Coronavirus : Que fait le gouvernement ?

Ouvert aux commentaires.

Que fait le gouvernement ? Comment se fait-il que Mme L*** G*** autrice de l’article Nombre de morts du coronavirus en France : enquête sur un recensement incomplet sur le site de France Inter, ne soit toujours pas sous les verrous alors qu’elle répand dans la population des rumeurs mensongères susceptibles de saper son moral ?

N’écrit-elle pas dans son article, entre autres affirmations grotesques, que

– il n’existe pas en France de moyen de comptabiliser les décès sur une journée

– le logiciel enregistrant le nombre de décès dans les hôpitaux a la capacité de signaler des « morts cumulées » … en baisse d’un jour sur l’autre

– il existerait en France des logiciels enregistrant « des délais de réception des résultats », suggérant que l’électricité circule dans ce pays à une vitesse considérablement inférieure à celle observée dans les autres

– le chiffre des décès en France n’est significativement inférieur à celui en Italie que parce que les morts en EHPAD et à domicile ne sont pas comptabilisées et qu’il n’y a pas de dépistage post-mortem

Cette personne, Mme L*** G***, est à ma connaissance toujours en liberté. J’accuse ! Que fait le gouvernement ?

Partager :

67 réflexions sur « Coronavirus : Que fait le gouvernement ? »

  1. Il fait comme tous les petits crottin de Chevignol en temps de crise (et c’est méchant pour ce joli petit fromage)
    il tire son épingle du jeu et eux ont en plus les moyens de le faire.

    C’est simple si il y a pas un coup d’état misérable, il y aura aucun État-providence avant au moins 2022. Il faudra s’y faire et continuer à critiquer dans la brise.

    1. Arkao,

      Le nombre de mort  » officiel  » accompagne le story telling du gouvernement.

      Si la réalité n’est pas , par exemple 7000, mais 35 ou 40 000, ce n’est plus compatible avec la version officielle (d’une anticipation suivie d’une maitrise du phénomène )

      Je sais pas pour toi, mais je préfère la réalité, autant que possible, plutôt qu’un état cherchant à me rassurer ( version soft ) ou à dissimuler qu’il est totalement dépassé par les événements….

      1. Mmh, minimiser le nombre de mort, c’est minimiser le danger et mettre en péril la stratégie de confinement (il n’y a pas un agent à chaque carrefour 24/24).

      2. J’ai peur que leur vue soit encore plus courte que ça.

        Et si ils savent une chose, c’est bien raconter une histoire…

    2. A titre individuel non !
      Mais si l’on veut se faire une idée du phénomène et de son évolution et que l’on a pas peur de se lancer dans des modélisations de coin de table, c’est extrêmement utile, pourvu que les séries soient « consistantes » et raboutables.
      Il est intéressant pour qualifier la dynamique (on a vu au début qu’elle était très rapide) d’avoir les nombres de morts datés jour par jour. mais on peut les avoir avec un certain retard, les nombres de morts donnent avec un certain retard une bonne idée des contaminations qu’on a pas vraiment (asymptomatiques pas de test).
      Mais plus les données arrivent en retard plus il est difficile d’agir sur le réel, c’est pourquoi le gouvernement a toujours cherché à avoir des nombres (disponibles) et les a donnés faute d’avoir autre chose à donner comme des masques ou des kits de test.

      Actuellement c’est la fameuse « inversion de la courbe » que l’on attend …

      Pour voir si le confinement marche chez nous.

      Après il faudra voir si le nombre moyen de décès diminue vraiment ou reste compatible d’un nombre d’entrées en réanimation perpétuellement ajusté pour rester compatible de moyens disponibles en constante augmentation à marches forcées.
      Dans ce dernier cas on pourrait conclure que le gouvernement suit une stratégie d’immunité de troupeau avec minimisation du coût pour l’économie (durée de l’impact), dans le respect d’une certaine égalité de chance de soins pour éviter des surmortalités.

      1. consistantes — — — > > cohérentes

        Avec la France dans la moyenne des pays européens, c’est juste dommage qu’on n’ait pas assez d’uniformité des façons de faire pour pouvoir anticiper davantage, avec l’expérience des autres pays.

        Entre lois de confinement différentes, systèmes de santé donnant leurs chiffres différement, etc., pas moyen d’exploiter l’avantage informationnel d’être au milieu d’un troupeau au fond semblable aux cas « avancés » des autres pays.

    3. @Arkao :

      Apparemment on est aligné sur le rythme que notre hôte souhaite conserver pour la bourse ., remarque faite que le week end est banalisé dans ce second cas .

      Mais , avec le confinement , on finit par ne plus savoir ce que week end veut dire , ce qui était jusqu’alors l’apanage des retraités .

