Que faire ? (vous êtes toujours de bon conseil !)

1. Je résilie en décembre 2016 mon contrat SFR et renvoie la box.
2. SFR continue à prélever imperturbablement le montant de l’abonnement tous les mois.
3. Une avocate me conseille de faire opposition à l’ordre de paiement et à réclamer le remboursement des sommes indument payées. Ce que je fais.
4. Des opérateurs me confirment oralement que la somme sera remboursée. Rien ne se passe.
5. Je commence à recevoir des courriers, SMS, coups de téléphone de Euroacting me demandant de régler 76,48 €.
6. Lors d’un échange, un opérateur me demande d’apporter la preuve que la somme est indue. Ce que je fais. J’ai la confirmation que cela a été bien reçu et fait l’affaire.
7. Les courriers, SMS, coups de téléphone Euroacting reprennent. Hier je reçois le courrier ci-dessus.

Observation : ni chez Euroacting, ni chez SFR, les assurances données au téléphone, les engagements pris, les promesses faites, n’ont le moindre impact sur la suite des événements. Il semble n’y avoir aucun canal de communication entre les opérateurs téléphoniques et le reste de l’entreprise.

Que faire ?

Merci d’avance !

30Shares

49 réflexions sur « Que faire ? (vous êtes toujours de bon conseil !) »

  1. Il existe en Belgique un médiateur au niveau du SPF Economie qui peut intervenir pour règler le différend… Peut-être y a t’il qqch de similaire en France (mais c’est pas sûr).

    J’ai vécu une situation similaire avec un fournisseur d’accès, quand ils nous ont envoyé l’huissier, nous lui avons présenté nos preuves et l’histoire s’est arrêtée là. Nous n’avions cependant payé des factures indues.
    Si vous avez les preuves que vous avez bien résilié, vous pouvez leur envoyer un courrier tout a fait similaire, avec les mêmes menaces et conditions, réclamant le montant et l’abandon de cette facture. Bien que je doute de l’efficacité de la démarche, elle pourrait avoir un coté libérateur…
    Il reste a voir si un recours légal ne risque pas de vous couter plus cher (je ne sais pas si les frais d’avocats sont remboursés par la parite perdante dans ce type de litiges, comme c’est le cas en Belgique). De toute manière, une chose est évidente, vous devez refuser toute discussion orale non enregistrée avec eux et tout faire par écrit.
    Je ne suis peut être pas d’une grande aide… Mais comme j’ai tout écrit, je ne vais pas non plus éffacer. Bonne chance ^_^

  2. Bonjour Paul,
    La seule chose efficace que vous pouvez faire, c’est …mettre ce courrier directement à la poubelle.
    J’ai eu le même problème avec un autre FAI.
    Comme vous j’avais renvoyé ma box, fait opposition aux prélèvements ( tout de suite après la résiliation, j’ai pas attendu…) et comme vous reçu un tas de mises en demeure de payer des sommes (in)dues que je n’ouvrais même plus
    La société de recouvrement a fini par se lasser…

  3. Cher Monsieur Jorion,

    Votre dette, due ou pas, ayant sûrement été rachetée à SFR par Euroacting, est donc considérée comme due par ce dernier puisqu’en ayant payé le rachat. Nous ne sommes pas loin ici des fonds vautours…
    Je ne sais pas si dans ce cas vous pouvez encore espérer quelque chose de SFR sauf en menaçant d’un combat médiatique dont vous avez le secret.
    Si vous voulez être quitte d’un combat qui peut paraître juste et nécessaire sur le principe, mais, vu le montant, peut-être indigne d’une dépense d’énergie qui pourrait être utilisée à des combats plus essentiels que vous menez, il vaut mieux sans doute clôturer le dossier en réglant.
    En espérant que vous ne m’en voudrez pas de vous donner un avis aussi peu combatif.

    En vous remerciant de tout ce que VOUS m’avez apporté depuis 10 ans.

