Pourquoi les femmes ne regardent-elles pas mes vidéos ? (94% d’hommes, 6% de femmes)

Ouvert aux commentaires.

Aidez-moi à résoudre un autre petit mystère de la vie quotidienne : pourquoi les femmes ne regardent-elles pas mes vidéos ?

YouTube vous offre depuis quelques mois la possibilité d’analyser la popularité de vos vidéos. En voici une capture d’écran.

Il est possible d’entrer dans le détail. Où j’ai trouvé ceci.

93,8% d’hommes, 6,2% de femmes (gaspation !), ça ne s’invente pas ! Imaginons que ces chiffres soient corrects, comment est-ce possible ? À vos hypothèses (cela dépasse mon propre entendement) ! Merci d’avance !

Partager :

52 réflexions sur « Pourquoi les femmes ne regardent-elles pas mes vidéos ? (94% d’hommes, 6% de femmes) »

  1. Je suis une femme et je regarde régulièrement vos vidéos sur votre blog, rarement sur YouTube. C’est peut-être le cas d’autres femmes.

  2. Je ne viens pas souvent sur le blog, je suis vos « tweets » , quant aux vidéos c’est bien simple : j’aime pas les vidéos !
    Avant lorsque vous en faisiez sur le blog chaque semaine, j’attendais la retranscription !!
    Voilà !

  3. Une hypothèse : les récits sont plus séduisants à entendre que l’énoncé d’analyses techniques et vérités scientifiques.
    Vous aurez sans doute plus de succès avec votre roman cet été 😉

  4. Le jour où quelqu’un comprendra réellement quelque chose aux femmes… Cela dépasse largement le périmètre de votre blog !

  5. Bonjour, votre contenu intéresse plus les hommes que les femmes, c’est ainsi, je ne vois pas d’autre explication ! Pour l’ensemble de la catégorie « économie » sur Youtube, je pense que cela doit être la même tendance. Pour ce qui est de la catégorie « beauté », celà doit être l’inverse ou 80/20.

    1. Ce qui serait intéressant de comparer c’est ce chiffre vs le rapport socio démographique que vous avez dans Google Analytics.

    2. Cette réponse me sidère (thème « beauté » vs thème « économie »)… certainement, les femmes qui s’intéressent à la « beauté » regardent moins les blogs qui évoquent le monde contemporain (encore que?). Et réciproquement!

      Pour ma part – je suis une femme, mais je ne parle qu’en mon nom faute de théorie valide sur « les femmes »- je travaille beaucoup, et j’ai tendance à lire des articles concernant l’économie, la politique, la géopolitique, quand ils ne concernent pas directement ma préparation de cours (mais NB sont très susceptibles de l’alimenter indirectement), dans les temps intermédiaires (transports, moments où j’en ai assez de travailler) : la forme écrite est bien plus souple et transportable, je n’ai pas besoin d’ouvrir un ordi ou un téléphone. Evidemment, cela implique d’imprimer. L’écrit se relit, aussi, de façon libre. Il s’approprie mieux. Les vidéos suscitent mon impatience.
      (C’est formidable, ces statistiques… ça fait rêver…)

  6. Comment YouTube sait-il si je suis un homme ou si je suis une femme ? Comment sait-il si je suis ou pas une femme à barbe ? C’est ça qui dépasse l’entendement…

    Une réponse simple est que YouTube ne comptabilise ici que les gens connectés à un compte Google. On s’y déclare homme ou femme, ou ce qu’on voudra, comme on en a envie, ce qui affaiblit nettement la statistique. Et puis il s’agit d’utilisateurs très particuliers : ceux qui ont consentent à être fliqués et fichés par les Gafa — consentement qui, effectivement, dépasse l’entendement.

    Autre chose qui dépasse l’entendement : que vous puissiez, cher Paul, accorder le moindre intérêt et le moindre crédit à ces statistiques évidemment faussées. Qu’en est-il des autres statistiques et en particulier de ces tableaux que vous aimez à nous présenter régulièrement comme s’ils reflétaient un tant soi peu le réel ? Sont-elles truquées, elles aussi, et résistent-elles un seul instant au moindre examen critique ?

    1. Pour catégoriser Google utilise en effet l ensemble de données declarative des comptes YouTube mais aussi Gmail… mais ses algorithmes sont en mesure d extrapoler aux utilisateurs non connectés sur la base de l’analyse et de la comparaison de votre navigation sur internet. Grâce à leur différents services (analyse d audience, server de pub, vidéos embarquées, barre de recherche, etc) Il y a en effet des trackers Google sur près de 100% des pages internet.
      La precision des profils Google n’a pas d égale si ce n’est Facebook.