  2. Jusqu’à quel point peut on absorber un flot d’information continu , à quel moment ne sommes nous plus capables de prendre du recul par rapport à une situation d’urgence ( d’autant plus stressante que l’inconnu est la première des données ) ?
    À quel moment ne sommes nous plus capables de prendre du recul par rapport à un article quand l’implication personnelle est au maximum ? Suis je sur d’avoir bien compris ce que cette personne veut dire?

    Comment faisaient les combattants soumis à un lâcher de bombes ( comparables au flot de mauvaises nouvelles actuelles ) ? « A gauche , à droite ? Suivre ce con de capitaine ou ce débrouillard de p’tit sergent ?
    Et ce colon là , il nous emmènerait pas à la boucherie ?« 

    Il faudra bien pourtant le traverser ce foutu champ de mines… et pour s’en distancier de façon à rester calme , il faudra faire …comme si c’était possible.

    Tiens , encore un article qui nous tombe du ciel.

    https://www.letemps.ch/sport/sera-un-marathon-comportonsnous-marathoniens

    Et encore un autre :

    « Pour étudier comment le Covid-19 s’est médiatisé, une équipe de chercheurs du Laboratoire de systèmes d’information répartis de l’EPFL s’est associée au Temps et a comparé trois phénomènes: volumes de recherches, volume des articles publiés en ligne par les médias et mentions du coronavirus sur Twitter.« 

    https://labs.letemps.ch/interactive/2020/covid-trends/

  3. Tôt ou tard des comptes seront à rendre…

    Les adeptes d’une « société du plaisir » (comme en donne une juste définition M. Jorion, ici), qui défendent depuis le début, « l’exile », qu’il soit fiscal, ou « sociétal » dans le cadre de « L’état d’urgence sanitaire » (défendant autant les CSP+ « réfugiés », à l’île de Ré, ou à l’île de Porquerolles… par exemple – et combien de milliardaires « s’isolent » sur leurs îles privées, privatisées, ou autres yachts…? – que les « externalités négatives » de la production industrielle polluante, aggravant le dérèglement climatique, les crises et tensions monétaires commerciales, de « civilisation », sous prétexte que « trop d’impôt tue l’impôt », trop de « charges », normes, principes de précaution, en font de même) auront à répondre du fait qu’ayant défendu le monde d’avant, ils ne peuvent « s’exonérer » de vouloir que celui d’après, ne revienne pas tel qu’il était plaisant pour eux…

    Des comptes sont attendus, quant à laisser des populations confinées, pour une période indéterminée… parce que la production au moins disant moral, social, fiscal, environnemental… de masques, médicaments, respirateurs, et tout autre matériel médical… pour la protéger, soigner, éviter des décès… et les nourrir même…étant gérés dans la pénurie, la spéculation à la hausse ou baisse des prix fonction de stocks… elles ne peuvent retrouver leurs libertés, leurs pouvoirs démocratiques, qu’en se faisant la « guerre »… qu’en payant très…. trop chers… des biens de première nécessité (masques, etc, donc… comme nourriture… bientôt)… qu’en craignant d’avoir tort (et pire, d’être accusées de « complices du pire », traitres…) de manifester contre l’arbitraire, de crier aux mensonges.

    D’autres encore sont en calcul quant à savoir s’il n’y aurait rien à redire, si une firme privée, capitaliste, mainte fois sauvée de pertes casinos, dettes privées pourries, jamais inquiétée par des redressements fiscaux, et autres « immorales optimisations »… obscurément protégée de « secrets d’affaires » douteux concernant des résultats fraudés de tests, d’essais opaques et controversés sur des populations pauvres… si cette firme donc finit par réussir à « convaincre » (qui…?) qu’elle a trouvé un « remède »…

    D’autant plus que ces comptes devront inclure le fait que si une firme privée puisse trouver ce « remède » avant que des instituts publiques de recherches médicales, scientifiques, abandonnées par des chercheurs.e.s qui après des années de formations, dispensées et payées par l’État, l’espérance d’un intérêt général et son vivre ensemble, préfèrent la loi du plus fort (l’argent), la recherche motivée par le profit et l’avancement immédiat, des instituts sans dotations publiques pour cause d’austérité, dénigrées en conséquences de scandales internes (misogynie, harcèlement, discriminations, etc)… son « remède » ne pourra être approuvé, qu’à condition qu’elle accepte, que la plus grande indépendance et fiabilité d’études longues durées… attestent l’efficacité du dit « remède », au vue des doutes pesant sur celle ci firme capitaliste privée, et de sa proposition. Ces comptes devront calculer, au plus juste coût (au sens de justice sociale…) dans un contexte de telles urgences soucieuses de l’intérêt général, des vies à sauver, du fait de savoir si pourquoi pas la nationaliser, cette firme… et rendre public le brevet, s’il est confirmé efficace…. ne serait pas le mieux…