    PS : J’ai été interpellé par la première phrase du courrier de Euroacting : « Nous ne sommes pas parvenus à trouver « ENSEMBLE » une solution « AMIABLE » pour régulariser votre dossier ». N’y aurait-il pas là, de votre part, une espèce de mauvaise volonté à comprendre les arguments d’une entreprise somme toute honorable et soucieuse du bien-être de sa clientèle?

      1. Là je suis un peu déçu que ayez pu soupçonner un instant que mon « PS » fût sérieux et non simplement ironique à l’endroit du vocabulaire de circonstance et sans doute automatique de l’émetteur du courrier….

  4. Merveille de la logique capitaliste :
    – SFR a essoré le client PJ jusqu’à la limite de son consentement (quand il refuse de continuer à payer pour une absence de service).
    – A ce stade, SFR revend la dette à Euroacting, spécialiste du « recouvrement amiable » => exemple classique d’externalisation du risque (limitée, le risque, mais, dans la situation financière d’Altice, il n’y a pas de petit profit).
    – Euroacting n’a strictement rien à faire de toute l’histoire SFR: son truc, c’est de récupérer du pognon, par une procédure bien rodée, confinant au harcèlement, un point c’est tout.

    Que faire dans ce cas :
    – Payer pour être tranquille => Je parie que c’est ce que fait la majorité des ex-clients de SFR, dans ce cas.
    – Rassembler tout le dossier, si ça n’est pas déjà fait.
    – Contacter des spécialistes (association de consommateurs, avocat…), à qui on transmettra des copies du dossier.

    Enfin, vous n’êtes pas le seul dans ce cas :
    http://sosconso.blog.lemonde.fr/2015/12/03/resiliation-chez-sfr-avalanche-de-plaintes/
    https://www.universfreebox.com/article/33882/SFR-invente-une-methode-inedite-pour-rendre-plus-compliquee-la-resiliation-de-ses-offres
    https://www.60millions-mag.com/forum/sfr-f50/probleme-avec-la-resiliation-de-la-box-t8261.html
    https://forum.quechoisir.org/sfr-et-probleme-de-resiliation-t23720.html

  5. Avez-vous bien résilié votre abonnement par LRAR et obtenu confirmation en rendant votre matériel ?

    Auprès de la société de recouvrement: envoyez-leur une copie de la LRAR (en courrier simple ou par e-mail), menacez-les d’une procédure pour harcèlement auprès du tribunal de proximité puis faites le mort.

    Il m’est arrivé la même chose avec Wanadoo il y a des années, qui m’avait fourgué deux abonnements Internet gratuits pendant un mois puis payants alors que je n’avais jamais rien signé. J’ai été harcelé par une société de recouvrement pendant 6 mois, j’ai fait le mort puis plus rien.

    1. Il faut juste envoyer une lettre en recommandé avec accusé de réception à l’entreprise de recouvrement en spécifiant que le dossier est bidon, que vous en avez les preuves (sans forcément les envoyer), et que tout a été réglé avec SFR(qu’ils les contactent pour vérifier). Éventuellement, vous pouvez rajouter qu’il s’agit de leur part de harcèlement et de tentative d’escroquerie et que s’ils continuent, c’est vous qui portez plainte en demandant réparation pour le préjudice.

      Puis vous faites le mort.

      Et ne PLUS JAMAIS faire affaire avec SFR !

  6. Avez vous signé un contrat avec « Euroacting » ?
    Sinon, de quel droit, et en vertu de quel contrat passé entre eux et vous, vous réclament-ils une quelconque somme ?
    Plus généralement, SFR a vendu sa « créance » à une société de recouvrement qui vous menace.
    SFR n’a aucun intérêt à faire quoi que ce soit pour une somme aussi dérisoire.
    Euroacting a payé quelques euros votre « dette » à SFR, et ne fera rien qui lui coutera plus que ce qu’elle a payé.
    Vous pouvez :
    1) les ignorer
    2) leur demander de produire le contrat qui vous lie et justifie ce paiement. A défaut, activer votre assurance juridique.

    1. « leur demander de produire le contrat qui vous lie et justifie ce paiement. A défaut, activer votre assurance juridique.  »

      Cela me semble très pertinent. Je m’en souviendrai aussi. Merci

    2. Vous demandez « de quel droit ? ».

      Je ne connais pas vraiment assez le droit mais , en allant chercher dans le code civil , ou le code du commerce , ou le code monétaire et financier , ou … dans les pages et articles consacrés aux cessions de créances , ou de dettes , on doit bien trouver à la fois la possibilité et les conditions de ces passages de contrats , avec sans doute des codes et règles différentes selon le caractère « particuliers » ou  » entreprises commerciales » .

      J’espère pour Paul Jorion qu’il ne faudra pas aller jusqu’en cour de cassation .

  7. Si SFR reste aux abonnés absents , il restera la solution d’aller ensemble susciter une ZAD dans le bureau de Monsieur « Service de recouvrement amiable sous menace d’huissier et de procédure judiciaire forcément à votre charge « :

    – soit à Tour Sequoia 1 place Carpeaux Paris La Défense
    – soit ZAC Port sec , 2 rue Isaac Newton à Bourges .( une ZAD dans une ZAC ce serait d’ailleurs sexy .

    PS : je ne comprends pas qu’il y ait encore des abonnés SFR , sauf ceux qui sont sous les mitrailleuses des Kapos d’Euroacting .

      1. Le fond du problème reste l’acceptation des pratiques de boneto des transferts de dettes et de l’absence de protection d’une importante partie de la population contre les pratiques de voyou .

        Car tout le monde n’a pas les capacités intellectuelles ou psychiques pour résister à la panique et à l’intimidation .

        C’est le même sujet que les surfacturations aux endettés légers un peu paumés qui sont les proies favorites et les plus juteuses des banques ou sociétés de crédit ( même si la situation a été un peu améliorée ces deux dernières années ) et qui deviennent des surendettés lourds que le contribuable doit maintenir la tête un minimum en dehors de l’eau .

    1. Bon alors SFR c’est pourri, certes. Mais je suis tout près d’une antenne SFR qui m’arroserait de toute façon si je n’etais pas abonné. Alors mon seul abonnement à internet, c’est par eux (red en fait) et je paye 12 euro par mois pour 100 Go avec un débit d’entre 1,5 et 2,5 Mo/s, ça dépend des heures. Pas de box, pas de télé. Pour le moment c’est OK, même si ça me fait iech à chaque fois que je vois mon pognon aller dans la poche de PD. Comme quoi…

      1. En effet, passer par un modem dit « 4g » pour se connecter à internet est peut être aujourdhui une bonne solution. Le coup est moindre et la résiliation ou le changement d’opérateur est plus aisé.
        Je suis à la campagne et comme vous chez red-sfr, 15€/60Go en 4g à 1-2 Mo/s environ, modem Huawei. Je suis satisfait de la connection, le débit me suffit amplement. Je peux téléphoner également en wifi grâce à une fonction sur mon smartphone, j’ai une meilleure connection téléphonique via wifi-modem 4g que directement par mon téléphone.

  8. Les sociétés de recouvrement rachètent des paquets de dette « litigieuses » et pratiquent du harcèlement (téléphone et courrier avec menace d’huissier).
    Ces pratiques « maffieuses » sont bien connues des sociétés de défense de consommateurs. Les forums regorgent de cas semblables.
    J’ai eu 2 fois affaires à ces officines dont une pour un litige comparable au votre (résiliation d’un contrat d’opérateur Internet dûment enregistré par l’opérateur).
    Ces menaces sont bidons et totalement illégales
    Dans les 2 cas j’ai menacé de porter plainte pour harcèlement.
    Plus aucune nouvelle par la suite, affaire classée.
    Cordialement
    Jean-Louis

  9. J’enverrais un recommandé à EAC et SFR avec copie des documents prouvant votre bonne foi.
    Ajoutez y copie de ce message de votre blog afin de montrer la pub négative que leur comportement entraîne.
    Si vous êtes membre d’une association de consommateurs, commencez par les contacter.