      1. Cher Hubert, il n’y a pas de tracker Google dans le monde libre (Wikipedia, Framawork, etc.), il n’y a pas de tracker Google chez la concurrence (Facebook, Bing, Baidu…), vos 100 % d’Internet se réduisent à peau de chagrin, et autant dire que la précision de l’analyse de Google et sites affiliés (YouTube et autres) c’est du vent. Il y en a certes sur les sites de ceux qui tiennent à offrir leur lectorat à Google (au hasard : le site de Paul Jorion, hélas), mais ces trackers sont mis en échec par quelques logiciels faciles d’utilisation (anti-trackers, anti-pub, et autres), et qui sont massivement installés.

        Je rajoute ces précisions à l’analyse technique de l’ami informaticien d’Otromeros (à lire un peu plus bas), à la fois complète et indiscutable.

        Ce qui m’ennuie dans ce que vous dites, ce n’est pas tellement que ce soit faux (ça l’est indubitablement), c’est que vous avez l’air de trouver ça normal, d’être fiché et espionné. Ou bien inévitable, qui sait ? En tout cas magique et merveilleux, alors que ça n’est ni l’un ni l’autre.

      2. @Herculine: l’utilisation des ad blocks est relativement confidentielle et Google a par ailleurs signe des accords a plusieurs dizaines de millions de dollars avec au moins un d’entre eux pour permettre a ses trackers et publicité de fonctionner.
        De la meme manière Microsoft (Bing) a des partenariats avec Google pour l’échange de donnees.
        Votre remarque concernant Wikipedia est pertinente mais cela ne représente pas une part significative du temps de navigation du quidam moyen.
        L’usage de Facebook (ou Baidu) se fait principalement depuis les applications et mon commentaire n’y faisait pas reference. Toutefois Facebook a été pris la main dans le sac récemment: ils revendent eux aussi des donnees pour permettre a qui le souhaite d’alimenter ses algorithmes.
        Enfin la part de marche d’Android (Google) comme OS de Smartphones est considerable et la aussi Google collecte des donnees. Ils ont par ailleurs des partenariats avec Apple pour la collecte de donnees sur les iPhone (rien que 12 milliards de dollars pour l’installation de la barre de recherche Google).
        Il est également possible que la box que vous utilisiez pour surfer a la maison utilise la technologie Android. De meme que votre téléviseur si vous en possédez un (recent).
        Je suis loin de trouver cela normal (c’est meme illegal en droit Europeen) mais malgré toute mes precautions pour éviter le tracking, je ne me fais pas d’illusion.

    2. @P.J.
      Bonjour,
      J’ai attendu avant de poster ce comment dont l’intérêt éventuel me semble à considérer.
      Dans mes correspondants habituels non inconnus, un informaticien dont j’ignore (comme lui-même sans doute..) le degré de compétence réel dans la « chose ». Comme à quelques autres, je lui ai envoyé le lien vers votre questionnement ( + graphiques) lui demandant en plus quelques précisions. En brut (et j’espère pas brutalement..) voici mot à mot la partie utile (parfois des extraits) de ce qu’il m’écrit :

      …  » Sinon, « realtime activity » = activité en temps réel (avec mise à jour automatique), bref c’est un graphique qui se met à jour en temps réel avec un compteur qui s’incrémente à chaque fois que quelqu’un clique sur une vidéo.

      Quand aux stats hommes/femmes…??? D’une part, comment savoir si un homme ou une femme clique sur une vidéo ?
      – Soit on clique en étant identifié sur un blog (ce qui n’est sûrement pas le cas…on ne conditionne généralement pas l’accès à ses vidéos à avoir ET un compte sur son blog ET en ayant déclaré sans mentir si on est un homme ou une femme.
      – Soit on utilise un navigateur en étant connecté sur un compte type compte firefox ou compte google chrome, ou facebook où on aurait déclaré sans mentir que l’on est un homme ou une femme.
      – Soit…euh, ben… bref, y a pas de soit!

      => probablement la plupart des clics sur ce genre de blog sérieux émanent de gens plus qu’en général non identifiés => dont on ne connaît pas le sexe.