    D’autres comptes devront estimer qu’est-ce qui est plus généreux, solidaire, au sens le plus noble du terme, entre, d’une part, un geste aussi désintéressé, du quotidien anodin quoi, que son altruisme l’oppose… en ce moment trouble au niveau des repères éthiques et sens moraux… à… d’autre part… d’autres gestes ne cherchant à exister qu’au travers de leur publicité (médiatique, JT, du bouche à oreille, visant une réputation dans « l’après »), au « faire savoir/valoir », au « vu à la télé »… quoi que les deux gestes de deux « natures » différentes, bien qu’ils soient bénéfiques en quelque sorte, finissent par presque plus se distinguer, le publicitaire (soit disant « révolutionnaire ») noyant, étouffant le premier, dans sa « banalité », son coté « ordinaire »…

    D’autres comptes devront rendre moins plaisantes certaines perceptives de bénéfices… Ils auront à répondre au fait d’avoir traité une info de manière « minimaliste », « immoralement optimisée » (par exemple concernant la distribution de bénéfice d’Air-liquide)… qui n’annonçant que le montant distribué par titre et le nombre de bénéficiaires, ne donnent en rien, en ces temps troubles ou la solidarité est à la bouche de toutes et tous, le nombre total d’actions détenues, et la moyenne par propriétaires privés d’actions, puis le montant total de la culbute à l’heure ou les services publics manquent de tout… Ils devront interroger sur le moyen de traité une « actu ambulatoire » qui externalise le coté négatif d’une info, de la raison à vrai dire, pouvant être choquée, en la confinant dans le domaine du privé/privatif…

  4. Re bonjour
    L’option des anticorps et de l’interruption progressive du confinement refait surface en Italie
    https://www.nytimes.com/2020/04/04/world/europe/italy-coronavirus-antibodies.html
    Sans certitudes sur la causalité anticorps-immunité…
    Une généralisation des tests s’impose, le plus rapidement possible
    Concernant l’arrivée de masques, de combinaisons protectrices et autres à destination des soignants, les effets d’annonce de nos ministres sont indécents et inefficaces
    Daniel

    1. On doit quand même pouvoir « facilement » tester la corrélation anticorps-immunité sur tout le personnel médical soumis au Covid-19 assez intensément.
      Ceux qui auront été testé positif mi mars, reviennent ce jour et qui vont reprendre 6 semaines de services, ça doit faire > 300 personnes à suivre, ça me parait envisageable (en France déjà).

      1. oui ça doit être assez simple à prouver , et les chinois ont 2 mois d’avance pourquoi ne se seraient ils pas penché là dessus , du coup j’ai peur de comprendre , pour l’instant on entend juste parler de bile d’ours et d’hémoglobine de ver marin ..

  5. Que fait le gouvernement ?
    Il soumet le problème à ses conseillers en économie puisque la politique c’est un truc de vieux.
    En lisant votre article je me suis dit que l’incollable en probabilités Keynes a cloué le bec aux économistes tenté de faire joujou avec cet outil mathématique, les obligeants à se rabattre sur la Loi Normale, la physique des gaz parfaits et la thermodynamique des milieux homogènes et clos.
    Un monde parfait pour conforter nos psychopathes aux manettes.

    1. Mitterrand s’en remettait aux étoiles via Mme Teissier, Trump, comme un poulpe, enrichit son âme d’enfant meurtrie en expérimentant sur le réel son dont de manipulateur et Micron s’en remet au mouvement brownien.
      Quel désastre !

  6. Grande réflexion ! Belle ame avec Un superbe maniement de l’ironie ! Sauf que ca fait flop. A moins d’être un négationniste de la crise, ce qui importe, quand on gere une crise, n’est pas d’attendre d’avoir mis au point la mesure precise du nombre absolu de cas mais d’avoir des indicateurs d’évolution et de s’en servir vite pour prendre des dispositions et les ajuster jour après jour.

  7. Très bon.
    Le plus grave étant qu’elle (‘l’autrice’) accuse l’électricité d’aller moins vite que la vitesse règlementaire constatée partout ailleurs.
    Elle nie donc la réalité, exactement ce que fait les gouvernements en matière de chômage ou d’inflation, deux parmi ses performances les plus évidentes avant le corona.

    Une idée: vu cette prouesse digne de l’ENA, le gouvernement actuel attend que la poussière retombe – jouer l’indifférence est un moyen suffisant, la presse étant à son zénith de l’insignifiance- pour se l’annexer dans un conseil quelconque. Et même ministre.

