Bourse : terre de contrastes

Alors que l’Europe a connu une embellie, les bourses américaines qui ouvrent 6 heures trente plus tard ont à nouveau été déprimées.

Partager :