18 réflexions sur « La survie de l’espèce de Jorion & Maklès : d’une actualité toujours brûlante ! »

  1. Non seulement tous les grands patrons de multinational s’associent aux capitales pour augmenter leurs revenus, mais certains petits patrons en fin de carrière vendent leur entreprise au plus offrant, presque toujours à des grands groupes ou des fonds de placement.
    Les start-up s’endettent avant même d’avoir vendu leurs premiers produits et quand le succès est au rendez-vous, c’est la capitale qui encaisse.

    Vous les jeunes, soyez téméraire, éviter le grand Moloch et choisissez soigneusement une plateforme de crowdfunding pour changer le Monde.

    Joyeux Noël à tous.

  2. Bonjour le blog,
    Un seul mot: génial!
    Tout est bien résumé, un condensé de vie!
    Ceci dit je ne suis pas sûr que du côté de BFMTV , il serait de mon avis…….
    C’est le genre de planche que les critiqueurs du jeune couple de « gilet jaune » devraient lire…Cela leur permettrait de voir où sont les « profiteurs » du système….
    On pourrait aussi aller plus loin avec cette planche et illustrer le fait suivant. Le salarié aussi poursuit ce rêve d’amas de capital et bien souvent il a accepté ce rapport de force d’où un paquet de « gentil » salarié qui ne cherche que : soit à changer de classe (prendre une place parmi les dirigeants), soit à amasser un « peu » de capital pour sentir ce pouvoir que confère l’argent (le fameux pouvoir d’achat). C’est pourquoi même si le partage des richesses doit être une mesure IMMÉDIATE, elle ne doit pas être une finalité. Sinon, on ne fait que légitimé les valeurs du système actuel. Là est le danger car cela ne permet d’aller au-delà de ce modèle économique, de le dépasser. On ne fait que l’accompagner, corriger ses défauts mais ne jamais le soumettre à un regard critique. Déchiffrer et dénoncer la mécanique psychologique qui fait cette soumission de l’Homme à l’idéologie capitaliste me semble indispensable.

  3. Pour le microcosme français, nous avons en ce moment dans la série « un peu limite complotiste » mais en filigrane révélateur des « effets systèmes », un opuscule inclassable (de 112 pages et lourd à lire, ça tiendrait en 6 pages) du jeune Juan Branco (30 ans) passé par des cases prestigieuses un peu (trop) tôt, et qui dégoise dans son « Macron et son crépuscule » (là : https://blogs.mediapart.fr/juan-branco/blog/111218/macron-et-son-crepuscule-enquete-sur-un-pouvoir-decadent) sur les connivences de ce qui est au sens large la génération X (une génération juste avant Y), on l’on voit défiler Mimi Marchand et Xavier Niel en accoucheur/adoubeur/polisseur (policeur) médiatique de Macron (et son petit lot de choses « un peu cachées », le passé de Marchand et Niel étant brandi à l’envi), avec dans la deuxième case du dyptique Arnault, Squarcini et de fil en aiguille la bande qui installe Benalla via des noms comme Chaker etc., sans oublier la bourgeoisie amiénoise (Trogneux), le tout avec des liens familiaux dans les très proches d’Edouard Philippe, un peu comme avec Kohler. Dans la troisième case du dyptique est portraituré (en style encore lourd tout ça) le cas de Gabriel Attal et Stéphane Séjourné, sur fond d’Ecole Alsacienne, lieu de reproduction sociologique des élites et de leurs ratés de formation éventuels.

    Je ne recommande qu’aux curieux du « microcosme », car à se satisfaire des effets systémiques à l’échelle de l’école aslacienne et des affinités sub-électives de Squarcini, on reste dans le « particolare » (détail du tableau) du capitalisme tel qu’il se protège…

    1. Juan Branco s’entretient avec Mermet sur le site de Là-Bas. L’accès libre est le cadeau de Noêl du site . En prime le téléchargement possible de son opus intitulé « Crépuscule » que je n’ai pas encore lu.

      https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Juan-Branco-desosse-Macron