    Ce gouvernement n’aura probablement pas à attendre longtemps. Qui écoute encore vraiment, attentivement France Inter?

      1. Faut-il croire les chiffres quand ils sont relatifs?

        En tant qu’ inconditionnel (ex) de France-Inter, j’ai toujours apprécié quand ils étaient en grève:
        « Et maintenant, cher zauditeurs, nous vous proposons un programme de musique variée. »

    1. France Inter ! Le Monde de OUI-OUI !
      Je crois que dans cette boutique, depuis que Macron y a mis une copine aux commandes, on ne sais plus ce que veux dire journaliste et information.

      1. Avez-vous remarqué que dès le début (important) de la crise sous prétexte de confinement et de concentration des moyens, les émissions diversifiées et indépendantes de France culture ont été supprimées et remplacées pour l’essentiel par la voix unique (officielle ?) de Frande inter ?

      2. Le confinement donne l’occasion aux néolibéraux de donner, l’air de rien, le coup de grâce à la Démocratie.
        Et aussi à la Sécu : leur dernière idée, pour résoudre le problème de la chute d’activité des entreprises, est de favoriser les arrêts maladie plutôt que le chômage partiel ; qui demande trop de paperasses aux patrons. La belle affaire !
        Bel-Ami et Édouard du Havre vont donc réussir à mettre dans le rouge-rouge vif les comptes de la Sécu pour mieux pouvoir « démontrer » qu’elle est un système chroniquement déficitaire, tout cela afin d’avoir l’excuse de n’avoir pas d’autre choix que de la donner aux mutuelles privées (on ne vend pas, à ses amis, des dettes ; on les donne ! L’État, lui, les gardera !), qui, elles, savent gérer.
        Les amis de Bel-Ami mettront ainsi la main, à chaque fins de mois, sur presque la moitié de la masse salariale de la France : les fameuses cotisations sociales qui coûtent tant aux amis de Bel-Ami ; mais qui vont bientôt pouvoir leur rapporter tant, grâce à ce stratagème.
        Que voilà une belle affaire. Dieu que c’est beau !

      3. Et je rappelle que la jeune Amélie de Montchalin (qu’on n’entend pas s’époumoner sur le manque de solidarité Européenne, elle est ministre de la chose)
        fut une agent de l’assurance avec le vice président du Medef et petit gourou des assureurs Denis Kessler .
        (attention, il y a plusieurs Kessler,
        DK est PDG de « SCOR… une société de réassurance de niveau 1 basée à Paris. C’est l’un des principaux réassureurs mondiaux1. Les actions de SCOR sont cotées sur Euronext Paris2. « )

        On peut prendre les paris sur le prochain ministre de la Santé (post 2022), car Véran sera soit grillé, soit s’il s’avère qu’il a bien géré le foutoir dont il hérita, fera de l’ombre à Macron. Moins néolib avéré et genre « moins idéal mais plus présidentiel ».

        LREM pourrait ne pas être assez uni et chercher son salut chez quelqu’un comme ça, tant que
        (i) la carte à jouer est « être contre Le Pen au 2e tour » et aussi
        (ii) du fait que vu de l’intérieur de LREM cette fois-ci, il n’est pas gênant de changer tout le temps de cheval (Grivaux => Buzyn, et N épsiodes précédents de la Macronie type Bayrou /Belloubet, etc.).

      4. @ timiota
        Un doute. L’olibrius en question, est-ce le même qui, étant du Numéro 2 du CNPF, avait déclaré que détricoter les acquis du CNR était un des buts du patronat français? Libération, modernisation, réformes et tout ça.

        Ces pseudo-pensée punitives s’incrustent dans la durée et sont plus virales qu’un virus.
        Si c’est bien le cas, le danger est vraiment imminent.
        Le salut est dans un surge de Gilets Jaunes.

      1. Je suis honoré. Le livre de la jungle, mon livre d’enfance préféré.
        Mais j’avais oublié Ka.

        Kipling, le fardeau de l’homme blanc, le Grand Jeu, l’hyper-brit(t)ano-centrisme, le colonialisme et l’impérialisme britt. Toute une histoire.

        2011, rappel de 2007. Infatigable donc. Et des émules. Il leur suffit d’attendre… le choc.
        Naomi Klein, la stratégie du choc.
        Un monument en l’honneur du corona? ils vont se l’ériger comme statue intérieure.

        Autre réflexion: vous devenez la mémoire du blog. Précieux.

