10 réflexions sur « Justin Trudeau sur Donald Trump »

      1. Oui, on voit un dirigeant qui ne parle pas en « soundbite », (phrases toutes faites).

        Il a l’air, comment dit-on, de réfléchir, de peser ses mots.

        Ca existait donc encore ?

      2. Disons que la question posée méritait qu’il tourne sept fois sa langue dans la bouche , et que pour le coup , le temps de la réflexion lui a laissé le temps d’articuler un discours sensé et bienvenu .

        Mais s’il a pu trouver les mots qu’il fallait , c’est bien parce qu’il avait dans son répertoire les éléments qu’il fallait .

    1. À sa défense, son message à été tronqué. Selon moi, il manque la part la plus importante où il parle du peuple canadien. Nous sommes trop souvent associés avec les USA. J’ai aimé le discours de mon premier ministre qui se voulait un message d’unité et de prise de distance avec notre voisin.

  1. Notons encore que madame Merkel ayant refusé d’aller au G7 à Camp-David, l’acteur de série B qui joue au président chez nous a suivi en disant que lui non plus n’irait pas…
    Bon, on est au moins sûr d’une chose : Macron ne fera plus la bise à Trump, maintenant il a un prétexte !

Les commentaires sont fermés.