      La Guerre des Idées – Vidéo

      NOTRE CADEAU POUR LES FÊTES : ACCÈS LIBRE !
      Juan Branco désosse Macron

      Le 21 décembre 2018
      Notre cadeau pour les fêtes : nous vous offrons cette vidéo en LIBRE ACCÈS jusqu’au 5 janvier, grâce au soutien des Abonnés Modestes et Géniaux ! Diffusez, partagez, abonnez-vous, et abonnez votre banquier, c’est le moment !
      Juan Branco désosse Macron par Là-bas si j’y suis

      Léché, lâché, lynché. La règle des trois « L » est bien connue parmi ceux qui connaissent gloire et beauté. C’est ce qui arrive à Emmanuel Macron. Hier, le beau monde des médias le léchait avec ravissement, et voilà qu’aujourd’hui le peuple demande sa tête au bout d’une pique. Le petit prodige est devenu le grand exécré.

      Rien d’étonnant, les riches l’ont embauché pour ça, il est leur fondé de pouvoir, il est là pour capter toute l’attention et toutes les colères, il est leur paratonnerre, il est leur leurre, en somme. Tandis que la foule hurle « Macron, démission », ceux du CAC 40 sont à la plage. Un excellent placement, ce Macron. De la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune à la « flat tax » sur les revenus des capitaux, de la baisse de l’impôt sur les sociétés à la loi Travail qui facilite les licenciements, il n’a pas volé son titre de président des riches.

      Mais pourquoi lui ? Comment est-il arrivé là ? À quoi ressemblent les crabes du panier néolibéral d’où est sorti ce premier de la classe ? Une caste, un clan, un gang ? Le cercle du pouvoir, opaque par nature, suscite toujours fantasmes et complotisme aigu. Il est très rare qu’une personne du sérail brise l’omerta.

      Juan Branco vient de ce monde-là. Avocat, philosophe, chercheur, diplômé des hautes écoles qui fabriquent les élites de la haute fonction publique, à 30 ans il connaît ce monde de l’intérieur. Sur son blog, il publie « CRÉPUSCULE », une enquête sur les ressorts intimes du pouvoir macroniste et ses liens de corruption, de népotisme et d’endogamie, « un scandale démocratique majeur : la captation du pouvoir par une petite minorité, qui s’est ensuite assurée d’en redistribuer l’usufruit auprès des siens, en un détournement qui explique l’explosion de violence à laquelle nous avons assisté. [1] »

      Un entretien de Daniel Mermet avec Juan Branco, avocat, auteur de Crépuscule (2018).

      1. S’il y a bien une chose qui fait rigoler « le capital » , c’est que le petit peuple immole les fusibles institutionnels qu’il contribue assez souvent à mettre en place , surtout si les fusibles sont mineurs , comme c’est le cas avec la France , confrontée ou pas à des gilets jaunes qui n’ont même pas lu  » la survie de l’espèce », dans des giratoires qu’il n’emprunte pas .

        Je rappelle ici un exemple du « vrai mur » que j’avais cité ailleurs :

        La Suisse , ce charmant pays démocratique , modèle référendaire , vient de publier ( c’est ou moins ça de remarquable ) la liste des 300 plus grosses fortunes des  » exilés » venus en Confédération helvétique mettre leur patrimoine à l’abri via le système « cantonal » de forfait fiscal : parmi ceux là 53 français dont deux nouveaux qui dédaignent la suppression de l’ISF pour mieux faire fuiter leur trésor , pour une valeur patrimoniale de 83 milliards d’euros ( plus de deux années du budget de la défense nationale ) . Les trois premiers français classés ( des anciens , qui, pas fous , se foutent de la suppression de l’ISF ) émargent à eux seuls à hauteur de plus de 30 milliards d’euros .

        Je ne parle que de la Suisse , qui m’est plus connue .

        Une Europe (Suisse incluse ) qui aurait lu la « survie de l’espèce  » et en aurait tiré les conclusions , vite , sinon le mur n’est pas près de tomber ou même de trembler .

        La lutte des classes pour le capital et son mur , c’est pain béni, et si en plus ça favorise le fascisme , c’est le jackpot .

      2. @Juannessy (24/12 à 15h00)
        Un lien permettant de transmettre sans ambigüité l’info serait (vivement) apprécié… ^_^ ..
        ..de même, si possible, qu’une synthèse (avec chiffres) du « système cantonal de forfait fiscal« …

      3. L’info est donnée en fait chaque année par le magazine « Bilan », et très souvent reprise et commentée par la presse française .Vous devriez assez facilement trouvé au moins les échos media des années passées dans la presse financière .