  8. Ce soir, nous en sommes officiellement en France à 7.560 décès…

    https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

    Et dire que l’on arrête pas de polémiquer sur les chiffres chinois… Le triste résultat des pays occidentaux fait d’ores et déjà pâlir avant même que nous ayons atteint le moindre pic de cette pandémie ! On ferait donc mieux de polémiquer sur l’inefficacité totale de ce type de confinement, ainsi que sur l’absence totale de protection ; on ne trouve plus de masque nul part…

    1. @ Philippe,
      Non le confinement n’est pas « d’une inefficacité totale »… c’est ce qui reste quand on n’a ni moyen de tests en masse (cf. Corée du sud), ni un système de santé à la hauteur (cf. Allemagne), ni masques (cf. Chine, et autres pays d’Asie) et pas encore de vaccins.
      Le confinement est sans doute une solution par défaut mais c’est la seule actuellement pour notre pauvre pays qui paye au prix fort d’avoir « élu » des c***ds, incapables et souvent corrompus, depuis > 30 ans.

      1. J’ignore si ce confinement est efficace ou pas, mais il a été utilisé en Chine, il l’est en Allemagne, et à part peut-être la Corée du Sud, il est ou sera utilisé un peu partout, non… ?

      2. Non François…

        Bonjour à toutes et à tous,

        Ce n’est pas hélas ! ce type de confinement qui a été mis en place en Chine…

        Et n’en déplaise à certains, notre crainte absurde des mesures d’exception dans ce genre de crise, conduit tout l’occident vers ses pires heures de l’Histoire ; le pic de cette pandémie mondiale est encore loin, très loin devant nous…

        Tout le reste n’est que communication d’influence abjecte pour ultralibéraux patentés, sans la moindre issue possible !

        Le confinement chinois a permis de soumettre la population chinoise à un confinement stricte à durée limitée, où seules les fonctions « régaliennes » du PCC (fort critiquable certes dans leur formes) sont demeurées sur le pied de guerre, dans un pays de l’ordre de plus d’un milliard et demi d’habitants…

        Ici, en France, nos zélites dégénérées qui rêvent d’immunité de groupe depuis le début de la crise, au mépris de ce que nous conseillent les scientifiques – ne tombons surtout pas malades – ont finalement opté pour un mixte absurde, voire criminel, qui maintient les premiers, c’est à dire disons, de l’ordre de 50% de la population française dans un confinement s’affichant désormais à durée indéterminée (notamment pour les enfants, dont tous ceux se trouvant en situation de très grande précarité), et qui parallèlement, maintient pour les seconds, un semblant d’activité économique, brassant joyeusement sans masques, porteurs asymptomatiques et symptomatiques, participant ainsi au prolongement inique de la durée du confinement des premiers – car c’est bel et bien ce qui nous pend au nez…

        C’est franchement remarquable !

        Et pour couronner le tout :

        1- on ose d’ores et déjà nous parler de déconfinement progressif au mépris des risques qui pèsent sur les personnes âgées, ce qui a pour effet quasi immédiat – les gens sont ainsi, pour ne pas dire autre chose, que voulez-vous que je vous dise – d’inviter les gens à abaisser leur garde face au virus , puis à ressortir un peu partout librement, leurs jolies attestations en papier à la main – vraiment, un bien long chapeau bas à l’attention de ce gouvernement ! Et enfin,

        2- on ose nous parler partout, en boucle, d’un traitement miracle – il va tous nous sauver – défiant partout la pharmacovigilance et les essais cliniques, faisant fi ! de toute considération en terme de risques, et des sécurités sanitaires nécessaires au regard de la grande dangerosité des dites molécules dont certains rêvent déjà d’une mise en vente libre mondiale ($+£+¥+€+etc.) – inutile de leur refaire de la publicité en les citant, la secte Moon (dont le berceau est bel et bien situé lui aussi en Corée du Sud) s’en charge déjà suffisamment abondamment pour chacun de nous – et quand certains comprendrons enfin ce qui se passe réellement autour des dites molécules, ils tomberont tous hélas ! de très très haut – ce sera d’ailleurs de bonne guerre après tout…

        Eh ! bien tout cela est franchement remarquable en effet !