      Bref, fiabilité de ces stats?, euh, on va dire faible,.. sauf si les gens/lecteurs de Jorion sont tous suffisamment cons que pour se balader sur le net en étant tout le temps connectés à leur compte google chrome/facebook ET en ayant mis des données vraies dans les infos de leurs compte => donc en trinqueballant et en offrant à tous les sites qu’ils visitent leurs données personnelles …  »

      Voilà,voilà… Personnellement je ne suis pas (assez) compétent pour ajouter quoi que ce soit.
      J’espère que, si elles sont exactes ET complètes, ces informations vous seront utiles. BAV

      1. @ la fois @ « Herculine Barbin »(11/5 à 9h08 et 12h30) et « Hubert »(11/5 à 9h48) ……(ordre alphabétique et galanterie? obligent…°(^!^)°… + « Dundee »(11/5 à 13h42)
        ==================================================================
        Pas compétent pour valider ce que vous écrivez…mais l’unanimité prévalant à 3,4 reprises me semble sans appel..! Cependant sans doute assez pour comprendre que vous approuvez bien la position transmise dans mon commentaire… qui, pour moi, béotien?/béotienne?? , se situe chronologiquement curieusement postérieur à la plupart des vôtres….
        ++Distrait (donc redondance involontaire..) avant de décider de répondre?
        ++Peut-être le délai [ sur certains sujets j’adore prendre mon temps pour choisir mes mots, ponctuer clairement(trop?), et me « relire oralement »… pour la bonne compréhension d’autrui ] entre mon entrée en commentaire et l’instant du « clic » RÉPONDRE….?? ( et sans remettre « à jour » le fil…).
        Quoiqu’il en soit je suis heureux de vous avoir lus en retard… °(^!^!)°.
        Comme tout cela ne manquera pas d’intéresser « mon informateur » , je me permets de lui transmettre le morceau de fil qui concerne les aspects techniques de la question soulevée par P.J.
        Je crains un gonflement de ses (mon informateur.., pas P.J…) amygdales. Parfois il faut souffrir pour être heureux 🙂 .
        Et, pour conclure dans mon chef, après relecture attentive de vos échanges ..sans doute y trouvera-t’il, lui aussi, de la matière intéressante.
        J’espère que Paul JORION, surtout, tirera profit de cette « expérience » dans un domaine très, très vaste et mouvant, où tout est fait pour « vendre » (= profit immédiat!) sans état-d’âme.
        BAV

  7. …mais que ça me fait rire, cet article ! Sans savoir vraiment pourquoi, mais je ris. Merci Paul !
    Personnellement, je ne réponds que le moins possible aux questions de google ou twitter ou autres et quand je réponds, je m’efforce de mentir, donc je suis un homme de 90 ans et j’habite les iles Cook et je tâche de désactiver TOUS leurs moyens de me fliquer même si… Je ne fais pas de mon cas une généralité mais il faudrait aussi ne pas faire de ces statistiques une « réalité ». Google est masculin.
    Bises d’une femme de France !

    1. Et moi sur Google, je cherche des recettes de cuisine et des sites féministes, et pas des bagnoles et de l’intelligence artificielle. Je dois sans doute avoir un profil « assigné » de femme, même si c’est mon mauvais profil.

  8. On vit encore dans une société patriarcale… Et à mon sens il y a beaucoup de facteur différents qui peuvent découler de ce fait et qui vont dans la même direction.
    Parmi ceux qui me viennent à l’esprit maintenant, le plus probable à mon sens, c’est peut-être que les femmes (celles qui se déclarent comme telle) ont moins de temps libre à consacrer à regarder une vidéo que les hommes (ceux qui se déclarent comme tel) et qu’elles attendent la retranscription qui est disponible ensuite (ce que je fais souvent même si je suis (me déclare comme) un homme 🙂 ), après peut-être aussi que regarder un homme (supposé tel) parler sous le type de format de vos vidéos c’est culturellement plus compliqué aujourd’hui pour une femme (etc.) que de regarder une femme sous le même format (acceptation de son entourage ou sa propre acceptation ?). Peut-être une partie des femmes qui regardent vos vidéos le font depuis le compte d’un homme ou que les compte sont par défaut créés avec le statut d’homme ?
    3 suppositions que j’espère erronées, mais qui sait ?
    Et comme le fait remarquer Herculine Barbin, quelle fiabilité accorder à ces statistiques et à propos de quoi ?

    1. Moi j’avais commencé une réponse comme ci-dessous, mais la technologie m’a posé un lapin. Donc outre des hypothèses culturelles, j’ajoute des hypothèses.. « structurelles » (?). Voici, brut de décoffrage (j’aurais mis des nuances, mais puisque c’est du réchauffé, bof) :
      Quel joli mystère ! Pourquoi les femmes ne regardent pas le blog de Paul Jorion ? C’est à y perdre son latin. Même notre bon apôtre Paul qui a vu venir la crise des subprimes ne comprend pas. Alors les autres mecs…
      C’est vrai quoi, cela fait donc plus de dix ans que nous sommes dans l’antre-soi*, que seuls des hommes écrivent des articles (avec une ou deux exceptions qui soulignent la règle), qu’une razzia d’hommes commentent avec des private jokes, des anathèmes entre eux, des exclusions (« modérées »)… Quelle femme trouverait-elle avantage (reconnaissance et identité) à mettre son grain de sel là dedans ?
      En fait notre groupe est l’expression parfaite d’une domination masculine qui s’ignore. Oh nous ne faisons rien de mal antre* nous, nous concourrons à une saine compétition qui forme notre convivialité musclée. Nous n’y voyons pas malice. Aucune violence n’est exercée, nous sommes de bons enfants, très contents d’eux-mêmes.