        En Suisse chaque canton est libre d’établir sa politique fiscale . Ils se font d’ailleurs souvent concurrence sur ce sujet entre eux ( comme l’Irlande au sein de l’Europe ou quelques autres ) ; Les fortunes étrangères déclarées là (il suffit je crois d’être résident suisse 6 mois dans l’année , ce qui explique pourquoi Zermatt n’est jamais désert ) , bénéficient de ce système de forfait fiscal qui impose , non pas sur la fortune , mais sur les dépenses théoriques . En 2016 il y avait 5046 contribuables de ce type , pour un impôt moyen de l’ordre de 160 000€ par contribuable , ridiculement bas par rapport à se qui serait du par ces exilés dans leurs pays d’origine et notamment Lafrance qui est ,de ce que j’en connais ( mais je ne connais pas tous les pays européens ) la plus « sévère » pour les grandes fortunes .

        Paul Jorion qui a des atomes crochus suisses doit pouvoir confirmer et/ou compléter mes savoirs déjà un peu datés .

        A une époque le champion toute catégorie de ce type ( record européen je crois même ) était le fondateur suédois d’IKEA , très largement au dessus des petits français .

        La plus grosse fortune française de ce type est Gérard Gertheimer , actionnaire de Chanel qui « pèse » plus de 1(milliards d’euros , devant la famille Castel ( vins et spiritueux , et le patron d’Alice , propriétaire de SFR , Patrick Drahi qui doit naviguer autour de 10 milliards d’euros .Il y a plus loin les Despature , fondateurs de Damart , autour de 3 à 4 milliards .

      4. Pour Gertheimer , lire 15 milliards ( et il a fait de mauvaises affaires en 2016 ) .

        Giratoire , vous avez dit giratoire , comme c’est giratoire …. Ouaf , Ouaff !

  4. Chère Noëlle, cher Noël,
    Merci Paul de vous changer en Père Noël et nous offrir quelques pages de votre BD.
    En ce moment je lis « L’entraide L’autre loi de la jungle » de Pablo Servigne et Gauthier Chapelle.
    Et je pensais à ce vous l’anthropologue nous dirais de cette proposition que la pensée de Darwin a été instrumentalisé pour justifier ce qui fût l’on appelle encore le Darwinisme social » sur la base de la compétition de tous contre tous alors qu’il y aurait une autre voie exploré par Koprotkine.
    Les auteurs nous explique que leurs analyses auraient été influencé par le milieu d’études ?
    Page 68 : « Il est inintéressant de constater que Darwin a effectuer ses observations principalement sous les tropiques, un milieu de relative abondance et de confort thermique, comparé à la Sibérie de Kropotkine ».
    Page 69 : » La communauté scientifique, progressivement acquise à la représentation occidentale compétitive du monde, (note de bas de page : C’est à dire centrée sur le patrimoine génétique de l’individu « égoïste » cherchant essentiellement à transmettre ses propres gènes.) a oublié Kropotkine. Sa vision d’un nature « biaisée » d’une nature coopérative ne collait pas avec celle de la biologie évolutive moderne, très majoritairement anglophone, imprégnée d’anti-communisme, et travaillant de plus en plus sur les gènes et les individus (égoïstes, bien entendu) (note de bas de page : Voir par exemple le livre de Dawkins, Le Gène égoïste . Rares sont ceux qui ont tenté de sortir Kropotkine des limbes. On retiendra surtout un texte de 1988 signé du génial Stephen Jay Gould. »
    Cher Paul qu’en pensez vous ?
    Alors pour ce Noël je vous souhaite à toutes et à tous de participer à changer le récit et les représentations liées à la compétition et faire de l’entraide notre outil pour abattre le mur du capitalisme et ses élus (Max Weber dans sa sociologie avec « L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme »montre que si les riches sont riches c’est que Dieu l’a voulu et qu’ils sont les élus.)
    Avec toute ma tendresse noëllienne, Pierre de la tribu des queralts.