        Alors que si nous avions ordonné un confinement stricte dans un pays de l’ordre de 70 millions d’habitants seulement, en ne maintenant que les fonctions régaliennes et les services essentiels connus par décret – je ne crois pas que le chocolat ou le vin soient des services essentiels à ce stade – en rationnant les gens, et en leur imposant un quota d’eau – car se laver les mains à outrance n’est pas un changement de comportement ordonné sans conséquence systémique à venir ; j’ai d’ailleurs déjà alerté Paul sur ce point après une année 2019 de sécheresse pour le moins catastrophique – non seulement cela aurait limité le nombre de personnes malades au regard de la capacité hospitalière en cours, cela aurait aussi et surtout limité la durée du confinement lui-même, et donc l’ensemble des risques qui vont avec (violences conjugales, enfants maltraités, dépressions et suicides, accidents domestiques, et j’en passe, etc.)…

        Puis, dans cette même période de confinement stricte, la France aurait pu alors procéder à un dépistage systématique de sa population, car le problème se pose surtout au niveau des cas asymptomatiques et des modes de transmission du virus, sachant que des essais cliniques de grande ampleur, comme c’est déjà le cas pour les essais européens Discovery toujours en cours, doivent permettre de ne retenir que le meilleur traitement qui soit à ce stade de nos connaissance de cette maladie, sachant en outre que le masque se révèle être une protection indispensable !

        N’est ce pas ce que les chinois ont fait, à savoir distribuer des masques à la population ?!

        Nous autres, les occidentaux, nous sommes toutes et tous pitoyables, tant nous ne savons que faire preuve d’hypocrisie, d’ignominie, d’orgueil, d’arrogance et d’ignorance !

        Ne demandez surtout pas aux gens autour de vous de vous exposer/expliquer la différence entre complexe et compliqué ! Les notions de chaos et de hasard leur échappent complètement ! Même les éditeurs eux-mêmes ne font pas « Tilt » quand ils ont pourtant en main un manuscrit qui leur expose/explique tout ça… Pas étonnant donc qu’ils soient toutes et tous incapables de répondre à cette pandémie, ce choc de complication/simplification, par un autre choc de… complication/simplification… de courte durée !

        Ce n’est qu’ensuite, et seulement ensuite, qu’un choc de complexification/diversification en faveur de la biosphère (dont l’Humanité), la survie et la paix s’impose ! On ne peut d’ailleurs parler d’Etat providence qu’à ce moment là… et pas avant !

        Mais ça, je l’ai déjà maintes et maintes fois dis et redis, exposé/expliqué, ici ou ailleurs… en vain… Et comme il n’y a TOUJOURS point de conseils systémiques dans tous ces hauts conseils scientifiques d’opérettes… Eh ! bien…

        Bon courage à toutes et à tous…

        ps : lors des questions/réponses qui faisaient suite à sa conférence donnée à l’ENS Lyon en février 2012, Jean-Marc Jancovici avait déclaré que la systémique était bel et bien la grande absente des débats… nous sommes en 2020, et rien n’a changé depuis 2012… cela fait maintenant plus de 8 ans que cela dure ainsi… ne soyez donc pas étonnés que nous soyons toutes et tous dans la merde en ce mois d’avril 2020…

      3. @Philippe Soubeyrand
        « Nous autres, les occidentaux, nous sommes toutes et tous pitoyables, tant nous ne savons que faire preuve d’hypocrisie, d’ignominie, d’orgueil, d’arrogance et d’ignorance  » !
        Soit, mais je crois que ce sont des choses qui se partagent assez bien dans le ‘genre humain’ ! 🙂
        Le SRAS en 2003 n’a t-il pas aussi servi d’avertissement et de préparation pour une partie de l’Asie ??

      4. @arkao, ce n’est pas une complainte, ce sont les faits, aux conséquences toutes aussi systémiques, d’ailleurs, que tout le reste ; à méditer…

        @françois, oui, l’Asie (la fourmi) s’y est préparée, et l’Occident (la cigale) non…

      5. @ Philippe,
        Merci pour cette longue mise au point.
        Je comprends mieux ce que tu voulais dire en parlant de «l’inefficacité totale de ce type de confinement ».
        Un truc m’énerve : nous sommes environ huit jours après l’Italie et même si nous ne pouvons pas comparer les deux pays strictement (cf. la pyramide des âges ou même les énormes différences de développement nord-sud) on voit bien que notre gouvernement ne se résout qu’à la dernière limite à suivre la politique italienne, sans jamais profiter d’une avance virtuelle de cette semaine d’évolution épidémique.
        Les Italiens ont fini par tout arrêter, c’est-à-dire toute activité autre qu’essentielle.
        Je vois dans ma famille que bien des gens travaillent encore, sans masque et non testés.
        J’espère me tromper et que le confinement à la française (incomplet) va suffire…

    2. @Philippe Soubeyrand
      Que de ‘clichés’, non ? 🙂
      Je crois qu’au Japon, Shinzo Abe a indiquer « ne pas pouvoir imposer » un confinement général… ?