      Mais les femmes ne sont pas là, à cause de l’odeur de testostérone. Parce qu’elles ont mieux à faire ailleurs. Sur des sujets qui les concernent. La cuisine (pour nos estomacs), la couture (pour nos chaussettes), la santé (pour notre prostate), le « care » en général (pour notre vieille maman et notre petit dernier en révolte contre le père). Parce qu’elles veulent se retrouver entre elles. Ce qui leur vaut des reproches de sexisme. Ben oui quoi, en s’excluant, elles nous excluent. Le mépris des dominé(e)s, c’est un truc que les dominateurs ne peuvent comprendre ni même apercevoir. (L’algorithme de Google, avec de l’émotion apportée comme prévu par Jorion, devrait pouvoir en raconter plus…).

      1. Chabian
        « Mais les femmes ne sont pas là, à cause de l’odeur de testostérone. Parce qu’elles ont mieux à faire ailleurs. »

        Heu…. qu’il y ait peu de femmes c’est certain. Mais si elles ont mieux à faire, ce n’est pas flagrant :
        F 6,2% avec 6:39 vues
        H 93,8% avec 6:51 vues
        Cela est « renversant », non ? C’est que la testostérone ne doit pas les (nous) déranger beaucoup à mon avis. (Je me sens visée là, lol)
        Attention Messieurs, elles vous observent à la loupe (ça prend du temps…..). Tenez-vous droit ! Et faites vos plus beaux sourires, sinon quand le monde aura changé et les rôles inversés, ça va barder.
        (allez va ! je plaisante ! restez comme vous êtes, c’est là que vous êtes tous les plus intéressants et que les femmes aiment le mieux vous regarder. Et puis, elles ne peuvent pas rire dans leur barbe, n’en ont pas…. lol)

        Les hommes et la techno ! ça c’est de la testostérone ! Mais si ça devient ça, ça me va (c’est la part féminine dite « sensible et sensuelle » de l’homme qui s’y exprime ) :

        https://www.youtube.com/watch?v=3wPbNf1jhzM

        Message personnel : Akismet, s’il te plait, veux tu bien poster ce message ? Je te le demande très gentiment. Tu me boudes en ce moment alors que je ne t’ai rien fait ! Jamais tu me dis pourquoi…. Je parle trop femelle à ton goût ? Pas dans tes critères de sélection ? Refait tes calculs, tu dois dérailler un peu.

  9. Je lis votre blog depuis très longtemps avec beaucoup d’intérêt et regarde rarement les videos, sauf celles où vous nous passez des chansons. Je trouve que votre blog est comme beaucoup d’autres un univers « homme pour homme », tant sur le fond que sur les intervenants. Le pourcentage de femmes qui interviennent ou sont citées depuis le début doit être du même ordre que celui des femmes qui vous regardent. Mais c’est pareil pour tous les autres blog du même genre. Mais bien sûr, j’espère que vous allez continuer encore longtemps…

    1. Je voudrais bien savoir, moi, qui sont les hommes qui suivent vos vidéos si massivement ? de grands angoissés ? pourquoi ne s’abonnent-ils pas à des chaines de belles bagnoles ou de grosses montres ?
      Je suis une femme et je remercie Paul Jorion de poser cette question. La domination masculine. Ça marche avec le capitalisme, la prédation et la destruction du bien commun au profit de quelques-uns dont il est si souvent question ici.
      6% de femmes chez Paul Jorion, combien en politique, finance, société, banques, industrie, agriculture, sciences, arts, littérature…? Toute notre société est sous domination masculine.
      Un enseignant m’a fait découvrir Paul Jorion et inculqué quelques notions sociales et politiques lors d’une formation en gestion. Depuis, je suis le blog et je trouve ses propos justes, mesurés, intelligibles et non dénués d’une pointe d’humour. Je suis rarement pas d’accord.
      Ces sujets m’intéressent. Comme vous, les mecs, tout simplement.

    2. Les femmes s’occupent des mômes, ça devrait répondre à votre question.

      Evidemment, elles veulent éviter les sujets anxiogènes et ne savent pas anticiper les dangers pour leurs mioches pour ne pas avoir à y réfléchir, parce que c’est bien connu, vu que Disney le dit, elles rêvent toutes d’être des princesses endormies pour l’éternité en attendant le prince charmant. Du coup, l’espèce humaine s’est éteinte depuis longtemps. Vous êtes dans la Matrice.

  10. Petit constat que j’ai pu faire il y a déjà un certain temps.
    Je suis le blog régulièrement mais je fais aussi partie d’associations dans mon quartier. Et voici ce que j’ai pu constater:
    – sur un blog qui associe réflexions sur le monde comme il va, mais aussi parfois pugilats verbals, les hommes sont majoritaires.
    – dans les associations que je fréquente et qui sont engagées dans des actions solidaires ou sur la transition, et bien ce sont les femmes qui dominent la place.
    De là à considérer que les hommes sont plutôt forts en gueule et les femmes plutôt animées par l’action concrète, il y a un pas que je n’hésite pas à franchir ! ; D

  11. cher Paul
    je préfère écouter les vidéos (je fais donc partie des femmes d’exception ! ) 🙂
    lors des réunions au café Le Vicomte (toute une époque bruxelloise) j’avais remarqué les propos sexistes et misogynes de certains membres de l’assemblée… ce qui fait « chaud au coeur » c’est de constater que les commentaires de certains sur ce blog sont toujours aussi pénibles à lire ! 🙂
    Je ne peux résister à citer Romain Gary « quand on pense l’histoire de l’homme, on s’aperçoit que la plus grande puissance spirituelle de tous les temps, c’est la connerie ».

  12. Question peut-être idiote, mais avez-vous pu vérifier que l’algorithme de Google ne propose pas plus souvent vos vidéos aux femmes qu’aux hommes?

      1. 🙂 Je n’affirme rien, c’était juste une question de méthodologie:
        Est-ce qu’il ne se pourrait pas que les algorithmes qui nous recommandent les vidéos que nous regardons, que ce soit sur Youtube ou sur Facebook, aient un biais sexiste, et si oui de quelle ampleur est ce bais?
        Parce que quand on en arrive à 94% d’hommes et 6% de femmes, il semble assez clair qu’il y a un énorme biais sexiste quelque part dans la chaîne de diffusion et je ne crois pas qu’un tel écart puisse s’expliquer par le seul « libre choix » des utilisateurs.
        Bonne journée.

      2. Vous mettez peut-être le doigt sur quelque chose : ce que les statistiques YouTube montrent aussi, c’est que pour une vidéo en particulier, 30% seulement de ses views viennent du Blog, 6% viennent du monde extérieur (recherche Google, etc.), 64% viennent de recherches internes à YouTube (vidéos suggérées, channel, mot-clé, etc.).

      3. @Paul Jorion(12/5 à 11h23)

        Je profite de cette réponse sur laquelle, « statistiquement comptablement » en nombre pur, brut, d’entrées/sorties d’un  » endroit fixe répertorié » , il n’y a rien à redire, me semble- t’il, moi, non spécialiste de la « chose », pour vous rappeler, si besoin en est? , l’intérêt (et même le grand intérêt) qu’il me semblerait devoir par vous être porté à l’entièreté de la séquence suivante de ce fil:
        Séquence : à partir de « Herculine Barbin »(11/5 à 9h08 jusqu’à et y compris « Otromeros »(11/5 à 10h33).

        Bonne (re?) lecture. BAV

  13. N’est-ce pas simplement que les comptes youtube dont le genre n’est pas déclaré est compté comme masculin par défaut? Ca expliquerait beaucoup de choses. En outre plein de gens regardent des vidéos sur youtube sans un compte personnel. Chez moi tout le monde utilise mon compte. Et ceux qui ne le souhaitent pas prennent un compte invité qui est sûrement compté comme masculin. Il est possible que cette surreprésentation ne soit que du bruit (au sens communicationnel). Une partie peut être massive de ces hommes ne sont peut être que des femmes non identifiées.

    1. @Thibault PERSONNAZ(12/5 à 14h13)
      Bonjour, bienvenue.
      Peut-être tireriez-vous profit et réponse dans la même lecture que celle que je me permets de (re?)proposer à PaulJorion juste avant. BAV.