  5. Peut-être (sûrement!!) utile de le réinsérer ici et maintenant…
    » CUM-CUM & CUM-EX » …suivi…
    (( un peu trop passé inaperçu… hélââsss ))
    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/12/20/cumex-files-les-deputes-ont-vide-le-dispositif-anti-fraude-de-sa-substance_5400294_4355770.html ….extrait… :
    … » Mais l’examen de ce dispositif antifraude conduit par Le Monde avec un fin connaisseur de ce type d’opérations boursières montre qu’il risque d’être totalement inopérant. En réécrivant le texte proposé initialement par le Sénat, les députés de La République en marche (LRM) et du MoDem l’ont vidé de sa substance » …. Et voilâââ..!!
    Bon Noël quand mêêêmm !

  6. Je ne comprends pas comment les platformes technologiques comme uber, airbnb, blablacar,… restent étonnamment capitalistes et n’ont pas de contreparties open sources alors qu’elles sont profondément mutualistes. Je ne comprends pas pourquoi le mouvement syndicaliste s’accroche au salariat au risque de perdre son pouvoir et de se laisser étatiser. Ce que je pense être un combat de gauche est de mettre en place ces plates-formes de mutualisations, coopératisme et non pas voir l’ubérisation comme un mal mais comme une redéfinition du rôle de l’état et de la fiscalité. C’est comme ça que je comprends les gilets jaunes, et l’insatisfaction d’une gestion centrale omnipotente où la dette ne va pas où on souhaite. Moins d’impôts mais pas moins de protection. Au lieu de voir l’évasion fiscale capter le moins d’impôts, TOUS devenir des prestataires pour être dans la négociation des limites de la protection en en utilisant des coopératives. Accessoirement ce n’est pas incompatible avec l’Europe car ce n’est pas de la gestion publique. Cela peut aussi s’appliquer au mouvement d’éducation populaire, et youtube est un exemple de diffusion du savoir et d’auto apprentissage.

  7. Actualité toujours brûlante, en effet et plus que jamais !
    Le travail, quand il subsiste, ne permet pas de devenir riche, sinon, Alekseï Stakhanov aurait fini sa vie multimilliardaire !
    La spéculation est le moteur essentiel menant à la formation de pôles de richesses en faveurs de quelques-uns, cette spéculation s’est réalisée dans les anciens pays ‘communistes’ par l’appropriation de biens communs (mines, pétrole, gaz, etc..)
    Dans les pays ‘capitalistes’, l’appropriation directe n’est guère possible, il se réalise surtout au travers de ‘copinage’ avec des représentants politiques, voire au travers de trafics d’influence, mais de toutes façons avec l’appui efficace des banques, il en est ainsi des exemples fameux dans le domaine de la téléphonie et des FAI…
    Un exemple récent qui démontre la prééminence de la spéculation, est le rachat par le milliardaire tchèque des centrales électriques au charbon, centrales destinées à la fermeture d’ici 2022 !
    https://www.actu-environnement.com/ae/news/rachat-uniper-eph-fermeture-centrale-charbon-32632.php4
    https://www.novethic.fr/actualite/energie/energies-fossiles/isr-rse/le-milliardaire-daniel-kretinsky-va-racheter-deux-centrales-a-charbon-en-france-dont-la-fermeture-est-prevue-pour-2022-146746.html
    Pendant ce temps, l’on tente d’augmenter les taxes sur les carburants, taxes qui ne sont payées que par le consommateur en gilets jaunes à l’exclusion de toute taxation sur les profits réalisés au travers de la spéculation financière.
    Au fait, d’où provient sa fortune à ce monsieur issu d’un ex-pays communiste ?

  8. Salut Grégory ! 😉

    C’est un jeu de plateau qu’il faut illustrer :

    Le jeu des Gilets Jaunes : Toi aussi emmène ton personnage jusqu’à l’Elysée sur un parcours semé d’embûches ! Evite la police et les CRS, utilise ton environnement et explore les différents ministères avant d’affronter le super méchant à l’Elysée !

    Un jeu pour tous de 6 à 122 ans (sauf avis contraire de Vlad l’empaleur)

    Incarne ton héros et utilise ses super pouvoirs pour te frayer un chemin à travers la Capitale : Max et sa moto magique qui lui permet de semer la Police ! Rico et son transpalette qui t’ouvrira la porte des ministères ! Jackline qui peut invoquer des ectoplasmes ou CriCri qui peut décréter la loi martiale…

    Des samedi entiers de franche rigolade en famille et entre amis !

Répondre à H4LG4ND Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.