    3. @ Jacques,

      Oui le gouvernement pousse à maintenir l’activité de secteur non essentiel car il a peur de l’effondrement. C’est tout. Au diable les morts (sérieux tu as vu le mort moyen sa description ?) , faisons comme si, mais l’effondrement ça c’est leur vrai crainte. Leur seul vrai crainte.

      le pognon, juste le pognon, comme en tout, comme pour le climat, le pognon, le pognon, rien que le pognon, régler les curseurs pour que le pognon coule encore et toujours. C’est tout, le reste c’est pour la galerie.

  9. Ce qui est frappant, c’est qu’il y a création collective d’une réalité 2.0, sans rapport avec la réalité. On a scruté le nombre de morts, on a scruté le nombre d’hospitalisations. Et ces chiffres sont sans rapport avec une quelconque réalité, qu’on pourrait connaître.
    Il en va de même des masques : on en a promis l’arrivée 100 fois, et on appelle toujours à créer des masques ‘amateur’. Les morts à domicile sont sans doute dûs à des personnels de soin (ou des personnes de la famille) qui ne pouvaient faire autrement. Il en va enfin des tests : ils ne permettent pas une connaissance générale. Or on nous focalise sur des chiffres à tire larigot depuis six semaines.
    Trump crée une réalité à lui tout seul, par twitter, et certaines de ses affirmations sont auto-réalisatrices. Nous sommes en train de faire la même chose en Europe, collectivement. Nous baignons dans l’erreur. Comment pourrons nous avoir confiance pour une sortie de confinement ?

  10. Nier la réalité, c’est la mission des chiens de garde de la macronie, c’est le refuge des crétins qu’on entend dire que ces pôvres politiques font tout ce qu’ils peuvent, que ça doit être dur d’être à leur place, que ce n’est pas le moment de polémiquer sur le manque de masque, le manque de tout en fait.
    Bientôt nous apprendrons que les élèves de France devront apprendre que Macron a fait don de sa personne à la France et apprendre à chanter sur l’air de Maréchal nous voilà : oui Macron nous voilà devant toi le sauveur de la France…
    En colère, vous l’avez deviné.

  11. Marianne Faithfulh hospitalisée. Corona.

    https://www.youtube.com/watch?v=DK9jyXD5yWA

    Elle avait lutté pour faire reconnaître en justice ses droits sur cette création. En plus, elle y était reconnue en tant que « parking lot » de Keith Richard  Dans le cadre de « si peu de musique », ce chef d’œuvre s’imposait.

    Je lui souhaite autant de succès dans son combat contre le virus. Car, non, elle ne grimpera pas sur le toit tendant la main à la camarde, déguisée en prince charmant.
    Non, elle ne grimpera pas sur le toit. Elle reverra ses cheveux agités au vent dans une décapotable traversant Paris.
    https://www.youtube.com/watch?v=7yvFyZWD8PM

    1. À priori les HP dans la région ou se trouve ce pneumologue ne sont pas encore en risque de saturation, patients COVID19 et autres confondus, mais ça va peut-être arriver…
      Pour ce que je sais ici à Rouen, au moins une des importantes cliniques travaille avec le CHU, qui a aussi des patients d’Ile de France, qui n’est pas si loin.
      https://geodes.santepubliquefrance.fr/#c=indicator&f=0&i=covid_hospit.rea&s=2020-04-04&t=a01&view=map2
      https://geodes.santepubliquefrance.fr/#c=indicator&f=0&i=covid_hospit.hosp&s=2020-04-04&t=a01&view=map2

    2. Oui, mais ça fait une info qui prends de la place au 20h, et c’est précieux par les temps qui courent…

      Au states ils ont deux bateaux de 250 m de long pour 20 personnes soignées, mais, mais le gouvernement fait quelque chose ( autre que fournir des chambres froides ) dont il peut parler …

  12. En tout cas à St-Barthélemy, on ne se gène pas pour préparer le déconfinement :
    « Toute la population de Saint-Barth sera dépistée
    La petite île de Saint-Barthélemy dans les Antilles françaises, confinée comme le reste de la France depuis près de vingt jours, a débloqué deux millions d’euros pour faire tester au Covid-19 la totalité de ses 10 000 habitants. « L’objectif est de rassurer la population et obtenir du gouvernement la levée du confinement pour Saint-Barthélemy », a expliqué le président de la Collectivité Bruno Magras (les Républicains), qui dirige l’île depuis 1995.

    A ce jour, Saint-Barthélemy a recensé six cas avérés sur son territoire de 21 km2, dont quatre aujourd’hui guéris. Les deux autres sont confinés à leur domicile et leur état de santé n’est pas préoccupant. Aucun cas n’a été recensé depuis le 26 mars. »

    dans le fil du Live du « Journal le Monde ».

      1. Avec les ouragans de plus en plus nombreux et la montée des eaux dus au réchauffement climatique, vu la topographie de cette « île magique », « la liberté », fut-elle payée au prix très fort en or trébuchant, risque de ne pas durer longtemps.

  13. Ayant récemment développé une « conversation » très riche avec les quelques agneaux du près d’à côté, je demande au gouvernement d’interdire la Pâques 2020 et si possible de rendre cette interdiction pérenne.

    1. En fait , c’est la cata pour les éleveurs ( souvent modestes et écolos) qui comptent toujours sur cette période pour gagner leur taf , et les brebis rôdées à ça auront mis bas en vain car il ne se vendra pas derche d’agneau pascal cette année .

      Je propose que l’église catholique indemnise les éleveurs .

      1. Une religion en remplacera bien une autre. Soyons œcuménique pour de vrai, que Diable.
        Attendre l’Aïd EI Kebir et en faire des promos à ce moment- trois pour le prix d’une, ça va rouler.
        J’ignore la date, début septembre je crois.

      2. Tout comme la stigmatisation des homosexuels , la dévalorisation des femmes , viendra t’il ce jour où l’être humain cessera de chercher des boucs émissaires ?
        C’est à coup de petites touches que l’on crée un climat anti ceux là , anti ceux ci…Rien de méchant disaient les supporters , on a toujours fait ça.
        Sauf que les temps changent .
        Si on tire vraiment les leçons de cette pandémie, se croire supérieur au reste du monde ne sera plus très à la mode.

      3. @ Bernard
        Comprends pas. Où voulez-vous en venir?
        De ma courte expérience, je peux dire ceci:
        Ne jamais refuser l’occasion d’un bon méchoui. Un vrai.

        Envoyer un vieux bouc dans le désert est un gaspillage éhonté.

  14. A l’intersection de « Que fait le gouvernement ?» et « La voix de son maître idéologique », un article de L*** T* :
    https://www.latribune.fr/economie/international/comment-la-france-imagine-une-possible-implosion-de-l-afrique-face-au-covid-19-844055.html

    La bafouille est évidemment sérieuse. Le Quai d’Orsay, ça cogite dur. Mais elle devient hilarante, et inquiétante comme un acte manqué, si vous remplacez Afrique et ses subdivisions par « France ».

    Après substitutions, j’ai savouré
    « Anticiper le discrédit des autorités politiques signifie accompagner en urgence l’émergence d’autres formes d’autorités françaises crédibles pour s’adresser aux peuples afin d’affronter les responsabilités de la crise politique qui va naître du choc provoqué par le Covid-19 en France »

    Mais il y en a quelques d’autres.
    Cette insistance des rédacteurs est trop marquée. A première vue, elle empêche de traiter de néo-colonialistes les diplomates rédacteurs. Car leur but était certainement un avertissement à nos compradors. Sérieux.

    Depuis 1954, ‘comprador’ est peu usité, du moins en France pour des français :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Comprador (sauf la référence marxiste qui n’ajoute rien)

    1. @ Fabrice de Rivet,
      Merci pour ce lien.
      Pour ma part je trouve que c’est une excellente analyse.
      Je viens de le commenter ailleurs : je n’arrive pas à comprendre ce retard systématique sur les mesures prises en France par rapport à l’Italie alors que l’on sait parfaitement que l’épidémie dans ce pays a environ huit jours d’avance sur la situation française.
      Une décrue est observée ; on verra si avec notre confinement moins strict une tendance récente sera aussi confirmée en France.
      Pour le reste, oui : nos autorités n’ont tenu aucun compte de ce qui se passait en Chine et l’avance était en semaines !

      PS – bravo pour l’autre article sur la désobéissance.

  15. @ Daniel
    Je trouve qu’il y a dans l’air comme une stigmatisation inconsciente des religions, même à travers des propos bon enfant.

    1. Je n’avais pas vu.

      Pas moi. Je ne suis pour aucune religion. Je suis pour toutes, sauf celle des Incas et semblables.
      Notez que le darwinisme social appliqué aux religions implique que la pire émergera, au bout d’un temps assez court, à vue de vie humaine. La conclusion est évidente.

  16. @Daniel

    « Si on tire vraiment les leçons de cette pandémie, se croire supérieur au reste du monde ne sera plus très à la mode. »

    « Cela dit, le déclin cumulé de l’expansion économique sera sévère : « Nous prévoyons que le déclin cumulé du PIB sera de 10,4 % et que ce sera la récession la plus profonde jamais enregistrée, près de cinq fois plus grave que la moyenne de l’après-guerre », ont écrit les analystes. »
    https://fr.investing.com/news/economy/la-plus-grave-recession-jamais-enregistree-est-en-vue-aux-usa-selon-bofa-1946649

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.