VHS, Betamax vs. Blu-Ray

Je vais une fois de plus mettre vos connaissances à contribution. Bien que je parle rarement de cinéma, je dispose d’une collection importante (1000 ou beaucoup plus ?) de disques et de cassettes dans divers formats : VHS, Betamax, DVD, Blu-Ray. Je dispose du coup d’une batterie de lecteurs (+ un indispensable transformateur 110v => 220v) qui me permet de continuer à visionner tout ça.

Question : j’ai le sentiment que la qualité de l’image sur les cassettes est comparable au Blu-Ray. Ai-je la berlue ?

Merci d’avance !

Partager :

7 réflexions sur « VHS, Betamax vs. Blu-Ray »

  1. Pour répondre directement et le plus simplement possible à ton interrogation, je dirais qu’il faut distinguer la qualité de la source de celle du support. La qualité du support est une question simple puisque entre le VHS/Betamax qui sont des supports analogiques avec une résolution dite SD (Standard Definition) et le DVD (SD mais numérique) puis Bluray (Haute définition, numérique bien sûr) et même aujourd’hui le Bluray 4K, que tu n’as sans doute pas encore, le qualité a toujours été en s’améliorant. Entre le VHS et le Bluray c’est comme entre le jour et la nuit.

    Mais tout cela ne définit que la qualité de ce que peut reproduire le support. Pas celle de ce que tu vas regarder, qui dépend de la qualité de ce qui a été mis sur le support, la source donc. Si ton film a été tourné avec une caméra VHS, il ne pourra pas être de meilleure qualité une fois mis sur un Bluray.

    En revanche, si pour toi un film d’aujourd’hui, filmé avec les moyens numériques modernes, est aussi bon en terme de résolution, de couleurs et au niveau de tous les autres critères de qualité qu’un film, disons filmé en 8mm puis transféré sur le même type de support, alors là, effectivement tu as peut-être la berlue!

    Merci Paul, pour toute ce que j’ai appris grâce à toi durant toutes ces années.

    Daniel

  2. VHS, BETAMAX, disques vidéo, etc
    Revoir avec délice « Le nom des gens » de Michel Leclerc. L’évocation du père « toujours à l’avant-garde » des nouveautés technologiques était magnifique !

  3. L’on peut avoir l’impression d’un rendu identique d’enregistrements issus de blu-ray et de cassettes, mais la question à se poser est de savoir si l’on a gardé la cohérence tout au long de la chaîne qui abouti à l’affichage (connectique, logiciel, etc..), exemple, un enregistrement HD issu d’un blu-ray, transmis via le câble vidéo composite (fiche RCA jaune) aura le même rendu à l’affichage qu’un enregistrement VHS transmis par le même procédé, or, les contenus originaux possèdent des définitions très différentes ; de la même façon, il ne faut pas s’attendre à un rendu exceptionnel de l’enregistrement du signal issu d’une web-cam sur un blu-ray…
    Quelques info concernant la connectique : http://www.latelierducable.com/cable/cable-video/reconnaitre-une-prise-video-en-10-secondes-connecteurs-ports-cables/
    La qualité des images prendra de plus en plus d’importance notamment dans le domaine médical pour l’analyse à distance de fichiers issus de l’imagerie médicale :
    https://www.institutcochin.fr/les-plateformes/histim/logiciels-danalyse/analyse-dimages

  4. Comme le disent les autres commentaires, à moins d’avoir un écran tout rikiki, la qualité d’un blu-ray (1920×1080 jusqu’à 4K : 3840 x 2160 pixels) est largement supérieure à une vhs ou betamax ( 333×480 pixels environ)

  5. Les supports CD, DVD, Blu-Ray ne sont pas fait pour durer. Des informations supplémentaires sont stockées pour pallier à l’usure normale de leur manipulation, mais leur stockage dans un environnement hostile peut rendre le contenu illisible (par un lecteur commercial) très rapidement. D’où le CD pour faire peur aux animaux sauvages.
    La redondance et les algorithmes de correction pourraient, en cas de difficulté de lecture, réduire la résolution de l’image et du son.

  6. Si vous regarder de la VHS ou un Blue Ray sur un écran des années 80, la qualité sera « identique ». Car se sont des diodes en 3 couleur (RVB) qui reconstituent l’image.
    Si vous regardez sur un écran numérique, de basse résolution (datant de 2000) la visualisation ne sera pas optimum pour le Blueray, mais sera toujours meilleurs qu’une VHS.
    Comme cité précédemment, il y a de nombreux paramètres qui peuvent altérer l’image d’un Blueray et donner l’impression que l’image n’est pas meilleurs qu’une VHS. ( taux de compression d’un film en fonction de la place existante sur le blue Ray, derniers pilotes du lecteur qui peuvent provoquer des saccades dans les mouvements, cable de mauvaise qualité….)
    Toutefois, les enregistrements à bande s’usent dans le temps et il est étonnant que vos VHS ne soient pas toutes passées ( a moins d’un stockage parfait dans des conditions optimum…)
    Malgré ce qu’on peut croire, les enregistrements à bande sont de meilleurs qualité que les cd, DVD, ou Blueray à « résolution » égale (la qualité d’un vynil neuf est bien meilleurs qu’un cd). Mais les bandes s’abîment plus vite…

    O.C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.