  10. Si vous avez des actions SFR, vendez les vite, car je pense que ça va chuter « grave » dans peu de temps. Il n’y a pas besoin d’être Waren Buffet, pour voir que SFR va se casser la gueule bientôt.

    Et on se posera alors la question : comment les banques ont-elles pu soutenir P Drahi, jusqu’à ce point de non retour. Sans doute, la protection du nom « SFR » c’est un peu comme la protection du nom « Trump », les banques ne sont pas prêtes à le lâcher comme ça !

    Attendez la faillite de SFR, et vous n’en entendrez plus jamais parler !

  11. Bonjour Paul,
    c’est (malheureusement) habituel … ça s’appelle de l’intimidation, et en d’autres termes du SCPCP (Si Ça passe Ça passe).
    Est-ce un huissier qui vous a remis cette lettre, ou a minima vous a-t-elle été transmise par recommandé ? J’ose anticiper que non. C’est donc une simple menace. Et au vu de la somme réclamée, ça m’étonnerait qu’ils saisissent réellement un huissier pour vous rendre visite !
    En fait tout se passe sur un terrain que vous connaissez bien : celui du rapport de force. Ils montrent les crocs, par principe, pour marquer leur territoire. Montrez les vôtres, pour marquer le vôtre.
    Je vous encourage à ne pas laisser passer, et contrairement à eux à leur répondre par voie « légale ». C’est à dire par courrier recommandé avec AR.
    1 – Vous faites le résumé des faits ;
    2 – Vous établissez que vous êtes, au regard du Code de la consommation, parfaitement dans votre droit, vous étant acquitté de toutes les sommes dues à SFR, et même plus , et que vous en détenez toutes les preuves ;
    3 – Que vous êtes maintenant en droit d’exiger, par toutes les voies que vous jugerez utiles, le remboursement des sommes indûment perçues par SFR ;
    4 – Qu’en cas de nouvelle tentative de leur part, vous vous réservez le droit d’intenter toute procédure pénale et civile pour tentative d’extorsion de fonds, abus de confiance et diffamation ;
    5 – Qu’enfin vous préférez, comme eux certainement, le règlement de ce différend à l’amiable et la simple restitution des sommes qui ont été perçues, et que SFR n’a certainement pas besoin qu’une large publicité soit faite autour de cette si minime affaire.
    En général ça se passe très bien après.
    Mais ils tentent quand même, si ça marche une fois sur cinq c’est tout bénef’ !

  12. J’ai eu le meme probleme avec « le 9 ». J’ai du fermer mon compte en banque pour faire cesser les retraits automatiques. ca a dure de longs mois. J’ai saisi le procureur de cette arnaque, ma plainte a ete classee sans suite. Tant pis pour mon porte monnaie.

  13. Aussitôt je n’ai qu’une réaction QUE CHOISIR

    https://www.quechoisir.org/litige-n43072/

    et plus particulièrement https://www.quechoisir.org/lettre-type-litiges-sfr-demande-de-resiliation-sans-frais-suite-a-une-modification-du-contrat-n23071/

    un litige SFR a une page dédiée !
    comme quoi vous ne devez pas être l’unique dans votre genre

    j’ai eu l’occasion d’éprouver Que choisir : certes je suis abonnée, mais ils furent très efficace

    Bonne chance et donnez nous la suite…

  14. Soit vous faites comme si tout cela n’existait pas (et vous changer votre n° de tel) …
    Soit vous payez et envoyant une lettre avertissant de votre qualité et que vous ferez connaitre à la planète entière les malversations de SFR … Courrier que vous envoyez également à la direction générale de SFR … (avec AR)
    Soit vous payez et tentez d’oublier l’imbécilité cupide qui menace notre espèce !…
    Bon courage.

