Comment la vérité et la réalité furent inventées (2009), à paraître en allemand chez Turia + Kant

Comment la vérité et la réalité furent inventées, publié chez Gallimard en 2009, dans la Bibliothèque des sciences humaines, à paraître chez l’éditeur viennois Turia + Kant. Un grand honneur.

Merci à Christian Driesen pour sa traduction méticuleuse !

Partager :

8 réflexions sur « Comment la vérité et la réalité furent inventées (2009), à paraître en allemand chez Turia + Kant »

  1. Félicitations, je ne manquerai pas de faire l’éloge de ce livre, auprès d’amis, résidant dans la ville des rêves.

  2. A quelles conclusions serait arrivé A. Ristote s’il avait eut connaissance de l’existence du Cortex cingulaire ?

    1. Il aurait plus facilement anticipé que la moitié des politiques ont des tendances sadiques et l’autre moité s’y est mis de façon masochiste.

      Plus sérieusement, mais dans la filière zoon politikon, Pascal Picq vous expliquerait comment nos cousins singes et grands singes (qui ont aussi un cortex cingulaire semble-t-il) fond de la politique assez différemment de nous

      (notamment, récemment, en matière de droit de l’humain féminin). Nos cortex en nous sont à la bataille dans la dynamique d’affect, aucun ne peut l’emporter, mais la variété des remous est sûrement plus grande que nos projections occidentales.

      1. Soyons discrets .. Google nous observe 😏
        J’écris «  pascal Picq cortex singulaire «  dans ce moteur de recherche , et je trouve votre réponse en 2ème lien :

        ww.pauljorion.com › 2020/11/15 › comment-page-1
        Il y a 10 heures — … dans la filière zoon politikon, Pascal Picq vous expliquerait comment nos cousins singes et grands singes (qui ont aussi un cortex cingulaire « .

        PS : si j’écris «  cortex singulaire Sébastien bolher «,   j’obtiens en premier lien une définition rapide :
        « Notre cortex cingulaire est un signal d’alarme qui nous alerte quand notre environnement n’a plus de sens décelable. Lorsque le monde devient indéchiffrable, l’esprit vole en éclat. Une angoisse indéfinissable nous saisit, conduisant certains d’entre nous vers l’anxiété et la dépression.25 sept. 2020

        Sébastien Bohler : “Le besoin de sens est inhérent à la nature … »
        …………..
        Bref,
        Il semblerait que notre besoin de sens nous pousse à trouver une logique même là où il n’y en a pas à priori, quand nous autres , êtres humains sommes privés de données qui nous permettraient de comprendre la « réalité ».

        1
  3. M. Jorion,
    Peut-être pourriez-vous nous livrer vos conclusions sur ce que sont ou ne sont pas la vérité et la réalité, deux termes de référence pour la fachosphère. Ses adeptes sur les réseaux sociaux dégainent à qui mieux mieux l’un et l’autre de ces deux concepts en réponse à tout ce que les “bobos de gauche” peuvent bien essayer de leur expliquer sur l’état du monde.

Les commentaires sont fermés.