  14. Google dès sa création, a été pensé et mis en oeuvre comme un système adaptatif.
    Google a accéléré de manière irréversible mon métier de concepteur de systèmes mechatroniques (mécanique-électronique-logiciel).
    Google « influence » toutes les personnes qui s’y frottent, activement et passivement.
    Google est un organisme qui a franchi à toute allure les tâches d’indexation, de catalogage pour être une représentation vivante de l’humanité connectée au même titre qu’un être humain (omniscient).
    Google attend avec impatience l’IA qui va comprimer sa mémoire, puis l’absorber pour franchir le Rubicon.
    Ces idiots d’Européens (qui ont compris en son temps la nécessité d’avoir des encyclopédies) qui réclament un Google avec une couronne d’étoiles, vont-ils une fois faire preuve d’un minimum de vision ? Non, mais les Chinois par contre, sont déjà en train de câbler et programmer les premières générations. (je n’en sais rien, mais j’imagine).
    Quel que soit votre genre, vous avez tous une part de Google en vous et inversement.

  15. Peut-être parce que vous êtes un peu trop verbeux et que vous vous perdez un peu dans des digressions un peu égocentrées. Je m’accroche parce que je sais que sur le fond, vous êtes très fort et que vous m’apprenez beaucoup et que je vous fais confiance mais je pense que je vous donne là un élément d’explication.

    1. « Verbeux », je préfère « didactique », ça renvoie à la même chose, sans être pour autant inutilement polémique.

      « Égocentré », je préfère dire « illustrant par des exemples empruntés à ma propre vie quotidienne ».

  16. Je réagis en retard aux diverses réponses qui m’ont été faites, mais quand même tout ce débat sur la testostérone et sur les suggestions subliminales de Google à propos de rien, puisque ces statistiques ne signifient très exactement rien, c’est tout de même stupéfiant…

    Enfin si, elles signifient deux choses, qui ne sont pas très réjouissantes : 1) que Paul Jorion nous vend, ou nous donne je ne sais pas, aux Gafa — où à tout le moins vend ou donne les données récoltées à notre propos quand nous visitons son blog ; 2) que Paul Jorion croit aux statistiques fournies par les Gafa, alors qu’elles ont la sincérité et la fiabilité des chiffres qui servaient à l’élaboration du défunt Gosplan.

    Pour le reste, mais c’est un détail : Hubert, vous parliez de 100 % d’Internet, je vous ai montré que ce n’était pas vrai et finalement vous vous apercevez que vos 100 % ne représentent pas grand chose. Quant à vos assertions sur AdBlock, Ublock et consorts dont l’utilisation serait marginale, il ne s’agit jamais que de plus de 30 millions d’utilisateurs sur Firefox et Chrome cumulés, une paille. Et Wikipedia, qui selon vous serait si peu visité que c’est quantité négligeable dans l’analyse de l’utilisation d’Internet, il semble qu’elle attirait, pour la seule Wiki en langue française, plus de 2 millions et demi de visiteurs uniques par jour en 2017, ça a dû augmenter depuis : une paille là aussi.

    Paul, si vous sortiez un peu du système marchand pour votre blog, vous ne croyez pas que ça vous éviterait de dire des bêtises ? mais peut-être pas, puisque ce n’est pas la première fois que vous vous posez des questions angoissées à propos de ces statistiques, et pas la première fois non plus qu’on vous répond qu’elles sont totalement truquées, et signifiant seulement que vous offrez votre auditoire aux Gafa.

    1. 1/ Paul Jorion ne vend ou donne aucune donnée, précisément parce qu’il n’a accès à aucune des données personnelles recueillies par Google. Ce sont les utilisateurs qui donnent leur accord pour que Google utilise leurs données à des fins statistiques.

      2/ C’est assez drôle de vous voir porter la contradiction sur les chiffres d’audience de Wikipédia en utilisant ceux communiqués par le principal intéressé mais dénier à ceux fournis par les Gafa la moindre véracité.

      1. @ J.A. (18/5 à 20h43)
        Je ne suis pas (assez)compétent pour réagir « techniquement » sur le second paragraphe , à mon avis un peu trop « ricaneur », de votre réponse à « Herculine Barbin »…
        Par contre, mon petit doigt me dit , si je l’ai bien analysé, ce paragraphe, que vous comparez abusivement deux notions absolument non-comparables …
        1) « chiffres d’AUDIENCE (de WiKi) »… communiqués par WiKi… [[donc, des données BRUTES (« assexuées », pour le plaisir de l’allusion..) bêtement « comptées » par le nombre de « clics  » enregistré par n’importe quelle machine associée au lien « WiKi »]] . On ne peut évidement exclure le mensonge ..puisque c’est une affirmation qui ne peut avoir d’autre source que celle de son « créateur »….mais enfin..bon, passons!
        ET:
        2) » dénier à ceux fournis par les Gafa la moindre véracité « …
        Alors, ,
        ++ soit vous n’avez pas lu attentivement le morceau de fil : {{Séquence : à partir de « Herculine Barbin »(11/5 à 9h08 jusqu’à et y compris « Otromeros »(11/5 à 10h33).}} rappelé à Paul JORION ((dont le silence assourdissant sur , ne fût-ce que, disons, l’ « intérêt » même poli qu’il assurerait porter au contenu en question … à défaut de bonne prise en compte, … devient à mon estime au moins.. « tracassant »..!!..et PROVOQUE assurément la « saillie » de l’intervenant « Herculine Barbin » dont vous vous gaussez bien à tort, selon moi,…. parce que, alors, la seconde branche de l’alternative, développée dans un instant, devient  » la bonne  » dans votre cas..
        ++ soit donc vous ne saisissez pas (ou ne voulez pas faire l’effort de saisir..) que nous avons déploré que Paul JORION présente en lecture …titrée… sur son blog !!! des « pseudo-résultats » (et, cerise amère sur le gâteau.. les « magnifiques graphiques associés » assortis de « la question qui tue » sur le « sexe des anges »…. IL EST IMPOSSIBLE DE DISTINGUER/SEPARER DES DONNÉES BRUTES de fréquentation en CLASSES SEXUÉES (homme/femmes ayant cliqué) et encore MOINS , donc, de tirer d’une telle séparation proposée par qui que ce soit, GAFA inclus…, des CONCLUSIONS SEXUÉES (% brut ==> %H vs %F.. ).

        IMPOSSIBLE…à moins que TOUS le « cliqueurs » ne se « déshabillent » sur Internet…ou que les GAFA ne soient qu’une succursale de la N.S.A. capable d’identifier avec un confiance suffisante n’importe quel quidam en utilisant ses « méta-données »…Désolé. Et si je me trompe…mes plus plates excuses…! BAV
        ..

      2. Les choses sont plus prosaïques Otromeros : ni vous, ni « Herculine » ne savent comment fonctionne Google Analytics. Moi si. Evidemment que les données de genre sont récoltées et extrapolées grâce aux cookies.

        Et pour répondre d’avance à l’objection, oui les extrapolations sont extrêmement précises. En Belgique par exemple, les données de visite sont analysées de façon indépendante par le CIM, et pour avoir eu l’occasion de comparer des données de leur étude et celles de Google Analytics dans l’analyse de sites avec un visitorat important, les différences étaient de l’ordre de 0,5 % au mieux pour le genre. Seules les données d’âge (Analytics n’analyse pas les données des mineurs, le CIM oui) et de la localisation (le CIM se base sur la résidence déclarée, Analytics sur la localisation au moment de la visite) présentaient des variations notables.

        Bref, les arguments à la noix sont les mêmes que ceux qui blablatent sur les sondages et par conséquent ne valent strictement rien.

        Mais reviens m’expliquer comment marche Internet quand tu veux, hein !

      3. Coucou,

        Question, donc comme c’est la somme des cookies (déposés par les sites visités) qui montent le profil sexuel des visiteurs, on peut donc affirmer sans trop se tromper qu’il y a des sites féminins et masculin et que nous avons donc femmes et hommes des lectures et centres d’intérêts plutôt différents puisque identifiables en genre. J’aime beaucoup cette vision des choses. Moi bêtement, je pensais qu’intellectuellement on était asexué. Que nenni donc ! Alors sont-ce nos organes génitaux qui nous différencies ou bien notre culture genrée ? Les deux ? Cela était-il dépassable ? Et si je suis trans ou homo, mes lectures me classent où ? Et si ma femme utilise régulièrement mon ordi, à parité comment est montée mon profils sexuel ? Bref, vachement intéressant de voir comment nos fonctionnement nous identifient alors que nous tentons tous socialement de modifier nos comportements… Ou vice et versa.

      4. Et si je fais plein de fautes, suis-je classé chez les débiles profonds, légers, les illettrés, les moyens en mémoire, les inattentifs, les sans diplôme, les pas d’études supérieures, les inadaptés du bulbe, ou les branleurs du fond de la classe ?

  17. @J.A. (19/5 à 20h24
    Merci tout d’abord d’avoir laissé affiché mon commentaire de 19h28.

    J’ai débuté celui-ci en précisant que je n’étais pas compétent « techniquement »…

    J’ai poursuivi en insistant sur le fait que tout ce que j’allais écrire, je le suçais de mon petit doigt et, accessoirement de l’état actuel de mes connaissances…forcément limitées en matière d’analyse « fine » de l’état actuel « d’autonomie du privé » dans son degré d’ « intrusion  » , à l’insu du plein gré de la victime citoyenne » ((malgré, je le concède, les diverses « autorisations », quasiment extorquées par la soumission imposée aux candidats-utilisateurs/consommateurs tenus d’acquiescer au contenu, qu’on ne lit jamais, des « conditions de confidentialité liées à la vie privée » s’ils veulent participer aux agapes organisées de main de maître par les différentes facette des GAFA..)) ..intrusion donc dans quasi tous les détails de la vie privée des millions de consommateurs de GAFA…!