  15. Bonjour Paul,

    Un internaute a publié un article très virulent sur SFR (pour une histoire de résiliation) qui, semble-t-il, a eu son petit effet :

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/sfr-vol-organise-avec-sa-filiale-207132?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+agoravox%2FgEOF+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen%29

    En plus de l’article, une vidéo sur votre blog et youtube serait peut-être la bienvenue. Vous pouvez également les menacer d’une plainte.

  16. « Lors d’un échange, un opérateur me demande d’apporter la preuve que la somme est indue. Ce que je fais. J’ai la confirmation que cela a été bien reçu et fait l’affaire. »

    La charge de la preuve est régie par l’article 1353 du code civil : « Celui qui réclame l’exécution d’une obligation doit la prouver. Réciproquement, celui qui se prétend libéré doit justifier le paiement ou le fait qui a produit l’extinction de son obligation. »

    Le conflit vous oppose uniquement à Sfr.
    La société de recouvrement n’a aucun pouvoir excepté l’intimidation.
    https://www.ufcquechoisir-iledefrance.org/recouvrement.htm

    Dossier à transmettre à la DGCCRF.

  17. 3 méthodes simples et efficaces:

    1) humaniser le problème et téléphoner directement (ou envoyer un mail) a l’administrateur de la société dso-interactive qui possède EUROACTING (pas compliqué a trouver)
    https://www.societe.com/societe/euroacting-381843291.html

    2) lancer une campagne sur les réseaux sociaux contre la société DSOgroup qui chapeaute DSO-Interactive

    3) essayer de comprendre les POV PETITE ENTREPRISES (SFR BOUYGUES) qui ont des problèmes d’impayés

    https://www.lsa-conso.fr/tribune-de-sylvain-corpet-dga-de-dso-interactive-et-si-on-parlait-des-impayes-du-e-commerce,172297

  18. Cette boite de recouvrement a racheté la dette à SFR. Ils doivent demander à SFR de les rembourser…

    Dans ce cas, là moi, je laisse tomber et les courrier vont à la poubelle. Ils sont une menace d’agir qui trouve satisfaction lorsque les gens ont la trouille.

    Ces gens là ne feront strictement rien, un envoi d’huissier c’est pour eux au moins 300€….

    Le coupable c’est SFR. C’est de toute façon et depuis longtemps le bordel dans cette entreprise.

    Daniel HUCHETTE ex Resp National d’une Org de Consommateurs.

  19. Bonjour Paul.

    En premier lieu, je vous aurais recommandé de flouter certaines parties de la facture : Votre adresse, déjà, puis les données bancaires.
    Cela n’a pas à se balader en clair sur le Web.
    Je répète :
    Cela n’a PAS à se balader en clair sur le Web.

    Pour le reste, hélas, je n’ai pas de conseils à vous donner, je ne suis pas compétent en droit.

  20. appelez Julien courbet, je sais c a peut paraitre drole mais quand vous l ecoutez il connait toujours le responsable communication ou service contentieux de toutes les grosses societes du pays , generalement ce genre de pub, ils aiment pas et ils aiment donc montrer qu ils sont capable de resoudre le probleme rapidement

  21. Après avoir lu toute ces réponses toutes très pertinentes, il y en a une à mon avis évidente et manquante ici : écrivez au directeur général directement (il est assez connu) et proposez lui vos services pour améliorer leur système d’intelligence artificielle de gestion des contrats apparement defaillant. Vous pourrez même préciser dans votre offre de service que vous êtes apte à intégrer dans le système un facteur d’intelligence émotionnelle, capable de transformer des consommateurs mécontents en les fidelisant encore plus. Et vous pourrez ajouter à la fin de votre argumentaire, qu’à défaut d’une réponse dans les 15 jours, vous irez proposer vos services à la concurrence…

