débarrasser de cette video.
        Merci pcastuce.com

      2. J’ai surtout tout dégagé et bloqué avec ABP vite fait bien fait c’est horrible cette musique d’intro, et je ne supporte les vidéo en auto lançages.

  17. Bonjour,

    On est maintenant à une époque où il faut toujours se battre pour obtenir gain de cause, alors même que l’on est dans son bon droit.
    Cela me rappelle deux histoires vécues :

    1) j’ai un prêt variable immobilier en francs suisse (ma femme y travaille là-bas) indexé sur le LIBOR CHF 3 mois, capé +/-2. Lorsque le LIBOR est passé à -0,80 %, mon taux est descendu à 0%, minimum indiqué dans le contrat de prêt. La banque, appelons là le C… M…., a refusé de ramener le taux à 0%, et l’a laissé au taux précédent (vers 0,8%) prétextant qu’il était impossible qu’ils n’aient pas de marge, que jamais ils n’avaient prévu que cela descende à 0% (cela ne les gênait donc pas de me le promettre), que de toute manière ils n’utilisaient pas le marché du LIBOR, etc, etc.
    J’ai proposé qu’ils réduisent leur marge à 0,5%, départ du nouveau taux à 0,5%, et que le prêt soit capé 1 plutôt que 2. Refus de leur part.
    Lettre au médiateur du C… M…l en RAR, avec menace de tribunal aidé par l’avocat du service juridique de mon assurance habitation (comme quoi faut pas prendre ses assurances chez son banquier !)
    Trois semaines après, le directeur (j’avais vite laissé tomber la discussion avec les subalternes) revient vers moi tout mielleux, me proposant une solution pas de tout avantageuse bien enrobé de simulations sensées me convaincre que tout cela serait à mon avantage, car, a-t-il dit, les taux négatifs, dans moins d’un an, ce sera bien loin !
    Refus de ma part, il se résigne donc à « m’accorder » le bénéfice d’un prêt à taux 0% et à me rembourser les mensualités qu’ils avaient trop perçues.
    C’était il y a bientôt 3 ans, et mon taux d’intérêt est toujours à … 0% … et je reste « admiratif » de la lucidité dudit directeur !

    2) En mars dernier, panne du lave vaisselle acheté chez B.T il y a 3 ans 1/2. J’avais, pour une fois, prit un contrat d’extension de garantie 5 ans. Je fais donc faire réparer la machine, qui retombe en panne, qui est re-réparée, … etc, ceci pendant plusieurs fois (deux à trois semaines d’attente du réparateur à chaque fois …)
    En juillet, lettre en RAR pour demander le changement de la machine. Silence de mort !
    Je passe au magasin, et demande un prêt d’une machine en attendant la résolution. « Exceptionnellement, et par grande générosité de leur part » (c’était une clause du contrat pourtant), le magasin B.T me prête la première machine bas de gamme du rayon. Je continue mes réclamations, jusqu’à poser un ultimatum sur « dans une semaine, si pas de remboursement, le litige sera géré par le service juridique de mon assureur ».
    J’ai reçu la promesse de 400 € de bon d’achat (prix de la machine neuve) avant la fin de l’ultimatum, et les bons eux-même quelques jours après.

    Des bras de fer de cet ordre, j’en ai hélas d’autres. C’est assez récent, depuis quelques années …

    Ne vous laissez pas faire, discutez par téléphone dans un premier temps, allez directement en RAR par la suite si au bout d’une quinzaine de jours rien ne se passe.

  18. Il est temps de rendre gratuit l’accès à internet (et à bien d’autres choses bien entendu), afin de couper l’herbe sous les pieds de tous les Draghi et autres opérateurs qui commencent vraiment à nous g..fler !

  19. Au plan plus général des prélèvements automatiques et de la relation infernale entre banques , créancier , fournisseur , j’ai trouvé ça :

    – point de vue de la banque:

    http://www.banque-info.com/fiches-pratiques-bancaires/le-prelevement-automatique

    – conseils aux consommateurs :

    http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/4702-prelevement-automatique-vos-droits#arreter-un-prelevement

    – Problème social et institutionnel , qui montre que quand un élu fait son boulot , les réponses de Bercy sont d’un enfumage sidérant :

    https://www.senat.fr/questions/base/2010/qSEQ101216560.html

    ( à noter que cet écho date de 2011 . J’ignore si d’autres élus se sont remués depuis , mais il serait temps , ou si un recours de type « action de groupe » aurait plus de chance d’avoir des retours satisfaisants et honnêtes ).

  20. En somme , poser la question  » qu’est ce qu’il faut faire ? » , amenait à la réponse du jour :  » j’ai fait ce que j’ai pu « . ( Comme François Baroin il y a peu ! ).

    A l’un comme à l’autre ,Erik Erikson dirait que vous êtes ainsi entrés dans votre huitième et dernière phase , dans d’assez bonnes dispositions psychologiques .

    Juannessy qui parvient à la fin de sa huitième phase et ne peut même plus « se bouger » , vous salue , comme toutes celles et tous ceux rencontrés sur ce blog , comme des sœurs et frères qui font ce qu’ils peuvent .

      1. Saluts savoyards.
        C’est peut-être vite dit… 35 ans n’est pas toujours suffisant pour être admis savoyard de plein droit. De temps en temps, je ne me sens pas pleinement intégré… Y’a comme des réticences, d’ailleurs mutuelles.
        Mais Saluts alpins, ça je peux.

      2. Merci .

        Mes propres  » jeunes années courent dans la montagne  » du massif central.

        Mon salut montagnard donc …mais jusqu’au plus bas des vallées et plaines de France .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *