6 réflexions sur « The making of « Icaresse », par Ronald Grandpey »

  1. Well done Ronald. Pas de vilain méchant barbu dans ce making-of? bon en même temps, si c’est une collaboration avec Mr Jorion, c’est normal! On attend la suite!

  2. e-caresse ?
    (c’était trop tentant en ce moment de distanciation !)

    Dans la série « les images aident les pensées et les actes », j’avais avancé l’autre jour l’idée de poursuivre « extinction rebellion » et tutti quanti en demandant aux gens de se « pseudo-localiser » aux lieux du pouvoir où ils entende protester : l’assemblée à 15h, le sénat à 16h, tel ministère à 17h, pour dire.
    (un peu en lien avec les « moineaux » de 2Casa).

    Avec ces technologies maitrisées ici par Grandpey, on pourrait faire un jeu un peu plus ‘participatif’ et imagé, où chacun prendrait une paire de godillots virtuels, et j’imagine que des serveurs sauraient tirer d’un ensemble comme cela une superposition d’images de chaussures basiquement animées sur l’image « Street » des lieux en question. Peuple en mouvement dans le confinement, godillots de nous-mêmes, pas arrêtés.

    Oui, il faut de l’esthétique pour se « réaffecter ».

  3. https://www.youtube.com/watch?v=HDqmJEWOJRI

    J’aimerais savoir comment
    On se sentirait libre
    J’aimerais pouvoir casser
    Toutes les chaînes qui me retiennent
    J’aimerais pouvoir dire
    Toutes les choses que je devrais dire

    Dites-les à voix haute, dites-les clairement
    Pour que le monde entier puisse entendre
    J’aimerais pouvoir partager
    Tout l’amour qui est dans mon cœur
    Supprimer toutes les pensées
    Qui nous séparent

    J’aimerais que vous sachiez
    Ce que cela signifie d’être moi
    Vous verriez alors et vous seriez d’accord
    Que chaque homme devrait être libre

    J’aimerais pouvoir donner
    Tout ce que j’ai envie de donner
    J’aimerais pouvoir vivre
    Comme si j’avais envie de vivre
    J’aimerais pouvoir faire
    Toutes les choses que je peux faire

    Et même si je suis en retard
    Je commencerais une nouvelle
    J’aimerais pouvoir être
    Comme un oiseau dans le ciel
    Comme il serait doux
    Si je trouvais, je pourrais voler

    Je m’envolerais vers le soleil
    Et regardez la mer
    Et je chanterais parce que je sais que oui

    Et je chanterais parce que je sais que oui
    Et je chanterais parce que je sais
    Je saurais ce qu’on ressent
    Je saurais ce que ça fait d’être libre, oui-oui
    Je saurais ce que ça fait
    Oui, je le saurais
    Je saurais ce qu’on ressent, comment on se sent
    Être libre, non non non

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Les commentaires sont fermés.