    « On » pourrait donc , si je suis bien, de manière privée, autonome, sans la moindre réaction « publique  » , rassembler,collectionner, croiser, classer, TOUTES les informations collectées sur le comportement individuel (( = analyse des données de trajets/fréquences/horaires… récoltées par les organismes de transports publics, analyse des données de consommations récoltées à partir des cartes de « fidélité » et du contenu des souches de caisse des magasins, supermarchés.. , analyse des données de déplacement des « prospects » à partir p.ex. des indices d’utilisation de leur GPS-voiture…, analyse des données récoltées dans les dossiers individuels traités par les « ressources humaines » des entreprises, analyse du comportement et des mouvements bancaires, analyse croisée des données d’utilisations des diverses cartes de « débit/crédit » ….et …certain que j’en passe! , mais j’espère avoir été compris..))
    Alors, si tout cela peut être vrai aujourd’hui, sans contrôle/réaction des organismes publics dédiés justement à ce contrôle… alors, malgré tout, si vous persistez à l’affirmer, la confirmer (=l’intrusion) dans sa totale amplitude (de quasi-agression avec préméditation entachée de complicité au moins passive par l’Autorité Publique)….ALORS je m’incline de bonne grâce et réitère les excuses d’un béotien qui a osé mettre en doute les affirmations d’un grand-maître (en cette matière..).
    Le relais, apparemment bien plus compétent, sera peut-être repris par notre ami(e) « Herculine » si il(elle) repasse par hasard sur ce fil..ET s’il(elle) estime utile d’argumenter pour peut-être vous contrarier…!?

    Pour clôturer, je vous confirme pour ma part que mon souci de base( à partir de l’affirmation, 11 mai 10h33, sans doute simpliste de mon correspondant non inconnu informaticien) était de « protéger » P.J. et son (notre) blog de railleries externes éventuellement nuisibles.

    ((PS : je ne parviens malgré tout pas à me convaincre, malgré tous mes efforts, que l’on puisse déterminer , malgré tous les croisement du monde,  » une certitude statistique suffisante  » quant  » au sexe d’un « clic « … admettons peut-être quand l’écart de proportion annoncé est de l’ordre de (51/49) contre (49/51)… why not.?..mais dans l’amplitude (30/70)…comment dire..?))
    Et si finalement vous avez 100% raison… je vous remercie pour la leçon..qui ne manquera pas d’en intéresser plus d’un, ici et sans doute ailleurs.

    1. @tous
      Un complément d’information indispensable pour se faire (peut-être) une opinion (provisoirement) définitive et reprenant sans commentaire excessif de simples liens vers les informations disponibles sur les sites concernés des références d’analyse des médias proposé par J.A. , en particulier les méthodologies affichées de la C.I.M . et de son « sous-traitant » G.E.M.I.U.S . semble (j’écris bien « semble ») ne pas avoir passé la rampe de la modération.
      Si c’est le cas, je le regrette.

      Par contre, un rappel fort bien présenté des fondements, généralement incompris sur leurs conséquences en terme de fiabilité(=probabilité d’occurrence effective ou de réelle validité) à accorder aux « informations » en cascades conditionnelles recueillies par les techniques actuelles d’ observation furtive de prospects, de toute la panoplie d’outils d’ « analyse » marketing disponible sur le marché.. devrait ne souffrir d’aucune tare en permettant un rejet identique.
      Trois vidéos donc assez courtes, amusantes, mais formatrices et interpellantes… :
      https://youtu.be/3FOrWMDL8CY
      https://youtu.be/aU7EWwLtiOg
      https://youtu.be/aU7EWwLtiOg?t=713
      Puissent-elles être utiles à beaucoup.

    2. @tous
      Mon complément de commentaire de 18h24 est toujours intact et lisible à cette heure.. J’en déduis que probablement l’impasse sur mon commentaire intermédiaire donnant les liens directs de méthodologie des firmes C.I.M. et GEMIUS(sous-traitante) est dû au hasard d’un problème de transmission et donc indépendant d’un véto de modération. J’en suis heureux. (re)Voici donc ces liens sans commentaire inutile :
      https://www.cim.be/sites/default/files/Media/Internet/Documents/cim_internet_methodology_2016_en_2.1.pdf
      et
      https://audience.gemius.com/en/methodology/metrics/
      Bonne lecture.
      Fin d’interaction d’Otromeros sue le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.