Ce que l’on a été et que l’on n’est plus

Le petit monsieur et moi bavardons au comptoir : avec cette grêle, il vaut mieux être à l’intérieur que dehors !

Il s’adresse alors à la dame à la caisse-enregistreuse : « Madame, est-ce que vous pourriez dire aux personnes qui servent en terrasse de ne pas appeler ‘le clodo’, quelqu’un qui ne l’est plus ? Ce n’est pas bien. »

Et la Dame, un peu désarçonnée, après une temps d’hésitation : « Je leur dirai ».

Partager :