  22. Effectivement, vous pouvez mettre les menaces de l’affactureur a la corbeille
    1) c’est a eux de récupérer la somme : c’est vous qui êtes en situation de force
    2) évidement ils ne peuvent rien faire sans un jugement : outre que leur cause est mauvaise , ils ne vont pas aller au tribunal pour 70 eur
    3) après résiliation, avant que je n’ai eu le temps d’annuler l’autorisation de prélèvement , ils ont prélevé 300 eur . J’ai demandé a la banque le remboursement :  » en application de l’article L. 133-25 du Code monétaire et financier, je vous demande le remboursement de la somme de (X) euros.  »
    Ce qu’elle a fait ( retenant 15 eur de frais) . Elle a récupéré la somme auprès de SFR , qui me l’a réclamé via son affactureur … et voir 1)

    Il faut renoncer a la tentation de discuter , de s’indigner ou de céder aux menaces . Quelque fois ne rien faire est plus difficile que de s’agiter

    End of the story

  23. Ben c’est pas bien compliqué…
    Pour eux la distinction pertinente n’est pas entre créance légalement due et créance légalement indue, mais entre créance récupérée et créance qui ne l’est pas, indépendamment de son caractère légitime. C’est le business model du rachat de créances plus ou moins ‘pourries’ qui veut ça.

    En gros il y a 2 options :

    1. Ma préférée.
    Consacrer une journée entière à les appeler non stop et à les occuper au tel ou à saturer les lignes si vous disposez du numéro.
    Ils comprennent assez vite que le temps qu’ils passent avec vous, leurs agents ne le passent pas à récupérer des créances réelles ou supposées plus lucratives.
    Le ratio est vite fait : personne n’aime perdre quelques milliers d’euros par jour, surtout pour 70 balles.
    (parfois, appeler, dire 2 mots, et poser le téléphone suffit , car l’opérateur, dans son contrat, n’a pas le droit de raccrocher tant que l’interlocuteur n’a pas expressément consenti à mettre fin à la conversation).

    2.
    Dépôt de plainte pour harcèlement. Un VRAI dépôt de plainte avec demande de dommages et intérêts (et ceci, même si les sommes étaient réellement dues).
    Vous gagnez à tous les coups. Les juges les détestent.

    Attention : quand vous faites le mort pendant plus de 6 mois, à la limite du délai légal d’extinction de la dette, ils missionnent parfois un huissier, même (et surtout) pour de petites sommes (sinon l’arnaque marche moins bien), qui ne vous écrira pas, et qui tentera de récupérer la somme directement auprès de votre banque (un conseil: changez d’établissement bancaire), laquelle ne retiendra souvent que son statut d’huissier pour complaire à sa demande (alors qu’il agit en l’espèce en tant qu’agent de recouvrement). Alors que la banque devrait exiger de l’huissier qu’il produise la décision de justice qui vous condamne à verser les sommes exigées, sans laquelle elle n’a pas à complaire à sa demande. Sur ce dernier point, ça a peut-être changé…

  24. On peut aussi réunir 500 lecteur du blog et s’organiser pour les appeler, chacun à tour de rôle, 1 minute chaque jour, aux heures d’ouverture, pendant X semaines…
    Et regarder le très très (très!) gros trou fait dans la trésorerie.

    En fait c’est ce qui devrait être fait chaque fois qu’une personne est embêtée par une société de recouvrement… (que la dette soit légitime ou pas, pour le principe).

    A ce stade, s’ils sont intelligents, et s’ils lisent le forum, les responsables de cet organisme de recouvrement devraient avoir compris qu’il vaut sans doute mieux pour leurs affaires que cette histoire ne dure pas trop, disons pas plus de 48 heures? Un mail d’excuse serait d’ailleurs de bon aloi.

  25. Monsieur, j’arrive peut-être trop tard. Si ce n’est le cas, puis-je vous proposer d’écrire au Canard enchaîné ? Comme vous résidez en France, il pourrait être tout à fait judicieux d’y faire la publicité des ennuis que vous procure SFR dans la rubrique « Couac » qui, me semble-t-il, parvient assez souvent à régler de nombreux problèmes du même genre que le vôtre. Et puis, c’est une bonne publicité (près de 400 000 exemplaires) pour SFR : voilà ce qui pourrait les faire agir intelligemment. Bon courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.